Karl-Anthony Towns

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Towns.
Karl-Anthony Towns
Image illustrative de l'article Karl-Anthony Towns
Karl-Anthony Towns en février 2015
Fiche d’identité
Nom complet Karl-Anthony Towns
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la République dominicaine République dominicaine
Naissance (21 ans)
Piscataway, New Jersey
Taille 2,13 m (7 0)
Poids 112 kg (246 lb)
Surnom KAT, Special K
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Timberwolves du Minnesota
Numéro 32
Poste Pivot , Ailier Fort
Carrière universitaire ou amateur
2014-2015 Wildcats du Kentucky
Draft de la NBA
Année 2015
Position 1er
Franchise Timberwolves du Minnesota
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2015-2016
2016-2017
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
18,3
25,1
Sélection en équipe nationale **
2013- Drapeau : République dominicaine République dominicaine

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Karl-Anthony Towns, né le à Edison, New Jersey (États-Unis), est un joueur dominicano-américain de basket-ball. Il évolue au poste de pivot.

Sélectionné en première position lors de la draft 2015 de la NBA, il obtient le titre de Rookie de l'année à l'issue de la saison 2015-2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Towns est né à Edison (New Jersey), d'un père afro-américan, Karl Towns Sr., et d'une mère dominicaine, Jacqueline Cruz.

Il a grandi à Piscataway (New Jersey) où il a étudié l'école Lake Nelson Seventh-Day Adventist avant d'être transféré à l'école Theodore Schor Middle School de Notre-Dame Fatima en 2009. Il a alors décidé de refaire sa 7ème année, dans le but de se développer encore plus.

Le père de Towns a joué pour l'université Monmouth et a entraîné le lycée technique Piscataway, où le prometteur Karl-Anthony s'est entraîné avec les juniors en tant que 5

Carrière lycéenne[modifier | modifier le code]

Il passe deux années au lycée Saint-Joseph à Metuchen dans le New Jersey.

Le 6 janvier 2013, il réalise un quadruple-double en terminant une rencontre avec 16 points, 17 rebonds, 11 contres et 11 passes décisives.

Un an plus tard, le 5 janvier 2014, il en réalise un second avec 20 points, 14 rebonds, 12 contres et 10 passes décisives.

Il est nommé Joueur Gatorade de l'année 2014.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

En 2014, Towns choisit d'aller chez les Wildcats du Kentucky.

Kentucky utilise un système qui permet à chaque joueur de disputer près de la moitié de chaque rencontre. Towns est attendu parmi les premiers choix de la Draft 2015 de la NBA. Il fait des études de kinésithérapie et espère devenir un docteur après sa carrière de basketteur.

Le 9 avril 2015, Towns et ses coéquipiers Andrew Harrison, Aaron Harrison, Dakari Johnson, Devin Booker, Trey Lyles et Willie Cauley-Stein inscrivent leur nom à la Draft de la NBA. Ce sont les Timberwolves du Minnesota qui disposent du premier choix.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Saison 2015-16 : Rookie de l'année

Le 25 juin 2015, Towns est sélectionné par les Timberwolves du Minnesota avec le 1er choix de la Draft 2015 de la NBA.

Il fait ses débuts contre les Lakers de Los Angeles le 28 octobre, où il enregistre 14 points et 12 rebonds en tant que titulaire dans la victoire des siens. Le match suivant, dans une victoire face aux Nuggets de Denver, il termine le match avec 28 points et 14 rebonds. Sur ses 13 premiers match de la saison, Towns enregistre des moyennes de 16,0 points et 10,4 rebonds par matchs. Cela lui vaudra l'honneur d'être élu rookie du mois de novembre de la Conférence Ouest, devenant ainsi le 7ème joueur de l'histoire des Wolves à remporter cette récompense.

Le 5 décembre, Towns enregistre 27 points et 12 rebonds, dans une défaite face aux Trail Blazers de Portland. Le 9 décembre, il enregistre 26 points et 14 rebonds face aux Lakers de Los Angeles, dans une victoire en prolongations. Le 20 janvier 2016, face il réalise un de se meilleurs matchs de la saison, avec 27 points, 17 rebonds et 6 contres dans une défaite face aux Mavericks de Dallas. Le 29 janvier, dans une défaite face au Jazz de l'Utah, il devient le plus jeune joueur, depuis Kevin Durant en 2008, à marquer au moins 30 points et prendre 10 rebonds, avec sa performance à 32 points et 12 rebonds. Ainsi, Towns est à nouveau élu rookie du mois de la Conférence Ouest, après l'avoir également été au mois de décembre. Le 10 février, il réalise son record de saison avec 35 points, dans une victoire face aux Raptors de Toronto. Trois jours plus tard, il remporte le NBA All-Star Skills Challenge face au meneur des Celtics, Isaiah Thomas. Le 27 février, face aux Pelicans de La Nouvelle-Orléans, il enregistre 30 points et 15 rebonds dans la victoire des siens. Il sera ainsi, pour la quatrième fois consécutive, élu rookie du mois de la Conférence Ouest, rejoignant son coéquipier Andrew Wiggins, comme le second joueur de l'histoire des T'Wolves à remporter quatre fois de suite cette récompense.

Le 25 mars, Towns devient le rookie de Minnesota à avoir récupérer le plus de rebonds sur une saison, surpassant le record de Kevin Love. Le 7 avril, il réalise son 50ème double-double de la saison dans une victoire face aux Kings de Sacramento. Quatre jours plus tard, dans une défaite face aux Rockets de Houston, Towns devient le rookie des Timberwolves à avoir marqué le plus de points dans une saison, surpassant le record de Christian Laettner. A noter que plus tôt dans la journée, Towns a été élu joueur de la semaine de la Conférence Ouest. Lors du dernier match de la saison régulière des siens, Towns enregistre 28 points et 14 rebonds dans une large victoire face aux Pelicans de La Nouvelle-Orléans.

Sur l’ensemble de la saison, et après avoir été titulaire lors de chacune des rencontres de son équipe, Towns finit avec des moyennes de 18,3 points, 10,5 rebonds et 1,7 contres. Il sera alors élu, très logiquement et à l'unanimité NBA Rookie de l'année. Towns est également devenu le premier joueur de l'histoire des Timberwolves du Minnesota à avoir été élu chaque mois rookie du mois, ainsi que le 5ème joueur de l'histoire à être élu NBA Rookie de l'année (les autres étant Ralph Sampson, David Robinson, Blake Griffin et Damian Lillard). Towns sera alors sélectionné dans la NBA All-Rookie First Team.

Saison 2016-17

Le 30 novembre 2016, Towns réalise son record de points dans un match avec 47 points, accompagné de 18 rebonds, dans une défaite face aux Knicks de New York. Âgé de 21 ans, il devient alors le 3ème plus jeune joueur de l'histoire avec au moins 45 points et 15 rebonds dans un match. De plus, il est passé très près de battre le record du nombre de points inscrit dans le 1er quart-temps par un joueur des T'Wolves (22 point contre 24 pour Chauncey Billups).

Face aux Hornets de Charlotte, le 3 décembre, Towns enchaîne alors un 27ème match consécutif avec au moins un contre.

Le 17 décembre, dans une défaite en prolongations face aux Rockets de Houston, Towns enregistre 41 points, 15 rebonds et 5 passes.

Le 28 décembre, il réalise son premier triple-double en carrière face aux Nuggets de Denver avec 15 points, 11 rebonds et 10 passes.

Le 19 janvier 2017, il enregistre 37 points, 12 rebonds et 5 passes face aux Clippers de Los Angeles, dans une victoire.

Trois jours plus tard, il termine avec 32 points, 12 rebonds, 7 passes et 4 contres dans une victoire face aux Nuggets. Il devient ainsi le second joueur de l'histoire de la franchise avec deux matchs consécutifs avec au moins 30 points, 10 rebonds et 5 passes (Kevin Garnett l'ayant réalisé à cinq reprises).

Le 25 février, dans une défaite face aux Rockets, il termine la partie avec 37 points et 22 rebonds, réalisant ainsi son premier double double-double en carrière (au moins 20 unités dans 2 catégories distinctes).

Le 8 mars, il finit avec 29 points et 14 rebonds face aux Clippers de Los Angeles. Towns devient ainsi le second plus jeune joueur de l'histoire de la NBA à atteindre la barre des 100 double-double en carrière (le plus jeune étant Dwight Howard).

Cinq jours plus tard, il est nommé pour la deuxième fois de sa carrière joueur de la semaine de la Conférence Ouest.

Le 9 avril, dans une défaite face aux Lakers de Los Angeles, Towns enregistre 40 points et 21 rebonds.

Trois jours plus tard, pour le dernier match de la saison régulière, dans une défaite face à Houston, Towns enregistre son troisième double double-double en carrière, et de la saison, avec 28 points et 21 rebonds. Durant ce match, Karl-Anthony surpasse ainsi Kevin Love, pour le plus grand nombre de points inscrit durant une saison, alors qu'il n'a que 21 ans.

Sur l'ensemble de la saison, Towns enregistre des moyennes de 25,1 points, 12,3 rebonds et 1,3 contres par matchs. Il devient également le premier joueur de l'histoire à finir une saison régulière avec au moins 2 000 points (2 061), 1 000 rebonds (1 007) et 100 tir à 3-points (101). Malheureusement, Towns n'arrive pas à envoyer les siens en playoffs, finissant à la 13ème place de la Conférence Ouest.

Saison 2017-18

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Les statistiques en matchs universitaires de Karl-Anthony Towns sont les suivants[1] :

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2014-2015 Kentucky 39 39 21,1 56,6 25,0 81,3 6,69 1,13 0,46 2,21 10,28
Total 39 39 21,1 56,6 25,0 81,3 6,69 1,13 0,46 2,21 10,28

Professionnels[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2015-2016 Minnesota 82 82 32,0 54,3 34,1 81,1 10,43 1,96 0,71 1,68 18,33
2016-2017 Minnesota 82 82 37,0 54,2 36,6 83,2 12,24 2,68 0,72 1,26 25,13
Total 164 164 34,5 54,2 36,0 82,4 11,34 2,32 0,71 1,47 21,73

Mise à jour le 12 avril 2017

Records et distinctions en NBA[modifier | modifier le code]

Records personnels sur une rencontre de NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Karl-Anthony Towns, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[2] :

Type de statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points 47 @ Knicks de New York
Paniers marqués 15 @ Knicks de New York
Paniers tentés 22 @ Knicks de New York
Paniers à 3 points réussis 4 Pacers de l'Indiana

@ Pelicans de La Nouvelle-Orléans

Paniers à 3 points tentés 10 Hornets de Charlotte 15 novembre 2016
Lancers francs réussis 17 @ Knicks de New York
Lancers francs tentés 20 @ Knicks de New York
Rebonds offensifs 9 @ Rockets de Houston
Rebonds défensifs 20 @ Rockets de Houston
Rebonds totaux 22 @ Rockets de Houston
Passes décisives 10 @ Nuggets de Denver
Interceptions 3 Pistons de Détroit
@ Clippers de Los Angeles

Contres 6 @ Magic d'Orlando

@ Mavericks de Dallas

Balles perdues 7 Mavericks de Dallas
Minutes jouées 48 @ Wizards de Washington

Palmarès[modifier | modifier le code]

NCAA

  • Consensus second-team All-American (2015)
  • SEC Freshman of the Year (2015)
  • First-team All-SEC (2015)
  • SEC All-Freshman Team (2015)
  • Parade All-American (2014)

NBA

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2015-2016 Minnesota Timberwolves 5 703 600 $
2016-2017 Minnesota Timberwolves 5 960 160 $
Total Gains 11 663 760 $
2017-2018 Minnesota Timberwolves 6 216 840 $
2018-2019 Minnesota Timberwolves 7 839 435 $

Note : * En 2017-18, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 6 676 762 $[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « stats universitaires », sur sports-reference.com, (consulté le 12 juin 2015)
  2. (en) « Karl-Anthony Towns : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 12 février 2016)
  3. (en) « Porzingis, Towns named Rookies of the Month », sur nba.com, (consulté le 4 décembre 2015)
  4. (en) « Porzingis, Towns named December's Rookies of Month », sur nba.com, (consulté le 5 janvier 2016)
  5. (en) « Porzingis, Towns named Kia Rookies of Month for January », sur nba.com, (consulté le 3 février 2016)
  6. (en) « 2017-18 NBA Player Contracts », sur Basketball-Reference.com (consulté le 24 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :