NGC 2298

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 2298
Image illustrative de l’article NGC 2298
L'amas globulaire NGC 2298.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Poupe
Ascension droite (α) 06h 48m 59,2s[1]
Déclinaison (δ) −36° 00′ 19″ [1]
Magnitude apparente (V) 9,3[2]
Dimensions apparentes (V) 5,0 [2]

Localisation dans la constellation : Poupe

(Voir situation dans la constellation : Poupe)
Puppis IAU.svg
Astrométrie
Distance environ 10,8 kpc (∼35 200 a.l.)[3]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas globulaire
Classe VI[2]
Découverte
Découvreur(s) James Dunlop[4]
Date [4]
Désignation(s) GCL 11
GCL 10
ESO 366-SC22[2]
Liste des amas globulaires


NGC 2298 est un amas globulaire situé dans la constellation de la Poupe. Il a été découvert par l'astronome écossais James Dunlop le qui l'a inscrit dans son catalogue sous le numéro 578[3].

NGC 2298 par le télescope spatial Hubble.

Selon une étude publiée en 2011 par J. Boyles et ses collègues, la métallicité de l'amas NGC 2298 est égale à -1,92 et sa masse est égale à 84 900. Dans cette même étude, la distance de l'amas est estimée à environ 10,8 Mpc (∼35,2 millions d'a.l.)[5]. Selon une étude publiée en 2010, la métallicité de NGC 2298 est estimée à -1,71 [Fe/H] et son âge à 12,67 milliards d'années[6].

SEDS indique que cet amas est peut-être un ancien membre de la galaxie naine du Grand Chien[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Results for object NGC 2298 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c et d « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 2200 à 2299 »
  3. a b et c (en) « NGC 2298 » (consulté le )
  4. a et b (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 2298 » (consulté le ).
  5. J. Boyles, D. R. Lorimer, P. J. Turk, R. Mnatsakanov, S. Lynch, S. M. Ransom, P. C. Freire et K. Belczynski, « YOUNG RADIO PULSARS IN GALACTIC GLOBULAR CLUSTERS », The Astrophysical Journal, vol. 742#1,‎ , p. 12 pages (DOI 10.1088/0004-637X/742/1/51, Bibcode 2011ApJ...742...51B, lire en ligne)
  6. Duncan A. Forbes et Terry Bridges, « Accreted versus in situ Milky Way globular clusters », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 404#3,‎ , p. 1203-1214 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2010.16373.x, Bibcode 2010MNRAS.404.1203F, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2290  •  NGC 2291  •  NGC 2292  •  NGC 2293  •  NGC 2294  •  NGC 2295  •  NGC 2296  •  NGC 2297  •  NGC 2298  •  NGC 2299  •  NGC 2300  •  NGC 2301  •  NGC 2302  •  NGC 2303  •  NGC 2304  •  NGC 2305  •  NGC 2306