Jimmer Fredette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jimmer Fredette
Image illustrative de l’article Jimmer Fredette
Jimmer Fredette en décembre 2013.
Fiche d’identité
Nom complet James Taft Fredette
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (31 ans)
Glens Falls, New York
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 88 kg (194 lb)
Situation en club
Club actuel Drapeau : Grèce Panathinaïkos
Numéro -
Poste Arrière / Meneur
Carrière universitaire ou amateur
2007-2011 Cougars de BYU
Draft de la NBA
Année 2011
Position 10e
Franchise Bucks de Milwaukee
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014
2014-2015
2015
2015-2016
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019
2019-2020
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Bulls de Chicago
Pelicans de La Nouvelle-Orléans
Pelicans de La Nouvelle-Orléans
Knicks de Westchester
Knicks de New York
Shanghai Sharks
Shanghai Sharks
Shanghai Sharks
Suns de Phoenix
Panathinaïkos
07,6
07,2
05,9
04,0
03,6
00,5
21,1
03,5
37,3
37,4
36,9
03,7
-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

James Taft « Jimmer » Fredette, né le à Glens Falls dans l'État de New York, est un joueur américain de basket-ball[1] évoluant aux postes d'arrière et de meneur.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Les statistiques en matchs universitaires de Jimmer Fredette sont les suivants[2] :

Année Équipe Matches Titul. Min./m. %tir %3pts %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
2007-2008 Brigham Young 35 0 18,4 40,7 33,6 85,4 1,06 1,74 0,77 0,09 6,97
2008-2009 Brigham Young 33 32 33,0 48,0 38,2 84,7 2,97 4,09 1,52 0,09 16,24
2009-2010 Brigham Young 34 33 31,1 45,8 44,0 89,2 3,09 4,68 1,21 0,15 22,09
2010-2011 Brigham Young 37 37 35,8 45,2 39,6 89,4 3,46 4,32 1,32 0,03 28,86
Total 139 102 29,6 45,5 39,4 88,2 2,65 3,71 1,20 0,09 18,70

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Kings de Sacramento (2011-Fév.2014)[modifier | modifier le code]

Le , il est choisi en dixième position de la draft 2011 par les Bucks de Milwaukee avant d'être transféré dans la foulée aux Kings de Sacramento[3].

Durant la saison 2012-2013, il doit jouer meneur par défaut[4].

Avant la draft 2013, les Kings ont envisagé de le transférer au Jazz de l'Utah contre un premier tour de draft[5]. Mais ce transfert ne se fait pas et il n'est pas non plus recruté par les Cavaliers de Cleveland, un temps intéressé, durant l'intersaison[6].

En , les Kings ne lèvent pas l'option sur Fredette[7].

Le , on parle d'un éventuel transfert qui envoie Fredette aux Nuggets de Denver[8].
Le , les Kings envisagent de le couper[9] et il est officiellement licencié le lendemain[10],[11].

Bulls de Chicago (2014)[modifier | modifier le code]

Les Bulls et les Cavaliers se montrent intéressés par la venue de Fredette[12]. Bien qu'il soit apprécié en Utah, le Jazz de l'Utah n'est pas intéressé par Fredette[13]. Le , il signe avec les Bulls[14].

Le , il s'engage avec les Bulls de Chicago[15].

Pelicans de La Nouvelle-Orléans (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Le , il signe avec les Pelicans de La Nouvelle-Orléans[16] où il retrouve deux de ses anciens coéquipiers aux Kings de Sacramento, Tyreke Evans et John Salmons[17].

Le , il signe avec les Spurs de San Antonio pour le camp d'entraînement et tenter de se faire une place dans l'effectif texan[18]. Toutefois, il est coupé par les Spurs le après avoir disputé deux rencontres de présaison[19].

Knicks de Westchester (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Le , Fredette est sélectionné par les Knicks de Westchester en 2e position de la Draft de la NBA D-League 2015. Le , il retourne chez les Pelicans[20]. Le , il est coupé par les Pelicans[21].

