NGC 2440

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
NGC 2440
La nébuleuse planétaire NGC 2440
La nébuleuse planétaire NGC 2440
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Poupe [1]
Ascension droite (α) 07h 41m 55,3s[2]
Déclinaison (δ) −18° 12′ 30″
Distance environ 1 100 pc (∼3 590 a.l.)[3]
Magnitude apparente (V) 9,4 [4]
10,8 dans la Bande B [4]
Dimensions apparentes (V) 1,32[4]

Localisation dans la constellation : Poupe

(Voir situation dans la constellation : Poupe)
Puppis IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse planétaire
Dimensions ∼1,4 a.l. (∼0,429 pc)[5]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel [1]
Date 4 mars 1790 [1]
Désignation(s) PK 234+2.1
ESO 560-PN9
CS=14.3 [4]
Liste des nébuleuses planétaires

NGC 2440 est une nébuleuse planétaire située dans la constellation de la Poupe. Elle a été découverte par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1790.

Cette nébuleuse s'éloigne du système solaire à une vitesse de 62,7 km/s[6].

La structure de la nébuleuse[modifier | modifier le code]

La structure complexe de NGC 2400 (NASA and The Hubble Heritage Team (STScI/AURA)).

La structure complexe de la nébuleuse est produite par un double écoulement[7] provenant de l'étoile centrale semblable à ceux de NGC 2346. Mais, dans le cas de NGC 2440, les écoulements sont épisodiques et se produisent dans une direction différente à chaque épisode[8]. La nébuleuse renferme également plusieurs nuages de poussière, certains formant de long filaments sombres partant de l'étoile centrale. En plus des gaz lumineux excités par les radiations ultraviolettes de l'étoile centrale, la nébuleuse est entouré d'un plus vaste nuage de gaz plus froid qu'on ne peut voir en lumière visible, mais que les photos en infrarouge peuvent détecter[8].

L'étoile centrale de NGC 2400[modifier | modifier le code]

Captée en 1992, cette photo est la première image nette de l'étoile centrale de NGC 2440 (télescope spatial Hubble).

La photo captée en 1992 par le télescope Hubble est la première image image nette de HD 62166[6], l'étoile centrale de la nébuleuse. HD 62166 est l'étoile centrale la plus chaude connue, avec une température de surface atteignant les 219 000 K[9]. HD 62166 est le minuscule point blanc brillant au centre de la nébuleuse[10]. Il s'agit d'un naine blanche dont la masse et le rayon sont d'environ 0,6 et 0,028. La magnitude apparente de cette étoile est de 17,5[11].

NGC 2440 par le télescope spatial Hubble.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 28 mars 2018)
  2. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 2440 (consulté le 28 mars 2018)
  3. (en) « The Hubble Heritage Project, NGC 2440 » (consulté le 28 mars 2018)
  4. a, b, c et d (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 28 mars 2018)
  5. On obtient le diamètre d'un objet par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. a et b (en) « NGC 2440 -- Planetary Nebula » (consulté le 28 mars 2018)
  7. P.J.A. Lago et R.D.D. Costa, « NGC 2440 : A MORPHO-KINEMATICAL MODEL », Manuscript for Revista Mexicana de Astronom´ıa y Astrof´ısica, vol. 52 #2,‎ , p. 16 pages (lire en ligne)
  8. a et b (en) « NGC 2440 » (consulté le 28 mars 2018)
  9. (en) « NGC 2440 In Puppis » (consulté le 28 mars 2018)
  10. (en) « CENTRAL STAR OF NEBULA NGC 2440 » (consulté le 28 mars 2018)
  11. (en) « NGC 2440, a planetary nebula in Puppis » (consulté le 28 mars 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2432  •  NGC 2433  •  NGC 2434  •  NGC 2435  •  NGC 2436  •  NGC 2437  •  NGC 2438  •  NGC 2439  •  NGC 2440  •  NGC 2441  •  NGC 2442  •  NGC 2443  •  NGC 2444  •  NGC 2445  •  NGC 2446  •  NGC 2447  •  NGC 2448  •