François Perrot (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François Perrot et Perrot.
François Perrot
Nom de naissance Fernand Albert Perrot
Naissance
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France française
Décès (à 94 ans)
Livry-Gargan, France
Profession Acteur

François Perrot, né le à Paris et mort le à Livry-Gargan[1], est un acteur français. Après plus de 50 ans de carrière, il dispose d'une filmographie importante, aussi bien au cinéma qu'à la télévision.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Perrot débute dans la troupe de Louis Jouvet puis au TNP dirigé par Jean Vilar[2].

Son allure distinguée l'amène au cinéma où il interprète les notables, plus ou moins respectables. Il tourne son premier film en 1954 aux côtés d'Eddie Constantine. Puis ce sont Les Liaisons dangereuses 1960 de Roger Vadim, Les Innocents aux mains sales de Claude Chabrol, Le Corps de mon ennemi d'Henri Verneuil, L'Argent des autres de Christian de Chalonge... Bertrand Tavernier trouve, derrière cette apparence bourgeoise qui prédestine François Perrot aux rôles de PDG, un interprète idéal. Il le dirige dans Coup de torchon puis dans La Vie et rien d'autre qui vaut à Perrot une nomination au César du meilleur second rôle. Dans les années 1980, il met son personnage au service de plusieurs comédies. On peut se souvenir des rôles de directeur de banque dans Pour cent briques, t'as plus rien... et dans Les Morfalous (avec quelques répliques signées Michel Audiard). François Perrot est également très actif à la télévision où il joue dans plusieurs séries telles que Châteauvallon, Le Château des Oliviers, La Prophétie d'Avignon...

Au théâtre, après avoir été dirigé notamment par Jean-Louis Barrault et Robert Hossein, il obtient un grand succès avec Maria Pacôme dans Les Seins de Lola.

François Perrot meurt de vieillesse (selon le communiqué de son agent) le à Livry-Gargan (93190) à l'âge de 94 ans[1],[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Cinéma. Décès de François Perrot, second rôle populaire pendant 60 ans », sur leparisien.fr, (consulté le 21 janvier 2019)
  2. « Je suis un enfant-acteur. Le BCBG François Perrot a un faible pour la folie et les antihéros », sur lesoir.be, (consulté le 21 janvier 2019).
  3. « Second rôle populaire pendant soixante ans, François Perrot est mort », sur lemonde.fr, (consulté le 21 janvier 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]