Giánnis Antetokoúnmpo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Giánnis Antetokoúnmpo
Image illustrative de l’article Giánnis Antetokoúnmpo
Giánnis Antetokoúnmpo en janvier 2018.
Fiche d’identité
Nom complet Giánnis Oúgho Antetokoúnmpo
Nationalité Drapeau de la Grèce Grèce
Drapeau du Nigeria Nigeria
Naissance (25 ans)
Zográfou (Grèce)
Taille 2,11 m (6 11)
Poids 110 kg (242 lb)
Surnom The Greek Freak, The Alphabet
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Bucks de Milwaukee
Numéro 34
Poste Ailier fort / Pivot
Draft de la NBA
Année 2013
Position 15e
Franchise Bucks de Milwaukee
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019-2020
Filathlitikos BC
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
Bucks de Milwaukee
09,5
06,8
12,7
16,9
22,9
26,9
27,7
29,5
Sélection en équipe nationale **
2014-Drapeau : Grèce Grèce

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Giánnis Sina Ougko Antetokoúnmpo (grec moderne : Γιάννης Ούγκο Αντετοκούνμπο), né le à Zográfou dans la banlieue d’Athènes en Grèce, est un joueur grec professionnel de basket-ball. Il évolue au poste d'ailier fort au sein des Bucks de Milwaukee depuis 2013, dans la National Basketball Association (NBA).

Durant la saison 2016-2017, il mène les Bucks dans les cinq grandes catégories statistiques[1] et devient le premier joueur de l'histoire de la NBA à terminer une saison régulière dans le top 20 dans les cinq statistiques : points, rebonds, passes décisives, interceptions et contres[2]. Il reçoit le titre de Most Improved Player (meilleure progression) en 2017[3].

Sélectionné à quatre reprises au NBA All-Star Game, il est élu Most Valuable Player (MVP) de la saison régulière 2018-2019. Il est réélu Most Valuable Player et est élu NBA Defensive Player of the Year (défenseur de l'année) lors de la saison 2019-2020 et désigné athlète de l'année lors des ESPY Awards 2019.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Giánnis et son frère Thanásis (en haut) lors d’un match en plein air à Sepólia en 2015.

Fils d'immigrés originaires de Nigéria, ses parents sportifs de haut niveau (son père a été footballeur professionnel, tandis que sa mère était sauteuse en hauteur) sont arrivés de Lagos trois ans avant sa naissance laissant derrière eux leur fils ainé Francis. Trois autres garçons du couple (dont Giánnis) sont nés en Grèce. Bien qu'ils soient tous nés en Grèce, ils n’ont pas automatiquement reçu la citoyenneté grecque à part entière, car la loi sur la nationalité grecque respecte le droit du sang[4]. Giánnis a vécu son enfance dans le quartier athénien de Sepólia. Avec son frère Thanasis, il vendait des produits de contrefaçon dans la rue (des montres, des sacs et des lunettes de soleil) pour subvenir aux besoins de sa famille[5]. Jusqu'à ses 18 ans, Giánnis Antetokoúnmpo, ne possédait aucun papier d'identité (ni grec, ni nigérian)[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

Filathlitikos B.C. (2011-2013)[modifier | modifier le code]

En 2011, Giánnis Antetokoúnmpo joue avec l’équipe masculine senior de Filathlitikos B.C., club basé à Zográfou, dans l'équipe semi-pro de la troisième division grecque au cours de la saison 2011-2012[7]. Lors de la saison 2012-2013, âgé de 18 ans, Giánnis Antetokoúnmpo joue avec l'équipe professionnelle qui évolue en seconde division du championnat de Grèce.

En décembre 2012, quelques jours après ses 18 ans, il signe un accord de quatre ans avec le club espagnol CAI Zaragoza[8], incluant des rachats de la NBA après chaque saison. Un certain nombre d’autres grands clubs européens avaient été intéressés, y compris Barcelone et l'Efes Anadolu[4]. Le contrat débutant pour la saison 2013-2014, il décide de rester dans le club grec pour le reste de la saison 2012-2013.

Au cours de la saison 2012-2013 de la deuxième division grecque, Giánnis Antetokoúnmpo tire à 46,4 %, à 31,3 % à trois points et à 72,0 % sur la ligne des lancers francs, en 22,5 minutes par match. En 26 matchs, il obtient en moyenne 9,5 points, 5 rebonds, 1,4 passe décisive et 1,0 contre par match. Il est également sélectionné par les entraîneurs comme participant spécial au All-Star Game 2013 du championnat grec[9].

Le club finit premier ex-æquo avec Nea Kifissia et Aries Trikala. Le club n'est toutefois pas promu en première division.

Bucks de Milwaukee (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le , Giánnis s'inscrit officiellement pour la draft 2013 de la NBA. Il est choisi en 15e position de la draft 2013 de la NBA par les Bucks de Milwaukee, ce qui surprend car il jouait dans un championnat peu compétitif et qu’il n’a que 18 ans.

Saison 2013-2014 : Première année[modifier | modifier le code]

Antetokoúnmpo avec les Bucks en novembre 2014

Antetokoúnmpo a fait ses débuts en NBA le 13 octobre 2013 à l’âge de 18 ans et 311 jours, comme l’un des plus jeunes joueurs de l'histoire de la NBA. Sur le plan individuel, Antetokoúnmpo réalise une bonne saison. Il gagne rapidement du temps de jeu dans la très faible équipe des Bucks et devient un remplaçant utilisé fréquemment. Il a obtenu en moyenne 6,8 points, 4,4 rebonds, 1,9 passe décisive, 0,8 interception et 0,8 contre en 77 apparitions au cours de sa saison de rookie. Il a été sélectionné pour participer au Rising Stars Challenge et au Taco Bell Skills Challenge au NBA All-Star Weekend à La Nouvelle-Orléans, où il a cumulé 9 points, 2 rebonds et 2 passes décisives en 17 minutes. À la fin de la saison, il a été nommé à la All-Rookie Second Team[10].

Le 16 octobre 2014, les Bucks ont exercé leur option d’équipe de troisième année sur le contrat d'Antetokoúnmpo, prolongeant son contrat jusqu’à la saison 2015-2016[11].

Saison 2014-2015[modifier | modifier le code]

En , Antetokoúnmpo termine deuxième au titre du meilleur jeune joueur européen de l'année 2014, derrière Dario Šarić[12]

Le 6 février 2015, il signe un record de carrière de 27 points et 15 rebonds dans une défaite contre les Rockets de Houston[13]. Trois jours plus tard, il est nommé joueur de la semaine dans la Conférence de l’Est pour les matches disputés du 2 au , remportant ce titre pour la première fois de sa carrière[14].Il a ensuite participé au Slam Dunk Contest au All-Star Game 2015 à New York. Le 9 mars, il a signé un nouveau record de carrière de 29 points en tirant à 11 sur 16 dans une défaite contre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans[15].

Les Bucks ont terminé la saison régulière avec un bilan de 41-41, et finissent à la sixième place de la conférence Est. Il n’a raté qu’un match au cours de la saison 2014-2015, obtenant en moyenne 12,7 points et 6,7 rebonds en 81 matchs. Il est titularisé à la fin de sa saison de rookie. La saison suivante, il devient un joueur essentiel de l'équipe, titularisé 71 fois sur 81 et les Bucks se qualifient pour les playoffs 2015. Lors du premier tour contre les Bulls de Chicago, ils ont été défaits 4 à 2.

Le 1er août 2015, Antetokoúnmpo a joué pour Team Africa dans le match d'exhibition NBA Africa 2015, représentant le pays natal de ses parents, le Nigeria[16].

Saison 2015-2016[modifier | modifier le code]

Le 26 octobre 2015, les Bucks ont exercé leur option d’équipe de quatrième année sur le contrat d'Antetokoúnmpo, prolongeant le contrat jusqu’à la saison 2016-2017[17]. Giánnis a amélioré sa moyenne de points en début de saison 2015-2016, obtenant en moyenne 16 points par match au cours des 20 premiers matchs. Le , il enregistre un record en carrière de 33 points dans une défaite contre les Cavaliers de Cleveland[18]. Le 12 décembre, il a enregistré un quasi-triple-double avec 11 points, 12 rebonds et 8 passes décisives, aidant les Bucks à briser le début de saison invaincu des Warriors de Golden State avec une victoire 108-95[19]. Le 15 janvier 2016, il a enregistré 28 points et 16 rebonds dans une victoire 108-101 en prolongation sur les Hawks d'Atlanta[20].

Le , Antetokoúnmpo a enregistré son 1er triple-double en carrière avec 27 points, 12 rebonds et 10 passes décisives pour une victoire contre les Lakers de Los Angeles[21]. À 21 ans, il devient le plus jeune Buck à enregistrer un triple-double. Le , il a enregistre son 4e triple-double en 11 matchs avec 28 points, 11 rebonds et 14 passes décisives contre les Nets de Brookyln, devenant ainsi le premier joueur des Bucks avec quatre triple-doubles en une saison[22]. Le 1er avril, il enregistre son 5e triple-double de la saison avec 18 points, 11 rebonds et 11 passes décisives contre le Magic d'Orlando. Deux jours plus tard, il bat son record en carrière avec 34 points lors d’une défaite contre les Bulls de Chicago.

Saison 2016-2017 : Meilleure progression de l'année[modifier | modifier le code]

Le 19 septembre 2016, Antetokoúnmpo a accepté une prolongation de contrat de 100 millions de dollars sur quatre ans avec les Bucks[23]. À l’ouverture de la saison 2016-2017 des Bucks, le 26 octobre, Antetokoúnmpo a marqué 31 points dans une défaite 107-96 contre les Hornets de Charlotte[24]. Le 21 novembre, il a enregistré son 6e triple-double en carrière avec 21 points, 10 rebonds, 10 passes décisives, 5 interceptions et 3 contres dans une victoire 93-89 sur le Magic d'Orlando[25]. Le 29 novembre, il a égalé son record en carrière avec 34 points et a ajouté 12 rebonds, 5 passes décisives, 5 interceptions et 2 contres dans une victoire 118-101 contre les Cavaliers de Cleveland[26]. Antetokoúnmpo a aidé les Bucks à remporter 3 matchs sur une semaine, avec une moyenne de 24,3 points, 10 rebonds, 6,3 passes et 3,7 interceptions, remportant donc le titre de joueur de la semaine[27].

Antetokoúnmpo avec les Bucks en décembre 2016.

Le 23 décembre, il a cumulé 39 points (record en carrière), 8 rebonds et 6 passes décisives dans une victoire de 123–96 contre les Wizards de Washington[28]. Le 31 décembre, il a enregistré 35 points, 9 rebonds, 7 passes décisives et 7 contres (record en carrière) dans une victoire de 116-96 contre les Bulls de Chicago[29]. Le 4 janvier 2017, il a enregistré 27 points et 13 rebonds et marque au buzzer pour donner aux Bucks une victoire 105-104 sur les Knicks de New York[30]. Avec 25 points contre les Knicks le 6 janvier, Antetokoúnmpo a obtenu au moins 20 points dans son 14e match consécutif, ce qui correspond à la plus longue série d’un joueur des Bucks depuis Michael Redd en 2006[31]. Le 19 janvier 2017, Antetokoúnmpo a été nommé titulaire de la conférence Est pour le NBA All-Star Game 2017, soit sa 1re sélection[32].

Le 10 février 2017, Giánnis a établi un nouveau record en carrière avec 41 points dans une défaite 122-114 contre les Lakers de Los Angeles[33]. Le 19 février 2017, il est devenu le premier All-Star des Bucks depuis Michael Redd en 2004, et le premier titulaire depuis Sidney Moncrief en 1986[34]. À 22 ans et 74 jours, il est devenu le plus jeune joueur de l’histoire de la franchise à participer à un All-Star Game. Il est également devenu le premier All-Star grec de la NBA[35]. Dans le match, il a mené l’Est avec 30 points dans une défaite 192-182 contre l’Ouest[36]. Le 3 avril 2017, il a été nommé joueur du mois de la conférence Est pour les matchs joués en mars. C'est le premier prix, de ce type, de la carrière d'Antetokoúnmpo et le premier pour un joueur des Bucks depuis Michael Redd en 2004. Giánnis a rejoint Redd, Terry Cummings (1985) et Sidney Moncrief (1981) comme l'un des quatre joueurs des Bucks à avoir été nommé joueur du mois de la conférence Est[37]. Il a obtenu en moyenne 22,4 points, 8,4 rebonds, 4,8 passes décisives, 1,8 contre et 1,3 interception en 18 matchs au cours du mois.

Antetokoúnmpo a mené les Bucks dans chacune des cinq grandes catégories statistiques (points, rebonds, passes décisives, interceptions et contres) de la saison régulière 2016-2017, devenant seulement le 5e joueur de la NBA à le faire après Dave Cowens, Scottie Pippen, Kevin Garnett et LeBron James[1]. Il est également devenu le premier joueur de l’histoire de la NBA à terminer dans le Top 20 de la ligue dans chacune des cinq grandes catégories en saison régulière[2]. Grâce à ses performances, Antetokoúnmpo a été nommé dans la All-NBA Second Team[38]. Il a également été nommé Most Improved Player (meilleur progression de l'année) pour la saison 2016-2017, devenant ainsi le premier joueur de l’histoire des Bucks à recevoir ce trophée[3].

Le 15 avril 2017, Antetokoúnmpo a marqué 28 points dans une victoire 97-83 contre les Raptors de Toronto dans le premier match de playoffs, au premier tour. Jouant sa deuxième série de playoffs en carrière, Antetokoúnmpo a marqué 13 de ses 18 tirs, et ajouté 8 rebonds et 3 passes décisives[39]. Dans le 5e match de la série, le 24 avril, Antetokounmpo a établi un nouveau record en carrière en playoffs avec 30 points, mais n’a pas réussi à mener les Bucks à une victoire, car ils ont perdu 118-93 pour être mené 3-2 dans la série[40]. Les Bucks ont ensuite perdu le match 6 trois jours plus tard, malgré une performance de 34 points de Giánnis[41].

Saison 2017-2018[modifier | modifier le code]

En ouverture de la saison 2017-2018 des Bucks le 18 octobre 2017, Antetokoúnmpo a inscrit 37 points et 13 rebonds dans une victoire 108-100 contre les Celtics de Boston[42]. Trois jours plus tard, il a marqué 44 points (record en carrière) dans une victoire 113-110 contre les Trail Blazers de Portland. Il a marqué 17 points au quatrième quart-temps[43]. Dans le 4e match de la saison des Bucks, le 23 octobre, Antetokounmpo a inscrit 32 points et 14 rebonds dans une victoire 103-94 sur les Hornets de Charlotte, inscrivant ainsi au moins 30 points sur chacun de ses quatre premiers matchs. Ses 147 points au cours des quatre premiers matchs sont le total le plus élevé de l’histoire de l’équipe ; Kareem Abdul-Jabbar en avait inscrit 146 en 1970-1971[44]. En amont du 6e match de la saison, il a obtenu 175 points, 53 rebonds et 28 passes décisives, soit le meilleur départ statistique d’un joueur dans l’histoire de la NBA à travers ses cinq premiers matchs[45].

Le 6 janvier 2018, il a enregistré 34 points, 12 rebonds et 7 passes décisives dans une victoire 110-103 contre les Wizards de Washington. Il a obtenu au moins 20 points et 5 rebonds dans son 27e match consécutif, marquant la plus longue série de la NBA depuis Shaquille O'Neal au cours de la saison 2000-2001[46]. Le 15 janvier 2018, il a enregistré 27 points et capté 20 rebonds (record en carrière) dans une victoire 104-95 sur les Wizards, devenant le deuxième plus jeune Buck à enregistrer un match en 20-20 derrière Andrew Bogut[47]. Trois jours plus tard, il a été nommé titulaire pour le All-Star Game 2018, devenant le premier Buck depuis Marques Johnson à être nommé titulaire pour deux All-Star Game consécutifs[48]. Le 15 février 2018, il a enregistré son premier triple-double de la saison avec 36 points, 11 rebonds et 13 passes décisives dans une défaite 134-123 contre les Nuggets de Denver. C’était son 9e triple-double en carrière, dépassant Kareem Abdul-Jabbar pour le plus grand nombre de triple-double dans l’histoire des Bucks[49].

Antetokoúnmpo avec les Bucks au dunk en 2018.

Dans le premier match des playoffs, au premier tour contre les Celtics de Boston, Antetokoúnmpo a enregistré 35 points, 13 rebonds et 7 passes décisives dans une défaite 113-107 en prolongation[50]. Dans le match 6, Antetokoúnmpo a obtenu 31 points et 14 rebonds pour battre les Celtics 97-86, afin de forcer le match 7[51].Les Bucks ont été éliminés des playoffs avec une défaite 112-96 dans le match 7, malgré les 22 points et 9 rebonds de Giánnis[52].

Saison 2018-2019 : Titre de MVP[modifier | modifier le code]

Le 24 octobre 2018, Antetokoúnmpo a cumulé 32 points, 18 rebonds et 10 passes décisives dans une victoire 123-108 contre les 76ers de Philadelphie, aidant les Bucks à gagner leurs 4 premiers matchs pour la première fois depuis la saison 2001-2002[53]. C’était sa quatrième performance de 25 points et 15 rebonds consécutifs pour commencer la saison, devenant le premier joueur depuis Wilt Chamberlain à accomplir l’exploit[54]. En quatre matchs, du 19 au 25 novembre, il a marqué au moins 29 points à chaque match. Le 14 décembre, il a égalé son record en carrière avec 44 points dans une victoire 114-102 sur les Cavaliers de Cleveland[55]. Le 29 décembre, il a obtenu son 3e triple-double de la saison avec 31 points, 10 rebonds et 10 passes décisives dans une victoire 129-115 contre les Nets de Brooklyn[56]. Il a ensuite été nommé joueur du mois de l’Est en octobre, novembre et décembre, devenant ainsi le premier joueur de l’histoire des Bucks à remporter plusieurs prix consécutifs du joueur du mois[57].

Il est nommé Euroscar European Basketball Player en 2018[58].

Le 9 janvier 2019, il a marqué 27 points et capté 21 rebonds (record en carrière) dans une victoire 116-109 contre les Rockets de Houston[59]. Le 13 février, il a enregistré son 5e triple-double de la saison avec 33 points, 19 rebonds et 11 passes décisives dans une victoire 106-97 contre les Pacers de l'Indiana. C’était son 13e match avec au moins 25 points, 15 rebonds et 5 passes décisives, brisant le record de Shaquille O'Neal[60]. Il a été nommé joueur du mois de l’Est pour février[61]. Le 17 mars, il a marqué un record en carrière avec 52 points, plus 16 rebonds dans une défaite 130-125 contre les 76ers de Philadelphie[62]. Le 4 avril, il a enregistré 45 points et 13 rebonds dans une victoire 128-122 sur les 76ers, aidant les Bucks à décrocher la 1re place de la conférence Est[63].

Il a aidé les Bucks à passer au second tour des playoffs pour la première fois depuis 2001 après avoir marqué 41 points dans une victoire 127-104 dans le match 4 contre les Pistons de Détroit[64]. Il est devenu le 5e joueur de l’histoire de Bucks à marquer plus de 40 points en playoffs, rejoignant Kareem Abdul-Jabbar, Terry Cummings, Ray Allen et Michael Redd. Les Bucks ont ensuite atteint la finale de conférence, où ils ont été défaits 4-2 par les Raptors de Toronto malgré leurs victoires aux deux premiers matchs[65].

Lors de la soirée de remise des prix de fin de saison, les NBA Awards, Antetokoúnmpo a été nommé MVP de la saison régulière 2018-2019. Il a rejoint Kareem Abdul-Jabbar en tant que 2e joueur des Bucks à remporter le titre de MVP, et est devenu le 3e plus jeune joueur à remporter le MVP au cours des 40 saisons précédentes, derrière Derrick Rose et LeBron James. Il est également devenu le 5e joueur non-américain, et le 2e joueur européen à remporter le titre de MVP[66].

Saison 2019-2020[modifier | modifier le code]

Giánnis a commencé la saison 2019-2020 avec un triple-double, enregistrant 30 points, 13 rebonds et 11 passes décisives dans une victoire 117-111 contre les Rockets de Houston le 24 octobre 2019[67]. Le 25 novembre, Antetokoúnmpo a marqué 50 points, ainsi que 14 rebonds, dans une victoire 122-118 contre le Jazz de l'Utah[68]. Le 19 décembre, Antetokoúnmpo a marqué 5 paniers à trois points pour permettre à Milwaukee de battre les Lakers de Los Angeles et a obtenir le meilleur bilan de la NBA à 25-4. Par la suite, il a déclaré qu’il devait "rester humble" malgré son succès continu, expliquant qu’il "n’était pas censé être ici", n’ayant pas été un numéro 1 de draft comme les joueurs des Lakers, LeBron James et Anthony Davis[69].

Le 23 janvier 2020, Antetokoúnmpo a été nommé capitaine du All-Star Game, aux côtés de LeBron James, pour la deuxième année consécutive[70]. Le 6 février, Giánnis a enregistré 36 points et 20 rebonds dans une victoire 112-101 sur les 76ers de Philadelphie. C’était seulement la 5e fois dans l’histoire de la franchise qu’un joueur avait fait un match en 30-20, et la première depuis 1996. Il est également devenu le premier joueur à disputer cinq matchs consécutifs en 30-15 depuis 1985[71]. Le 1er mars, il a enchaîné avec une performance de 41 points, 20 rebonds dans une victoire 93-85 contre les Hornets de Charlotte[72].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Antetokoúnmpo a représenté la Grèce pour la première fois en juillet 2013 avec l’équipe nationale grecque des moins de 20 ans au Championnat d’Europe des moins de 20 ans de la FIBA 2013. Il a aidé la Grèce à obtenir un bilan de 8-2 et une 5e place au classement, alors qu’il a obtenu en moyenne 8,0 points, 7,6 rebonds et 2,2 passes décisives en 10 matchs. Il a terminé le tournoi classé 2e en rebonds défensifs (7,0) et 7e en contres (1,4).

En 2014, Antetokoúnmpo a joué pour la première fois pour l’équipe nationale masculine senior, aidant la Grèce à terminer 9e au classement général de la Coupe du monde de basketball de la FIBA 2014 avec un bilan de 5-1. Il a obtenu en moyenne 6,3 points et 4,3 rebonds au cours des six matchs, tout en tirant à 45,8%[73].

Antetokoúnmpo a de nouveau rejoint l’équipe nationale pour l’Eurobasket 2015. L'effectif de la Grèce se composait de nombreux joueurs expérimentés, la plupart d’entre eux précédemment couronnés champions d’Europe avec leurs clubs, comme Vasílios Spanoúlis, Ioánnis Bouroúsis et Níkos Zísis, et la Grèce était un favori pour une médaille, après avoir montré une grande forme dans les matchs amicaux[74]. Lors de l’Eurobasket 2015, la Grèce a été invaincue dans les phases de groupe, et a atteint les quarts de finale, où un match serré s’est terminé en faveur des futurs champions, l’Espagne. Giánnis a terminé le tournoi avec trois double-doubles, et un record de 17 rebonds contre l’Espagne, menant son équipe en rebonds pour le tournoi. En huit matchs, il a obtenu en moyenne 9,8 points, 6,9 rebonds et 1,1 passe décisive par match[75].

Antetokoúnmpo a également joué avec la Grèce au Tournoi qualificatif olympique de Turin en 2016, où il a obtenu en moyenne 15,3 points, 5,7 rebonds, 2,0 passes décisives, 0,7 interception et 2,0 contres par match en 3 matchs joués[76]. La Grèce ne s’est pas qualifiée pour les Jeux olympiques 2016, après avoir été éliminée par la Croatie, sur un score de 66-61[77]. Il a également joué avec la Grèce lors de leur phase de préparation à l’Eurobasket 2017. Il a marqué 20 points dans un match de préparation contre le Monténégro. Cependant, il a raté l'Eurobasket 2017 en raison d’une blessure au genou[78].

Antetokoúnmpo a également représenté la Grèce à la Coupe du monde de basket-ball FIBA en 2019, où il a obtenu en moyenne 14,8 points, 8,8 rebonds, 2,4 passes décisives, 2,4 interceptions et 0,6 contre par match, en 5 matchs joués[79]. La Grèce a terminé le tournoi à la 11e place.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Greek A2 Basket League[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pas/m.
2012-2013 Filathlitikos 26 22,5 46,4 31,3 72,0 5,0 1,4 0,7 1,0 9,5
Carrière 26 22,5 46,4 31,3 72,0 5,0 1,4 0,7 1,0 9,5

NBA[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

MVP de la saison
Meilleure progression de l'année Défenseur de l'année

gras = ses meilleures performances

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2013-2014 Milwaukee 77 23 24,6 41,4 34,7 68,3 4,40 1,95 0,78 0,79 6,82
2014-2015 Milwaukee 81 71 31,4 49,1 15,9 74,1 6,69 2,56 0,90 1,05 12,72
2015-2016 Milwaukee 80 79 35,3 50,6 25,7 72,4 7,65 4,31 1,18 1,41 16,88
2016-2017 Milwaukee 80 80 35,6 52,1 27,2 77,0 8,75 5,42 1,64 1,89 22,90
2017-2018 Milwaukee 75 75 36,8 52,9 30,7 76,0 10,04 4,81 1,45 1,41 26,85
2018-2019 Milwaukee 72 72 32,8 57,8 25,6 72,9 12,47 5,89 1,28 1,53 27,70
2019-2020 Milwaukee 57 57 30,9 54,7 30,6 63,3 13,74 5,77 1,04 1,02 29,65
Carrière 522 457 32,5 52,5 28,5 72,4 8,86 4,31 1,18 1,31 19,99
All-Star Game 4 4 26,7 65,3 23,1 66,7 8,75 3,00 1,25 1,00 27,25

Mise à jour le

Playoffs[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
2015 Milwaukee 6 6 33,5 36,6 0,0 73,9 7,00 2,67 0,50 1,50 11,50
2017 Milwaukee 6 6 40,5 53,6 40,0 54,3 9,50 4,00 2,17 1,67 24,83
2018 Milwaukee 7 7 40,0 57,0 28,6 69,1 9,57 6,29 1,43 0,86 25,71
2019 Milwaukee 15 15 34,3 49,2 32,7 63,7 12,27 4,87 1,13 2,00 25,53
Total 34 34 36,4 50,2 32,5 64,0 10,29 4,62 1,26 1,62 22,97

Mise à jour le

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Saison Équipe Matchs Titul. Min./m % Tir % 3pts % LF Rbds/m. Pass/m. Int/m. Ctr/m. Pts/m.
Coupe du Monde 2014 Grèce 6 0 15,7 45,8 11,1 78,9 4,3 0,3 0,7 0,3 6,3
EuroBasket 2015 8 8 24,4 49,2 38,5 61,5 6,9 1,1 0,3 0,9 9,8
TQO 2016 3 3 24,7 50,0 33,3 10,0 5,7 2,0 0,7 2,0 15,3
Coupe du Monde 2019 5 5 25 52,2 22,2 70,6 8,8 2,4 2,4 0,6 14,8

Records sur une rencontre en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Giánnis Antetokoúnmpo, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[80] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 52 76ers de Philadelphie 41 @ Pistons de Détroit
Paniers marqués 18 Mavericks de Dallas 15 @ Celtics de Boston
Paniers tentés 31 Jazz de l'Utah
Mavericks de Dallas

25 Magic d'Orlando
Paniers à 3 points réussis 5 Lakers de Los Angeles 3 4 fois
Paniers à 3 points tentés 8 6 fois 7 Magic d'Orlando
@ Heat de Miami

Lancers francs réussis 19 76ers de Philadelphie 16 @ Celtics de Boston
Lancers francs tentés 22 Kings de Sacramento 22 @ Celtics de Boston
Rebonds offensifs 9 Knicks de New York 6 Bulls de Chicago
@ Raptors de Toronto

Rebonds défensifs 19 @ Raptors de Toronto 20 @ Raptors de Toronto
Rebonds totaux 21 @ Rockets de Houston 23 @ Raptors de Toronto
Passes décisives 15 Trail Blazers de Portland 9 3 fois
Interceptions 5 7 fois 3 @ Raptors de Toronto
@ Celtics de Boston

Contres 7 @ Bulls de Chicago 4 3 fois
Balles perdues 8 6 fois 8 @ Raptors de Toronto
Minutes jouées 53 @ Nets de Brooklyn 51 Bulls de Chicago

Dernière mise à jour :

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Antetokoúnmpo est un joueur très complet possédant des qualités athlétiques hors normes (2,36 m d'envergure). Très agile pour sa taille, le joueur grec possède également une bonne vision du jeu, en attaque comme en défense. Il intercepte notamment un grand nombre de ballons et se révèle être un excellent contreur[83]. Sur le plan offensif, il est agressif vers le cercle, très rapide en jeu de transition et il conclut nombre de ses actions par des dunks spectaculaires. En outre, le « Greek Freak » est un excellent joueur de un contre un qui exploite parfaitement les situations d'isolation. Il possède néanmoins un tir moyen, ce qui l'expose dans ses oppositions, avec des adversaires lui laissant des tirs ouverts à trois points, au détriment d'un accès au cercle.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Euroscar European Player of the Year en 2018.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il a quatre frères : Francis est joueur de football alors que les trois autres sont joueurs de basket-ball. Thanásis, né en 1992, a joué aux Knicks de New York avant de repartir jouer en Grèce au Panathinaïkos. Kóstas, né en 1997, a été choisi lors de la draft 2018 de la NBA après avoir évolué dans l'équipe universitaire des Flyers de l'université de Dayton, et Aléxandros, dit Álex, né en 2001, joue dans une équipe de lycéens.

Giannis est en couple avec Mariah Riddlesprigger, une ancienne volleyeuse universitaire américaine. Leur premier enfant, Liam Charles, naît le 10 février 2020.

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2013-2014 Milwaukee 1 792 560 $
2014-2015 Milwaukee 1 873 200 $
2015-2016 Milwaukee 1 953 960 $
2016-2017 Milwaukee 2 995 421 $
2017-2018 Milwaukee 22 471 910 $
2018-2019 Milwaukee 24 157 303 $
2019-2020 Milwaukee 25 842 697 $
Total Gains 81 087 051 $
2020-2021 Milwaukee 27 528 090 $


Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b La Sueur, « Giannis Antetokounmpo 5e joueur de l’histoire à mener son équipe dans 5 catégories », sur La Sueur, (consulté le 25 juin 2020)
  2. a et b (en) Tim Cato, « Giannis Antetokounmpo did something this season no other player ever has », sur SBNation.com, (consulté le 25 juin 2020)
  3. a et b « Giannis Antetokounmpo large vainqueur du Most Improved Player », sur BasketSession.com, (consulté le 25 juin 2020)
  4. a et b David Hein, « Adetokoubo's whirlwind saga just starting » [archive du ], sur FIBA.com, (consulté le 23 janvier 2015)
  5. Giannis Antetokounmpo, des rues d'Athènes à la gloire en NBA, dw.com, 24 janvier 2020, par Sophie Serbini
  6. Clément Guillou, « Giannis Antetokounmpo, le Grec « freak » de la NBA », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 29 août 2017)
  7. (en) « Enosi Filathlitikos AO Zagrafou », sur Eurobasket LLC (consulté le 25 juin 2020)
  8. (es) « Basket CAI Zaragoza se hace con los derechos de Giannis Adetocunbo », sur www.acb.com (consulté le 25 juin 2020)
  9. (en) Επιμέλεια: Αντωνία Μαραγούσια Δημοσίευση: 06 Μαρ. 2013 13:31, « Όλα τα αστέρια στο All Star Game », sur www.sport24.gr (consulté le 25 juin 2020)
  10. (en-US) foxsports May 22 et 2014 at 2:07p ET, « Bucks' Antetokounmpo named to NBA's All-Rookie second team », sur FOX Sports, (consulté le 25 juin 2020)
  11. (en) « Bucks Exercise Rookie Scale Contract Options on Antetokounmpo and Henson », sur Milwaukee Bucks (consulté le 25 juin 2020)
  12. (en) « Saric Is 2014 Young Men's POY », FIBA Europe, .
  13. « Bucks at Rockets - February 6, 2015 - Game Preview, Play by Play, Scores and Recap on NBA.com », sur web.archive.org, (consulté le 25 juin 2020)
  14. (en) « Giannis Named Eastern Conference Player of the Week for Games Played Feb. 2-8 », sur Milwaukee Bucks (consulté le 25 juin 2020)
  15. « Pelicans at Bucks - March 9, 2015 - Game Preview, Play by Play, Scores and Recap on NBA.com », sur web.archive.org, (consulté le 25 juin 2020)
  16. (en) « NBA stars, legends shine in Africa exhibition », sur ESPN.com, (consulté le 25 juin 2020)
  17. (en) « Bucks Exercise Contract Options on Antetokounmpo, Carter-Williams, Ennis and Parker », sur Milwaukee Bucks (consulté le 25 juin 2020)
  18. « Milwaukee Bucks vs Cleveland Cavaliers - November 19, 2015 - Game Preview, Play by Play, Scores and Recap on NBA.com », sur web.archive.org, (consulté le 25 juin 2020)
  19. « NBA - Fin de série pour les Warriors contre les Bucks », sur LCI (consulté le 25 juin 2020)
  20. « Atlanta Hawks vs Milwaukee Bucks - January 15, 2016 - Game Preview, Play by Play, Scores and Recap on NBA.com », sur web.archive.org, (consulté le 25 juin 2020)
  21. « Perf : Giannis Antetokounmpo claque son premier triple-double ! », sur BasketSession.com, (consulté le 25 juin 2020)
  22. « Brooklyn Nets-Milwaukee Bucks : le triple-double d'Antetokounmpo », sur www.lequipe.fr (consulté le 25 juin 2020)
  23. Bastien Fontanieu, « Giannis Antetokounmpo touche le jackpot : 100 millions de dollars sur 4 ans, investissement XXL ! », sur TrashTalk, (consulté le 25 juin 2020)
  24. (en) « Hornets vs. Bucks - Game Recap - October 26, 2016 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  25. (en) « Magic vs. Bucks - Game Recap - November 21, 2016 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  26. (en) « Cavaliers vs. Bucks - Game Recap - November 29, 2016 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  27. (en) Official release, « Giannis Antetokounmpo, Russell Westbrook named Players of the Week », sur NBA.com (consulté le 25 juin 2020)
  28. (en) « Wizards vs. Bucks - Game Recap - December 23, 2016 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  29. David Carroz, « Giannis Antetokounmpo assome les Bulls : 35 points, 9 rebonds, 7 passes, 7 contres, 12 taureaux violés », sur TrashTalk, (consulté le 25 juin 2020)
  30. Guillaume, « Giannis Antetokounmpo claque le Buzzer Beater de la gagne au MSG », sur La Sueur, (consulté le 25 juin 2020)
  31. (en) « Knicks vs. Bucks - Game Recap - January 6, 2017 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  32. NBB, « NBA All Star Game 2017 : les noms des titulaires dévoilés, Giannis Antetokounmpo représentera à la fois l'Afrique et la Grèce », sur NEWS BASKET BEAFRIKA (consulté le 25 juin 2020)
  33. InsideBasket, « 41 points de Giannis Antetokounmpo face aux Lakers », sur Inside Basket (consulté le 25 juin 2020)
  34. (en) « Giannis Antetokounmpo Named Eastern Conference Starter for 2017 NBA All-Star Game », sur Milwaukee Bucks (consulté le 25 juin 2020)
  35. (en) « ‘Greek Freak’ Giannis Antetokounmpo voted NBA All-Star Game starter | Kathimerini », sur www.ekathimerini.com (consulté le 25 juin 2020)
  36. (en) « 2017 NBA All-Star Game Box Score », sur Basketball-Reference.com (consulté le 25 juin 2020)
  37. (en) « Giannis Antetokounmpo Named KIA NBA Eastern Conference Player of the Month », sur Milwaukee Bucks (consulté le 25 juin 2020)
  38. « Rudy Gobert sélectionné dans la All-NBA Second Team », sur Eurosport, (consulté le 25 juin 2020)
  39. (en) « Bucks vs. Raptors - Game Recap - April 15, 2017 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  40. (en) « Bucks vs. Raptors - Game Recap - April 24, 2017 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  41. (en) « Raptors vs. Bucks - Game Recap - April 27, 2017 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  42. (en) « Bucks vs. Celtics - Game Recap - October 18, 2017 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  43. « VIDEO - NBA - La soirée record de Giannis Antetokounmpo face à Portland en video », sur Eurosport, (consulté le 25 juin 2020)
  44. La Sueur, « Le début de saison historique de Giannis Antetokounmpo », sur La Sueur, (consulté le 25 juin 2020)
  45. InsideBasket, « Giannis Antetokounmpo déjà en mode record », sur Inside Basket (consulté le 25 juin 2020)
  46. (en) « Bucks vs. Wizards - Game Recap - January 6, 2018 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  47. Alban Toniutti, « Giannis Antetokounmpo fait plier les Wizards : 27 points et 20 rebonds pour le Greek Freak, record en carrière », sur TrashTalk, (consulté le 25 juin 2020)
  48. (en) « Giannis Antetokounmpo Named a Starter for the 2018 All-Star Game », sur Milwaukee Bucks (consulté le 25 juin 2020)
  49. (en) « Nuggets vs. Bucks - Game Recap - February 15, 2018 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  50. (en) « Bucks vs. Celtics - Game Recap - April 15, 2018 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  51. (en) « Celtics vs. Bucks - Game Recap - April 26, 2018 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  52. Bastien Fontanieu, « Giannis Antetokounmpo a loupé son Game 7 : il reste du boulot à abattre pour le Greek Freak », sur TrashTalk, (consulté le 25 juin 2020)
  53. (en) « 76ers vs. Bucks - Game Recap - October 24, 2018 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  54. « Giannis Antetokounmpo plus que jamais au coeur du jeu des Bucks », sur Basket USA (consulté le 25 juin 2020)
  55. (en) « Bucks vs. Cavaliers - Game Recap - December 14, 2018 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  56. InsideBasket, « Giannis Antetokounmpo pour son 12ème triple double en carrière », sur Inside Basket (consulté le 25 juin 2020)
  57. (en) « Giannis Antetokounmpo Wins Second Straight KIA NBA Eastern Conference Player of the Month Award », sur Milwaukee Bucks (consulté le 25 juin 2020)
  58. (en) « Giannis Antetokounmpo wins Euroscar European Basketball Player of 2018 », sur Eurohoops, (consulté le 25 juin 2020)
  59. (en) « Bucks vs. Rockets - Game Recap - January 9, 2019 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  60. (en) « Bucks vs. Pacers - Game Recap - February 13, 2019 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  61. Nicolas Meichel, « Giannis Antetokounmpo et Paul George nommés joueurs du mois de février : logique pour le Freak, mais James Harden fait la gueule », sur TrashTalk, (consulté le 25 juin 2020)
  62. « [VF] NBA : Les Sixers résistent aux 52 points de Giannis », sur beIN SPORTS France (consulté le 25 juin 2020)
  63. (en) « Bucks clinch top seed in the East with win over 76ers », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  64. « Comme prévu, les Bucks balaient les Pistons », sur Basket USA (consulté le 25 juin 2020)
  65. « Toronto sort un énorme run pour faire dérailler les Bucks et rejoint les Warriors en Finales NBA ! Première dans l’histoire des Raptors », sur Basket Infos (consulté le 25 juin 2020)
  66. Bastien Fontanieu, « Giannis Antetokounmpo élu MVP de la saison 2018-19 : point d'exclamation sur un chemin exceptionnel », sur TrashTalk, (consulté le 25 juin 2020)
  67. InsideBasket, « Giannis Antetokounmpo en triple double pour son premier match », sur Inside Basket (consulté le 25 juin 2020)
  68. Giovanni Marriette, « Giannis Antetokounmpo a découpé le Jazz : 50 points, 14 rebonds et 6 passes, alors comme ça je suis pas Joueur de la semaine ? », sur TrashTalk, (consulté le 25 juin 2020)
  69. (en) « Giannis beats Lakers: I'm not supposed to be here », sur ESPN.com, (consulté le 25 juin 2020)
  70. « NBA : LeBron James (LA Lakers) et Giannis Antetokounmpo (Milwaukee) capitaines du All-Star Game 2020 - Basket - NBA », sur L'Équipe (consulté le 25 juin 2020)
  71. (en) « 76ers vs. Bucks - Game Summary - February 6, 2020 - ESPN », sur ESPN.com (consulté le 25 juin 2020)
  72. InsideBasket, « 41 points et 20 rebonds, Giannis Antetokounmpo détruit Charlotte », sur Inside Basket (consulté le 25 juin 2020)
  73. (en) « Giannis ANTETOKOUNMPO at the FIBA Basketball World Cup 2014 », sur FIBA.basketball (consulté le 25 juin 2020)
  74. « Greece Win Acropolis Tournament | EuroBasket 2015 », sur web.archive.org, (consulté le 25 juin 2020)
  75. « Giannis Antetokounmpo | EuroBasket 2015 », sur web.archive.org, (consulté le 25 juin 2020)
  76. « Giannis Antetokounmpo profile, FIBA Olympic Qualifying Tournament 2016 », sur FIBA.COM (consulté le 25 juin 2020)
  77. « archive.fiba.com: 2016 FIBA Olympic Qualifying Tournament », sur archive.fiba.com (consulté le 25 juin 2020)
  78. « Giannis Antetokounmpo ne participera pas à l'EuroBasket 2017 - Basket - Euro (H) », sur L'Équipe (consulté le 25 juin 2020)
  79. (en) « Giannis ANTETOKOUNMPO at the FIBA Basketball World Cup 2019 », sur FIBA.basketball (consulté le 25 juin 2020)
  80. (en) « Giannis Antetokounmpo : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 12 décembre 2015)
  81. (en) « Giannis Antetokounmpo », sur NBA Stats (consulté le 25 juin 2020)
  82. « Le MVP de la nuit : le « Greek Freak » rime avec historique (28 pts, 14 pds, 11 rbds) », sur basketusa.com (consulté le 14 mars 2016)
  83. « Statistiques joueurs NBA », sur nba.com (consulté le 14 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :