Géraldine Danon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Géraldine Danon
Description de cette image, également commentée ci-après
Géraldine Danon en 2014.
Nom de naissance Géraldine Danon
Naissance (52 ans)
Boulogne-Billancourt, France
Nationalité Drapeau de la France française
Profession actrice, realisatrice, écrivain
Site internet http://www.fleuraustrale.fr

Géraldine Danon, née le à Boulogne-Billancourt, est une actrice et réalisatrice française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Géraldine Danon, actrice et réalisatrice française est la fille de Raymond Danon et la filleule d'Alain Delon.

Elle a tourné avec les plus grands acteurs en France et à l'étranger : Jeanne Moreau, Michel Serrault, avec qui elle a fait trois films (À mort l'arbitre, Le Furet, La Vieille qui marchait dans la mer), Gene Hackman, Alain Delon, Jacques Villeret et Michel Piccoli.

Elle a eu pendant sept ans un restaurant à Montmartre : La Divette du Moulin.

Elle a transformé en théâtre le Ciné 13, propriété de Claude Lelouch à Montmartre, et en a assuré la direction et la programmation pendant plusieurs années.

Elle a été la compagne de Titouan Lamazou dont elle a eu un fils, Loup[1]. Elle est mariée depuis 2006 à Philippe Poupon. Ils ont eu deux filles, Marion et Laura.

Elle a mis, durant quelques années, sa carrière de comédienne entre parenthèses pour suivre son époux Philippe Poupon de l'Arctique à l'Antarctique, sur leur voilier Fleur australe avec leurs enfants[2]. Elle a tiré de cette expérience huit livres dont Une Fleur dans les glaces, Le Continent inconnu et Sur la route des pôles (éditions Gallimard). Elle signe aussi La nuit n'est jamais aussi noire qu'avant l'aube (Michel Lafon, 2017) et Fille à Papa aux éditions du Cherche Midi en 2020.

Elle revient au théâtre fin 2014 en interprétant le rôle de la philosophe Edith Stein dans une pièce de Maryse Wolinski au théâtre Déjazet puis en 2020 dans une pièce seule en scène "Groenland" de Pauline Sales, mise en scène par Pierre Pradinas et Florence Vignon, performance saluée par la critique.

Elle a réalisé une vingtaine de documentaires sur l'expédition à bord de Fleur Australe diffusées sur les chaînes Voyage, France 3, puis TF1. Ses films réunissent Quatre millions de spectateurs à chaque diffusion.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisation[modifier | modifier le code]

Quinze documentaires réalisés par Géraldine Danon sur l'expédition Fleur Australe.[réf. nécessaire]

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Mademoiselle Julie d'August Strindberg
  • 2000 : Footeur de merde ! de Grégoire Aubert
  • 2001 / 2002 : Sale type de Sylvie Cohen : seule en scène
  • 2003 : De vrais amis de Serge Adam
  • 2003 : Une jeunesse de passage de Stéphane Y. Braka
  • 2003 : Pour en découdre de Marc-Michel Georges
  • 2014 : Edith S. de Maryse Wolinski[3]
  • 2019 : "Groenland" de Pauline Sales, mise en scène Pierre Pradinas et Florence Vignon

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Une fleur dans les glaces : le passage du Nord-Ouest en famille, Paris, Éditions Robert Laffont, , 216 p. (ISBN 978-2-221-11439-1).
  • Fleur Australe, Paris, Éditions Arthaud, , 238 p. (ISBN 978-2-08-127017-6).
  • La Route des pôles, Paris, Éditions Gallimard, .
  • Le Continent inconnu, Paris, Éditions Arthaud, .
  • Grand Sud, Paris, Édition Gallimard, 2014.
  • Fleur Australe sous les tropiques, Paris, Édition Gallimard, 2015.
  • La nuit n'est jamais aussi noire qu'avant l'aube, Paris, Michel Lafon, 2017.
  • Fille à papa, Paris, Le Cherche-Midi, 2019.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Géraldine Danon et Philippe Poupon : escale en Bretagne », Paris-Match,‎ (lire en ligne, consulté le 11 octobre 2018)
  2. « Photo de mer. L'escale de « Fleur australe » », sur letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le 10 septembre 2017).
  3. http://www.dejazet.com/pictures/DP-EDITHS.pdf

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]