Canton de Noailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Noailles
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Oise
Arrondissement(s) Arrondissement de Beauvais
Chef-lieu Noailles
Conseiller général Jean-François Mancel
2011-2014
Code canton 60 28
Démographie
Population 21 065 hab. (2007)
Densité 136 hab./km2
Géographie
Superficie 155,19 km2
Subdivisions
Communes 21

Le canton de Noailles est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Oise et la région Picardie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton a été organisé autour de Noailles dans l'arrondissement de Beauvais. Son altitude varie de 43 m (Hermes) à 232 m (La Neuville-d'Aumont) pour une altitude moyenne de 122 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Méru et de Noailles avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Marquis Auguste de Mornay Monarchiste Officier d'état-major
Propriétaire à Montchevreuil
Député du Tarn (1830-1831) puis de l'Oise (1831-1851)
1848 1854
(décès)
Henri Charles Philippe
Duc de Mouchy de Noailles
de Poix
Bonapartiste Propriétaire à Mouchy-le-Châtel
représentant du peuple (1849-1851 et 1852)
Elu également dans le Canton de Mouy
1855 1871 Comte François Louis Victor
de Chérisey
  Propriétaire, ancien officier
Maire de Saint-Sulpice
1871 1893 Duc Antoine
de Mouchy de Noailles de Poix
Appel au peuple
(Bonapartiste) puis
Union
des Droites
Propriétaire
Maire de Mouchy-le-Châtel
Député (1869-1870, 1874-1877 et 1885-1889)
1893 1901 Paul Cuvinot Républicain Ingénieur des Ponts et Chaussées
Sénateur (1879-1920)
Propriétaire à Agnetz
Président du Conseil Général (1890-1901)
1901 1907
(décès)
Gustave Lesieur Rad. Industriel, maire de Sainte-Geneviève
1907 1919 Auguste Lemaître Rad. Industriel - Maire de Ponchon
1919 1925 Gaston Branthomme URD Docteur en médecine à Noailles
1925 1931 Louis Léonard Desjardins-Ternant
(1866-1950)
Rad. Professeur
Maire de Cauvigny
1931 1938
(décès)[2]
Pierre Dupuy Union des
Républicains Sociaux
Médecin
Conseiller municipal de Noailles
1938[3] 1940 Aristide Caron Rad.ind. Maire de Hermes (1919-1941)
1945 1949 André Trouvé PCF  
1949 1979 André Bonal RPF puis
RS puis
DVD puis
UDR puis RPR
Maire de Warluis
1979 2015 Jean-François Mancel RPR puis DVD
puis UMP
Administrateur civil
Adjoint au maire de Beauvais (1971-1977)
Député (1978-1981, 1986-1997 et 2002-2017)
Député européen (1984-1986)
Président du conseil général (1985-2004)
Conseiller municipal de Novillers (depuis 1995)
Président de la communauté de communes du pays de Thelle

Sources : Feuilles au vent, chroniques du Pays d'Oise, de J.Mermet - https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5829951p/f226.image.r=BOULARD [archive]

Composition[modifier | modifier le code]

Carte du Canton de Noailles

Le canton de Noailles a groupé 21 communes et a compté 20 119 habitants (recensement de 1999 sans doubles comptes).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Abbecourt 670 60430 60002
Berthecourt 1 355 60370 60065
Cauvigny 1 199 60730 60135
Le Coudray-sur-Thelle 488 60790 60165
Le Déluge 492 60790 60196
Hermes 2 331 60370 60313
Hodenc-l'Évêque 190 60430 60316
Laboissière-en-Thelle 1 257 60570 60330
Lachapelle-Saint-Pierre 916 60730 60334
Montreuil-sur-Thérain 182 60134 60426
Mortefontaine-en-Thelle 737 60570 60433
Mouchy-le-Châtel 67 60250 60437
La Neuville-d'Aumont 243 60790 60453
Noailles 2 672 60430 60462
Novillers 315 60730 60469
Ponchon 1 041 60430 60504
Sainte-Geneviève 2 577 60730 60575
Saint-Sulpice 951 60430 60598
Silly-Tillard 402 60430 60620
Villers-Saint-Sépulcre 868 60134 60685
Warluis 1 166 60430 60700

Démographie[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2009
10 13510 89312 42114 58518 00420 119-
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE et cassini)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]