Bottmingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bottmingen
Bottmingen
Le château de Bottmingen.
Blason de Bottmingen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Bâle-Campagne Bâle-Campagne
District Arlesheim
Communes limitrophes Reinach, Oberwil, Binningen, Bâle
Maire Anne Merkofer-Häni
NPA 4103
No OFS 2767
Démographie
Population
permanente
6 875 hab. (31 décembre 2020)
Densité 2 299 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 31′ 25″ nord, 7° 34′ 11″ est
Altitude 295 m
Superficie 2,99 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation
Localisation de Bottmingen
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Bottmingen
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Bottmingen
Géolocalisation sur la carte : canton de Bâle-Campagne
Voir sur la carte administrative du canton de Bâle-Campagne
City locator 14.svg
Bottmingen
Liens
Site web www.bottmingen.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Bottmingen est une commune suisse du canton de Bâle-Campagne, située dans le district d'Arlesheim.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue aérienne (1948)

Situé sur le cours inférieur de la Birsig, le village est cité pour la première fois en 1246 sous le nom de Bothmingen. La commune est une possession de l'évêché de Bâle depuis le XIe siècle avant d'être achetée par la ville de Bâle en 1585 et rattachée au bailliage de Münchenstein.

Jusqu'au XIXe siècle, la commune comprend également le village de Binningen qui va progressivement se séparer, tout d'abord par les pâturages en 1737, puis par les biens communaux en 1807. Finalement, en 1837, Binningen devient une commune indépendante.

Les principales ressources de la commune sont l'agriculture et la viticulture. Depuis le XIXe siècle et particulièrement l'ouverture de la voie ferrée du Birsigtal en 1887, la commune est absorbée par l'agglomération bâloise au point de compter 88 % d'actifs vivant sur la commune et travaillant à Bâle en 1990. Durant les dernières décennies, la commune s'est développée par la création de quartiers résidentiels, notamment au Bruderholz, pour citadins disposant de revenus élevés.

Monuments et curiosités[modifier | modifier le code]

Le château de Bottmingen (Weiherschloss) situé sur la Birsig est construit dans la seconde moitié du XIIIe siècle, transformé au milieu du XVIIe s. en style baroque sous la direction de Johann Christoph von der Grün , puis en 1720 sous celle de Johann Deutcher. Des remaniements externes, une décoration de haut niveau à l'intérieur ont transformé cet ensemble défensif en une résidence campagnarde dans le goût français. C'est aujourd'hui le seul château du canton à posséder encore des douves. Il abrite de nos jours un restaurant.[3]

Un musée villageois a également été créé dans la commune en 1978.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bilan démographique selon le niveau géographique institutionnel », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  2. « Portraits régionaux 2021: chiffres-clés de toutes les communes », sur Office fédéral de la statistique (consulté le ).
  3. Guide culturel de la Suisse, Zurich, Ex Libris, , 445 p., p. 83

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :