Cette page est semi-protégée.

Tristan Thompson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thompson.
Tristan Thompson Portail du basket-ball
Tristan Thompson Cavs vs Wizards (cropped).jpg
Tristan Thompson en avril 2012
Fiche d’identité
Nom complet Tristan Trevor James Thompson
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance (26 ans)
Brampton, Canada
Taille 2,08 m (6 10)
Poids 108 kg (238 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Cavaliers de Cleveland
Numéro 13
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
2010-2011 Longhorns du Texas
Draft de la NBA
Année 2011
Position 4e
Franchise Cavaliers de Cleveland
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
08,2
11,7
11,7
08,5
07,8
08,1
Sélection en équipe nationale **
2013- Drapeau : Canada Canada

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Tristan Trevor James Thompson, né le à Brampton dans l'Ontario, est un joueur canadien de basket-ball, évoluant au poste de pivot pour les Cavaliers de Cleveland. En 2016 il remporte son premier titre de champion NBA.

Biographie

Carrière lycéenne

Né de Trevor et Andrea Thompson à Brampton dans la banlieue de Toronto au Canada, Tristan Thompson est scolarisé au collège de Saint Marguerite d'Youville à Brampton. A son entrée au lycée il rejoint les États-Unis et le lycée privé de Saint Benedict à Newark dans le New Jersey.

Thompson passe son année sophomore et la moitié de son année junior à Saint Benedict, devenant l'un des jeunes les plus scrutés de sa génération et l'une des priorités de recrutement de nombreuses universités à travers le pays. En 2008, Thompson passe un premier accord verbal avec les Longhorns de l'université Texas.

Avant de rejoindre l'université, Tristan Thompson entame son année junior à Saint Benedict. Cependant, après trente-et-une rencontres jouées cette saison, la relation entre Thompson et Dan Hurley, le coach de Saint Benedict's, se dégrade. Suite à une altercation lors d'un match contre les Monarchs de Mater Dei, Thompson est écarté de l'effectif. Ce dernier annonce alors sa volonté de quitter le lycée avant la fin de la saison. Courtisé par de nombreuses formations, le jeune canadien rejoint l'équipe de Findlay Prep dans la ville de Henderson dans le Nevada dans laquelle évolue notamment son compatriote Cory Joseph. Malgré son intégration tardive à l'effectif de Findlay, Thompson a un impact immédiat sur le rendement de son équipe et lui permet en 2009 de remporter pour la première fois de son histoire le titre de champion national. Son année sénior est l'année de la confirmation, renforçant parallèlement son accord avec l'université du Texas et signant officiellement sa lettre d'intention le 11 novembre 2009. En 2010, l'intérieur mène son lycée à un second titre de champion national. Cory Joseph et lui deviennent alors les quatrième et cinquième canadiens nommés McDonald's All-Americans. Thompson est également nommé Jordan Brand Classic All-American.

Carrière universitaire

Tistan Thompson dispute la saison 2010-2011 sous les couleurs des Longhorns du Texas. Pour sa première saison universitaire, il cumule 13,1 points et 7,8 rebonds par match, étant le leader de son équipe en rebonds, contres, double-doubles et pourcentage aux tirs. Il est officieusement nommé MVP de son équipe par ses coéquipiers. Il remporte le titre de freshman de l'année du Big 12, la conférence dans laquelle évolue son équipe, et est nommé dans la Big 12 All-Freshman Team, dans la Big 12 All-Defensive Team ainsi que dans la All-Big 12 Second Team. A l'échelle nationale, Thompson reçoit de nombreux honneurs et est l'un des cinq finalistes du Wayman Tisdale Award, une récompense remise au freshman de l'année décernée par l'U.S. Basketball Writers Association. Sa saison permet aux Longhorns de conclure l'exercice avec un bilan de 28 victoires et 8 défaites et d'atteindre les seizièmes de finale de la March Madness.

Après avoir affiché sa volonté de poursuivre son parcours universitaire au Texas, Thompson change d'avis et décide le 21 avril 2011 de se présenter à la Draft de la NBA, renonçant à ses trois ans d'université.

Carrière professionnelle

Draft NBA

Le 23 juin 2011, Thompson est drafté en quatrième position à la Draft 2011 de la NBA par les Cavaliers de Cleveland[1]. A cette époque, il devient le basketteur canadien drafté le plus haut dans l'histoire de la NBA, avant qu'Anthony Bennett et Andrew Wiggins ne deviennent respectivement les premiers choix des drafts 2013 et 2014. Cory Joseph, son coéquipier au lycée et à l'université, est également drafté la même année en vingt-neuvième position par les Spurs de San Antonio. Cette draft est la seconde de l'histoire de la NBA dans laquelle deux joueurs canadiens sont sélectionnés au premier tour. Par ailleurs, la sélection en vingt-sixième position par les Mavericks de Dallas de Jordan Hamilton permet à l'université du Texas de placer pour la première fois de son histoire trois joueurs au premier tour d'une même draft.

Cavaliers de Cleveland

Saison 2011–2012

La première saison de Tristan Thompson en NBA est marquée par le lockout 2011. A cette occasion, l'intérieur drafté par les Cavaliers retourne à l'université du Texas afin d'y achever ses études. Il signe officiellement son contrat rookie avec les Cavaliers de Cleveland le avant le début du camp d'entraînement. Thompson joue son premier match professionnel officiel le contre les Raptors de Toronto, sa ville natale. Avec un temps de jeu de 17 minutes en sortie de banc, il inscrit 12 points et prend 5 rebonds, ne pouvant empêcher la défaite de son équipe. Il réalise son premier double-double le contre les Kings de Sacramento avec 15 points et 12 rebonds. Récompensé de ses performances, il est sélectionné, au même titre que son coéquipier Kyrie Irving, pour le Rising Stars Challenge 2012.

Le , pour la première fois de sa carrière Thompson est introduit dans le cinq majeur des « Cavs » bénéficiant de la fracture d'un poignet d'Anderson Varejão. Il cumule 7 points et 6 rebonds dans la défaite de Cleveland contre les Hawks d'Atlanta. Le réel tournant de sa saison survient au match suivant lorsque Thompson guide son équipe à une victoire sur le parquet des Nets de New Jersey avec 27 points et 12 rebonds, amenant Byron Scott, le coach de Cleveland, à titulariser le canadien jusqu'à la fin de la saison suite à l'indisponibilité de Varejão. Les Cavaliers ne parviennent pas à se qualifier pour les playoffs mais le rookie termine sa saison en inscrivant 10 points ou plus sur ses 16 derniers matches. Avec 8,2 points et 6,5 rebonds de moyenne en 60 matches, Thompson est nommé dans la NBA All-Rookie second team, le second cinq-majeur des rookies, devenant le premier canadien a être nommé dans une All-Rookie team.

Saison 2012–2013
Saison 2013–2014
Saison 2014–2015

L'intersaison 2014 des Cavaliers est marquée par l'acquisition de LeBron James et de Kevin Love, contraignant Tristan Thompson à ne débuter que 15 rencontres dans le cinq majeur contre 82 la saison précédente et rabaissant ses statistiques à 8,5 points et 8 rebonds de moyenne. Les Cavaliers participent aux playoffs pour la première fois depuis 2010, ce qui constitue la première expérience du canadien à ce niveau de la compétition. Profitant de la blessure à l'épaule de Kevin Love lors du premier tour, Thompson devient le titulaire des Cavaliers au poste d'ailier fort jusqu'à la fin des playoffs conclus par une défaite en finale contre les Warriors de Golden State. Agent libre à l'issue de la saison, il s'affirme comme l'un des meilleurs rebondeurs offensif de la ligue.

Saison 2015–2016

Le , alors agent libre, Thompson se réengage avec les Cavaliers en paraphant un contrat 82 millions de dollars sur cinq ans. Partageant le poste de pivot titulaire avec le russe Timofeï Mozgov, il comptabilise 7,8 points et 9,0 rebonds de moyenne sur l'ensemble des 82 matches de saison régulière. Le , à l'occasion d'une victoire contre les Knicks de New York, Thompson égalise le record de la franchise détenu par Jim Chones en disputant son 341e match consécutif de saison régulière. Le record est battu trois jours plus tard contre les Rockets de Houston avec un 342e match de suite. Au mois de juin, il remporte son premier titre de champion NBA avec les Cavaliers contre les Warriors de Golden State. Son équipe réalise une performance historique en devenant la première franchise à remporter le titre en sept manches après avoir été menée 1 à 3.

Saison 2016–2017

Le , dans une défaite chez les Pistons de Détroit, Thompson devient le premier joueur de l'histoire de la franchise des Cavaliers de Cleveland à jouer 400 matches consécutifs de saison régulière. Blessé au pouce, il manque la rencontre du contre les Celtics de Boston ainsi que les trois rencontres suivantes, mettant fin à une série de 447 matches disputés consécutivement en saison régulière, ce qui constituait jusqu'alors la plus grande série en cours parmi les joueurs actifs à cette période. Finalistes NBA pour la troisième saison consécutive contre les Warriors de Golden State, Thompson et le Cavaliers s'inclinent pour la seconde fois en trois ans en finale.

Équipe nationale du Canada

Vie privée

Il est en couple avec Kloé Kardashian et projette d'avoir un bébé[réf. souhaitée].

Statistiques en carrière NBA

Saison régulière

Les statistiques recensées par la NBA de Tristan Thompson en saison régulière sont les suivantes[2] :

Saison Équipe MJ 5D Min Pts Tirs 3 pts LF Off Def Tot Bp Int Pd Ctr Cté Fts Fpv DD2 TD3
2011-12 Cavaliers 60 25 23,7 8,2 43,9% 0,0% 55,2% 3,1 3,4 6,5 1,4 0,5 0,5 1,0 1,2 2,2 2,4 9 0
2012-13 Cavaliers 82 82 31,3 11,7 48,8% 0,0% 60,8% 3,7 5,7 9,4 1,5 0,7 1,3 0,9 1,5 2,9 3,1 31 0
2013-14 Cavaliers 82 82 31,6 11,7 47,7% 0,0% 69,3% 3,3 5,9 9,2 1,3 0,5 0,9 0,4 1,2 2,3 3,1 36 0
2014-15 Cavaliers 82 15 26,8 8,5 54,7% - 64,1% 3,3 4,7 8,0 1,0 0,4 0,5 0,7 0,6 2,3 2,8 14 0
2015-16 Cavaliers 82 34 27,7 7,8 58,8% - 61,6% 3,3 5,7 9,0 0,7 0,5 0,8 0,6 0,5 2,5 2,7 23 0
2016-17 Cavaliers 78 78 30,0 8,1 60,0% 0,0% 49,8% 3,7 5,5 9,2 0,8 0,5 1,0 1,1 0,6 2,3 2,4 19 0
En carrière 466 316 28,7 9,4 51,5% 0,0% 61,1% 3,4 5,2 8,6 1,1 0,5 0,8 0,8 0,9 2,4 2,8 132 0

Légende :      champion NBA, MJ : matches joués, 5D : cinq de départ, Min : minutes, Pts : points, LF : lancers-francs, Off : rebonds offensifs, Def : rebonds défensifs, Tot : rebonds, Bp : balles perdues, Int : interceptions, Pd : passes décisives, Ctr : contres, Cté : tirs contrés, Fts : fautes, Fpv : fautes provoquées, DD2 : double-doubles, TD3 : triple-doubles.

Playoffs

Les statistiques recensées par la NBA de Tristan Thompson en playoffs sont les suivantes[3] :

Année Équipe MJ 5D Min Pts Tirs 3 pts LF Off Def Tot Bp Int Pd Ctr Cté Fts Fpv DD2 TD3
2015 Cavaliers 20 15 36,3 9,6 55,8% - 58,5% 4,4 6,4 10,8 0,8 0,3 0,5 1,2 0,4 2,5 3,7 9 0
2016 Cavaliers 21 21 29,6 6,7 52,7% - 57,5% 4,1 4,9 9,0 0,8 0,4 0,7 0,9 0,7 2,6 3,0 3 0
2017 Cavaliers 18 18 31,2 8,2 58,7% - 66,7% 3,8 4,5 8,3 1,2 0,5 1,4 0,7 0,6 2,0 3,1 2 0
En carrière 59 54 32,4 8,1 55,7% - 60,5% 4,1 5,3 9,4 0,9 0,4 0,8 0,9 0,6 2,4 3,3 14 0

Légende :      champion NBA, MJ : matches joués, 5D : cinq de départ, Min : minutes, Pts : points, LF : lancers-francs, Off : rebonds offensifs, Def : rebonds défensifs, Tot : rebonds, Bp : balles perdues, Int : interceptions, Pd : passes décisives, Ctr : contres, Cté : tirs contrés, Fts : fautes, Fpv : fautes provoquées, DD2 : double-doubles, TD3 : triple-doubles.

Records en NBA

Les records personnels de Tristan Thompson, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[4] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 29 @ Celtics de Boston 20 @ Celtics de Boston
Paniers marqués en un match 12 @ Nets du New Jersey
@ Pistons de Détroit

7 Warriors de Golden State
@ Celtics de Boston

Paniers tentés en un match 18 Celtics de Boston 12 Warriors de Golden State
Paniers à 3 points réussis Aucun Aucun
Paniers à 3 points tentés 1 9 fois Aucun
Lancers francs réussis 9 3 fois 12 Celtics de Boston
Lancers francs tentés 13 @ Nets de Brooklyn 15 Celtics de Boston
Rebonds offensifs 12 @ Bulls de Chicago 9 @ Hawks d'Atlanta
Rebonds défensifs 14 @ Knicks de New York 14 Warriors de Golden State
Rebonds totaux 21 Nuggets de Denver 17 @ Bulls de Chicago
Passes décisives 5 5 fois 5 Warriors de Golden State
Interceptions 4 3 fois 2 4 fois
Contres 4 6 fois 3 @ Bulls de Chicago
Pacers de l'Indiana

Balles perdues 6 Timberwolves du Minnesota 4 @ Hawks d'Atlanta
Minutes jouées 48 Sixers de Philadelphie 47 @ Warriors de Golden State

Palmarès

Carrière professionnelle

Carrière universitaire

  • All-Big 12 Second Team : 2011
  • Big 12 All-Defensive Team : 2011
  • Big 12 Freshman of the Year : 2011
  • Big 12 All-Freshman Team : 2011
  • United States Basketball Writers Association (USBWA) All-District VII Team : 2011
  • Wayman Tisdale Award : 2011
  • USBWA Freshman All-America Team : 2011

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références

  1. « Irving en numéro 1 », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 24 juin 2011)
  2. « NBA.com/Stats - Tristan Thompson », sur nba.com (consulté le 9 juin 2017)
  3. « NBA.com/Stats - Tristan Thompson », sur nba.com (consulté le 9 juin 2017)
  4. (en) « Tristan Thompson : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 16 juin 2015)