NGC 2438

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
NGC 2438
La nébuleuse planétaire NGC 2438
La nébuleuse planétaire NGC 2438
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Poupe [1]
Ascension droite (α) 07h 41m 50,4s[2]
Déclinaison (δ) −14° 44′ 09″
Distance ∼3 000 a.l. (∼920 pc)[3]
Magnitude apparente (V) 10,8 [4]
10,1 dans la Bande B [4]
Dimensions apparentes (V) 1,27[4]

Localisation dans la constellation : Poupe

(Voir situation dans la constellation : Poupe)
Puppis IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse planétaire
Dimensions ∼1,1 a.l. (∼0,337 pc)[5]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel [1]
Date 19 mars 1786 [1]
Désignation(s) PK 231+4.2
CS=17.7 [4]
Liste des nébuleuses planétaires

NGC 2438 est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de la Poupe. Elle a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1786.

Des photos à très longue exposition montrent que NGC 2438 est doté d'un double halo. Le halo le plus externe vient probablement des premières phases d'expansion de l'étoile, alors que la portion centrale plus brillante s'est sans doute été formée lors de la mort de la géante rouge lorsqu'elle s'est effondrée pour devenir une naine blanche.[1] La magnitude apparente de la naine blanche centrale est de 17,5 et sa température de surface avoisine les 75 000 K, l'une des étoiles les plus chaudes connues[6].

M46 et la nébuleuse planétaire NGC 2438[modifier | modifier le code]

La nébuleuse planétaire NGC 2438 est le cercle bleuté superposé aux étoiles de l'amas M46, mais elle n'en fait pas partie.

On a longtemps pensé que NGC 2438 était un membre de l'amas ouvert NGC 2437. C'est assez étonnant vu l'âge des étoiles de l'amas et le temps qu'il faut à une étoile pour atteindre le stade d'évolution d'une géante rouge et pour donner naissance à une nébuleuse planétaire. Une étude[7] publiée en 2008 montre qu'il y a une différence d'environ 30 km/s entre la vitesse moyenne des étoiles de l'amas et la nébuleuse planétaire, ce qui démontre clairement que NGC 2438 ne fait pas partie de l'amas. De plus, M46 est à environ 3000 années-lumière[3], passablement plus près que l'amas M46 qui est à environ 4480 années-lumière. La nébuleuse apparait donc superposée à M46 parce qu'elle est dans la même direction.

NGC 2438 par le télescope spatial Hubble.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 27 mars 2018)
  2. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 2438 (consulté le 27 mars 2018)
  3. a et b (en) « M46 And NGC 2438: Young And Old » (consulté le 19 mars 2018)
  4. a, b, c et d (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 27 mars 2018)
  5. On obtient le diamètre d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. (en) « Planetary Nebula NGC 2438 in Puppis » (consulté le 27 mars 2018)
  7. L.L. Kiss, Gy.M. Szabó, Z. Balog, Q.A. Parker et D.J. Frew, « AAOmega radial velocities rule out current membership of the planetary nebula NGC 2438 in the open cluster M46 », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 391 #1,‎ , p. 399-404 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2008.13899.x, Bibcode 2008MNRAS.391..399K, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2430  •  NGC 2431  •  NGC 2432  •  NGC 2433  •  NGC 2434  •  NGC 2435  •  NGC 2436  •  NGC 2437  •  NGC 2438  •  NGC 2439  •  NGC 2440  •  NGC 2441  •  NGC 2442  •  NGC 2443  •  NGC 2444  •  NGC 2445  •  NGC 2446  •