Kyrie Irving

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kyrie Irving
Image illustrative de l'article Kyrie Irving
Kyrie Irving en octobre 2013
Fiche d’identité
Nom complet Kyrie Andrew Irving
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (25 ans)
Melbourne, Australie
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 87.5 kg (193 lb)
Surnom Uncle Drew, Mr. Fourth Quarter, Killer CrossOver, The Bus Driver, The Ankletaker, The Mask
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Celtics de Boston
Numéro 11
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
2010-2011 Blue Devils de Duke
Draft de la NBA
Année 2011
Position 1er
Franchise Cavaliers de Cleveland
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Celtics de Boston
18,5
22,5
20,8
21,7
19,6
25,2
0-
Sélection en équipe nationale **
2010
2014-
Drapeau : États-Unis États-Unis U18
Drapeau : États-Unis États-Unis
13,6
-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Kyrie Irving, né le à Melbourne en Australie, est un joueur australo-américain de basket-ball. Il évolue au poste de meneur pour les Celtics de Boston de la National Basketball Association (NBA).

Biographie[modifier | modifier le code]

Au lycée[modifier | modifier le code]

Irving joue à Montclair Kimberley Academy pendant ses deux années de lycée. Il réalise des statistiques de 26,5 points, 10,3 rebonds, 4,8 passes et 3,6 interceptions et devient le deuxième joueur de son lycée à marquer plus de 1 000 points. Il rejoint ensuite le St. Patrick's High School dans le New Jersey. Pendant l'été 2009, il est invité au prestigieux Boost Mobile Elite 24, à Rucker Park. Lors de la saison 2009-2010, sa dernière à St. Patrick, Kyrie Irving est considéré comme l'un des meilleurs lycéens du pays, terminant deuxième du classement du site Scouts.com et troisième de celui d'ESPN[1].

Le 20 janvier 2010, Irving est sélectionné pour intégrer la sélection nationale junior. Cette sélection américaine participe au Nike Hoop Summit de 2010, le 10 avril, à Portland, Oregon. Il est aussi invité au McDonald's All-American Game 2010 et au Jordan Brand Classic, où il est élu co-MVP avec Harrison Barnes. En juin 2010, Irving participe à la victoire de l'équipe des États-Unis lors du championnat des Amériques des moins de 18 ans (FIBA Americas U18 Championship) : il est le troisième marqueur de son équipe avec 13,6 points et le meilleur passeur avec 2,6 passes[2].

À l'université[modifier | modifier le code]

Irving annonce sa décision de jouer pour les Blue Devils de l'université Duke le 22 octobre 2009 lors d'une émission sur ESPN-U[3]. Sous la direction de l'entraîneur Mike Krzyzewski, il commence la saison 2010-2011 avec des statistiques de 17,4 points — meilleur marqueur de son équipe —, 3,8 rebonds, 5,1 passes et 1,5 interceptions avec 53.2% aux tirs pendant ses huit matches de saison régulière[4]. Mais, lors de son huitième match, il se déchire un ligament de son orteil droit, ce qui le prive de presque la totalité de la saison. Il fait son retour sur le banc lors du tournoi NCAA, avec un temps de jeu limité. Duke termine finalement sa saison sur une défaite 93 à 77 face aux Wildcats de l'Arizona où évolue un autre prétendant aux premières places de la draft de 2011, Derrick Williams. Ce dernier inscrit 35 points lors de ce Sweet Sixteen - huitième de finale ou aussi appelé demi-finales régionales - tandis que Irving inscrit 28 points, à 9 sur 15 aux tirs, et délivre 3 passes en 31 minutes[5].

Cavaliers de Cleveland (2011-2017)[modifier | modifier le code]

Saison 2011-2012[modifier | modifier le code]

Irving avec les Cavaliers de Cleveland

Irving annonce qu'il décide de ne pas disputer ses trois dernières saisons universitaires pour entrer à la Draft 2011 de la NBA. Il est choisi en première position par les Cavaliers de Cleveland[6],[7].

Il est le deuxième joueur né en Australie à être sélectionné à la première place d'une Draft de la NBA après Andrew Bogut qui a été choisi à la Draft 2005 de la NBA par les Bucks de Milwaukee.

Le départ de LeBron James de Cleveland laisse les Cavaliers sans leader. Irving s'impose comme le nouveau leader de l'équipe en tournant à plus de 18 points en moyenne et en obtenant les tirs importants. Deux fois dans la saison, il va marquer le panier de la victoire, face à Denver[8] et Boston[9].

Il ramène aussi les Cavaliers dans la course aux playoffs mais la blessure d'Anderson Varejão à la mi-saison les fait chuter au classement.

À la fin de la saison, il remporte le titre de NBA Rookie of the Year[10] devant Ricky Rubio des Timberwolves du Minnesota et Kenneth Faried des Nuggets de Denver.

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

La saison suivante est celle de la confirmation pour Kyrie Irving. Il s'impose comme un des meilleurs jeunes de la NBA. Il réalise d'excellentes performances, avec notamment 34 points contre les Nets de Brooklyn, 41 points au Madison Square Garden contre les Knicks de New York ou encore 40 points contre les Celtics de Boston. Il rentre également deux tirs pour la victoire contre les Bobcats de Charlotte et les Raptors de Toronto. Sa bonne saison est récompensée par une première participation au NBA All-Star Game 2013. Pendant le week-end du All-Star Game, il remporte le concours de tirs à 3 points. Il termine sa deuxième saison avec 22,5 points de moyenne par rencontre.

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Kyrie Irving est choisi par le public pour débuter au poste de meneur au NBA All-Star Game 2014. Auteur d'un grand match, Irving finit MVP du All-Star Game avec 31 points et 14 passes décisives. Le 28 février 2014, lors de la victoire des siens contre le Jazz de l'Utah, il réalise le premier triple-double de sa carrière avec 21 points, 10 rebonds et 12 passes décisives[11]. Le 5 avril 2014, Irving bat son record de points en marquant 44 points contre les Bobcats de Charlotte.

Le 1er juin 2014, Irving signe une prolongation de contrat de 90 millions sur 5 ans, synonyme de contrat maximum[12].

Le 14 septembre 2014, il remporte la Coupe du monde 2014 avec les États-Unis et est élu meilleur joueur (MVP) de la compétition.

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

À l'été 2014, LeBron James annonce son retour aux Cavs. Cleveland fait aussi signer Kevin Love. Le 28 janvier 2015 face aux Trail Blazers de Portland, les Cavaliers gagnent le match notamment grâce à Irving qui inscrit 55 points ajoutant 5 passes décisives et 4 rebonds à 17 sur 36 au tir et 10 sur 10 aux lancers francs. Cette performance permet à Irving d'établir un nouveau record personnel de points. Il bat aussi son record et le record des Cavaliers aux tirs à trois points avec 11 tir à trois points sur 19. Le 12 mars 2015 face aux Spurs de San Antonio, Irving réalise son nouveau record de points lors de la victoire des Cavs (128-125 après prolongation grâce à un tir a trois points d'Irving) avec 57 points, il ajoute 5 passes décisives et 3 rebonds à 20 sur 32 aux tirs, 7 sur 7 à trois points et 10 sur 10 aux lancers francs en 47 minutes. Ses 57 points sont le record de la saison 2014-2015.

Les Cavaliers atteignent les Finales NBA mais Irving se blesse au genou lors de la finale de conférence Est face aux Hawks d'Atlanta. Il aggrave sa blessure en prolongation du match 1 de la finale NBA face aux Warriors de Golden State, et ne rejoue plus lors de la série. Les Cavs sont battus 4 manches à 2.

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Sorti sur blessure pendant le premier match des finales NBA de 2015, Irving effectue son retour le 20 décembre 2015 lors de la victoire face aux Sixers de Philadelphie en marquant 12 points et effectuant 4 passes décisives. Les Cavaliers remportent le titre NBA en prenant leur revanche sur le champion en titre, les Warriors (4-3). Lors de la 5e rencontre, James et Irving marquent 41 points, ce dernier réalise un 17 sur 24 au tir. Il marque aussi le tir à trois points décisif à la fin du 7e match, face à Stephen Curry, alors que le score est de 89-89 à une minute de la fin du match. Ses moyennes en playoffs sont de 25,2 points 4,7 passes et 3 rebonds. Sur les finales NBA, ses statistiques sont de 27 points, 4 passes décisives et 4 rebonds.

Saison 2016-2017[modifier | modifier le code]

Lors de cette saison, Irving réalise ses meilleurs statistiques avec des moyennes de 25,2 points, 5,8 passes décisives et 3,2 rebonds. Les Cavaliers atteingnent les Finales NBA mais perdent 4-1 contre les Warriors.

Celtics de Boston (depuis 2017)[modifier | modifier le code]

Saison 2017-2018[modifier | modifier le code]

Irving avec les Celtics, défendant sur son ancien coéquipier LeBron James

Désireux de ne plus jouer dans l'ombre de LeBron James, Kyrie Irving demande aux dirigeants des Cavaliers d'être échangé à l'issue de la saison 2016-2017. Irving est échangé contre Isaiah Thomas, Jae Crowder, Ante Žižić et un premier tour de draft 2018 (celui des Nets de Brooklyn récupéré quelques années auparavant par les Celtics)[13]. Malgré un début de saison difficile à cause de la longue blessure de Gordon Hayward, les Celtics enchaînent une série de 16 victoires consécutives, avec notamment une contre les Warriors, les champions en titre.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Irving est un meneur scoreur. C'est un excellent dribbleur qui maîtrise une vaste gamme de gestes techniques, allant du crossover au step back. Il est largement considéré comme l'un des meilleurs dribbleurs de la NBA[Par qui ?][14]. À cela s'ajoute une rapidité d'exécution et de mouvement, qualité qui lui octroie un avantage certains lors des 1 contre 1. Le meneur des Celtics compte dans sa palette offensive un tir très fiable à mi-distance (45,4 % en carrière) comme à 3 points (39 %), lequel lui a permis de remporter le concours de trois-points au All-Star Game. Il en a fait preuve à de nombreuses reprises, se montrant très prolifique au tir dans les moments décisifs ce qui lui vaut le surnom de "Mr. Fourth Quarter" ("M. 4e quart-temps"). Irving est l'un des finisseurs les plus efficaces de la ligue, notamment grâce à son habilité à changer de main en l'air. Il peut, dans un laps de temps réduit, trouver une faille dans la défense et l'exploiter pour marquer un lay-up. Sa force réside donc dans sa capacité à conclure ses actions par des points marqués ce qui l'a fréquemment conduit à assumer le rôle de scoreur au sein de son équipe.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Statistiques en matchs universitaires de Kyrie Irving[15]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2010-2011 Duke 11 11 27,5 52,9 46,2 90,1 3,36 4,27 1,45 0,55 17,45
Total 11 11 27,5 52,9 46,2 90,1 3,36 4,27 1,45 0,55 17,45

Professionnelles[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Statistiques en match en saison régulière de Kyrie Irving[15]

Champion NBA Recrue/rookie de la saison

gras = ses meilleures performances

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2011-2012* Cleveland 51 51 30,5 46,9 39,9 87,2 3,75 5,39 1,06 0,39 18,51
2012-2013 Cleveland 59 59 34,7 45,2 39,1 85,5 3,66 5,93 1,51 0,36 22,46
2013-2014 Cleveland 71 71 35,2 43,0 35,8 86,1 3,65 6,10 1,52 0,32 20,82
2014-2015 Cleveland 75 75 36,4 46,8 41,5 86,3 3,16 5,19 1,52 0,27 21,71
2015-2016 Cleveland 53 53 31,5 44,8 32,2 88,5 2,96 4,70 1,06 0,34 19,64
2016-2017 Cleveland 72 72 35,1 47,3 40,1 90,5 3,19 5,81 1,16 0,35 25,22
Total 381 381 34,2 45,7 38,3 87,3 3,39 5,55 1,33 0,33 21,61
All-Star Game 4 2 25,0 65,3 53,8 100,0 5,3 9,3 0,8 0,0 19,8

Note: * Cette saison a été réduite de 82 à 66 match en raison du lock-out
Dernière mise à jour effectuée le 12 avril 2017.

Playoffs[modifier | modifier le code]

Statistiques NBA en playoffs

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2015 Cleveland 13 13 35,7 43,8 45,0 84,1 3,62 3,85 1,31 0,85 19,00
2016 Cleveland 21 21 36,9 47,5 44,0 87,5 2,95 4,67 1,71 0,62 25,24
2017 Cleveland 18 18 36,3 46,8 37,3 90,5 2,83 5,28 1,28 0,44 25,89
Total 52 52 36,4 46,5 41,5 87,6 3,08 4,67 1,46 0,62 23,90

Dernière mise à jour effectuée le 12 juin 2017.

Records[modifier | modifier le code]

Légende :

Record de la franchise

Les records personnels de Kyrie Irving, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[16] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 57 @ Spurs de San Antonio 42 Celtics de Boston
Paniers marqués 20 (sur 32 tentés) @ Spurs de San Antonio 12 mars 2015 17 @ Warriors de Golden State
Paniers tentés 36 Trail Blazers de Portland 29 Warriors de Golden State
Paniers à 3 points réussis 11 Trail Blazers de Portland 28 janvier 2015 7 Warriors de Golden State
Paniers à 3 points tentés 19 Trail Blazers de Portland 28 janvier 2015 12 Warriors de Golden State 9 juin 2017
Lancers francs réussis 14 @ Nets de Brooklyn 11 @ Warriors de Golden State
Lancers francs tentés 14 @ Nets de Brooklyn 13 novembre 2012 12 Bulls de Chicago
@ Warriors de Golden State

2 juin 2016
Rebonds offensifs 4 3 fois 3 4 fois
Rebonds défensifs 10 Jazz de l'Utah
Pacers de l'Indiana

8 @ Celtics de Boston
Rebonds totaux 10 Jazz de l'Utah
Pacers de l'Indiana
28 février 2014
29 novembre 2014
11 @ Celtics de Boston 26 avril 2015
Passes décisives 14 Timberwolves du Minnesota 11 Raptors de Toronto
Interceptions 7 Warriors de Golden State 4 @ Warriors de Golden State
@ Raptors de Toronto

Contres 4 Bucks de Milwaukee 3 @ Pacers de l'Indiana
Balles perdues 9 Timberwolves du Minnesota 4 7 fois
Minutes jouées 48 Sixers de Philadelphie 44 Bulls de Chicago
@ Warriors de Golden State

4 juin 2015

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2011-2012 Cavaliers 5 144 280 $
2012-2013 Cavaliers 5 530 080 $
2013-2014 Cavaliers 5 607 240 $
2014-2015* Cavaliers 7 070 730 $
Total Gains 23 352 330 $
2015-2016 Cavaliers 14 746 000 $
2016-2017 Cavaliers 15 851 950 $
2017-2018 Celtics 16 957 900 $
2018-2019 Celtics 18 063 850 $
2019-2020 Celtics 19 169 800 $

Note : * Pour la saison 2014-2015, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 4 500 000 $[18].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Irving est né à Melbourne, Victoria, Australie où son père Drederick Irving jouait en tant que professionnel pour les Bulleen Boomers. Il vit en Australie avant de venir aux États-Unis à l'âge de 2 ans. Il a la double nationalité, mais a choisi de jouer au basket-ball pour les États-Unis. Sa mère Elizabeth meurt quand il avait quatre ans. Très bon étudiant, il a promis à son père d'obtenir son diplôme à Duke en cinq ans pendant ses vacances.

En 2016, Irving a eu une relation avec la chanteuse Kehlani[19].

Titres et trophées[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 2010 College Basketball Recruiting Rankings - ESPNU 100 », sur espn.go.com (consulté le 3 juillet 2011)
  2. (en) « 2010 FIBA Americas U18 Championship For Men », sur usabasketball.com (consulté le 3 juillet 2011)
  3. (en) Gabe Starosta, « Point guard Kyrie Irving commits to Duke », sur dukechronicle.com, (consulté le 3 juillet 2011)
  4. (en) Jeff Goodman, « Irving's injury could be serious », sur foxsports.com, (consulté le 3 juillet 2011)
  5. (en) « Derrick Williams, Arizona crush Duke's hopes to repeat as champions », sur espn.go.com, (consulté le 3 juillet 2011)
  6. « Irving en numéro 1 », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 24 juin 2011)
  7. (en) « Cleveland Cavaliers select Kyrie Irving as first overall pick in NBA draft », sur guardian.co.uk, (consulté le 3 juillet 2011)
  8. « Denver – Cleveland : Irving plus clutch que Lawson », sur basketusa.fr, BasketUSA, (consulté le 2 septembre 2012)
  9. « Kyrie Irving terrasse les Celtics à 3 secondes de la fin », sur basketusa.fr, BasketUSA, (consulté le 2 septembre 2012)
  10. « Irving officiellement Rookie de l'année », sur basketusa.fr, BasketUSA, (consulté le 15 mai 2012)
  11. Jérôme Knoepffler, « Cleveland – Utah : premier triple double en carrière pour Kyrie Irving », basketusa.com, (consulté le 1er mars 2014)
  12. Fabrice Auclert, « Officiel : Kyrie Irving prolonge aux Cavs pour 90 millions de dollars », basketusa.com, (consulté le 9 juillet 2014)
  13. « Kyrie Irving rejoint les Celtics en échange d'Isaiah Thomas ! », sur basktusa.com, (consulté le 23 août 2017)
  14. « Pour ses pairs, Kyrie Irving est le meilleur dribbleur de la NBA », Basket USA,‎ (lire en ligne)
  15. a et b (en) « stats universitaires », sur basketball-reference.com, (consulté le 10 mai 2012)
  16. (en) « Kyrie Irving : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 2 mai 2016)
  17. http://espn.go.com/nba/player/stats/_/id/6442/kyrie-irving
  18. « Salaires moyen NBA », sur basketusa.com (consulté en 2015)
  19. https://www.vibe.com/2016/01/kehlani-kyrie-irving-dating-instagram/
  20. a, b et c (en) « Kyrie Irving », sur goduke.com (consulté le 3 juillet 2011)
  21. (en) « Ronnie Flores », sur rise.espn.go.com, (consulté le 4 juillet 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :