Philippe Adrien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adrien.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Philippe Adrien, né en 1939 à Savignies, est un auteur, scénariste et metteur en scène français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Adrien prend en 1981 la succession d’Antoine Vitez à la direction du Théâtre des Quartiers d’Ivry[1]. Il fonde, en 1985, l’Atelier de Recherche et de Réalisation Théâtrale à la Cartoucherie[2].

Il est professeur au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de 1989 à 2003[3]. Il y écrit Instant par instant, en classe d’interprétation, publié chez Actes Sud.

Depuis 1996, il dirige le Théâtre de la Tempête, à la Cartoucherie de Vincennes, dans le 12e arrondissement de Paris[4].

Philippe Adrien se tourne très vite vers le théâtre et devient comédien, mais aussi assistant de Yves Robert et Jean-Marie Serreau[5]. Il s'essaie à l'écriture pour la première fois dans les années 1960. La Baye, en 1967[6], démontre sa capacité à créer le désordre artistique, qualité qui lui permettra plus tard de mettre en scène des auteurs « irrévérencieux » tels qu’Alfred Jarry, Witold Gombrowicz, Stanislaw Witkiewicz[7], Cami, ou encore Copi… Il co-écrit avec Jean-Louis Bauer Bug ! en 2012, puis La Grande Nouvelle en 2014, une vision contemporaine du Malade imaginaire de Molière.

Philippe Adrien a démontré tout au long de sa vie un intérêt fort pour le répertoire dramatique. En 1983, il met en scène deux pièces de Molière, Le Médecin volant et Amphitryon, à la Comédie Française. Dans le même lieu, il créera Maman revient, pauvre orphelin de Jean-Claude Grumberg, Point à la ligne de Véronique Olmi, L’Incorruptible de Hugo von Hofmannsthal, Monsieur de Pourceaugnac de Molière, Extermination du peuple de Werner Schwab, Arcadia de Tom Stoppard et Les Bonnes de Genet.

Ces dernières années, il a particulièrement mis à l’honneur Tchekhov, avec La Mouette puis Ivanov ; Claudel, avec le Partage de midi puis Protée ; ou encore Molière, avec L’École des femmes, en tournée jusqu’en 2016 [8].

En 2001, Philippe Adrien entame une collaboration avec Bruno Netter - acteur aveugle - et sa Compagnie du Troisième Œil, qui regroupe des comédiens valides et handicapés. Ils ont monté ensemble de façon inédite Le Malade Imaginaire de Molière en 2001, puis Le Procès de Kafka, Œdipe de Sophocle, Don Quichotte de Cervantès et Les Chaises de Ionesco[9].

Il a également mis en scène nombre d’auteurs contemporains : La Tortue de Darwin de Juan Mayorga, Excédent de poids, insignifiant amorphe de Werner Schwab, Exposition d’une femme, lettre d’une psychotique d'après Blandine Solange…

Au fil des années 1980, Philippe Adrien monte Tennessee Williams deux fois : d’abord au Théâtre l'Eldorado, Un tramway nommé désir, avec Caroline Cellier ; ensuite au Théâtre de la Madeleine, Doux oiseau de jeunesse, avec Claudia Cardinale.

Philippe Adrien entretient des relations très proches avec le continent africain. Il présente Kinkali d’Arnaud Bedouët, au Théâtre de la Colline (Molière de la meilleure pièce de création en 1997). Il aborde la question de la colonisation à de nombreuses reprises dans ses mises en scènes, d’abord avec Mélédouman de Philippe Auger, puis Le Projet Conrad, une adaptation de la nouvelle Un Avant-poste du progrès de Joseph Conrad, et en 2014, Boesman et Lena, de l'auteur sud-africain Athol Fugard. Adrien adapte également à la scène le roman d’Amos Tutuola, L'Ivrogne dans la brousse.

Au cinéma, il est l'auteur de plusieurs scénarios : Si j'étais un espion (Breakdown), en collaboration avec Bertrand Blier en 1967, Cocktail Molotov, en collaboration avec Diane Kurys ; Champollion, d'après Jean Lacouture, Métempsycose, court-métrage, FR3 et Canal + (prix du Festival de Clermont-Ferrand, prix FR3, prime à la qualité du Centre National de la Cinématographie), Sainte-Cavale, en collaboration avec Mac Guffin et Scenarii[10].

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre [12][modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • La Baye, Editions Cent Pages, 1967 [27]
  • Traduction de Le Pupille veut être tuteur de Peter Handke, L'Arche, 1975
  • Instant par instant, en classe d’interprétation, Actes Sud-Papiers, 1998 [28]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Philippe Adrien - Histoire - Le Théâtre - Théâtre des Quartiers d’Ivry », sur www.theatre-quartiers-ivry.com (consulté le 7 décembre 2015)
  2. « La compagnie ARRT », sur la-tempete.fr
  3. « Appel à candidature pour la MASTER CLASS de Philippe Adrien : samedi 16 mars 2013 - Ateliers de recherche et d'échange - Rue du conservatoire », sur www.rueduconservatoire.fr (consulté le 7 décembre 2015)
  4. Joël Cramesnil, La Cartoucherie : une aventure théâtrale
  5. « Un lieu d'accueil », sur la-tempete.fr
  6. « La baye - Spectacle - 1967 », sur data.bnf.fr (consulté le 7 décembre 2015)
  7. Cramesnil Joël, La Cartoucherie : une aventure théâtrale, Editions de l'Amandier, (ISBN 978-2907649889), pp. 228–229
  8. « Philippe Adrien », sur WebThéâtre : Actualité des spectacles, théâtre, opéra, musique, danse - Paris (consulté le 7 décembre 2015)
  9. (fr) « Entretien avec Philippe Adrien, directeur du Théâtre de la Tempête à Paris - Les Trois Coups », sur Les Trois Coups (consulté le 7 décembre 2015)
  10. « Philippe Adrien », sur la-tempete.fr
  11. « Philippe Adrien : sa biographie, filmographie, et quelques photos », sur Cinefil.com (consulté le 7 décembre 2015)
  12. « Philippe Adrien », sur data.bnf.fr
  13. Cramesnil, Joël, La Cartoucherie : une aventure théâtrale, Editions de l'Amandier (ISBN 978-2907649889), pp. 85–87
  14. Cramesnil, Joël, La Cartoucherie : une aventure théâtrale, Editions de l'Amandier, (ISBN 978-2907649889), pp. 248–252
  15. Cramesnil, Joël, La Cartoucherie : une aventure théâtrale, Editions de l'Amandier, (ISBN 978-2907649889), pp. 239–242
  16. « THEATRE. Au Vieux-Colombier, Philippe Adrien transforme «les Bonnes» en un scénario de film noir. La cérémonie maléfique. », sur Libération.fr (consulté le 7 décembre 2015)
  17. Estelle Rivier, L'espace scénographique dans les mises en scène des pièces de William Shakespeare au vingtième siècle: étude appliquée aux scènes françaises et anglaises, Peter Lang, (ISBN 9783039108916, lire en ligne)
  18. « THEATRE. Une Sibérie lugubre, des êtres au sexe trouble, beaucoup d'humour et de désespoir dans «l'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer», la pièce de Copi jouée à Paris. A Vincennes, Copi non conforme. L'Homosexuel ou la difficulté de s'exprimer, de Copi; mise en scène de Philippe Adrien, Théâtre de la Tempête, la Cartoucherie, route du Champ de Manœuvre ; Paris; tél.: 01 43 28 36.36; jusqu'au 23 février. », sur Libération.fr (consulté le 7 décembre 2015)
  19. « Africultures - Biographie de Philippe Adrien », sur www.africultures.com (consulté le 7 décembre 2015)
  20. « Yanous ! Culture : Le Procès, répétitions... », sur www.yanous.com (consulté le 7 décembre 2015)
  21. « Bonheur du Dindon au Théâtre de la Tempête », sur Coup de théâtre (consulté le 7 décembre 2015)
  22. « Philippe Adrien met en scène « le Dindon », la machine infernale de Feydeau », sur www.la-croix.com (consulté le 7 décembre 2015)
  23. « Rencontre avec ... Philippe Adrien », sur Avignon Festi TV du Off - Web Télévision alternative et référence du Festival Off d'Avignon (consulté le 7 décembre 2015)
  24. « Protée », sur www.regarts.org (consulté le 7 décembre 2015)
  25. « Trois questions à Philippe Adrien », sur www.visioscene.com
  26. « Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit », sur www.théatres.com
  27. « Théâtre : Le coup de cœur - La Baye », sur www.lexpress.fr (consulté le 7 décembre 2015)
  28. « Instant par instant », sur www.erudit.org

Liens externes[modifier | modifier le code]