NGC 2201

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 2201
Image illustrative de l’article NGC 2201
La galaxie spirale barrée NGC 2201.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Poupe
Ascension droite (α) 06h 13m 31,6s[1]
Déclinaison (δ) −43° 42′ 17″ [1]
Magnitude apparente (V) 13,3[2]
14,1 dans la Bande B[2]
Brillance de surface 12,65 mag/am2[2]
Dimensions apparentes (V) 1,1 × 0,5[2]
Décalage vers le rouge 0,015547 ± 0,000150[1]
Angle de position 113°[2]

Localisation dans la constellation : Poupe

(Voir situation dans la constellation : Poupe)
Puppis IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 4 661 ± 45 km/s [1]
Distance 70,24 ± 4,96 Mpc (∼229 millions d'a.l.)[1]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie spirale barrée
Type de galaxie SB(r)bc[1],[3] SBb[2]
Dimensions environ 53,60 kpc (∼175 000 a.l.)[1]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel[3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 18658
ESO 254-39
MCG -7-13-6
AM 0611-433[2]
Liste des galaxies spirales barrées

NGC 2201 est une vaste galaxie spirale barrée située dans la constellation de la Poupe. Sa vitesse par rapport au fond diffus cosmologique est de 4 763 ± 46 km/s, ce qui correspond à une distance de Hubble de 70,2 ± 5,0 Mpc (∼229 millions d'a.l.)[1]. NGC 2201 a été découvert par l'astronome britannique John Herschel en 1835[3].

La classe de luminosité de NGC 2201 est II[1].

À ce jour, une mesure non basée sur le décalage vers le rouge (redshift) donne une distance d'environ 65,100 Mpc (∼212 millions d'a.l.)[4]. Cette valeur est loin à l'extérieur des valeurs de la distance de Hubble.

Les galaxies NGC 2200 et NGC 2201 sont voisines sur la sphère céleste et elles sont à la même distance de Hubble. Elles forment donc une paire de galaxies[1].

La paire de galaxies NGC 2200 et NGC 2201.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i et j (en) « Results for object NGC 2201 », NASA/IPAC Extragalactic Database (consulté le ).
  2. a b c d e f et g « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 2200 à 2299 »
  3. a b c et d (en) Courtney Seligman, « Celestial Atlas Table of Contents, NGC 2201 » (consulté le ).
  4. « Your NED Search Results. Distance Results for NGC 2201 », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2193  •  NGC 2194  •  NGC 2195  •  NGC 2196  •  NGC 2197  •  NGC 2198  •  NGC 2199  •  NGC 2200  •  NGC 2201  •  NGC 2202  •  NGC 2203  •  NGC 2204  •  NGC 2205  •  NGC 2206  •  NGC 2207  •  NGC 2208  •  NGC 2209