Marco Belinelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Marco Belinelli
Image illustrative de l’article Marco Belinelli
Marco Belinelli en 2018
Fiche d’identité
Nom complet Marco Stefano Belinelli
Nationalité Drapeau de l'Italie Italie
Naissance (34 ans)
San Giovanni in Persiceto, Italie
Taille 1,96 m (6 5)
Poids 100 kg (220 lb)
Surnom Beli
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Spurs de San Antonio
Numéro 18
Poste Arrière / Ailier
Draft de la NBA
Année 2007
Position 18e
Franchise Warriors de Golden State
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2017-2018
2018-2019
2019-2020
Virtus Bologne
Virtus Bologne
Fortitudo Bologne
Fortitudo Bologne
Fortitudo Bologne
Fortitudo Bologne
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Raptors de Toronto
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Hornets de La Nouvelle-Orléans
Bulls de Chicago
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
Kings de Sacramento
Hornets de Charlotte
Hawks d'Atlanta
76ers de Philadelphie
Spurs de San Antonio
Spurs de San Antonio
03,0
02,6
04,6
06,2
12,8
16,4
02,9
08,9
07,1
10,5
11,4
09,6
11,6
09,2
10,2
10,5
11,4
13,6
10,5
06,3
Sélection en équipe nationale **
2006-Drapeau : Italie Italie

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Marco Belinelli, né le , à San Giovanni in Persiceto, dans la province de Bologne, en Émilie-Romagne, est un joueur italien de basket-ball[1]. Il évolue aux postes d'arrière et d'ailier aux Spurs de San Antonio en NBA.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débutant dans les équipes de jeune de la Virtus Bologne, Marco Belinelli fait ses débuts professionnels en LegA en 2002. L'année suivante, il rejoint le club bolonais rival : le Fortitudo Bologne après le désastre économique de son ancien club. Il y remporte un titre de champion d'Italie en 2005.

En 2006, il joue au mondial avec l'équipe d'Italie qui termine neuvième.

En 2007, il s'inscrit a la Draft de la NBA qui a lieu le au Madison Square Garden à New York. Il est sélectionné en dix-huitième position par les Warriors de Golden State.

Le , il part aux Hornets de la Nouvelle-Orléans en échange de Julian Wright[2]. En 2011, il joue les playoffs avec les Hornets de la Nouvelle-Orléans ou il est titulaire et réalise un bonne saison.

Lors du Championnat d'Europe 2011, l'Italie parvient à réunir ses trois joueurs évoluant en NBA, Marco Belinelli, Danilo Gallinari et Andrea Bargnani. Placé lors d'un premier tour dans un groupe relevé avec la présence de la France, l'Allemagne, la Serbie, l'Israël et la Lettonie, l'Italie termine la compétition avec une seule victoire.

En 2014, il devient champion NBA avec les Spurs de San Antonio. Il est le premier joueur italien à obtenir ce titre.

Le , il signe avec les Kings de Sacramento[3].

Le , il signe avec les 76ers de Philadelphie[4].

Le 1er juillet, il fait son retour aux Spurs de San Antonio pour un contrat de douze millions de dollars sur deux ans.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques en club[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende :

Champion NBA

gras = ses meilleures performances

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2007-08 Golden State 33 0 7,3 38,7 39,0 77,8 0,42 0,45 0,15 0,00 2,88
2008-09 Golden State 42 23 21,0 44,2 39,7 76,9 1,69 2,10 0,86 0,02 8,86
2009-10 Toronto 66 1 17,0 40,6 38,0 83,5 1,44 1,35 0,64 0,08 7,11
2010-11 La Nouvelle-Orléans 80 69 24,5 43,7 41,4 78,4 1,89 1,15 0,47 0,07 10,45
2011-12* La Nouvelle-Orléans 66 55 29,8 41,7 37,7 78,3 2,61 1,53 0,73 0,08 11,82
2012-13 Chicago 73 27 25,8 39,5 35,7 83,9 1,92 2,03 0,60 0,08 9,62
2013-14 San Antonio 80 25 25,2 48,5 43,0 84,7 2,83 2,24 0,62 0,09 11,39
2014-15 San Antonio 62 9 22,4 42,3 37,4 84,8 2,53 1,52 0,50 0,05 9,16
2015-16 Sacramento 68 7 24,6 38,6 30,6 83,3 1,72 1,87 0,54 0,03 10,24
2016-17 Charlotte 74 0 24,0 42,9 36,2 89,3 2,40 2,00 0,54 0,10 10,50
2017-18 Atlanta 52 1 23,3 41,0 37,2 92,7 1,9 2,0 0,9 0,1 11,4
2017-18 Philadelphie 28 1 26,3 49,5 38,5 87,0 1,8 1,6 0,7 0,3 13,6
2018-19 San Antonio 79 1 23,0 41,3 37,2 90,3 2,5 1,7 0,4 0,1 10,5
Total 644 216 23,1 42,5 37,7 83,2 2,10 1,64 0,58 0,06 9,60

* Cette saison a été réduite de 82 à 66 matchs en raison du Lock out.

Dernière mise à jour le .

Playoffs[modifier | modifier le code]

Légende :

Champion NBA

gras = ses meilleures performances

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2010-11 La Nouvelle-Orléans 6 6 28,8 36,5 30,8 100,0 0,83 0,67 0,83 0,00 9,67
2012-13 Chicago 12 7 27,1 41,1 34,0 87,9 2,92 2,58 0,42 0,00 11,08
2013-14 San Antonio 23 0 15,5 44,4 42,1 95,5 2,26 0,83 0,13 0,00 5,43
2014-15 San Antonio 7 0 16,6 51,3 46,7 84,6 1,86 1,43 0,29 0,00 9,29
Total 48 13 20,2 42,5 38,3 90,3 2,19 1,33 0,31 0,00 7,94

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Marco Belinelli, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[5] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 32 Knicks de New York 25 Heat de Miami
Paniers marqués 12 Knicks de New York 9 Heat de Miami
Paniers tentés 22 Clippers de Los Angeles 21 Nets de Brooklyn
Paniers à 3 points réussis 7 2 fois 7 Clippers de Los Angeles
Paniers à 3 points tentés 13 @ Mavericks de Dallas 11 Clippers de Los Angeles
Lancers francs réussis 11 @ Knicks de New York 6 @ Nets de Brooklyn
Lancers francs tentés 12 @ Knicks de New York 7 @ Nets de Brooklyn
Rebonds offensifs 3 3 fois 1 7 fois
Rebonds défensifs 11 @ Celtics de Boston 7 2 fois
Rebonds totaux 11 @ Celtics de Boston 7 3 fois
Passes décisives 8 3 fois 7 Nets de Brooklyn
Interceptions 4 3 fois 3 Heat de Miami
Contres 2 2 fois 1 2 fois
Balles perdues 6 @ Warriors de Golden State 4 Thunder d'Oklahoma City
Minutes jouées 51 Nuggets de Denver 46 @ Heat de Miami

Dernière mise à jour :

Salaires[modifier | modifier le code]

Marco Belinelli en novembre 2009.
Gains de Marco Belinelli en carrière[6]
Année Équipe Salaire ($)
2007-2008 Warriors de Golden State 1 345 800
2008-2009 Warriors de Golden State 1 446 720
2009-2010 Raptors de Toronto 1 547 640
2010-2011 Hornets de La Nouvelle-Orléans 2 380 270
2011-2012 Hornets de La Nouvelle-Orléans 3 377 604
2012-2013 Bulls de Chicago 1 957 000
2013-2014 Spurs de San Antonio 2 750 000
2014-2015 Spurs de San Antonio 2 873 750
2015-2016 Kings de Sacramento 6 333 333
2016-2017 Hornets de Charlotte 6 333 333
2017-2018 Hawks d'Atlanta 6 306 060
76ers de Philadelphie 776 217
2018-2019 Spurs de San Antonio 6 153 846
2019-2020 Spurs de San Antonio 5 846 154
Total Gains 49 427 727

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Fiche technique de Marco Belinelli », sur www.draftexpress.com (consulté le 12 juillet 2010).
  2. (en) « Raptors acquire Julian Wright », sur www.kusports.com, (consulté le 12 août 2010).
  3. Dimitri Kucharczyk, « Marco Belinelli quitte San Antonio pour rejoindre les Kings », sur basketusa.com, (consulté le 12 février 2016).
  4. « Marco Belinelli en route pour Philadelphie », Sport24,‎ (lire en ligne, consulté le 13 février 2018).
  5. (en) « Marco Belinelli : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 12 février 2016).
  6. (en) « Marco Belinelli Salaries », sur basketball-reference.com (consulté le 26 septembre 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :