Bismack Biyombo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bismack Biyombo Portail du basket-ball
Bismack Biyombo 2014.jpg
Biyombo en octobre 2014
Fiche d’identité
Nom complet Bismack Biyombo Sumba
Nationalité Drapeau de la République démocratique du Congo RD Congo
Naissance (24 ans)
Lubumbashi, RD Congo
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 111 kg (244 lb)
Surnom B-Smack
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Magic d'Orlando
Numéro -
Poste Ailier fort, pivot
Draft de la NBA
Année 2011
Position 7e
Franchise Kings de Sacramento
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2009-2011
2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
CB Illescas
Baloncesto Fuenlabrada
Bobcats de Charlotte
Bobcats de Charlotte
Bobcats de Charlotte
Hornets de Charlotte
Raptors de Toronto
Magic d'Orlando
-
-
5,2
4,8
2,9
4,8
5,5

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Bismack Biyombo Sumba est un joueur professionnel congolais de basket-ball né le à Lubumbashi (alors au Zaïre). Il mesure 2,06 m et évolue aux postes d'ailier fort et de pivot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts professionnels en Espagne (2009-2011)[modifier | modifier le code]

Biyombo est repéré à l'âge de 16 ans dans un tournoi au Yémen par Mario Palma, ancien entraîneur de la Jordanie et de l'Angola[1].

Biyombo part alors jouer en Espagne, en troisième division (LEB Plata), au CB Illescas, club de la ville d'Illescas. Le club sert d'équipe B pour le Baloncesto Fuenlabrada qui évolue en Liga ACB.

En janvier 2011, Esteban Batista, le pivot de l'équipe de Fuenlabrada, quitte le club pour aller jouer à Caja Laboral. Biyombo est alors intégré à l'équipe première pour renforcer l'intérieur de la raquette. Il joue son premier match en première division le 9 janvier 2011 contre la DKV Joventut. Biyombo marque 5 points et prend 7 rebonds en 13 minutes de jeu[2]. Le 16 janvier, Fuenlabrada joue contre le Real Madrid et Biyombo marque 6 points et prend 2 rebonds, mais surtout il réalise 3 contres dont un impressionnant sur un tir de Felipe Reyes qui lui vaut de devenir la nouvelle sensation de la Liga[1],[3].

En avril 2011, il participe au Nike Hoop Summit. Il réalise le premier triple-double d'un Hoop Summit avec 12 points, 11 rebonds et 10 contres et bat le record de contres détenu jusque là par Kevin Garnett[4]. Sa cote monte alors très rapidement pour la Draft 2011 de la NBA et il est placé dans les dix premiers par plusieurs spécialistes.

Bobcats de Charlotte/Hornets de Charlotte (2011-2015)[modifier | modifier le code]

Lors de la draft, il est choisi en 7e position par les Kings de Sacramento. Il est échangé immédiatement et rejoint les Bobcats de Charlotte.

En conflit avec son club de Fuenlabrada, l’intérieur congolais trouve un accord afin de mettre un terme à son contrat et ainsi rejoindre les Bobcats. Fuenlabrada révèle que Biyombo a racheté pour 1,15 million d'euros les deux dernières années de son contrat, afin de pouvoir s'engager avec Charlotte[5].

Biyombo se spécialise dans les actions défensives (rebonds, contres, écrans) pour compenser sa faiblesse dans le jeu offensif. Il est, au début de la saison 2013-2014, le joueur de la NBA auquel ses coéquipiers passent le moins la balle[6].

Raptors de Toronto (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Le 4 juillet 2015, il signe aux Raptors de Toronto un contrat de six millions de dollars sur deux ans[7].

Il fait ses débuts avec les Raptors lors du match d'ouverture de la saison de l'équipe contre les Pacers de l'Indiana le 28 octobre, lors duquel il marque 7 points et prend 5 rebonds dans la victoire des siens 106 à 99. Biyombo est titularisé 18 matches de suite entre la mi-novembre et la fin du mois de décembre en raison de la fracture de l'annulaire de la main gauche de Jonas Valančiūnas. Le 17 décembre, il termine avec 8 points, et établit ses records de rebonds avec 18 prises et de contres avec 7 ballons repoussés lors de la défaite chez son ancienne équipe des Hornets de Charlotte. Cinq jours plus tard, il termine la rencontre avec 9 points et un nouveau record aux rebonds avec 20 prises lors de la victoire 103 à 99 contre les Mavericks de Dallas. Le 30 décembre, Biyombo retrouve son rôle de remplaçant. Il retourne dans le cinq de départ à la mi-mars quand Valančiūnas est de nouveau blessé. Le 17 mars 2016, Biyombo établit son record de points avec 16 unités et le record de l'équipe en terme de rebonds avec 25 prises lors de la victoire 101 à 94 après prolongation contre les Pacers de l'Indiana[8]. Le 30 mars, il marque sept points et prend six rebonds dans la victoire 105 à 97 des Raptors contre les Hawks d'Atlanta, permettant aux Raptors de remporter leur 50e victoire de la saison pour la première fois de leur histoire.

Lors des séries éliminatoires en 2016, il réalise une performance historique lors de la troisième rencontre de la finale de conférence Est contre les Cavaliers de Cleveland de LeBron James en attrapant 26 rebonds, le record de la franchise de Toronto[9],[10].

Magic d'Orlando (2016-)[modifier | modifier le code]

Après une belle saison à Toronto, la meilleur saisons de la franchise avec 56 victoires en 2016 deuxième à l'Est et une finals de conférence en apothéose avec un game 3 a 7pts, 26 rebonds et 4 contres. Malgré cette belle aventure, il choisit de signer chez les Magic d'Orlando pour a peu près 70 millions sur 4 ans.

Statistiques NBA[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2011–2012 Charlotte 63 41 23,1 46,4 0,0 48,3 5,84 0,43 0,32 1,83 5,19
2012–2013 Charlotte 80 65 27,3 45,1 0,0 52,1 7,28 0,44 0,35 1,79 4,83
2013–2014 Charlotte 77 9 13,9 61,1 0,0 51,7 4,75 0,10 0,09 1,12 2,88
2014–2015 Charlotte 64 21 19,4 54,3 0,0 58,3 6,36 0,25 0,28 1,55 4,75
2015–2016 Toronto 82 22 22,0 54,2 0,0 62,8 7,99 0,35 0,23 1,62 5,54
Carrière 366 158 21,2 50,7 0,0 55,9 6,50 0,31 0,25 1,57 4,63

Dernière mise à jour le 13 avril 2016.

Playoffs[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2014 Charlotte 3 1 16,1 60,0 0,0 33,3 3,67 0,33 0,00 0,67 2,67
2016 Toronto 17 7 24,5 60,3 0,0 60,7 9,41 0,41 0,41 1,29 6,29
Carrière 20 8 23,3 60,3 0,0 58,2 8,6 0,4 1,2 0,4 5,8

Dernière mise à jour le 22 mai 2016.

Records en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Bismack Biyombo officiellement recensés par la NBA sont les suivants[11] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 16 @ Pacers de l'Indiana 17 Heat de Miami
Paniers marqués 6 5 fois 6 Heat de Miami 15 mai 2016
Paniers tentés 11 Kings de Sacramento 8 Heat de Miami 15 mai 2016
Paniers à 3 points réussis
Paniers à 3 points tentés 1 Grizzlies de Memphis
Lancers francs réussis 7 3 fois 5 @ Heat de Miami
Heat de Miami

15 mai 2016
Lancers francs tentés 12 @ Nets de Brooklyn 12 Heat de Miami 15 mai 2016
Rebonds offensifs 9 @ Pacers de l'Indiana 17 mars 2016 8 Cavaliers de Cleveland
Rebonds défensifs 16 @ Pacers de l'Indiana 17 mars 2016 18 Cavaliers de Cleveland 21 mai 2016
Rebonds totaux 25 @ Pacers de l'Indiana 17 mars 2016 26 Cavaliers de Cleveland 21 mai 2016
Passes décisives 3 Bulls de Chicago
Magic d'Orlando

2 @ Heat de Miami
Interceptions 2 13 fois 2 Heat de Miami
@ Cavaliers de Cleveland

Contres 7 4 fois 4 Heat de Miami
Cavaliers de Cleveland
11 mai 2016
21 mai 2016
Balles perdues 5 Jazz de l'Utah 4 Heat de Miami 11 mai 2016
Minutes jouées 43 Knicks de New York 41 Heat de Miami 15 mai 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :