Rareté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sur les autres projets Wikimedia :

Définition[modifier | modifier le code]

La rareté (du latin : raritas) exprime la difficulté de trouver une chose particulière, du fait

qu'elle se manifeste d'une manière peu fréquente
ou qu'elle existe en faibles quantités ou sous forme d'exemplaires en nombre limité.

La notion abstraite de "rareté" , traduite sur un plan concret, donne lieu à qualification toujours relative :

le qualificatif doit s'appliquer à un élément spécifique : une maladie rare, des plantes rares...
l'objet qualifié doit correspondre à un besoin et donc faire l'objet d'une demande ou d'un désir.


En économie[modifier | modifier le code]

Dans les définitions de l'économie, la notion de rareté est une référence fondamentale :

Pour les uns : "l'économie est la lutte contre la rareté "
Pour d'autres : "l'économie est l'affectation de ressources rares à des usages alternatifs " .

La rareté exprime la plus ou moins grande "tension" qui existe :

entre des besoins
et les ressources pour les satisfaire


Rareté et reproductibilité[modifier | modifier le code]

La rareté des éléments qui découle de leur non-reproductibilité.
cette rareté est comme une caractéristique naturelle et absolue, qui ne peut qu'être constatée et mesurée.
La rareté des éléments qui sont reproductibles.
cette rareté est une caractéristique contingente et relative, qui peut être constatée et mesurée, mais qui peut évoluer selon l'intensité des efforts éventuellement réalisés pour reproduire l'élément et en accroitre le nombre et/ou la disponibilité.


Rareté et utilité[modifier | modifier le code]

Condillac fait le lien entre rareté et utilité et consécutivement entre utilité et valeur.

La rareté d'un élément, appréciée

en regard de l'intensité du besoin qu'il peut satisfaire,
de l'utilité et de la capacité qu'il représente pour satisfaire ce besoin,

influence de manière déterminante sa valeur.

Ainsi l'exemple classique d'un verre d'eau

Au beau milieu d'un désert aride, un verre d'eau est une ressource rare, sa valeur est importante.
A la terrasse d'un café, le verre d'eau est une ressource moins rare, sa valeur est donc plus faible
Au bord d'un ruisseau, l'eau est disponible en abondance, sa valeur est quasi nulle.

Rareté et valeur[modifier | modifier le code]

  • Un bien non-reproductible voit sa valeur déterminée par une sorte de marché où sa valeur résulte :
de la constatation d'un niveau de rareté
et de la propension des acheteurs à payer pour l'acquérir .
  • un bien reproductible voit sa valeur directement liée à la quantité de travail nécessaire à sa production.
c'est la difficulté d'une tache particulière en raison du savoir-faire nécessaire (œuvre d'art, diamant) ou de l'importance du travail (monument; cathédrale) qui va peser sur la détermination de la valeur.
La rareté devient un déterminant secondaire de la valeur : conséquence par ex de la constatation d'un coût de travail important.

En philosophie[modifier | modifier le code]

Selon J-P. Sartre, "toute l'aventure humaine ... est une lutte acharnée contre la rareté". La rareté est un manque qui détermine le destin materiel des individus et des groupes, une "détermination contingente de notre relation univoque à la materialité". La rareté est un type particulier du rapport de l'homme au monde. Étant une "relation humaine fondamentale", elle est aussi la condition originelle qui "fonde la possibilité de l'histoire humaine". (Cf. J-P. Sartre Critique de la raison dialectique, tome I, Gallimard, 1960)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]