NGC 2014

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NGC 2014
L'amas ouvert et la nébuleuse en émission NGC 2014.
L'amas ouvert et la nébuleuse en émission NGC 2014.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Dorade[1]
Ascension droite (α) 05h 32m 19,9s[2]
Déclinaison (δ) −67° 41′ 23″
Distance environ 48,5 kpc (∼158 000 a.l.) [3]
Magnitude apparente (V) 9,0[4]
9,2 dans la Bande B [4]
Dimensions apparentes (V) 1,8[4]

Localisation dans la constellation : Dorade

(Voir situation dans la constellation : Dorade)
Dorado IAU.svg
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas ouvert et nébuleuse en émission
Galaxie hôte Grand Nuage de Magellan
Dimensions 83 a.l. [5]
Découverte
Découvreur(s) James Dunlop [1]
Date 3 aout 1826[1]
Désignation(s) ESO 56-SC146 [4]
Liste des objets célestes

NGC 2014 est un amas ouvert associé à une nébuleuse en émission situé dans la constellation de la Dorade. Cet amas et cette nébuleuse sont situés dans le Grand Nuage de Magellan. NGC 2014 a été découvert par l'astronome australien James Dunlop en 1826.

Description[modifier | modifier le code]

Cette grosse nébuleuse contient principalement de l'hydrogène et une grande quantité d'étoiles. La radiation énergétique de ces nouvelles étoiles détachent les électrons des atomes d'hydrogène, ce qui donne au nuage sa teinte rosée[6]. En plus de cette forte radiation, de jeunes étoiles massives produisent aussi de puissants vents stellaires qui finiront par provoquer la dispersion du gaz autour d'eux au loin.

À droite, NGC 2014 par le Très Grand Télescope de l'ESO. C'est NGC 2020, une nébuleuse par réflexion, qui est à gauche de NGC 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 11 avril 2017)
  2. (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 2014 (consulté le 11 avril 2017)
  3. La distance qui nous sépare du Grand Nuage de Magellan
  4. a b c et d (en) « Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke » (consulté le 11 avril 2017)
  5. On obtient la taille d'un astre par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.
  6. (en) « Astronomers See Bizarre Pair in Large Magellanic Cloud », Sci-News,

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 2006  •  NGC 2007  •  NGC 2008  •  NGC 2009  •  NGC 2010  •  NGC 2011  •  NGC 2012  •  NGC 2013  •  NGC 2014  •  NGC 2015  •  NGC 2016  •  NGC 2017  •  NGC 2018  •  NGC 2019  •  NGC 2020  •  NGC 2021  •  NGC 2022