Nikola Mirotić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nikola Mirotić Portail du basket-ball
Nikola Mirotic (16240996134).jpg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau du Monténégro Monténégro
Naissance (25 ans)
Titograd (Yougoslavie)
Taille 2,08 m (6 10)
Poids 100 kg (220 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Bulls de Chicago
Numéro 44
Poste Ailier fort, Pivot
Draft de la NBA
Année 2011
Position 23e
Franchise Rockets de Houston
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
CD Maristas-Palencia
Real Madrid
Real Madrid
Real Madrid
Real Madrid
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
0-
08,1
08,9
12,6
12,4[1]
10,2
11,8

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Nikola Mirotić est un joueur espagnol et monténégrin de basket-ball né le à Titograd (alors en Yougoslavie, la ville s'appelle désormais Podgorica). Mirotić mesure 2,09 m et évolue aux postes d'ailier fort et de pivot.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Recruté par le Real Madrid en 2005, il évolue dans les équipes de jeunes du club avant de rejoindre le club de CD Maristas-Palencia, qui évolue en LEB Bronze, quatrième niveau du basket-ball espagnol[2].

Mirotić participe au Nike Hoop Summit en avril 2010 et réussit un bon match avec 14 points, 7 rebonds, 3 passes, 1 contre mais également 3 pertes de balles en 25 minutes[3],[4]. En mars 2010, il est naturalisé espagnol[5]. Il fait partie de l'équipe d'Espagne qui dispute le championnat d'Europe des 20 ans et moins en Croatie en juillet. L'équipe termine troisième.

Retour au Real[modifier | modifier le code]

En avril 2011, il est élu meilleur espoir de l'Euroligue. Il devance Víctor Claver, Jan Veselý, Jonas Valančiūnas, Bojan Bogdanović et Nihad Đedović[6].

Il se présente à la Draft 2011 de la NBA[7] et est choisi à la 23e position par les Rockets de Houston puis ses droits sont envoyés aux Bulls de Chicago.

En juillet 2011, il joue avec l'équipe d'Espagne qui dispute le championnat d'Europe des 20 ans et moins en Espagne. L'équipe est invaincue et remporte la compétition. Mirotić est le meilleur marqueur du tournoi avec 27 points par rencontre (c'est la meilleure moyenne sur tous les tournois du championnat d'Europe des 20 ans et moins). Mirotić prend aussi en moyenne 10 rebonds par rencontre[8] et est élu meilleur joueur de la compétition. Il figure aussi dans le meilleur cinq de la compétition avec l'Italien Alessandro Gentile, le Turc Furkan Aldemir, le Monténégrin Bojan Dubljević et le Français Evan Fournier[9].

Mirotić est nommé meilleur joueur de la 8e journée de l'Euroligue 2011-2012 avec 26 points et 8 rebonds pour une évaluation de 33[10]. Il est aussi nommé joueur du mois de décembre de l'Euroligue, devenant le plus jeune joueur à remporter cette récompense jusqu'en novembre 2014[11].

En avril 2012, il remporte à nouveau le trophée de meilleur espoir de l'Euroligue sur la saison 2011-2012. Il devance Milan Mačvan, Furkan Aldemir et Kostas Sloukas[12].

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Mirotić débute sa troisième saison dans l'effectif du Real par un titre de MVP de la deuxième journée[13]. À la fin du mois d'octobre, il est nommé meilleur joueur du mois de la Liga ACB. Le Real remporte ses cinq matches du mois d'octobre et, en moyenne, Mirotić y marque 16,4 points et prend 6,8 rebonds[14].

Sur la scène européenne, Mirotić est nommé meilleur joueur de la dixième journée du Top 16 de l'Euroligue 2012-2013 avec une évaluation de 37 dans une victoire en prolongation du Real Madrid à Kaunas contre le Žalgiris (31 points à 18 sur 18 au lancer-franc et 11 rebonds)[15]. Cette performance de 18 sur 18 aux lancers-francs constitue alors un nouveau record pour l'Euroligue[15]. Son évaluation de 37, son nombre de points et son nombre de rebonds sont également ses records en carrière[16]. Il ne conserve pas son titre de meilleur jeune joueur de l'Euroligue, battu de peu par Kóstas Papanikoláou[17]. Toutefois, il figure dans le deuxième cinq de la compétition, aux côtés de Miloš Teodosić, Juan Carlos Navarro, Viktor Khryapa et Shawn James[18]. Le Real parvient à se qualifier pour le Final Four, disputé à Londres. Il s'impose en demi-finale face au rival espagnol de Barcelone sur le score de 74 à 67 mais s'incline lors de la finale face à l'Olympiakós[19].

En Espagne, il obtient un deuxième titre de MVP de la journée, lors de la vingt-et-unième[20]. Il figure dans le premier cinq de la ligue, avec Sergio Rodríguez, Rudy Fernández, Andrés Nocioni et Ante Tomić[21]. Il est aussi désigné MVP de la ligue[22].

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

Mirotić commence la saison d'Euroligue avec une victoire du Real contre le Žalgiris Kaunas. Mirotić marque 18 points et prend 5 rebonds. Il est nommé meilleur joueur de cette première journée d'Euroligue[23]. Il est aussi nommé meilleur joueur de l'Euroligue pour le mois d'octobre[24].

En Liga ACB, Mirotić est nommé meilleur joueur de la 15e journée, en janvier 2014, avec une évaluation de 34[25].

Il remporte la Coupe du Roi 2014 et est élu meilleur joueur de la compétition[26]. Le Real échoue en finale de l'Euroligue, battu par le Maccabi Tel-Aviv.

À la fin de la saison, Mirotić est nommé dans le meilleur cinq de la Liga avec ses coéquipiers Rudy Fernández et Sergio Rodríguez ainsi que Justin Doellman et Romain Sato de Valencia BC[27].

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

En juillet 2014, Mirotić rejoint les Bulls de Chicago, équipe de NBA avec un contrat de 3 ans et 16,6 millions de dollars[28],[29].

Équipe d'Espagne[modifier | modifier le code]

Avec l'Espagne, Nikola Mirotić remporte le Championnat d'Europe 2015.

Il fait partie de l'équipe d'Espagne entraînée par Sergio Scariolo qui remporte le bronze aux Jeux olympiques de 2016[30].

Comportement anti-serbe[modifier | modifier le code]

Pendant l'EuroBasket 2015, à la fin du match que son équipe perd face à l'Italie, le joueur espagnol d'origine monténégrine déchire un drapeau serbe[31]. Il s'excuse par la suite en raison de la polémique que son geste a déclenché en Espagne, Monténégro et Serbie. Lors du match de l'Espagne contre la Serbie, les chants des supporters serbes ont accompagné tout contact de Mirotić, par des "Âme vendue"[32]. Les Serbes lui reprochant de ne pas jouer pour le Monténégro ou la Serbie et de s'être vendu au plus offrant.

Records NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Nikola Mirotić, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[33] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 29 Clippers de Los Angeles
Raptors de Toronto

12 Cavaliers de Cleveland
Paniers marqués 11 Clippers de Los Angeles
Raptors de Toronto

20 mars 2015
3 3 fois
Paniers tentés 23 Clippers de Los Angeles 9 Bucks de Milwaukee
Cavaliers de Cleveland

Paniers à 3 points réussis 6 @ Grizzlies de Memphis
@ Nets de Brooklyn

1 7 fois
Paniers à 3 points tentés 11 @ Raptors de Toronto
@ Nets de Brooklyn
20 mars 2015
13 avril 2015
4 3 fois
Lancers francs réussis 14 Thunder d'Oklahoma City 5 Cavaliers de Cleveland
@ Cavaliers de Cleveland
8 mai 2015
Lancers francs tentés 16 Thunder d'Oklahoma City 3 mars 2015 6 Cavaliers de Cleveland
@ Cavaliers de Cleveland
8 mai 2015
12 mai 2015
Rebonds offensifs 4 Trail Blazers de Portland 2 Cavaliers de Cleveland
@ Cavaliers de Cleveland
8 mai 2015
12 mai 2015
Rebonds défensifs 12 @ Hornets de Charlotte
@ Sixers de Philadelphie

6 Cavaliers de Cleveland 8 mai 2015
Rebonds totaux 14 Bucks de Milwaukee 8 Cavaliers de Cleveland 8 mai 2015
Passes décisives 5 @ Sixers de Philadelphie 11 mars 2015 9 Bucks de Milwaukee
Interceptions 3 4 fois 2 @ Bucks de Milwaukee
Cavaliers de Cleveland

Contres 5 @ Celtics de Boston 3 Cavaliers de Cleveland 10 mai 2015
Balles perdues 4 4 fois 3 @ Bucks de Milwaukee 25 avril 2015
Minutes jouées 43 @ Sixers de Philadelphie 11 mars 2015 22 Cavaliers de Cleveland
Bucks de Milwaukee
20 avril 2015
8 mai 2015

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec l'Espagne :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Statistiques officielles de Mirotić en Liga ACB » (consulté le 5 juillet 2014)
  2. (es) Alberto Moreno, « Mirotic: "Palencia es el lugar ideal para progresar" », sur diariopalentino.es,‎
  3. (es)David Sardinero, « Mirotic, la perla del Madrid, brilla en Estados Unidos ante futuras estrellas de la NBA », sur marca.com,‎
  4. [PDF](en) « 2010 NIKE HOOP SUMMIT », sur usabasketball.com
  5. Edwin Malboeuf, « Nikola Mirotic veut intégrer la sélection espagnole », sur basketsession.com,‎
  6. (en) Real Madrid's Nikola Mirotic chosen 2011 Rising Star, 21 avril 2011.
  7. (es) Mirotic: «Ni siendo número cinco del draft me iría ya a la NBA», ABC, 25 avril 2011.
  8. (en) Statistiques à l'Euro U20 2011
  9. (en) MVP Mirotić leads All Tournament team, 24 juillet 2011.
  10. (en) « Week 8 bwin MVP: Nikola Mirotic, Real Madrid », sur euroleague.net,‎
  11. (en) « bwin MVP for November: Dario Saric, Anadolu Efes Istanbul », Euroligue,‎
  12. (en) « Real Madrid's Mirotic becomes first two-time Rising Star winner », Euroleague,‎
  13. (es) « Nikola Mirotic, Jugador de la Jornada 2 », sur acb.com,‎
  14. (es) « Nikola Mirotic, MVP del mes de octubre », ACB,‎
  15. a et b (en) « Top 16 Week 10 bwin MVP: Nikola Mirotic, Real Madrid », Euroligue,‎
  16. « 18/18 », BasketNews, no 640,‎ , p. 50
  17. (en) « Rising Star Trophy winner: Kostas Papanikolaou, Olympiacos Piraeus », Euroligue,‎
  18. (en) « 2012-13 All-Euroleague First and Second Teams announced  », sur euroleague.net
  19. « Euroligue 2013 : L'Olympiakos reste roi d'Europe », sur eurosport.fr,‎
  20. (es) « Nikola Mirotic, Jugador de la Jornada 21 », sur acb.com,‎
  21. (es) « Mejor Quinteto de la Liga Endesa 2012-13 », sur acb.com,‎
  22. (es) « Nikola Mirotic, MVP Orange 2012-13 », sur acb.com,‎
  23. (en) « Regular Season Week 1 bwin MVP: Nikola Mirotic, Real Madrid », Euroligue,‎
  24. (en) « bwin MVP for October: Nikola Mirotic, Real Madrid », Euroligue,‎
  25. (es) « Los Jugadores de la Jornada de la temporada 2013-14 », Liga ACB
  26. (es) « Nikola Mirotic, MVP Orange de la Copa del Rey Málaga'14 », Liga ACB
  27. (es) « Mejor Quinteto de la Liga Endesa 2013-14 », Liga ACB,‎
  28. (en) « Bulls sign forward Nikola Mirotic », NBA,‎
  29. (en) « NBA free agency blog: Follow latest signings, rumors and buzz », Sports Illustrated,‎
  30. Liste de convoqués pour les Jeux olympiques de 2016, mundodeportivo.com, 28 juillet 2016
  31. http://www.lequipe.fr/Basket/Actualites/Nikola-mirotic-dechire-le-drapeau-de-la-serbie-puis-s-excuse/588975
  32. http://www.b92.net/sport/eurobasket2015/vesti.php?yyyy=2015&mm=09&dd=09&nav_id=1036879
  33. (en) « Nikola Mirotić : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 28 octobre 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :