Jerry Lucas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lucas.

Jerry Lucas
Image illustrative de l’article Jerry Lucas
Jerry Lucas en 1961
Fiche d’identité
Nom complet Jerry Ray Lucas
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (79 ans)
Middletown
Taille 2,03 m (6 8)
Situation en club
Poste ailier
pivot
Carrière universitaire ou amateur
1959-1962 Ohio State Buckeyes
Draft de la NBA
Année 1962
Position territorial pick
Franchise Cincinnati Royals
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1963-1964
1964-1965
1965-1966
1966-1967
1967-1968
1968-1969
1969-1970
1969-1970
1970-1971
1971-1972
1972-1973
1973-1974
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Warriors de San Francisco
Warriors de San Francisco
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
17,7
21,4
21,5
17,8
21,5
18,3
10,3
15,4
19,2
16,7
09,9
06,2
Sélection en équipe nationale **
1960Drapeau : États-Unis États-Unis
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 1980
* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Jerry Ray Lucas, né le à Middletown (Ohio), était un joueur de basket-ball américain, star des années 1960 aux années 1970. Après une carrière exceptionnelle il a été choisi dans les 50 meilleurs joueurs de l'histoire par la NBA[1].

Il est un des seuls joueurs à avoir remporté les titres au lycée, à l'université et en NBA.

High School[modifier | modifier le code]

Jerry Lucas est originaire de Middletown, une ville de 17.000 habitants, qui est à l'époque la "capitale du basket-ball" de l'Ohio. L'équipe de High School (lycée) remporte titre sur titre. Membre de l'équipe Jerry gagne 76 matchs consécutifs en deux ans et remporte 2 titres de champion de l'Ohio (1957-1958) et est élu 2 fois meilleur joueur de l'année.

Université[modifier | modifier le code]

Il rejoint l'université d'État de l'Ohio : Ohio State University avec laquelle il gagne 2 titres de MVP (1960-1961), un titre national NCAA (1960) et 3 titres de champion de conférence Big Ten[2]. Les Buckeyes gagnent 78 matchs et en perdent seulement 6 avec lui[2].

American BasketBall League[modifier | modifier le code]

Convoité par la NBA Jerry Lucas rejoint une ligue rivale l'American Basketball League (en) et les Cleveland Pipers (en) en 1962 à sa sortie de l'université. Il ne pouvait pas refuser l'offre mirobolante des 40.000 $ du contrat (!). Le propriétaire des Pipers décide au dernier moment de rejoindre la NBA, mais il en est empêché par l'ABL qui le poursuit en justice. Coincé par son contrat, Jerry est obligé d'attendre un an pour rejoindre la NBA et les Cincinnati Royals cette fois.

NBA[modifier | modifier le code]

Dès son année rookie (première année en NBA) il réalise des statistiques incroyables : pratiquement 20 points et 20 rebonds de moyenne (17,4 rebonds et 17,7 points). Élu rookie of the year 1964, il est dès sa première année élu au NBA All-Star Game. Et dès sa deuxième année (1965) il est réélu au All-Star Game et cette fois gagne le titre de MVP (meilleur joueur).

Il domine la raquette de 1964 à 1971 au poste d'ailier fort, rivalisant avec les pivots Wilt Chamerblain et Bill Russell.

En 1973, il gagne le titre NBA avec les Knicks.

Dans sa carrière NBA il a réalisé 105 matchs à au moins 20 points et 20 rebonds, le plaçant second dans l'histoire dans cette catégorie derrière Wilt Chamberlain et devant Kareem Abdul Jabbar. Il est un des meilleurs rebondeurs de l'histoire avec 15.7 prises par match ce qui le place 4e derrière Wilt Chamberlain, Bill Russell et Bob Petit[3].

Retraite[modifier | modifier le code]

Dans les années 1970 Lucas s'est fait remarquer par ses capacités intellectuelles : il a été capable de mémoriser les 500 pages de l'annuaire new-yorkais. Cette aptitude incroyable a fait de lui un objet de curiosité et il a publié plus de 20 livres sur l'art de la mémorisation dont un s'est vendu à plus de 2 millions d'exemplaires (The Memory Book). À la fin des années 1980, il a fondé une association aidant les enfants à développer leurs capacités mémorisatrices[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

High School
  • Ohio Player of the Year 1957
  • Ohio Player of the Year 1958
  • Ohio Championship 1957
  • Ohio Championship 1958
Jeux Olympiques
  • Médaille d'Or à Rome avec l'équipe américaine 1960
Universitaire
  • College Player of the Year 1960

NBA

  • MVP du All-Star Game 1965
  • All-Star Game 1964, 1965, 1966, 1967, 1968, 1969, 1971
  • All NBA Second team 1964, 1967
  • All NBA First team 1965, 1966, 1968
  • NBA Championship 1973
  • Naismith Memorial Basketball Hall of Fame (1980)
  • One of 50 Greatest Players in NBA History (1996)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 50 greatest players in NBA history », sur www.nba.com
  2. a et b « NBA.com: Jerry Lucas Bio », sur www.nba.com (consulté le 10 mai 2018)
  3. a et b « NBA.com: Jerry Lucas Bio », sur www.nba.com (consulté le 10 mai 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]