Basket-ball aux Jeux olympiques d'été de 2016

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Basket-ball aux Jeux olympiques.
Rio de Janeiro 2016
pictogramme logo des JO
Généralités
Sport Basket-ball
Organisateur(s) FIBA
Édition 19e
Lieu(x) Drapeau : Brésil Rio de Janeiro
Date 6 au 21 août 2016
Participants 12 équipes masculines
12 équipes féminines
Épreuves 2
Palmarès
Tenant du titre masculin Drapeau : États-Unis États-Unis
féminin Drapeau : États-Unis États-Unis
Vainqueur masculin Drapeau : États-Unis États-Unis
féminin Drapeau : États-Unis États-Unis
Finaliste masculin Drapeau : Serbie Serbie
féminin Drapeau : Espagne Espagne
Troisième masculin Drapeau : Espagne Espagne
féminin Drapeau : Serbie Serbie

Navigation

Les compétitions de basket-ball des Jeux olympiques d'été de 2016 organisés à Rio de Janeiro (Brésil), se déroulent du 6 au 21 août 2016. Les équipes américaines sont les tenantes du titre.

Format de la compétition[modifier | modifier le code]

Les douze nations qualifiées sont réparties en deux groupes composés chacun de six équipes. Après la phase de poule, les quatre premières équipes de chaque groupe se qualifient pour un tableau à trois tours à élimination directe jusqu'à la finale.


Qualifications[modifier | modifier le code]

Tournoi masculin[modifier | modifier le code]

Les douze équipes se sont qualifiées comme suit[1] :

Compétition Date Lieu Places Qualifiés
Pays organisateur Copenhague, Drapeau du Danemark Danemark 1 Drapeau : Brésil Brésil
Coupe du monde 2014 31 août - 15 septembre 2014 Drapeau de l'Espagne Espagne 1 Drapeau : États-Unis États-Unis
Championnat d'Afrique 2015 19 - 30 août 2015 Drapeau de la Tunisie Tunisie 1 Drapeau : Nigeria Nigeria
Tournoi des Amériques 2015 31 août - 12 septembre 2015 Drapeau du Mexique Mexique 2 Drapeau : Venezuela Venezuela
Drapeau : Argentine Argentine
Championnat d'Asie 2015 23 septembre - 3 octobre 2015 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1 Drapeau : République populaire de Chine Chine
Championnat d'Europe 2015 4 - 20 septembre 2015 Drapeau de l'Allemagne Allemagne - Drapeau de la Croatie Croatie -
Drapeau de la France France - Drapeau de la Lettonie Lettonie
2 Drapeau : Espagne Espagne
Drapeau : Lituanie Lituanie
Championnat d'Océanie 2015 15 - 18 août 2015 Drapeau de l'Australie Australie - Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 1 Drapeau : Australie Australie
Tournoi de qualification olympique 4 - 11 juillet 2016 Drapeau de la Serbie Serbie 1 Drapeau : Serbie Serbie
Drapeau des Philippines Philippines 1 Drapeau : France France
Drapeau de l'Italie Italie 1 Drapeau : Croatie Croatie
Total 12

Tournoi féminin[modifier | modifier le code]

Les douze équipes se sont qualifiées comme suit[2] :

Compétition Date Lieu Places Qualifiés
Pays organisateur Copenhague, Drapeau du Danemark Danemark 1 Drapeau : Brésil Brésil
Championnat du monde 2014 27 septembre - 5 octobre 2014 Drapeau de la Turquie Turquie 1 Drapeau : États-Unis États-Unis
Championnat d'Afrique 2015 24 septembre - 3 octobre 2015 Drapeau du Cameroun Cameroun 1 Drapeau : Sénégal Sénégal
Tournoi des Amériques 2015 9 - 16 août 2015 Drapeau du Canada Canada 1 Drapeau : Canada Canada
Championnat d'Asie 2015 29 août - 5 septembre 2015 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 1 Drapeau : Japon Japon
Championnat d'Europe 2015 11 - 28 juin 2015 Drapeau de la Hongrie Hongrie - Drapeau de la Roumanie Roumanie 1 Drapeau : Serbie Serbie
Championnat d'Océanie 2015 15 - 17 août 2015 1 Drapeau : Australie Australie
Tournoi de qualification olympique 13 - 19 juin 2016 Drapeau de la France France 5 Drapeau : Espagne Espagne
Drapeau : Turquie Turquie
Drapeau : République populaire de Chine Chine
Drapeau : France France
Drapeau : Biélorussie Biélorussie
Total 12

Répercussions du conflit FIBA Europe - Euroligue[modifier | modifier le code]

Depuis l'annonce en mai 2015 par la FIBA de l'organisation d'une « champions league » avec l'objectif de remplacer l'Euroligue (C1), les clubs des différentes fédérations européennes se sont vues contraintes de faire un choix entre l'une de deux instances[3]. Après avoir quelque temps prévenu d'exclusions les fédérations nationales dont des clubs soutiendraient l'Euroligue, la FIBA met ses menaces à exécution le 16 avril 2016, avec une lettre envoyée à 14 fédérations, les privant de participation à l'Eurobasket 2017. Elle concerne la Serbie, la Croatie, la Turquie, l'Espagne, la Russie, la Lituanie, la Grèce, l'Italie, Israël, le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine, la Slovénie, la Macédoine et la Pologne. Seules l'Allemagne et la France, parmi les principales nations européennes de basket, sont épargnées[4]. La FIBA Europe est aussi décidée à priver ces 14 nations de participation aux Jeux olympiques voire aux TQO, car, en dehors des clubs qualifiés directement et légalement pour l'Euroligue (C1), plusieurs autres ont décidé de s'engager en Eurocoupe (C2, aussi dirigée par l'Euroligue)[5].

Compétition[modifier | modifier le code]

Les douze nations qualifiées sont réparties en deux groupes composés de six équipes. Après un premier tour disputé sous forme de championnat, les quatre meilleures équipes de chaque groupe se qualifient pour une phase à élimination directe.

Calendrier des épreuves[modifier | modifier le code]

P Premier tour ¼ Quarts de finale ½ Demi-finales F Finale
Compétition↓/Date → 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21
Hommes P P P P P P P P P P ¼ ½ F
Femmes P P P P P P P P P ¼ ½ F

Tournoi masculin[modifier | modifier le code]

Le tirage pour la composition des groupes du tournoi masculin a eu lieu le 11 mars 2016.

Premier tour[modifier | modifier le code]

Groupe A Groupe B
Drapeau : Serbie Serbie Drapeau : Argentine Argentine
Drapeau : États-Unis États-Unis Drapeau : Espagne Espagne
Drapeau : Venezuela Venezuela Drapeau : Brésil Brésil
Drapeau : France France Drapeau : Lituanie Lituanie
Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Croatie Croatie
Drapeau : Australie Australie Drapeau : Nigeria Nigeria

Phase finale[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
 17 août à 11h00 (UTC−03:00)      19 août à 19h00 (UTC−03:00)      21 août à 15h45 (UTC−03:00)
 [A2] Drapeau : Australie Australie  90
 [B3] Drapeau : Lituanie Lituanie  64  
 Drapeau : Australie Australie  61
 17 août à 22h15 (UTC−03:00)
   Drapeau : Serbie Serbie  87  
 [B1] Drapeau : Croatie Croatie  83
 [A4] Drapeau : Serbie Serbie  86  
 Drapeau : Serbie Serbie  66
 17 août à 14h30 (UTC−03:00)
   Drapeau : États-Unis États-Unis  96
 [B2] Drapeau : Espagne Espagne  92
 19 août à 15h30 (UTC−03:00)
 [A3] Drapeau : France France  67  
 Drapeau : Espagne Espagne  76
 17 août à 18h45 (UTC−03:00) Troisième place
   Drapeau : États-Unis États-Unis  82  
 [A1] Drapeau : États-Unis États-Unis  105  21 août à 11h30 (UTC−03:00)
 [B4] Drapeau : Argentine Argentine  78    Drapeau : Australie Australie  88
 Drapeau : Espagne Espagne  89

Tournoi féminin[modifier | modifier le code]

Le tirage pour la composition des groupes du tournoi féminin a eu lieu le 11 mars 2016.

Premier tour[modifier | modifier le code]

Groupe A Groupe B
Drapeau : France France Drapeau : Canada Canada
Drapeau : Japon Japon Drapeau : Espagne Espagne
Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : États-Unis États-Unis
Drapeau : Australie Australie Drapeau : Sénégal Sénégal
Drapeau : Biélorussie Biélorussie Drapeau : Serbie Serbie
Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : République populaire de Chine Chine


Phase finale[modifier | modifier le code]

Quarts de finale Demi-finales Finale
 16 août à 11h00 (UTC−03:00)      18 août à 15h00 (UTC−03:00)      20 août à 15h30 (UTC−03:00)
 [A1] Drapeau : Australie Australie  71
 [B4] Drapeau : Serbie Serbie  73  
 Drapeau : Serbie Serbie  54
 16 août à 14h30 (UTC−03:00)
   Drapeau : Espagne Espagne  68  
 [B2] Drapeau : Espagne Espagne  64
 [A3] Drapeau : Turquie Turquie  62  
 Drapeau : Espagne Espagne  72
 16 août à 22h15 (UTC−03:00)
   Drapeau : États-Unis États-Unis  101
 [A2] Drapeau : France France  68
 18 août à 19h00 (UTC−03:00)
 [B3] Drapeau : Canada Canada  63  
 Drapeau : France France  67
 16 août à 18h45 (UTC−03:00) Troisième place
   Drapeau : États-Unis États-Unis  86  
 [B1] Drapeau : États-Unis États-Unis  110  20 août à 11h30 (UTC−03:00)
 [A4] Drapeau : Japon Japon  64    Drapeau : Serbie Serbie  70
 Drapeau : France France  63


Résultats[modifier | modifier le code]

Podiums[modifier | modifier le code]

Épreuves Or Argent Bronze
Tournoi masculin Drapeau : États-Unis États-Unis
Carmelo Anthony
Harrison Barnes
Jimmy Butler
DeMarcus Cousins
DeMar DeRozan
Kevin Durant
Paul George
Draymond Green
Kyrie Irving
DeAndre Jordan
Kyle Lowry
Klay Thompson
Drapeau : Serbie Serbie
Stefan Birčević
Bogdan Bogdanović
Nikola Jokić
Stefan Jović
Nikola Kalinić
Milan Mačvan
Stefan Marković
Nemanja Nedović
Miroslav Raduljica
Marko Simonović
Vladimir Štimac
Miloš Teodosić
Drapeau : Espagne Espagne
Álex Abrines
José Manuel Calderón
Victor Claver
Rudy Fernández
Pau Gasol
Willy Hernangómez
Sergio Llull
Nikola Mirotić
Juan Carlos Navarro
Felipe Reyes
Sergio Rodríguez
Ricky Rubio
Tournoi féminin Drapeau : États-Unis États-Unis
Seimone Augustus
Sue Bird
Tamika Catchings
Tina Charles
Elena Delle Donne
Sylvia Fowles
Brittney Griner
Angel McCoughtry
Maya Moore
Breanna Stewart
Diana Taurasi
Lindsay Whalen
Drapeau : Espagne Espagne
Anna Cruz
Silvia Domínguez
Laura Gil
Astou Ndour
Laura Nicholls
Laia Palau
Lucila Pascua
Laura Quevedo
Leonor Rodríguez
Leticia Romero
Alba Torrens
Marta Xargay
Drapeau : Serbie Serbie
Dajana Butulija
Sasa Cado
Aleksandra Crvendakić
Ana Dabović
Milica Dabović
Nevena Jovanovic
Sara Krnjić
Jelena Milovanović
Danielle Page
Sonja Petrović
Tamara Radocaj
Dragana Stanković

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau : États-Unis États-Unis 2 0 0 2
2 Drapeau : Espagne Espagne 0 1 1 2
Drapeau : Serbie Serbie 0 1 1 2
Total 2 2 2 6

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Road to rio 2016 », sur FIBA.com (consulté le 8 septembre 2015).
  2. (en) « Road to rio 2016 », sur FIBA.com (consulté le 8 septembre 2015).
  3. Arnaud Lecomte, « Conflit FIBA-Euroligue : la discorde européenne pour les nuls », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 16 avril 2016)
  4. « La FIBA suspend 14 pays, dont l’Espagne, pour l’Eurobasket 2017 ! », sur basketactu.com, (consulté le 16 avril 2016)
  5. Yann Ohnona, « La FIBA sort l'«arme atomique» », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 17 avril 2016)