Le , il retourne chez les Knicks de Westchester en D-League[22]. Le , pour son premier match avec les Knicks, il marque 37 points et distribue 8 passes décisives[23]. Le , il est nommé MVP du All-Star Game de D-League avec 35 points à la fin de la rencontre[24].

Knicks de New York (Fév.-Mar.2016)[modifier | modifier le code]

Le , il signe un contrat de dix jours avec les Knicks de New York[25]. Le , il n'est pas conservé et son contrat n'est pas renouvelé[26].

Shanghai Sharks (2016-2019)[modifier | modifier le code]

Le , il part en Chine chez les Shanghai Sharks[27].

Lors de la saison 2016-2017, Fredette est le meilleur marqueur du championnat chinois avec 37,6 points par rencontre et le MVP non-chinois de la saison[28].

Le , il prolonge son contrat en Chine[29].

Lors de la saison 2018-2019, Fredette est le meilleur marqueur du championnat chinois avec 36,9 points par rencontre[28].

Suns de Phoenix (mars - juillet 2019)[modifier | modifier le code]

Le , il revient en NBA en signant chez les Suns de Phoenix jusqu'à la fin de la saison NBA 2018-2019[30].

Panathinaïkos (depuis juillet 2019)[modifier | modifier le code]

Le , il signe pour deux saisons avec le Panathinaïkos[31].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Année Équipe Matches Titul. Min./m. %tir %3pts %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
2011-2012 Sacramento 61 7 18,6 38,6 36,1 83,3 1,20 1,79 0,49 0,05 7,57
2012-2013 Sacramento 69 0 14,0 42,1 41,7 85,9 1,03 1,35 0,45 0,04 7,16
2013-2014 Sacramento 41 0 11,3 47,5 49,3 89,5 1,10 1,49 0,34 0,07 5,88
2013-2014 Chicago 8 0 6,9 44,8 36,4 100,0 0,88 0,38 0,00 0,00 4,00
2014-2015 La Nouvelle-Orléans 50 0 10,2 38,0 18,8 95,6 0,80 1,16 0,30 0,04 3,56
2015-2016 La Nouvelle-Orléans 4 0 3,1 25,0 0,0 0,0 0,00 0,25 0,25 0,00 0,50
Total 233 7 13,5 41,1 38,0 87,8 1,01 1,39 0,39 0,05 6,05

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Jimmer Fredette, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[32] :

Type de statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points 24 @ Knicks de New York
Paniers marqués 9 @ Knicks de New York
Paniers tentés 15 Timberwolves du Minnesota
Rockets de Houston

Paniers à 3 points réussis 6 @ Knicks de New York
Paniers à 3 points tentés 8 Nuggets de Denver
@ Knicks de New York

Lancers francs réussis 8 Warriors de Golden State
Lancers francs tentés 8 @ Grizzlies de Memphis
Warriors de Golden State

Rebonds offensifs 3 @ Suns de Phoenix
Rebonds défensifs 5 @ Rockets de Houston
Rebonds totaux 5 @ Rockets de Houston
Passes décisives 6 Trail Blazers de Portland
Interceptions 3 @ Clippers de Los Angeles
@ Rockets de Houston

Contres 2 Hawks d'Atlanta
Balles perdues 4 3 fois
Minutes jouées 37 Rockets de Houston

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Best Male College Athlete ESPY Award en 2011.
  • National college player of the year en 2011.
  • Consensus first-team All-American en 2011.
  • Meilleur marqueur de la NCAA Division I en 2011.
  • Joueur de l'année de la Mountain West Conference en 2011.
  • Senior CLASS Award en 2011.
  • Third-team All-American – NABC, TSN en 2010.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le , Fredette annoncé ses fiançailles avec la pom-pom girl des Cougars de BYU Whitney Wonnacott sur Twitter. Le , ils se marient au Denver Colorado Temple.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Men's Basketball Athlete Profile - Jimmer Fredette », sur byucougars.com (consulté le 25 juin 2011)
  2. (en) « stats universitaires », sur sports-reference.com, (consulté le 12 juin 2011)
  3. (en) Chad Ford, « Stephen Jackson traded to Bucks », sur sports.espn.go.com, (consulté le 25 juin 2011)
  4. Edwin Malboeuf, « Jimmer Fredette, meneur par défaut », sur basketsession.com,
  5. Guillaume Laroche, « Jimmer Fredette transféré à Indiana ou Utah ? », sur basketsession.com,
  6. Shaï Mamou, « Jimmer Fredette n’intéresse plus les Cleveland Cavaliers », sur basketsession.com,
  7. Julien Deschuyteneer, « Jimmer Fredette snobé par les Kings », sur basketsession.com,
  8. Jérôme Knoepffler, « Sacramento a fait une offre pour Andre Miller », sur basketusa.com,
  9. Emmanuel Laurin, « Sacramento va couper Jimmer Fredette ! », sur basketusa.com,
  10. Antoine Pimmel, « Jimmer Fredette licencié par les Kings ! », sur basketusa.com,
  11. (en) « Kings and Jimmer Fredette agree to buyout », sur nba.com,
  12. Fabrice Auclert, « Cleveland et Chicago sur Jimmer Fredette ? », sur basketusa.com,
  13. Arnaud Gelb, « Jimmer Fredette n’a jamais intéressé le Jazz », sur basketusa.com,
  14. Fabrice Auclert, « Jimmer Fredette va bien rejoindre les Bulls », basketusa.com, (consulté le 1er mars 2014)
  15. Dimitri Kucharczyk, « Jimmer Fredette officiellement à Chicago », sur basketusa.com,
  16. Fabrice Auclert, « Jimmer Fredette rejoint les Pelicans », basketusa.com, (consulté le 14 janvier 2015)
  17. Jeremy Le Bescont, « New Orleans Pelicans : Jimmer Fredette, ravi de retrouver Tyreke Evans et John Salmons », basketusa.com, (consulté le 14 janvier 2015)
  18. Jeremy Le Bescont, « Jimmer Fredette vers San Antonio », sur basketusa.com,
  19. Fabrice Auclert, « San Antonio se sépare de Jimmer Fredette », sur basketusa.com, (consulté le 21 mars 2019)
  20. Arnaud Gelb, « Jimmer Fredette revient aux Pelicans », sur basketusa.com,
  21. Christophe Brouet, « Les Pelicans coupent Jimmer Fredette », sur basket-infos.com,
  22. Dimitri Kucharczyk, « Jimmer Fredette retourne en D-League », sur basketusa.com, (consulté le 21 mars 2019)
  23. Arnaud Gelb, « D-League : premier match, premier carton pour Jimmer Fredette », sur basketusa.com, (consulté le 21 mars 2019)
  24. Arnaud Gelb, « Jimmer Fredette survole le All-Star Game de D-League », sur basketusa.com, (consulté le 21 mars 2019)
  25. Arnaud Gelb, « Jimmer Fredette rejoint les Knicks », sur basketusa.com, (consulté le 21 mars 2019)
  26. Arnaud Gelb, « Jimmer Fredette pas conservé par les Knicks », sur basketusa.com, (consulté le 21 mars 2019)
  27. Dimitri Kucharczyk, « Jimmer Fredette s’envole vers la Chine », sur basketusa.com, (consulté le 21 mars 2019)
  28. a et b (en) « Panathinaikos lands China scoring champ Fredette », Euroligue,
  29. « Jimmer Fredette reste en Chine », sur basketusa.com, (consulté le 21 mars 2019)
  30. Samuel Hauraix, « Jimmer Fredette finit la saison avec les Suns », sur basketusa.com, (consulté le 21 mars 2019)
  31. https://basket-infos.com/2019/07/09/jimmer-fredette-signe-en-europe/
  32. (en) « Jimmer Fredette : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 15 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :