DeAndre Jordan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

DeAndre Jordan
Image illustrative de l’article DeAndre Jordan
DeAndre Jordan avec les Clippers en 2013.
Fiche d’identité
Nom complet Hyland DeAndre Jordan Jr.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (32 ans)
Houston, Texas
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 120.2 kg (264 lb)
Surnom DeAndre 3000[1], DeAndre The Giant[2], DJ
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Nets de Brooklyn
Numéro 6
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2007-2008 Aggies du Texas
Draft de la NBA
Année 2008
Position 35e
Franchise Clippers de Los Angeles
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019
2019-2020
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Mavericks de Dallas
Knicks de New York
Nets de Brooklyn
04,3
04,8
07,1
07,4
08,8
10,4
11,5
12,7
12,7
12,0
11,0
10,9
08,3
Sélection en équipe nationale **
2015-Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Hyland DeAndre Jordan Jr., né le à Houston aux États-Unis, est un joueur américain de basket-ball, évoluant aux Nets de Brooklyn, dans la National Basketball Association (NBA). Il évolue au poste de pivot et est réputé pour ses qualités défensives, notamment au contre et au rebond. À l'issue de la saison 2019-2020, Jordan détient le record du pourcentage au tir, dans l'histoire de la ligue, avec 66.94%[3].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Lycée[modifier | modifier le code]

Jordan obtient en moyenne 15,0 points, 12,0 rebonds et 4,0 contres par match en première année puis 16,5 points, 14,0 rebonds, 7,0 contres en deuxième année. Jordan a ensuite fréquenté la Christian Life Center Academy pour sa dernière année, où il obtient en moyenne 26,1 points, 15,2 rebonds et 8,1 contres par match. Il est élu dans la Parade All-American Third Team, et dans la First Team All-Greater Houston par le Houston Chronicle. Au Christian Life Center, Jordan inscrit 37 points dans un match et établi le record du lycée pour le plus grand nombre de contres dans un match avec 20 contres.

Sortant de l’école secondaire, Jordan est évalué comme le 8e meilleur lycéen et le second meilleur pivot du pays. Il est alors approché par de grandes université comme Florida, Florida State, Indiana, Texas, Texas A&M, LSU et Kentucky.

À l’été 2007, Jordan joue pour l’équipe des États-Unis aux Championnats du monde 2007 des moins de 19 ans en Serbie. Il ne joue que 9 minutes par match et son équipe termine à la seconde place avec une seule défaite en finale.

Université[modifier | modifier le code]

Jordan débute 21 des 35 matchs de sa première saison au sein des Aggies du Texas. Il joue en moyenne 20 minutes et fait 1,3 contre par match. Dans ses matchs, il tire à 61,7% mais n'obtient que 43,7% aux lancers francs. En effet, la plupart de ses tentatives de tir sur le terrain se trouvent sous le panier. Il termine la saison avec des moyennes de 7,9 points et 6,0 rebonds par match[4]. Il est élu dans la Big 12 All-Rookie Team pour ses efforts. À la suite de la saison, il se déclare pour la draft 2008 de la NBA.

Avant la draft, les spécialistes ont vu en Jordan un "spécimen physique incroyable", "potentiel défensif" ou "athlète étrange". Certaines de ses faiblesses comprennent de "pauvres fondamentaux" ou un "médiocre footwork"[5]. Le site Web le prévoit en 16e position.

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Clippers de Los Angeles (2008-2018)[modifier | modifier le code]

Jordan est sélectionné à la 35e position de la draft 2008 par les Clippers de Los Angeles. En raison de blessures, Jordan est propulsé dans le cinq majeur de l'équipe, le 19 janvier 2009, contre les Timberwolves du Minnesota. Lors de son premier match en tant que titulaire, il enregistre 6 contres, 10 rebonds et 8 points en 34 minutes de jeu. Dans le match du 21 janvier, contre les Lakers de Los Angeles, il joue 43 minutes et inscrit 23 points sur le match, dont 10 dunks, ce qui avait été accompli que par deux autres joueurs (Dwight Howard et Shaquille O'Neal) au cours des 10 dernières saisons.

Le 11 décembre 2011, Jordan signe un contrat avec les Warriors de Golden State pour une valeur de 43 millions de dollars sur quatre ans. Cependant, un jour plus tard, les Clippers s'alignent sur l'offre de la franchise californienne et conserve le pivot.

DeAndre Jordan en 2011.

Pour la saison 2011-2012, Jordan change son numéro de maillot, passant du 9 au numéro 6. Le 25 décembre 2011, Jordan enregistre un record en carrière de 8 contre contre les Warriors lors d’une victoire 105-86. Son style de jeu spectaculaire en fait l'un des meilleurs dunkeurs de sa génération avec son coéquipier Blake Griffin. Également bon défenseur, il est le 4e meilleur contreur de la NBA pour la saison 2011-2012 avec une moyenne de 2,1 contres par match et le 3e en 2013-2014 avec 2,48 contres par match. De plus, avec 13,6 rebonds par match, il a été le meilleur rebondeur de la ligue pour la saison 2013-2014. Mais, il est réputé pour sa maladresse aux lancers francs et a réalisé de nombreux air ball[6].

Le 29 avril 2014, Jordan devient le premier joueur NBA à terminer un match avec au moins, 25 points, 18 rebonds et 4 contres dans un match de playoffs depuis Tim Duncan en 2008.

Le 9 février 2015, lors de la victoire des siens 115 à 98 contre les Mavericks de Dallas, il termine le match avec 22 points et 27 rebonds, son record de rebonds en carrière. Le 13 mars, lors de la défaite 99 à 129 contre les Mavericks, Jordan marque le premier panier à trois-points de sa carrière, dans le premier quart-temps. Le 21 mai, il est nommé dans le troisième meilleur cinq majeur de la NBA. Jordan devient le cinquième joueur de l'histoire de la NBA à terminer une saison avec des moyennes d'au moins 10 points, 15 rebonds, une interception et deux contres. Le dernier à avoir proposé une telle ligne statistique était Moses Malone durant la saison 1982-1983.

Le 3 juillet 2015, il donne un accord verbal aux Mavericks de Dallas pour signer un contrat de 80 millions de dollars sur quatre ans[7]. Cette annonce déçoit son coéquipier J. J. Redick[8]. Le 8 juillet, pour augmenter son pourcentage de réussite aux lancers-francs, le staff des Mavericks organise une séance de lancers-francs avec John Lucas à Houston[9]. Le même jour, il contacte Doc Rivers pour lui faire part de ses doutes quant à sa signature à Dallas[10]. L'entraîneur des Clippers, J. J. Redick, Blake Griffin, Chris Paul et Paul Pierce, par l'intermédiaire de Twitter décident alors de rejoindre Jordan à Houston pour le persuader de resigner aux Clippers[11]. Du côté des Mavericks, c'est le propriétaire de l'équipe Mark Cuban et Chandler Parsons qui se déplacent à Houston pour retenir DeAndre. Finalement, Jordan change d'avis et reste aux Clippers en signant un contrat plus important que celui proposé par les Mavericks, 88 millions de dollars sur quatre ans[12].

Le 4 novembre 2015, avec 13 rebonds contre les Warriors de Golden State, Jordan est devenu le meilleur rebondeur de l'histoire de la franchise des Clippers, dépassant Elton Brand, terminant le match en captant son 4 711e rebonds en carrière[13]. Le 30 novembre, il enregistre 18 points et 24 rebonds contre les Trail Blazers de Portland, mais il a également raté 22 lancers francs, égalant le record NBA de Wilt Chamberlain, établissant en même temps un record de franchise avec 34 tentatives aux lancers-francs[14]. Durant le match, il fait l'objet de 36 fautes intentionnelles (hack-a-Jordan)[15]. Le 13 janvier, il est mis à l’écart pour le match contre le Heat de Miami en raison d’une pneumonie, mettant fin à la plus longue série de matchs disputés à 360 matchs de suite[16].

Saison 2016-2017 : Statut de All-Star[modifier | modifier le code]

Jordan aide les Clippers à enregistrer un bilan de 7-1 pour commencer la saison 2016-2017. Il joue son 600e match en carrière, le 9 novembre 2016, contre les Trail Blazers de Portland. Le 28 décembre, il bat son record de 25 rebonds dans une défaite contre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans. Le 26 janvier, il est nommé remplaçant de la Conférence Ouest pour le NBA All-Star Game 2017, marquant ainsi sa première sélection[17]. Pendant les festivités du All-Star Weekend, il participe au Slam Dunk Contest, mais n’a pas réussi à franchir le premier tour.

Dernière saison avec les Clippers[modifier | modifier le code]

Lors de l’ouverture de la saison des Clippers, le 19 octobre 2017, Jordan obtient 14 points et 24 rebonds dans une victoire contre les Lakers de Los Angeles. Le 26 janvier 2018, dans une victoire contre les Grizzlies de Memphis, Jordan joue son 716e match en tant que joueur des Clippers, battant le record de Randy Smith[18]. Le 14 février 2018, Jordan marque 30 points, son record en carrière, avec 13 rebonds et 4 interceptions dans une victoire contre les Celtics de Boston[19]. Le 9 mars 2018, il cumule 20 points et 23 rebonds dans une victoire contre les Cavaliers de Cleveland.

Mavericks de Dallas (2018-2019)[modifier | modifier le code]

Le 1er juillet 2018, il signe un contrat de 24,1 millions de dollars sur un an chez les Mavericks de Dallas[20].Pour débuter la saison, Jordan réalise trois double-doubles consécutifs, devenant le premier joueur de Dallas depuis Popeye Jones en 1994 à commencer une saison de cette manière. Le 28 octobre, il enregistre 12 points, 19 rebonds et 9 passes décisives, son record en carrière, à une passe de réaliser un triple-double dans une défaite contre le Jazz de l'Utah[21]. Le 7 novembre, il obtient 11 points et 12 rebonds dans une défaite contre le Jazz, captant ainsi au moins 10 rebonds pour son 11e match de suite, ce qui est un record de franchise. Il réalise encore trois performances sur le mois de décembre, avec 23 rebonds captés sur les différents matchs.

Knicks de New York (2019)[modifier | modifier le code]

Le 31 janvier 2019, il est transféré aux Knicks de New York avec Dennis Smith Jr., Wesley Matthews et deux futurs premiers tours de draft (2021 et 2023) contre Kristaps Porziņģis, Tim Hardaway Jr., Courtney Lee et Trey Burke[22]. Il décide de terminer la saison 2018-2019 chez les Knicks[23].

Nets de Brooklyn (depuis 2019)[modifier | modifier le code]

Le 1er juillet 2019, il s'engage du côté des Nets de Brooklyn pour une durée de quatre saisons[24]. Au cours de la saison, il se déclare positif au COVID-19 et met un terme à sa saison, ne reprennant pas au sein de la "Bulle d'Orlando"[25].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

En université[modifier | modifier le code]

  • Big 12 All-Rookie Team en 2008.
  • Third-Team Parade All-American en 2007.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Les statistiques de DeAndre Jordan en matchs universitaires sont les suivantes[26] :

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2007-2008 Texas 35 21 20,1 61,7 0,0 43,7 6,00 0,43 0,20 1,26 7,94
Carrière 35 21 20,1 61,7 0,0 43,7 6,00 0,43 0,20 1,26 7,94

NBA[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Leader de la ligue Record NBA
Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2008-2009 Clippers 53 13 14,6 63,3 - 38,5 4,47 0,21 0,21 1,11 4,30
2009-2010 Clippers 70 12 16,2 60,5 0,0 37,5 5,03 0,30 0,23 0,89 4,80
2010-2011 Clippers 80 66 25,6 68,6 0,0 45,2 7,19 0,53 0,51 1,77 7,08
2011-2012 Clippers 66 66 27,2 63,2 0,0 52,5 8,27 0,26 0,45 2,05 7,36
2012-2013 Clippers 82 82 24,5 64,3 - 38,6 7,24 0,34 0,59 1,37 8,83
2013-2014 Clippers 82 82 35,0 67,6 - 42,8 13,59 0,90 0,98 2,48 10,44
2014-2015 Clippers 82 82 34,4 71,0 25,0 39,7 14,95 0,74 0,99 2,23 11,54
2015-2016 Clippers 77 77 33,7 70,3 0,0 43,0 13,75 1,17 0,66 2,30 12,73
2016-2017 Clippers 81 81 31,7 71,4 0,0 48,2 13,75 1,19 0,63 1,65 12,70
2017-2018 Clippers 77 77 31,5 64,5 - 58,0 15,21 1,52 0,51 0,92 12,04
2018-2019 Dallas 50 50 31,1 64,4 - 68,2 13,70 1,98 0,66 1,06 11,02
New York 19 19 26,0 63,4 - 77,3 11,37 3,00 0,47 1,05 10,89
2019-2020 Brooklyn 56 6 22,0 66,6 - 68,0 10,02 1,88 0,32 0,93 8,30
Carrière 875 713 27,8 66,9 9,1 47,4 10,80 0,93 0,58 1,60 9,49
All-Star Game 1 0 12,5 60,0 - - 3,00 2,00 0,00 0,00 6,00

Playoffs[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2012 Clippers 11 11 22,7 52,5 - 33,3 5,27 0,36 0,64 1,64 4,55
2013 Clippers 6 6 24,1 45,5 - 22,2 6,33 0,17 0,17 1,67 3,67
2014 Clippers 13 13 34,0 73,0 - 43,4 12,54 0,77 0,92 2,54 9,62
2015 Clippers 14 14 34,5 71,6 - 42,7 13,36 1,14 1,14 2,36 13,07
2016 Clippers 6 6 33,0 63,2 - 37,3 16,33 1,83 1,17 2,67 11,67
2017 Clippers 7 7 37,8 70,5 0,0 39,3 14,43 0,71 0,43 0,86 15,43
Carrière 57 57 31,2 66,2 0,0 40,4 11,32 0,82 0,81 2,04 9,79

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de DeAndre Jordan en NBA sont les suivants[27],[28] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 30 @ Celtics de Boston 26 Rockets de Houston
Paniers marqués 12 3 fois 9 2 fois
Paniers tentés 15 3 fois 12 Jazz de l'Utah
Paniers à 3 points réussis 1 @ Mavericks de Dallas - - -
Paniers à 3 points tentés 1 11 fois 1 @ Jazz de l'Utah
Lancers francs réussis 12 5 fois 14 Rockets de Houston
Lancers francs tentés 34 Trail Blazers de Portland 34 Rockets de Houston
Rebonds offensifs 12 Timberwolves du Minnesota 8 @ Trail Blazers de Portland
Rebonds défensifs 20 2 fois 17 @ Warriors de Golden State
Rebonds totaux 27 @ Mavericks de Dallas 22 @ Warriors de Golden State
Passes décisives 9 2 fois 5 2 fois
Interceptions 5 Trail Blazers de Portland 4 2 fois
Contres 9 @ Kings de Sacramento 5 3 fois
Balles perdues 9 Grizzlies de Memphis 7 2 fois
Minutes jouées 45 Trail Blazers de Portland 45 Warriors de Golden State

Dernière mise à jour :

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2008-2009 Clippers 550 000 $
2009-2010 Clippers 736 420 $
2010-2011 Clippers 854 389 $
2011-2012 Clippers 10 079 404 $
2012-2013 Clippers 10 532 977 $
2013-2014 Clippers 10 986 550 $
2014-2015* Clippers 11 440 124 $
2015-2016 Clippers 19 500 000 $
2016-2017 Clippers 21 165 675 $
2017-2018 Clippers 22 642 350 $
2018-2019 Knicks 22 897 200 $
2019-2020 Nets 9 881 598 $
Total Gains 141 266 687 $
2020-2021 Nets 10 375 678 $
2021-2022 Nets 9 881 598 $
2022-2023 Nets 9 821 842 $

Note : * Pour la saison 2014-2015, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 4 500 000 $[29].

Télévision et cinéma[modifier | modifier le code]

Il fait une apparition dans la série américaine Modern Family où il joue son propre rôle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. En référence à André 3000
  2. En référence à André The Giant
  3. (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Field Goal Pct », sur Basketball-Reference.com (consulté le 19 novembre 2020)
  4. (en) « O'Neil: Jordan working on mental toughness », sur ESPN.com, (consulté le 19 novembre 2020)
  5. (en) « DraftExpress - DeAndre Jordan DraftExpress Profile: Stats, Comparisons, and Outlook », sur DraftExpress (consulté le 19 novembre 2020)
  6. Fabrice Auclert, « Lancers-francs : le pire air ball de l’année pour Tony Parker », sur BasketUSA.com, (consulté le 3 mai 2015)
  7. Dimitri Kucharczyk, « Adieu les Clippers, DeAndre Jordan s’en va chez les Mavericks ! », sur BasketUSA.com, (consulté le 3 juillet 2015)
  8. Jeremy Le Bescont, « LA Clippers : JJ Redick très déçu après le départ de DeAndre Jordan », sur BasketUSA.com, (consulté le 9 juillet 2015)
  9. Jonathan Demay, « Les Mavericks font déjà bosser DeAndre Jordan aux lancers-francs ! », sur BasketUSA.com, (consulté le 9 juillet 2015)
  10. Dimitri Kucharczyk, « Les Clippers tentent encore de convaincre DeAndre Jordan de ne pas partir », sur BasketUSA.com, (consulté le 9 juillet 2015)
  11. Dimitri Kucharczyk, « Les Clippers veulent convaincre DeAndre Jordan de rester à L.A. ! », sur BasketUSA.com, (consulté le 9 juillet 2015)
  12. Jeremy Le Bescont, « DeAndre Jordan change d’avis et prolonge aux Clippers pour quatre ans », sur BasketUSA.com, (consulté le 9 juillet 2015)
  13. (en-US) « DeAndre Jordan is the best rebounder in Clippers history », sur Clipperholics, (consulté le 19 novembre 2020)
  14. « Vidéo: les 22 lancers francs ratés par DeAndre Jordan ! », sur Basket Infos (consulté le 19 novembre 2020)
  15. (en-US) Matt Bonesteel, « NBA Commissioner Adam Silver says hack-a-player rule changes likely coming », The Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le 20 février 2016)
  16. « DeAndre Jordan n'est plus l'Iron Man de la NBA », sur BasketSession.com, (consulté le 19 novembre 2020)
  17. (en-US) Marc J. Spears, « DeAndre Jordan opens up on finally being an NBA All-Star », sur The Undefeated, (consulté le 19 novembre 2020)
  18. « De retour, DeAndre Jordan marque l’histoire des Clippers », sur Basket Infos (consulté le 19 novembre 2020)
  19. « NBA - DeAndre Jordan bat son record de points face à Boston », sur Parlons Basket, (consulté le 19 novembre 2020)
  20. Simon Stéphan, « DeAndre Jordan rejoint Dallas pour… un an ! », sur BasketUSA.com, (consulté le 17 septembre 2019)
  21. Mathieu Mendonca, « Malgré la défaite des Mavericks, DeAndre Jordan frôle le triple-double avec 9 passes décisives ! », sur The Daily Dunk (consulté le 19 novembre 2020)
  22. Jeremy Le Bescont, « Kristaps Porzingis va rejoindre Luka Doncic aux Mavericks ! », sur BasketUSA.com, (consulté le 17 septembre 2019)
  23. Fabrice Auclert, « DeAndre Jordan ne sera pas coupé », sur BasketUSA.com, (consulté le 17 septembre 2019)
  24. Julien Mauplat, « DeAndre Jordan complète le Big Three des Nets ! », sur insidebasket.com, (consulté le 17 septembre 2019)
  25. « NBA: DeAndre Jordan (Brooklyn), positif au Covid-19, forfait à Orlando », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 19 novembre 2020)
  26. (en) « Stats universitaires », sur sports-reference.com, (consulté le 12 juin 2008)
  27. (en) « DeAndre Jordan Career Bests », sur basketball.realgm.com
  28. (en) « DeAndre Jordan Stats », sur espn.com
  29. Emmanuel Laurin, « Expérience, salaire, taille, poids… La carte d’identité de la NBA en 2014/15 », sur basketusa.com, (consulté le 27 janvier 2015)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]