Discipline scientifique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les disciplines scientifiques (aussi appelées "sciences" ou "domaines scientifiques") sont communément divisées en trois groupes majeurs :

  • Les sciences formelles (aussi appelées "sciences exactes") qui étudient les règles qui découlent d'axiomes arbitraires (sans nécessité de décrire le réel)
  • Les sciences naturelles (aussi appelées "sciences expérimentales") qui étudient les règles qui gouvernent le monde naturel (la vie, la physique, l'univers, etc.)
  • Les sciences humaines (aussi appelées "sciences sociales") qui étudient les systèmes humains (les structures politiques, le langage humain, les règles sous-jacentes aux actions humaines, etc.)

Ces trois groupes constituent l'ensemble des sciences fondamentales qui servent de base aux sciences appliquées: ingénierie, médecine, etc.

Les sciences appliquées se concentrent sur la réutilisation des connaissances acquises par les sciences fondamentales pour des objectifs identifiés. Sciences fondamentales et appliquées sont fortement intriquées: les sciences appliquées créent des outils permettant aux sciences fondamentales de réaliser des observations qui conduisent à des théories dont les conclusions permettent la construction de nouveaux outils appliqués.

La catégorisation précise des différentes branches de la science est un exercice délicat en raison de l'interdisciplinarité de certaines et aux mutations continues de ces domaines.

Sciences formelles[modifier | modifier le code]

Les sciences formelles se concentrent sur l'observation de systèmes formels arbitrairement définis pour étudier leurs propriétés.

A l'inverse des autres sciences, les sciences formelles ne se basent pas sur des observations du monde réel pour en déduire des théories. Les "mondes" observés sont fabriqués et les règles qui les régissent sont choisies comme point de départ "admis" (appelés axiomes). Les systèmes étudiés peuvent donc décrire le réel ou aller jusqu'à être des univers parfaitement hypothétiques n'ayant aucune application concrète encore connue.

Sciences naturelles[modifier | modifier le code]

Les sciences naturelles cherchent à connaître et comprendre le monde réel. Ces sciences recourent à la méthode scientifique pour sélectionner les modèles les plus pertinents pour décrire la réalité.

Sciences humaines[modifier | modifier le code]

Les sciences humaines étudient les systèmes propres à l'humain ou créés par lui. Elles sont généralement opposées aux sciences naturelles qui décrivent le monde indépendamment des créations de l'Homme. Les sciences humaines étudient donc ce qui relève du "choix" des humains (les systèmes politiques, économiques, linguistiques, etc.) et non pas de ce qui est "imposé" par le monde naturel.