Dwyane Wade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dwyane Wade
Image illustrative de l’article Dwyane Wade
Dwyane Wade avec le Heat en 2011.
Fiche d’identité
Nom complet Dwyane Tyrone Wade Jr.
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance (38 ans)
Chicago, Illinois
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 100 kg (220 lb)
Surnom D-Wade, Flash, WOW (Way of Wade), Three, The mid
Carrière universitaire ou amateur
2001-2003 Golden Eagles de Marquette
Draft de la NBA
Année 2003
Position 5e
Franchise Heat de Miami
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2017-2018
2018-2019
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Bulls de Chicago
Cavaliers de Cleveland
Heat de Miami
Heat de Miami
16,2
24,1
27,2
27,4
24,6
30,2
26,6
25,5
22,1
21,2
19,0
21,5
19,0
18,3
11,2
12,0
15,00
Sélection en équipe nationale **
2002-2013Drapeau : États-Unis États-Unis (40 sél)560[1]

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Dwyane Wade, né le à Chicago dans l'Illinois, est un ancien joueur américain de basket-ball mesurant 1,93 m. Il évoluait au poste d'arrière en National Basketball Association (NBA) dans l'équipe du Heat de Miami. Avec la franchise du Heat de Miami, il remporte le titre de champion NBA en 2006, 2012, et 2013 étant récompensé du titre de meilleur joueur des finales lors des Finales 2006. Il obtient également un titre de champion olympique lors des Jeux olympiques d'été de 2008 à Beijing.

Il formait depuis la saison 2010-2011, avec LeBron James (avant son départ) et Chris Bosh, l'un des trios les plus prolifique de la NBA.

Wade devient en mars 2016 l'un des six joueurs encore en activité en NBA à avoir inscrit plus de 20 000 points en carrière (avec LeBron James, Dirk Nowitzki, Vince Carter, Tony Parker et Carmelo Anthony). C'est un joueur emblématique de la NBA, il a quitté Miami en été 2016 pour les Bulls de Chicago avant de rejoindre les Cavaliers de Cleveland de son ami LeBron James durant l'été 2017 avant de retourner au Heat de Miami le jour de la trade deadline en 2018.

Il est par ailleurs, le leader statistique du Heat en termes de points marqués, passes décisives, interceptions de la franchise floridienne.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Une faute d’orthographe a été faite sur son certificat de naissance et son prénom est inscrit comme "Dwyane", que ses parents ont gardé[2]. Wade a passé sa petite enfance dans le South Side de Chicago.

Wade s’est tourné vers le basket-ball et le football américain. Wade a grandi en idolâtrant Michael Jordan et a modelé son jeu sur lui[3].

Carrière au lycée[modifier | modifier le code]

Wade a joué au basket-ball et au football américain pour le lycée Harold L. Richards à Oak Lawn. Il a immédiatement excellé comme un receveur, mais le succès au basketball a pris plus de temps. Il a grandi de 10 centimètres au début de sa première année et a émergé comme le leader d’équipe, avec une moyenne de 20,7 points et 7,6 rebonds[4].

Il a poursuivi son amélioration jusqu'à sa dernière année, avec une moyenne de 27 points et 11 rebonds. Il a mené les Bulldogs à un bilan de 24-5. Wade a établi des records scolaires pour les points marqués (676) interceptions (106)[5]. Wade a été recruté pour jouer au basket-ball seulement par Marquette, Illinois State, et DePaul, en raison de questions académiques[6].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Wade s’est engagé à l’Université Marquette à Milwaukee dans le Wisconsin pour jouer sous l’entraîneur Tom Crean. Au cours de sa première année, Wade a été mis de côté par la proposition 48 de la NCAA, qui établit les critères d’admissibilité scolaires pour la participation aux sports de la Division I. Les efforts et le tutorat ont suffisamment rehaussé son niveau académique pour qu’il devienne admissible au début de sa deuxième année[7]. Son entraîneur, Tom Crean, oblige Dwyane Wade à observer les équipes adverses, de mettre en place des plans d'attaque. Cette année fut finalement un mal pour un bien. En effet, le numéro 3 des Golden Eagles de Marquette va acquérir un sens tactique hors du commun et cela va beaucoup l'aider dans son jeu.

Saison 2001-2002[modifier | modifier le code]

Wade a mené les Golden Eagles avec 17,8 points par match, 2,5 interceptions par match, 6,6 rebonds et 3,4 passes décisives[8]. Marquette a terminé avec un bilan de 26-7, leur meilleur depuis la saison 1993-94.

Saison 2002-2003[modifier | modifier le code]

Wade a de nouveau mené son équipe en marquant 21,5 points et les Golden Eagles ont terminé avec un bilan de 27-6[9]. Il a amené les Golden Eagles au Final Four pour la première fois depuis la saison 1977. Il est désigné dans le premier cinq Consensus All-America[10] et dans le premier cinq All-America désigné par l'Associated Press[11]. Il est par ailleurs désigné joueur de l'année de la Conference USA[12].

Il réalise une performance remarquée lors de la finale régionale du tournoi final de la NCAA 2003 opposant son école aux Wildcats du Kentucky avec un triple double, 29 points, 11 rebonds, 11 passes, statistiques auxquelles il ajoute également 4 contres et 1 interception[13]. C'est le quatrième joueur, après Andre Miller, David Coin et Magic Johnson à réussir un triple double lors d'un tournoi final de la NCAA[14]. Cette rencontre, remportée sur le score de 83 à 69, permet à l'équipe des Golden Eagles de disputer pour la quatrième fois de son histoire un Final Four. Cependant, lors de celui-ci, il est limité à la pire performance de sa saison, 19 points mais avec un manque de réussite aux tirs[15]. Il est également victime d'une fracture de l'arête nasale, ce qui l'oblige à rester sur le banc de touche une partie de la seconde période. Les Jayhawks du Kansas s'imposent sur le score de 94 à 61[15].

C'est la dernière rencontre que Dwyane Wade dispute en NCAA. Il décide de ne pas disputer une troisième année en NCAA et de se présenter à la Draft 2003 de la NBA[14]. Ses statistiques sur l'ensemble de sa carrière universitaire sont de 19,7 points, 6,5 rebonds et 3,9 passes par match[16].

Marquette retire son maillot le 3 février 2007. L'université exige habituellement aux étudiants-athlètes d’avoir obtenu leur diplôme pour le retrait de leur maillot, mais elle fait une exception pour Wade[17].

Carrière en NBA[modifier | modifier le code]

Heat de Miami (2003-2016)[modifier | modifier le code]

Saison rookie (2003-2004)[modifier | modifier le code]

Dwyane Wade est sélectionné en cinquième position par le Heat de Miami lors de la draft de 2003[18]. Wade a rapidement émergé comme un joueur productif, avec une moyenne de 16,2 points à 46,5% au tir, ainsi que 4 rebonds et 4,5 passes décisives[19]. Après un départ de 5 victoires pour 15 défaites, le Heat s’est progressivement amélioré pour terminer à 42-40 et se qualifier pour les playoffs[20]. Wade a réalisé de bonnes performances en playoffs, en particulier contre les Pacers de l'Indiana pendant les demi-finales de la Conférence Est. Wade a obtenu une sélection au sein de la NBA All-Rookie First Team et termine troisième au classement du meilleur rookie de l'année, devancé par LeBron James et Carmelo Anthony[21].

Année déterminante (2004-2005)[modifier | modifier le code]

L'arrivée de Shaquille O'Neal au Heat de Miami durant l'été 2004, associé à la confirmation du talent de Wade, sélectionné pour son premier NBA All-Star Game, permet à la franchise floridienne de remporter la division Sud-Est. Miami a terminé à 59-23, à la tête la conférence Est[22].

Au cours du premier tour des playoffs 2005, Wade tourne à 26,3 points, 8,8 passes décisives, et 6 rebonds de moyenne tout en maintenant un pourcentage de 50% au tir. En demi-finale, il a compté en moyenne 31 points, 7 rebonds et 8 passes décisives par match pendant que le Heat balayait les Wizards de Washington[23]. Les Pistons de Détroit éliminent le Heat de Miami en finale de conférence au terme de sept matchs âprement disputés. L'arrière boucle ces play-offs avec des moyennes de 27,4 points, 5,7 rebonds et 6,6 passes. Il a souffert d’une tension musculaire dans le match 5 qui l’a empêché de jouer dans le sixième match et l’a limité dans le septième[24].

Premier titre NBA et MVP des Finales (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Dwyane Wade effectuant son rituel d'avant-match.

La saison 2005-2006 se déroule sur le même rythme que la précédente. Alors que Wade augmente encore ses moyennes de points et de rebonds, sa franchise conserve son titre de champion de division. Wade est élu pour la seconde année consécutive dans le All-NBA Second Team, il sera à nouveau sélectionné pour le All-Star Game. Wade a terminé la saison régulière avec une moyenne de 27,2 points, 6,7 passes décisives, 5,7 rebonds et 1,9 interceptions. Au cours des playoffs, au premier tour, Miami a joué les Bulls de Chicago, néanmoins Wade a été grièvement blessé à la hanche au cours du match 5. Wade a mené le Miami à la victoire face les Pistons de Détroit, pour atteindre les premières finales NBA du joueur.

Miami arrive en finale face aux Mavericks de Dallas. Après deux défaites en autant de matchs lors des première rencontres de la série, avec 28 puis 23 points de Wade, Le Heat est sur le point de concéder une nouvelle défaite lors du match suivant. Mais, grâce à l'apport de son arrière, 42 points et 13 rebonds, la franchise de Miami s'impose sur le score de 98 à 96[25]. Il s'avère de nouveau décisif lors de la quatrième rencontre, remportée 98 à 74, en inscrivant 36 points[26]. Il franchit une nouvelle fois la barrière des 40 points, 43, avec également 4 passes et 4 rebonds, lors de la troisième victoire consécutive du Heat, sur le score de 101 à 100 après prolongation[27]. Wade réalise encore 36 points lors de la victoire à Dallas sur le score 95 à 92, ce qui permet à sa franchise remporter son premier titre NBA[28]. Dwyane Wade est élu meilleur joueur de la finale avec une moyenne de 34,7 points marqués par match[29].

Problèmes de blessures (2006-2008)[modifier | modifier le code]

Au cours de la saison 2006-2007, Wade a raté 31 matchs en raison de blessures, malgré tout, il a été élu pour son troisième All-Star Game consécutif. L'équipe a souffert de blessures en général au sein de l'équipe et le bilan était de 20-25 le 1er février 2007[30]. Au cours d'un match face aux Rockets de Houston le 21 février 2007, Wade s’est disloqué l’épaule gauche et a quitté le terrain en fauteuil roulant[31]. Wade a choisi de retarder la chirurgie et de rééduquer son épaule pour pouvoir débuter les playoffs[32]. Après avoir manqué 23 matchs, Wade retrouve sa place au sein de la formation. Au cours de la saison, Wade a cumulé en moyenne 27,4 points, 7,5 passes décisives, 4,7 rebonds et 2,1 interceptions, tout en tirant à 50% au tir. Preuve de la notoriété grandissante du spectaculaire Dwyane Wade, son maillot numéro 3 est le plus vendu dans le monde entre mai 2005 et décembre 2006[33].

Pendant les playoffs de 2007, Wade a obtenu en moyenne 23,5 points, 6,3 passes décisives et 4,8 rebonds par match, mais les Bulls de Chicago les ont balayé au premier tour[34]. Après les éliminatoires, Wade a subi une paire d’interventions chirurgicales pour réparer son épaule gauche disloquée et son genou gauche, qui se sont toutes révélées fructueuses. Cependant, la blessure du genou, communément appelé "genou de sauteur", a empêché Wade de rejoindre l'équipe nationale de basket-ball américaine (Team USA) pour le tournoi qualificatif des Jeux Olympiques durant l'été[35].

A l'aube de la saison 2007-2008, Shaquille O'Neal est transféré à Phoenix, laissant les clés du jeu offensif exclusivement à Wade. Mais ce dernier a commencé la saison le 14 novembre 2007[36]. Malgré sa douleur au genou tout au long de la saison, Wade a été élu à sa quatrième participation consécutive au All-Star Game[37]. Cependant, le Heat détient le pire bilan de la NBA. Les problèmes de genou de Wade ont conduit Pat Riley à mettre Wade sur la banc pour les 21 derniers matchs[38]. Wade a obtenu en moyenne 24,6 points, 6,9 passes décisives, 4,2 rebonds et 1,7 interceptions.

Belles performances individuelles mais défaites en playoffs (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Il participe aux Jeux olympiques 2008 à Pékin où il remporte la médaille d'or avec l'équipe des États-Unis et inscrit 27 points en finale face à l'Espagne[39]. Il termine meilleur marqueur de l'équipe des États-Unis avec une moyenne de 16,0 points sur l'ensemble du tournoi.

Au début de la saison 2008-2009, il est devenu, le deuxième joueur de l’histoire de la NBA à afficher au moins 40 points, 10 passes décisives et 5 contres en un match depuis Alvan Adams en 1976[40]. Wade a été élu à son cinquième All-Star Game consécutif. Après le All-Star Week-End, Wade a enregistré 50 points avec 5 rebonds et 5 passes décisives lors d’une défaite face au Magic d'Orlando[41], ce qui en fait le quatrième dans l’histoire de la NBA à marquer au moins 50 points dans un match, alors que son équipe perd d'au moins 20 points. Peu de temps après, Wade a enregistré 16 passes décisives et ajouté 31 points et 7 rebonds[42]. Wade est devenu le deuxième joueur à enregistrer 15 passes décisives ou plus, après avoir marqué plus de 50 points depuis Wilt Chamberlain. Deux matchs plus tard, Wade a égalé un record de franchise, marquant 24 points dans le dernier quart-temps pour obtenir une victoire de 120 à 115 contre les Knicks de New York[43]. Dans ce match, Wade a enregistré 46 points, 10 passes décisives, 8 rebonds, 4 interceptions et 3 contres. Dans le match suivant, il a accumulé 40 points contre les Cavaliers de Cleveland[44]. Le match suivant, Wade a égalé son record de carrière avec 16 passes décisives et ajouté 35 points avec 6 rebonds, plus une interception et un contre, dans une victoire face aux Suns de Phoenix, 135-129[45]. Wade est devenu le seul joueur dans l’histoire du Heat à avoir plusieurs matchs avec plus de 30 points et 15 passes décisives. Le 14 mars 2009, Wade a dépassé Alonzo Mourning pour devenir le meilleur marqueur de tous les temps du Heat en triple prolongation contre le Jazz de l'Utah, 140-129[46]. Wade a fini ce match avec 50 points, 10 rebonds, 9 passes décisives, 4 interceptions et 2 contres. Wade est devenu le seul joueur à atteindre 2 000 points, 500 passes décisives, 150 interceptions et 100 contres, ainsi que le premier joueur de 1,93m à réaliser 100 contres sur une saison[47]. Le 12 avril 2009, Wade réalise son record de points en carrière avec 55 points face aux Knicks de New York[48] (19 sur 30 au tir, 6 sur 12 à trois points et 11 sur 13 au lancers-francs). Il termine meilleur marqueur de la ligue avec 30,2 points, la même année. Wade termine derrière LeBron James et Kobe Bryant dans la course au titre de MVP.

Malgré ses bonnes performances avec 29,1 points, 5,0 rebonds et 5,3 passes[49], le Heat n'arrive pas à passer le premier tour des playoffs.

Le 1 novembre 2009, le troisième match de la saison 2009-2010, Wade a enregistré son 10 000e point en carrière lors d’une victoire 95-87 contre les Bulls de Chicago[47]. Le 12 novembre, Wade réalise un dunk spectaculaire sur Anderson Varejão. LeBron James a considéré le dunk comme "probablement top 10 de tous les temps"[50]. Wade est apparu dans le All-Star Game 2010 de la NBA, où il a été nommé MVP avec 28 points, 11 passes décisives, 5 interceptions et 6 rebonds[51]. Le 17 février 2010, Wade s’est foulé le mollet, quittant le match, mettant fin à sa série personnelle et à la série record de la franchise de 148 matchs consécutifs avec au moins 10 points[52]. Pour la saison, Wade a cumulé en moyenne 26,6 points avec 6,5 passes décisives, 4,8 rebonds, 1,8 interceptions et 1,1 contre. Il a mené son équipe à un bilan de 47-35 et la cinquième place du classement en prévision des playoffs.

Au premier tour, avec un retard de 0-3 contre les Celtics de Boston, Wade a enregistré un record de franchise avec 46 points[53]. C’était le sixième match de Wade en carrière en playoffs avec au moins 40 points. Malgré sa moyenne de 33,2 points à 56,4% au tir, 6,8 passes décisives, 5,6 rebonds, 1,6 interceptions et 1,6 contre par match, le Heat tombe à Boston en cinq matchs[54].

À la fin de la saison 2010 il devient agent libre. Il ne participe pas aux championnats du monde en Turquie, afin de régler ses problèmes personnels (divorce et la garde de ses enfants).

Ère du Big Three et titres consécutifs (2010-2014)[modifier | modifier le code]

Le 7 juillet 2010, il annonce via une vidéo sur YouTube qu'il prolonge son contrat au Heat et qu'il jouera avec Chris Bosh et LeBron James[55], leur amitié leur a ainsi valu le surnom des Three Amigos[56].

Malgré un début de saison laborieux, les trois joueurs arrivent à se trouver et parviennent rapidement à faire taire les critiques en signant 17 victoires en 19 matchs du 25 novembre 2010 au 1er janvier 2011. Le Heat entame d’ailleurs parfaitement la nouvelle année en plaçant Wade et James joueurs de la semaine. Le Heat de Miami termine deuxième de la conférence Est derrière les Bulls de Chicago. Wade a obtenu en moyenne 25,5 points, 6,4 rebonds, 4,6 passes décisives et 1,5 interceptions en tirant à 50 %. Wade termine cinquième meilleur marqueur de la ligue derrière Kevin Durant, LeBron James, Carmelo Anthony et Kobe Bryant. Après avoir vaincu les 76ers de Philadelphie, les Celtics de Boston et les Bulls de Chicago, le Heat a atteint les finales NBA mais a finalement chuté face aux Mavericks de Dallas en six matchs[57]. Wade a cumulé en moyenne 26,5 points, 7 rebonds et 5,2 passes décisives pour les finales.

Lors de la saison 2011-2012, il participe à son huitième All-Star Game en rendant une copie historique. En effet, il devient le troisième joueur de l’histoire à réaliser un triple double lors d'un NBA All-Star Game (24 points, 10 rebonds et 10 passes) après Michael Jordan et LeBron James[58]. Wade a terminé la saison avec une moyenne de 22,1 points, 4,8 passes décisives, 4,6 rebonds et 1,7 interceptions. Il obtient la dixième place lors du classement MVP de la saison régulière[59]. Lors des playoffs, le Heat a battu les Knicks de New York en cinq matchs et les Pacers de l'Indiana en six matchs. Miami aura besoin de sept matchs dans la finale de conférence pour atteindre de nouvelles finales NBA. Ils vaincront le Thunder d'Oklahoma City en cinq matchs avec Wade qui inscrit 22,6 points, ce qui permit à Wade de glaner son second titre NBA[60].

Dwyane Wade et LeBron James avec le Heat.

À noter durant cette saison, que sa blessure au genou l’empêcherait de participer aux Jeux olympiques d'été de 2012 à Londres[61].

La saison 2012-2013 ne commence pas du bon pied. Dwyane Wade est toujours gêné par ses genoux, ce qui réduit son apport offensif. Il est également la cible de nombreuses critiques, certains lui conseillant de se retirer. Le 26 décembre 2012, en jouant les Bobcats de Charlotte, Wade a frappé Ramon Sessions dans l’aine. Le lendemain, Wade a été suspendu par la NBA pour un match[62]. Le Heat connaît, lors de cette saison, le meilleur bilan de son histoire avec 66 victoires, grâce notamment à une série de 27 victoires consécutives[63]. Il est sélectionné pour le All-Star Game 2013 à Houston. Wade a terminé la saison avec des moyennes de 21,2 points, 5 rebonds et 5,1 passes décisives.

En playoffs, lors du premier tour, le Heat élimine les Bucks de Milwaukee grâce à un très bon LeBron James. Pour le deuxième tour le Heat de Miami affronte les Bulls de Chicago, privés de Derrick Rose depuis la fin de la saison précédente. En finale de conférence, le Heat affronte une future star de la NBA : Paul George et les Pacers de l'Indiana. LeBron James et Paul George multiplient les duels de grande intensité. La série se termine en sept matchs sur une victoire du Heat. Les blessures ont limité Wade à une moyenne de 15,9 points par match, mais il a relevé sa moyenne à 19,6 points lors des finales NBA contre les Spurs de San Antonio. Au bout de 3 matchs, les Spurs mènent 2-1. Dans le match 4, Wade a marqué 32 points avec 6 interceptions dans une victoire 109-93. Les Spurs ont pris le match 5 malgré les 25 points de Wade et 10 passes décisives. Dans le match 6 - après avoir été mené durant tout le match - et à une dizaine de secondes de la fin, après un tir raté de LeBron James, Chris Bosh prend le rebond puis passe à Ray Allen qui permet au Heat de Miami d'égaliser et de gagner derrière en prolongation[64]. Wade a marqué 14 points dans cette victoire. Le Heat remporte le titre lors du match 7 et Wade termine le match avec un double-double : 23 points et 10 rebonds. Miami remporte la série 4-3. Il est sacré champion NBA pour la troisième fois de sa carrière, LeBron James remportant le titre de MVP des finales[65].

Au cours de la saison 2013-2014, Wade a raté 28 matchs à cause de blessures et de la décision de l’équipe de le reposer pendant plusieurs matchs. Wade a obtenu une moyenne de 19 points et a affiché un pourcentage de tirs à 54%. En playoffs, l’équipe a augmenté les minutes de Wade, souligné par une performance de 28 points dans une victoire sur les Nets de Brooklyn et une sortie à 23 points dans une victoire contre les Pacers de l'Indiana en finale de conférence Est. Le Heat a remporté la série en six matchs, progressant à leur quatrième finale consécutive de la NBA. Le Heat a perdu contre les Spurs de San Antonio en finales NBA en cinq matchs.

L'après Big Three (2014-2016)[modifier | modifier le code]

Dwyane Wade au lay-up en 2015.

Le 28 juin 2014, Wade et ses coéquipiers James et Bosh ont tous renoncé à leurs contrats afin de réduire les coûts[66]. James annonce alors qu’il retourne à Cleveland[67]. Wade signe de nouveau avec le Heat[68], rejoint par Bosh, Udonis Haslem, Chris Andersen et Mario Chalmers ainsi que d’anciens rivaux Danny Granger et Luol Deng.

Au cours de la saison 2014-2015, Wade a raté sept matchs consécutifs en raison d’une blessure au tendon[69]. Le 17 décembre, Wade a inscrit 42 points, dans une défaite 105 à 87 contre le Jazz de l'Utah. À Noël, Miami affronte Cleveland à domicile. Au début de ce match (que Miami a remporté sans Bosh mais avec 32 points marqués par Wade contre 30 points marqués par James), les spectateurs ont pu observer une longue accolade entre les deux joueurs. Il a de nouveau été nommé All-Star mais n'a pas pu y prendre part en raison d’une autre blessure au tendon[70]. Le Heat a terminé la saison avec un bilan de 37-45, ainsi Wade a raté les playoffs pour la deuxième fois de sa carrière.

Le 29 juin 2015, Wade s’est retiré de son contrat, puis a signé un contrat d’une durée d’un an de 20 millions de dollars[71]. Il participe au NBA All-Star Game 2016 au Air Canada Centre de Toronto pour la douzième fois depuis le début de sa carrière. En mars 2016, Wade dépasse le seuil des 20 000 points en NBA[72]. Lors des playoffs 2016, le Heat se défait des Hornets de Charlotte au premier tour, mais sera éliminé par les Raptors de Toronto en sept matchs en demi-finale de conférence.

Bulls de Chicago (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Le 7 juillet 2016, il signe un contrat de 47 000 000 $ sur 2 ans avec les Bulls de Chicago[73], son équipe locale. Wade a fait équipe avec Jimmy Butler et Rajon Rondo à Chicago. En janvier 2017, le trio a été condamné à une amende pour avoir critiqué l’effort de ses jeunes coéquipiers. En mars 2017, Wade a subi une fracture du coude. Il revient pour les playoffs, mais les Bulls ont été défaits 4-2 par les Celtics de Boston au premier tour[74]. Le 25 septembre 2017, il est libéré de sa dernière année de contrat et devient agent libre.

Cavaliers de Cleveland (2017-2018)[modifier | modifier le code]

Dwyane Wade sous le maillot des Cavaliers.

Le 27 septembre 2017, il signe un contrat sur un an pour 2,3 million de dollars avec les Cavs où il retrouve son ancien coéquipier et ami LeBron James[75]. Néanmoins Wade s’opposait au plan de l’entraîneur Tyronn Lue de le faire jouer en sortie de banc. Wade a commencé pour les Cavaliers dans les trois premiers matchs, mais a tiré à 7 sur 25. Après une défaite face au Magic d'Orlando, Wade s’est porté volontaire pour prendre un rôle en sortie de banc, devenant leader de la deuxième unité[76].

Retour au Heat de Miami (2018-2019)[modifier | modifier le code]

Le 8 février 2018, à la date limite des transferts de la NBA, les Cavaliers ont révisé leur effectif, avec l'acquisition de Jordan Clarkson, George Hill, Rodney Hood et Cedi Osman. Les Cavaliers ont alors échangé Wade avec le Heat de Miami en échange d’un second tour de draft en 2024[77]. Le 9 février 2018, lors de son retour à domicile, Wade a reçu une ovation et est sorti du banc dans une victoire 91-85 contre les Bucks de Milwaukee[78]. Le 3 avril 2018, dans une victoire 101 à 98 contre les Hawks d'Atlanta, Wade a atteint les 5 000 passes décisives sous le maillot du Heat, devenant le neuvième joueur à marquer 20 000 points et à distribuer 5 000 passes avec une équipe, se joignant à Karl Malone, Kobe Bryant, Michael Jordan, LeBron James, Larry Bird, John Havlicek, Oscar Robertson et Jerry West[79]. Le 16 avril 2018, Wade a marqué 28 points pour mettre fin à la série de 17 victoires des 76ers de Philadelphie et mener le Heat à une victoire 113-103 dans le match 2 contre Philadelphie, mais l'équipe sera éliminée au premier tour des playoffs. Il a passé Larry Bird pour la 10e place sur la liste des meilleurs marqueurs en playoffs[80].

Pendant l'intersaison, Wade a annoncé son intention de prendre sa retraite après la saison 2018-2019, renouvelant un dernier contrat avec le Heat le 18 septembre 2018[81]. Il a raté sept matchs à la mi-novembre en raison de la naissance de sa fille[82]. Le 25 novembre 2018, Wade a marqué 35 points, le total le plus élevé jamais enregistré par un joueur de banc de Miami[83]. Le 9 décembre 2018, il a marqué 25 points dans son 1000e match en carrière[84]. Le 6 janvier 2019, Wade est devenu le troisième joueur de l’histoire de la NBA à enregistrer au moins 20 000 points, 5 000 passes décisives, 4 000 rebonds, 1 500 interceptions, 800 contres et 500 tirs à trois points[85]. Wade a été nommé par le commissaire de la NBA, Adam Silver, comme un ajout spécial au All-Star Game 2019, marquant ainsi sa 13e apparition, en compagnie de Dirk Nowitzki[86]. Le 7 avril 2019, le Heat s'incline contre les Raptors de Toronto, défaite qui élimine le Heat de la course aux playoffs. Le 9 avril 2019, pour son dernier match à l'American Airlines Arena, il inscrit 30 points lors d'une victoire face aux 76ers de Philadelphie[87]. Le lendemain, pour le dernier match de sa carrière, il réalise un triple-double avec 25 points, 11 rebonds et 10 passes décisives face aux Nets de Brooklyn[88].

Le 7 janvier 2020, le Heat a annoncé que le maillot Wade (numéro 3) serait retiré le 22 février 2020[89].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Dwyane Wade de dos avec la Team USA aux JO de 2008.

Wade était membre de l’équipe nationale américaine des Jeux olympiques de 2004. L’équipe a participé au championnat du monde FIBA 2006 au Japon, dans lequel Wade inscrit en moyenne 19,3 points par match[90]. L’équipe nationale américaine a remporté une médaille de bronze. Wade a été nommé à la formation de l’équipe nationale de 2006 à 2008, avec LeBron James et Carmelo Anthony.

Aux Jeux olympiques d’été de 2008, les États-Unis ont été invaincus et ont remporté la médaille d’or après avoir battu l’Espagne, championne du monde en 2006. Wade a mené l’équipe avec une moyenne de 16 points en 18 minutes à 67% au tir, 4 rebonds, 2 passes décisives. Les États-Unis ont remporté la médaille d’or pour la première fois depuis 2000[91].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Mesurant 1,93 m et pesant 100 kg, Wade était l’un des joueurs les plus rapides et les plus difficiles à défendre, ainsi que l’un des meilleurs slashers de l’histoire de la NBA. Son célèbre ''one-two step'' lui a permis de passer devant de plus gros défenseurs et de provoquer des fautes. Après avoir remporté le titre de MVP des Finales en 2006, Wade s’est forgé une réputation, en tant que l’un des meilleurs joueurs de la ligue.

David Thorpe, un entraîneur athlétique qui dirige un centre d’entraînement pour les joueurs de la NBA, a cité le jeu post-up de Wade comme l’un de ses points forts[92]. Wade utilisait fréquemment des feintes de tir pour forcer son adversaire à sauter, afin qu’il puisse dribbler derrière ou obtenir une faute[93]. La principale faiblesse de Wade a été le tir à trois points; il a atteint une moyenne de 29% en carrière[19].

Wade était surtout connu pour sa capacité à inscrire des tirs difficiles, même après de dures contacts avec de plus grands défenseurs. Son style suscitait des inquiétudes quant aux dangers de jouer de cette façon, car Wade s’était blessé aux genoux et aux poignets après des collisions avec des joueurs plus imposants. Wade s’est établi en défense pour sa capacité à contrer les tirs et à accumuler les interceptions[94]. Il détient le record NBA pour le nombre de contres faits par un joueur de moins d'1,93 m, avec 885 contres, qu’il a atteint en seulement 679 matchs, plus de 400 matchs de moins que le précédent détenteur : Dennis Johnson (1100)[95].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2001-2002 Marquette 32 32 29,2 48,7 34,6 69,0 6,6 3,4 2,5 1,1 17,8
2002-2003 Marquette 33 33 32,1 50,1 31,8 77,9 6,3 4,4 2,2 1,3 21,5

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende :

Champion NBA
Leader de la ligue

Gras = ses meilleures performances

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2003–2004 Miami 61 56 34,9 46,5 30,2 74,7 4,1 4,5 1,4 0,6 16,3
2004–2005 Miami 77 77 38,6 47,8 28,9 76,2 5,2 6,8 1,6 1,1 24,1
2005–2006 Miami 75 75 38,6 49,5 17,1 78,3 5,7 6,7 1,9 0,8 27,2
2006–2007 Miami 51 50 37,9 49,1 26,6 80,7 4,7 7,5 2,1 1,2 27,4
2007–2008 Miami 51 49 38,3 46,9 28,6 75,8 4,2 6,9 1,7 0,7 24,6
2008–2009 Miami 79 79 38,6 49,1 31,7 76,5 5,1 7,5 2,2 1,3 30,2
2009–2010 Miami 77 77 36,3 47,6 30,0 76,1 4,8 6,5 1,8 1,1 26,6
2010–2011 Miami 76 76 37,1 50,0 30,6 75,8 6,4 4,6 1,5 1,1 25,5
2011–2012* Miami 49 49 33,2 49,7 26,8 79,1 4,8 4,6 1,7 1,3 22,1
2012–2013 Miami 69 69 34,7 52,1 25,8 72,6 5,0 5,1 1,9 0,8 21,2
2013-2014 Miami 54 53 32,9 54,5 28,1 73,3 4,5 4,7 1,5 0,5 19,0
2014-2015 Miami 62 62 31,8 47,0 28,4 76,8 3,5 4,8 1,2 0,3 21,5
2015-2016 Miami 74 73 30,5 45,6 15,9 79,3 4,1 4,6 1,1 0,6 19,0
2016-2017 Chicago 60 59 29,9 43,4 31,0 79,4 4,5 3,8 1,4 0,7 18,3
2017-2018 Cleveland 46 3 23,3 45,5 32,9 70,1 3,9 3,5 0,9 0,7 11,2
2017-2018 Miami 21 0 22,2 40,9 22,0 74,5 3,4 3,1 0,9 0,7 12,0
2018-2019 Miami 72 2 26,2 43,3 33,0 70,8 4,0 4,2 0,8 0,5 15,0
Carrière 1 054 909 33,9 48,0 29,3 76,5 4,7 5,4 1,5 0,8 22,0
All-Star Game 12 10 23,8 63,4 25,0 72,0 3,6 4,8 2,3 0,4 15,7

Note : La saison 2011-2012 a été réduite de 82 à 66 matchs.
Mise à jour le 22 mars 2020

Playoffs[modifier | modifier le code]

Légende :

Titre MVP des finales NBA


Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2004 Miami 13 13 39,2 45,5 37,5 78,7 4,0 5,6 1,3 0,3 18,0
2005 Miami 14 14 40,8 48,4 10,0 79,9 5,7 6,6 1,6 1,1 27,4
2006 Miami 23 23 41,7 49,7 37,8 80,8 5,9 5,7 2,2 1,1 28,4
2007 Miami 4 4 40,5 42,9 0,0 68,8 4,8 6,3 1,3 0,5 23,5
2009 Miami 7 7 40,7 43,9 36,0 86,2 5,0 5,3 0,9 1,6 29,1
2010 Miami 5 5 42,0 56,4 40,5 67,5 5,6 6,8 1,6 1,6 33,2
2011 Miami 21 21 39,4 48,5 26,9 77,7 7,1 4,4 1,6 1,3 24,5
2012 Miami 23 23 39,4 46,2 29,4 72,9 5,2 4,3 1,7 1,3 22,8
2013 Miami 22 22 35,6 45,9 25,0 75,0 4,6 4,8 1,7 1,0 15,9
2014 Miami 20 20 34,6 50,0 37,5 76,7 3,9 3,9 1,5 0,3 17,8
2016 Miami 14 14 33,8 46,9 52,2 78,1 5,6 4,3 0,8 1,0 21,4
2017 Chicago 6 6 31,7 37,2 35,3 95,2 5,0 4,0 0,8 1,3 15,0
2018 Miami 5 0 25,4 44,3 0 80,8 4,2 3,6 1,4 0,2 16,6
Carrière 177 172 37,8 47,4 33,8 78,0 5,2 4,9 1,5 1,0 22,3

Records[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Dwyane Wade, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[96] :

Dwyane Wade en décembre 2007.
Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 55 Knicks de New York 46 Celtics de Boston
Paniers marqués en un match 19 3 fois 17 @ Pacers de l'Indiana
Paniers tentés en un match 39 Jazz de l'Utah 28 2 fois
Paniers à 3 points réussis 6 2 fois 6 @ Hawks d'Atlanta
Paniers à 3 points tentés 13 @ Nets de Brooklyn 10 avril 2019 11 Celtics de Boston
Lancers francs réussis 23 Cavaliers de Cleveland 21 Mavericks de Dallas
Lancers francs tentés 24 2 fois 25 Mavericks de Dallas 18 juin 2006
Rebonds offensifs 7 Bulls de Chicago 6 3 fois
Rebonds défensifs 13 @ Knicks de New York 11 Mavericks de Dallas
Rebonds totaux 16 @ Knicks de New York 27 janvier 2011 13 Mavericks de Dallas 13 juin 2006
Passes décisives 16 2 fois 15 Wizards de Washington
Interceptions 8 Mavericks de Dallas 6 @ Spurs de San Antonio
Contres 5 6 fois 5 @ Sixers de Philadelphie
Balles perdues 12 Cavaliers de Cleveland 1er février 2007 9 3 fois
Minutes jouées 52 Jazz de l'Utah 14 mars 2009 52 @ Nets du New Jersey

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale
En franchise
Distinctions personnelles

Salaires[modifier | modifier le code]

Salaires en carrière
Année Équipe Salaire
2003-2004 Miami 2 636 400 $
2004-2005 Miami 2 834 160 $
2005-2006 Miami 3 031 920 $
2006-2007 Miami 3 841 443 $
2007-2008 Miami 13 041 250 $
2008-2009 Miami 14 410 581 $
2009-2010 Miami 15 779 912 $
2010-2011 Miami 14 200 000 $
2011-2012 Miami 15 691 000 $
2012-2013 Miami 17 182 000 $
2013-2014 Miami 18 673 000 $
2014-2015* Miami 15 000 000 $
2015-2016 Miami 20 000 000 $
2016-2017 Chicago 15 550 000 $
2017-2018 Cleveland 23 500 000 $
2017-2018 Miami 1 471 382 $
2018-2019 Miami 2 393 887 $
Total Gains 198 936 935 $

Note : * Pour la saison 2014-2015, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 4 500 000 $[103].

Divers[modifier | modifier le code]

En 2010, D-Wade signe chez la marque Air Jordan en tant que représentant officiel de la marque. Il était auparavant chez Converse[réf. nécessaire]. En 2012, il quitte l'écurie Jordan pour la marque Chinoise Li Ning qui décide de créer une ligne à son nom baptisé WADE moyennant un contrat de 10 millions de dollars par an sur dix années[104].

Le surnom de Flash lui a été donné par Shaquille O'Neal lors de son arrivée au Heat de Miami. Cela fait référence au film Flash Gordon car il considère que Dwyane Wade est « le maître de l'univers ».

Il porte le numéro 3 en référence à la Sainte Trinité du christianisme dont il est pratiquant.

Sa fondation Wade's World vient en aide à l’éducation des jeunes à Chicago, en Floride et dans le Wisconsin.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dwyane Wade a divorcé de sa première femme Siohvaughn Funches, en décembre 2008. Le couple a un fils et une fille : Zaire Blessing Dwyane (né le 4 février 2002) et Zaya[105] Malachi Airamis (née le 29 mai 2007). Il obtient la garde de ses deux enfants en mars 2011 après de longs mois de procès. Il rencontre Gabrielle Union en 2009 avec qui il entretient une relation tumultueuse jusqu'en 2013, ils se séparent à plusieurs reprises. Son troisième fils, Xavier, est né en novembre 2013, suite à une liaison durant l'une de leurs séparations.

Il est le parrain du fils de Caron Butler.

Le 30 août 2014, Wade se marie avec l'actrice Gabrielle Union à Miami.

Le 26 août 2016, sa cousine Nykea Aldridge est tuée par balles en pleine rue[106].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Dwyane Wade », sur usabasketball.com (consulté le 14 mai 2011)
  2. (en) G. Whiz, Dwayne Wade - 101 Amazing Facts You Didn't Know: Fun Facts and Trivia Tidbits Quiz Game Books, 101BookFacts.com (pub-5999650418488591), (ISBN 978-1-310-28742-8, lire en ligne)
  3. Gregory, Sean. "Dwyane Wade's Rarefied Air.", time.com, 21 juin, 2006, consulté le 15 mai 2008.
  4. « JockBio: Dwyane Wade Biography », sur www.jockbio.com (consulté le 22 mars 2020)
  5. "Men's Basketball: Dwyane Wade.", www.marquette.cstv.com. (consulté le 20 janvier 2007).
  6. Shipley, Amy. "Schooled With Hard Knocks.", Washington Post, 10 mai 2005 (consulté le 15 juin 2007).
  7. (en) « DraftExpress - Dwyane Wade DraftExpress Profile: Stats, Comparisons, and Outlook », sur DraftExpress (consulté le 22 mars 2020)
  8. (en) « Dwyane Wade College Stats », sur College Basketball at Sports-Reference.com (consulté le 22 mars 2020)
  9. (en) « 2002-03 Marquette Golden Eagles Roster and Stats », sur College Basketball at Sports-Reference.com (consulté le 22 mars 2020)
  10. (en) « 2002-03 Season Summary - Consensus All-America Teams », sur sports-reference.com
  11. (en) « Wade ends Marquette's All-American drought », sur journaltimes.com,
  12. (en) « Marquette sweeps C-USA Awards »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur louisvillecardinal.com,
  13. (en) Brian Neuberger, « Marquette rewind: Wade notches triple double against Kentucky in NCAA Tournament », sur examiner.com,
  14. a et b (en) Skip Myslenski, « Wade ready for next step », sur articles.chicagotribune.com,
  15. a et b (en) «  Knocked out - Marquette's Wade roughed up in loss to Kansas »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur sportsillustrated.cnn.com,
  16. (en) « Dwyane Wade », sur www.sports-reference.com
  17. (en) « Marquette to Retire Dwyane Wade's No. 3 Jersey », www.cstv.com, (consulté le 10 novembre 2010)
  18. (en) « 2003 NBA Draft », sur Basketball-Reference.com (consulté le 22 mars 2020)
  19. a et b (en) « Dwyane Wade Stats », sur Basketball-Reference.com (consulté le 22 mars 2020)
  20. (en) « 2003-04 Miami Heat Roster and Stats », sur Basketball-Reference.com (consulté le 22 mars 2020)
  21. (en) « James receives 78 of 118 first-place votes », sur sports.espn.go.com,
  22. (en) « 2004-05 Miami Heat Roster and Stats », sur Basketball-Reference.com (consulté le 22 mars 2020)
  23. (en) « Dwyane Wade 2004-05 Game Log », sur Basketball-Reference.com (consulté le 22 mars 2020)
  24. (en) « 2005 Playoff Eastern Conference Finals Game 6 », sur Detroit Pistons (consulté le 22 mars 2020)
  25. « Miami revient dans la course », sur eurosport.fr,
  26. « Wade relance Miami », sur eurosport.fr,
  27. « Irrésistible Miami », sur eurosport.fr,
  28. « Miami au firmament », sur eurosport.fr,
  29. (en) « Wade's World: Finals MVP leads Heat to first title in team history », www.espn.com, (consulté le 10 novembre 2010)
  30. (en) « 2019-20 Miami Heat Schedule », sur ESPN (consulté le 22 mars 2020)
  31. (en) « Heat vs. Rockets - Game Recap - February 21, 2007 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  32. (en) « Wade delays surgery, will try to return », sur ESPN.com, (consulté le 22 mars 2020)
  33. (en) « Bryant passes Wade for top-selling jersey at NBA stores », www.espn.com, (consulté le 10 novembre 2010)
  34. (en) « Bulls vs. Heat - Game Recap - April 29, 2007 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  35. (en) « Wade undergoes surgeries on left knee, shoulder », sur ESPN.com, (consulté le 22 mars 2020)
  36. (en) « SuperSonics vs. Heat - Game Recap - November 14, 2007 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  37. (en) « Garnett, Kobe, Melo among NBA All-Star starters », sur ESPN.com, (consulté le 22 mars 2020)
  38. (en) « Wade To Have OssaTron Treatment », sur Miami Heat (consulté le 22 mars 2020)
  39. « Les USA retrouvent leur rang », www.lequipe.fr, (consulté le 10 novembre 2010)
  40. (en) « Raptors vs. Heat - Game Recap - November 19, 2008 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  41. (en) « Heat vs. Magic - Game Recap - February 22, 2009 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  42. (en) « Pistons vs. Heat - Game Recap - February 24, 2009 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  43. (en) « Knicks vs. Heat - Game Recap - February 28, 2009 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  44. (en) « Cavaliers vs. Heat - Game Recap - March 2, 2009 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  45. (en) « Suns vs. Heat - Game Recap - March 4, 2009 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  46. (en) « Jazz vs. Heat - Game Recap - March 14, 2009 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  47. a et b (en) « Inside Dwyane Wade's all-time blocks mark », sur ESPN.com, (consulté le 22 mars 2020).
  48. (en) « Wade drops in career-high 55 as Heat clinch East's 5th playoff spot », www.espn.com, (consulté le 10 novembre 2010)
  49. (en) « Dwyane Wade », sur basketball-reference.com
  50. (en) « Cavaliers vs. Heat - Game Recap - November 12, 2009 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  51. Nicolas Meichel, « Flashback du All-Star Game 2010 : affluence record à Dallas, et Dwyane Wade encore une fois dans son jardin », sur TrashTalk, (consulté le 22 mars 2020)
  52. (en) « Heat vs. Nets - Game Recap - February 17, 2010 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  53. (en) « Celtics vs. Heat - Game Recap - April 25, 2010 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  54. (en) « Heat vs. Celtics - Game Recap - April 27, 2010 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  55. Slate.fr, « LeBron James rejoint la «Dream Team» du Miami Heat », sur Slate.fr, (consulté le 22 mars 2020)
  56. (en) « Surnom Wade »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur basketnews.net (consulté en 2012)
  57. « Dallas, champion NBA 2011 », sur Basket USA (consulté le 22 mars 2020)
  58. « NBA - Les 12 meilleurs moments en carrière de Dwyane Wade », sur Parlons Basket, (consulté le 22 mars 2020)
  59. (en) « 2011-12 NBA Awards Voting », sur basketball-reference.com
  60. Vincent Girard, « NBA Finals 2012 : Game 5, Miami remporte le titre, LeBron James enfin sacré ! (vidéos) », sur melty, (consulté le 22 mars 2020)
  61. (en) « Wade needs knee surgery, will miss Olympics », sur ESPN.com, (consulté le 22 mars 2020)
  62. (en-US) Adi Joseph, USA TODAY Sports, « Dwyane Wade on groin kick, suspension: 'I just reacted' », sur USA TODAY (consulté le 22 mars 2020)
  63. « Quand le Miami Heat de LeBron remportait 27 matches de suite », sur BasketSession.com, (consulté le 22 mars 2020)
  64. « Finales NBA : Le Miami Heat survit à un game 6 épique face aux San Antonio Spurs (103-100) », sur Eurosport, (consulté le 22 mars 2020)
  65. « Basketball – Finale NBA 2013: Miami Heat remporte son deuxième titre consécutif », sur AmericaPolyphony (consulté le 22 mars 2020)
  66. (en-US) « Dwyane Wade And Chris Bosh Opt Out Of Contracts », sur Deadspin (consulté le 22 mars 2020)
  67. « LeBron James de retour aux Cleveland Cavaliers », sur RTL.fr (consulté le 22 mars 2020)
  68. « Miami Heat : Dwyane Wade rempile finalement pour deux ans », sur Basket USA (consulté le 22 mars 2020)
  69. « Heat at Knicks - November 30, 2014 - Game Preview, Play by Play, Scores and Recap on NBA.com », sur web.archive.org, (consulté le 22 mars 2020)
  70. Le Point magazine, « NBA: forfait de Dwyane Wade pour l'All Star Game », sur Le Point, (consulté le 22 mars 2020)
  71. « Dwyane Wade s'entend avec le Heat pour un an », sur La Presse, (consulté le 22 mars 2020)
  72. Fabrice Auclert, « Points en carrière : Dwyane Wade entre dans le club des 20 000 », Basket USA,
  73. Melvin Karsenti, « Dwyane Wade signe à Chicago ! », (consulté le 7 juillet 2016)
  74. (en) « Rajon Rondo: Bulls would've swept Celtics in first round if not for thumb injury », sur CBSSports.com (consulté le 22 mars 2020)
  75. « Dwyane Wade rejoint LeBron James à Cleveland - Basket - NBA », sur L'Équipe (consulté le 22 mars 2020)
  76. (en) « A chaotic Cavs stint didn't shake the LeBron-Wade friendship », sur ESPN.com, (consulté le 22 mars 2020)
  77. « Dwyane Wade retourne au Miami Heat ! - Basket Session », sur BasketSession.com, (consulté le 22 mars 2020)
  78. (en) « Bucks vs. Heat - Game Recap - February 9, 2018 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 22 mars 2020)
  79. « NBA - Stats : Dwyane Wade rejoint un club ultra privé », sur Parlons Basket, (consulté le 22 mars 2020)
  80. « NBA - Dwyane Wade entre dans le Top 10 des meilleurs scoreurs de tous les temps en playoffs », sur Parlons Basket, (consulté le 22 mars 2020)
  81. Bastien Fontanieu, « Officiel : Dwyane Wade rejouera au Heat cette saison, pour sa dernière campagne en carrière ! », sur TrashTalk, (consulté le 22 mars 2020)
  82. MamyMuna, « Gabrielle Union et Dwyane Wade annoncent la naissance de leur fille ! », sur Mamy Muna, (consulté le 22 mars 2020)
  83. Benoît Carlier, « Dwyane Wade tape 35 points en sortie de banc : bientôt 37 piges mais toujours le même goût pour les records », sur TrashTalk, (consulté le 22 mars 2020)
  84. « NBA - Dwyane Wade célèbre son 1000ème match avec la manière ! », sur Parlons Basket, (consulté le 22 mars 2020)
  85. « Dwyane Wade rejoint une liste très spéciale avec LeBron et MJ », sur BasketSession.com, (consulté le 22 mars 2020)
  86. Nicolas Meichel, « Dwyane Wade va participer à son dernier All-Star Game cette nuit : qui se rappelle de son premier en 2005 ? », sur TrashTalk, (consulté le 22 mars 2020)
  87. La Sueur, « Dwyane Wade - Un dernier match à domicile, 30 points et la victoire », sur La Sueur, (consulté le 22 mars 2020)
  88. Gianni Mancini, « Dwyane Wade finit en triple-double pour son dernier match en carrière : y'a pas à dire, la dernière danse fut belle », sur TrashTalk, (consulté le 22 mars 2020)
  89. Alexandre Taupin, « Miami a retiré le maillot de Dwyane Wade : le GOAT de la Heat Nation définitivement dans la légende », sur TrashTalk, (consulté le 22 mars 2020)
  90. « USA accumulated statistics | 2006 FIBA World Championship | ARCHIVE.FIBA.COM », sur www.fiba.basketball (consulté le 22 mars 2020)
  91. « 24 août 2008 : Une finale olympique grandiose gagnée par Team USA », sur Basket Retro, (consulté le 22 mars 2020)
  92. (en) « Scouting breakdown: The game's best post players », sur ESPN.com, (consulté le 22 mars 2020)
  93. (en) « Scouting report: Players with the best face-up games », sur ESPN.com, (consulté le 22 mars 2020)
  94. « In the paint: Wade elevates his defense; Stuckey starting - USATODAY.com », sur usatoday30.usatoday.com (consulté le 22 mars 2020)
  95. « Dwyane Wade, le meilleur contreur de l’histoire chez les arrières », sur Basket USA (consulté le 22 mars 2020)
  96. (en) « Dwyane Wade », sur NBA Stats (consulté le 22 mars 2020)
  97. (en) « Statistiques Wade », sur nba.com (consulté en 2012)
  98. (en) « Statistiques Wade », sur espn.go.com (consulté en 2012)
  99. (en) « Statistiques Wade », sur espn.go.com (consulté en 2012)
  100. (en) Fabrice Auclert, « Charlotte – Miami : triple double pour Dwyane Wade », sur basketusa.com, (consulté le 28 mai 2014)
  101. (en) « Statistiques Wade », sur espn.go.com (consulté en 2012)
  102. (en) « Durant MVP as West wins All-Star Game », sur foxsports.com, (consulté le 28 juin 2012)
  103. Emmanuel Laurin, « Expérience, salaire, taille, poids… La carte d’identité de la NBA en 2014/15 », sur basketusa.com, (consulté le 19 janvier 2015)
  104. « Avec son contrat chez Li-Ning, Dwyane Wade touchera 10 millions de dollars par an », sur basketusa.com (consulté le 13 octobre 2012)
  105. (en) « Dwyane Wade recalls 'proud' moment his 12-year-old came out as transgender », sur NBC News (consulté le 23 février 2020)
  106. Simon Stéphan, « Fait divers : une cousine de Dwyane Wade tuée dans une fusillade », sur basketusa.com, (consulté le 28 août 2016)