Iman Shumpert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iman.

Iman Shumpert
Image illustrative de l’article Iman Shumpert
Iman Shumpert en janvier 2015
Fiche d’identité
Nom complet Iman Asante Shumpert
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (29 ans)
Oak Park, Illinois
Taille 1,96 m (6 5)
Poids 98 kg (216 lb)
Surnom Shump
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Nets de Brooklyn
Numéro 10
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
2008-2011 Yellow Jackets de Georgia Tech
Draft de la NBA
Année 2011
Position 17e
Franchise Knicks de New York
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018
2018-2019
2019
2019-
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Rockets de Houston
Nets de Brooklyn
9,5
6,8
6,7
9,3
7,2
5,8
7,5
4,4
DNP
8,9
4,6
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Iman Asante Shumpert, né le à Oak Park dans l'Illinois, est un joueur américain de basket-ball. Il évolue au poste d'arrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière NCAA[modifier | modifier le code]

Iman Shumpert joue trois saisons en National Collegiate Athletic Association (NCAA), chez les Yellow Jackets de Georgia Tech.

Pour sa première saison universitaire, il marque en moyenne de 10,6 points à 39,1 % au tir, fait 5 passes décisives, prend 3,9 rebonds et fait 2,1 interceptions pour 31 matchs joués. Pour sa deuxième saison, en moyenne, il marque 10 points à 38,5 %, fait 4 passes, prend 3,6 rebonds et fait 1,9 interception pour 30 matchs joués. Pour sa troisième et dernière saison universitaire, il marque 17,3 points à 40,6 %, 3,5 passes, 5,9 rebonds et 2,7 interceptions pour 31 matchs joués.

Il s'inscrit à la draft 2011 de la NBA.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Knicks de New York (2011-2015)[modifier | modifier le code]

Saison 2011-2012[modifier | modifier le code]

Le 23 juin 2011, il est sélectionné à la 17e place de la draft 2011 de la NBA par les Knicks de New York.

Iman Shumpert effectue sa première saison professionnelle chez les Knicks de New York. Immédiatement, il est apprécié par les fans et par ses partenaires grâce à son dynamisme sur le terrain et sa bonne défense. Lors de son premier match contre les Celtics de Boston le 25 décembre 2011, Iman Shumpert quitte le terrain sur blessure. Il manque quatre matchs de saison régulière pour revenir le 6 janvier 2012 contre les Bobcats de Charlotte où là encore il obtient de bonnes statistiques (18 points à 6 sur 10 et 5 rebonds). Il joue son premier match en tant que titulaire contre les Pistons de Détroit le 7 janvier 2012. À l'issue de cette première saison, où ses statistiques sont de 9,5 points, 3,9 rebonds, 3,5 passes, 1,7 interception et 0,1 contre, il figure dans le premier cinq des débutants, ou rookie, partageant la cinquième place avec Kawhi Leonard et Brandon Knight[1].

Le 28 avril 2012, il se blesse au genou gauche lors du premier match du premier tour des playoffs 2012 face au Heat de Miami, seul, alors qu'il remontait le terrain avec le ballon.

Saison 2012-2013[modifier | modifier le code]

Iman Shumpert manque la première partie de sa deuxième saison à la suite de sa blessure en playoffs.

Le 17 janvier, il reprend la compétition contre les Pistons de Détroit à l'O2 Arena de Londres. Pour ce match, il marque 8 points, prend trois rebonds, offre une passe décisive, fait une interception et contre un ballon. Cependant, pour cette fin de saison son temps de jeu est plus faible et ses statistiques sont en baisse par rapport à la première (6,8 points, 3 rebonds, 1,7 passe décisive).

Les Knicks se qualifient à la deuxième place de la conférence Est et jouent les playoffs. Lors du premier tour, les Knicks s'imposent 4-2 dans la série face aux Celtics de Boston, Shumpert affiche des moyennes de 9 points et 6,8 rebonds sur la série.

Saison 2013-2014[modifier | modifier le code]

En juillet 2013, il joue un match de la NBA Summer League avec les Knicks, qu'il termine avec deux points, six rebonds et quatre passes décisives dans la défaite des Knicks 72 à 77 contre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans.

Le 12 décembre 2014, il se disloque l'épaule gauche dans le second quart-temps du match contre les Celtics de Boston, remporté par les Knicks 101 à 95 et doit s'absenter trois semaines des terrains.

En février 2014, avant la limite des transferts, il est tout proche de rejoindre le Thunder d'Oklahoma City contre un futur premier tour de draft mais l'offre est refusée par les Knicks[2].

Cavaliers de Cleveland (2015-2018)[modifier | modifier le code]

Le 5 janvier 2015, Iman Shumpert rejoint les Cavaliers de Cleveland dans le cadre d'un transfert impliquant trois franchises, les Knicks de New York, les Cavaliers et le Thunder d'Oklahoma City[3].

Le 23 janvier, il fait ses débuts avec les Cavaliers et termine avec huit points, deux rebonds et deux passes décisives lors de la victoire des siens contre les Hornets de Charlotte.

Le 1er juillet, il prolonge avec les Cavaliers de Cleveland pour 40 million sur 4 ans[4].

Kings de Sacramento (2018-2019)[modifier | modifier le code]

Le 8 février 2018, il fait partie d'un échange entre les Cavaliers, les Kings de Sacramento et le Jazz de l'Utah, qui l'envoie à Sacramento.

Le 8 juin 2018, il active son option de joueur sur son contrat et reste aux Kings pour 11 millions de dollars[5].

Rockets de Houston (2019)[modifier | modifier le code]

Le 6 février 2019, il fait une nouvelle fois partie d'un échange entre trois équipes comprenant les Kings de Sacramento, les Cavaliers de Cleveland et les Rockets de Houston, ces derniers récupèrent Shumpert[6].

Le 17 septembre 2019, il refuse l'offre de prolongation des Rockets et devient agent libre[7].

Nets de Brooklyn (2019-)[modifier | modifier le code]

Le 13 novembre 2019, il s'engage avec les Nets de Brooklyn[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Légende :

Champion NBA

gras = ses meilleures performances

Universitaires[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2008-2009 Georgia Tech 31 31 31,6 39,1 31,4 65,6 3,90 4,97 2,06 0,19 10,65
2009-2010 Georgia Tech 30 29 30,1 38,5 33,3 72,0 3,60 3,97 1,93 0,17 9,97
2010-2011 Georgia Tech 31 31 32,0 40,6 27,8 80,1 5,90 3,48 2,74 0,19 17,32
Total 92 91 31,3 39,6 30,5 73,6 4,48 4,14 2,25 0,18 12,67

Professionnels[modifier | modifier le code]

Saison régulière NBA[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2011-2012 New York 59 35 28,9 40,1 30,6 79,8 3,15 2,78 1,71 0,14 9,54
2012-2013 New York 45 45 22,1 39,6 40,2 76,6 3,02 1,67 0,96 0,16 6,78
2013-2014 New York 74 58 26,5 37,8 33,3 74,6 4,16 1,74 1,24 0,18 6,69
2014-2015 New York 24 24 26,0 40,9 34,8 67,6 3,38 3,25 1,25 0,12 9,33
Cleveland 38 1 24,2 41,0 33,8 66,7 3,76 1,50 1,34 0,34 7,16
2015-2016 Cleveland 54 5 24,4 37,4 29,5 78,4 3,76 1,70 1,00 0,35 5,76
2016-2017 Cleveland 76 31 25,5 41,1 36,0 78,9 2,87 1,43 0,82 0,36 7,46
2017-2018 Cleveland 14 6 19,7 37,9 26,9 73,3 2,93 1,21 0,64 0,29 4,43
2018-2019 Sacramento 42 40 26,2 38,2 36,6 82,9 3,07 2,17 1,12 0,48 8,90
Houston 20 1 19,1 34,7 29,6 50,0 2,70 1,05 0,60 0,20 4,55
Total 446 246 25,2 39,3 34,0 76,6 3,36 1,87 1,12 0,26 7,32

Mise à jour le 11 avril 2019

Playoffs NBA[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2012 New York 1 1 19,3 0,0 0,0 0,0 1,00 0,00 1,00 0,00 0,00
2013 New York 12 12 28,1 41,0 42,9 85,7 6,00 1,33 1,08 0,25 9,33
2015 Cleveland 20 16 34,8 36,0 35,5 75,0 4,90 1,15 1,25 0,80 9,05
2016 Cleveland 21 0 17,5 41,7 38,2 63,6 2,24 0,81 0,48 0,14 3,33
2017 Cleveland 17 0 16,2 41,7 38,5 82,4 2,76 0,94 0,59 0,18 4,35
2019 Houston 8 0 13,7 38,5 36,4 25,0 1,50 0,25 0,12 0,00 3,62
Total 79 29 22,8 38,8 37,6 74,4 3,51 0,94 0,76 0,32 5,90

Mise à jour le 13 juin 2019

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels d'Iman Shumpert, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[9]

Iman Shumpert en novembre 2013.
Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 27 @ Spurs de San Antonio
@ Thunder d'Oklahoma City

22 Bulls de Chicago 4 mai 2015
Paniers marqués en un match 10 Magic d'Orlando
@ Spurs de San Antonio

2 janvier 2014
8 Bulls de Chicago 4 mai 2015
Paniers tentés en un match 21 Magic d'Orlando 28 mars 2012 17 Bulls de Chicago 4 mai 2015
Paniers à 3 points réussis 6 @ Spurs de San Antonio
@ Rockets de Houston
2 janvier 2014
5 @ Pacers de l'Indiana 18 mai 2013
Paniers à 3 points tentés 10 Magic d'Orlando 28 mars 2012 10 Bulls de Chicago 4 mai 2015
Lancers francs réussis 7 Celtics de Boston 3 novembre 2016 8 @ Celtics de Boston 26 avril 2015
Lancers francs tentés 10 Trail Blazers de Portland
Jazz de l'Utah

9 mars 2013
8 @ Celtics de Boston 26 avril 2015
Rebonds offensifs 6 Celtics de Boston

@ Heat de Miami

5 mars 2016

4 Bulls de Chicago

@ Celtics de Boston

12 mai 2015

28 avril 2013

Rebonds défensifs 10 Celtics de Boston 5 mars 2016 9 @ Celtics de Boston 26 avril 2015
Rebonds totaux 16 Celtics de Boston 5 mars 2016 12 @ Celtics de Boston 28 avril 2013
Passes décisives 9 @ Hawks d'Atlanta 4 3 fois
Interceptions 6 3 fois 4 @ Warriors de Golden State 4 juin 2015
Contres 2 10 fois 3 @ Celtics de Boston

Bulls de Chicago

26 avril 2015

12 mai 2015

Balles perdues 7 @ Celtics de Boston 12 avril 2015 4 Celtics de Boston 20 avril 2013
Minutes jouées 45 Bulls de Chicago 44 @ Celtics de Boston 28 avril 2013

Palmarès[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Shumpert a sorti 1 album de rap.

Shumpert est le compagnon de la chanteuse Teyana Taylor[10]. Le 16 décembre 2015, il devient père, d'une fille prénommée Iman Tayla, pour la première fois[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « NBA & ABA All-Rookie Teams », sur basketball-reference.com (consulté le 16 juin 2012)
  2. Arnaud Gelb, « Iman Shumpert a failli rejoindre le Thunder », sur basketusa.com,
  3. « Echanges à trois entre New York, Cleveland et OKC », sur lequipe.fr, .
  4. Damien Da Silva, « Iman Shumpert resigne aux Cleveland Cavaliers pour 40 millions », sur basketusa.com,
  5. Jonathan Demay, « Kings : Iman Shumpert active sa « player option » à 11 millions de dollars », sur basketusa.com, (consulté le 13 novembre 2019)
  6. Fabrice Auclert, « Houston récupère trois joueurs dans un échange avec Cleveland et Sacramento », sur basketusa.com, (consulté le 13 novembre 2019)
  7. Jonathan Demay, « Iman Shumpert refuse l’offre des Rockets », sur basketusa.com, (consulté le 13 novembre 2019)
  8. Christophe Brouet, « Iman Shumpert signe aux Brooklyn Nets », sur basket-infos.com, (consulté le 13 novembre 2019)
  9. (en) « Iman Shumpert : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 29 janvier 2015)
  10. (en) Micah Peters, « Iman Shumpert promotes his girlfriend Teyana Taylor's new album with his shoes », USA Today,
  11. (en) Caitlin O'Toole, « 'A wonderful surprise!' Teyana Taylor welcomes baby girl after NBA star fiance Iman Shumpert delivers their daughter in their bathroom », The Daily Mail,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :