NGC 2249

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 2249
L'amas globulaire NGC 2249.
L'amas globulaire NGC 2249.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Dorade[1]
Ascension droite (α) 06h 25m 49,6s[2]
Déclinaison (δ) −68° 55′ 11″
Distance 46 ± 2 kpc (∼150 000 a.l.)[2]
Magnitude apparente (V) 12,2[3]
Dimensions apparentes (V) 1,7 [3]

Localisation dans la constellation : Dorade

(Voir situation dans la constellation : Dorade)
Dorado IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas globulaire
Dimensions 74 a.l.[4]
Découverte
Découvreur(s) John Herschel[1]
Date 23 septembre 1834
Désignation(s) ESO 57-SC82[3]
Liste des amas globulaires

NGC 2249 est un amas globulaire situé dans la de la Dorade. Cet amas est situé dans le Grand Nuage de Magellan. L'astronome britannique John Herschel l'a découvert en 1834. Steinicke[3] mentionne que NGC 2249 est un amas ouvert, mais son image (en particulier, celle obtenue des données du télescope spatial Hubble) et d'autres références[5] suggèrent qu'il s'agit plutôt d'un amas globulaire[1].

NGC 2249 par le télescope spatial Hubble.

Caractéristiques de NGC 2249[modifier | modifier le code]

Une article publié en 2008 indique que la masse de cet amas est d'environ 20 000 fois (±5000) la masse du Soleil et que sa luminosité est 47 000 fois (±13 0000) plus élevée que la luminosité du Soleil.[6] L'incice Fe/H de NGC 2249 est estimé à -0,47[7],[8]. L'âge des étoiles de l'amas est estimé entre 330 millions et 1,3 milliard d'années[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 4 février 20187)
  2. a et b (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 2249 (consulté le 4 février 20187)
  3. a, b, c et d (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 4 février 20187)
  4. On obtient le diamètre d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  5. (en) « The globular cluster NGC 2249 »
  6. A.D. Mackey et G.F. Gilmore, « Surface Brightness Profiles and Structural Parameters for 53 Rich Stellar Clusters in the Large Magellanic Cloud », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 338,‎ , p. 6, tableau 18 (DOI 10.1046/j.1365-8711.2003.06021.x, lire en ligne)
  7. A.D. Mackey et G.F. Gilmore, « Surface Brightness Profiles and Structural Parameters for 53 Rich Stellar Clusters in the Large Magellanic Cloud », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 338,‎ , p. 2, tableau 5 (DOI 10.1046/j.1365-8711.2003.06021.x, lire en ligne)
  8. a et b L.O. Kerber, B.X. Santiago et E. Brocato, « Physical parameters of 15 intermediate-age LMC clusters from modelling of HST colour-magnitude diagrams », Astronomy & Astrophysics, vol. 6128,‎ , p. 5, tableau 1 (DOI 10.1051/0004-6361:20066128, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2241  •  NGC 2242  •  NGC 2243  •  NGC 2244  •  NGC 2245  •  NGC 2246  •  NGC 2247  •  NGC 2248  •  NGC 2249  •  NGC 2250  •  NGC 2251  •  NGC 2252  •  NGC 2253  •  NGC 2254  •  NGC 2255  •  NGC 2256  •  NGC 2257      

Selon le classement Shapley-Sawyer (en), cet amas est de classe II.