Sciences de la vie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les sciences de la vie, ou Biologie (du grec bios « la vie » et logos, « discours »), comprennent les domaines de la science qui impliquent l'étude des organismes vivants - tels que les micro-organismes, les plantes, les animaux et les êtres humains - ainsi que des considérations connexes comme la bioéthique. Alors que la Biologie demeure la pièce maîtresse des sciences de la vie, les progrès technologiques de la biologie moléculaire et de la biotechnologie ont conduit à une éclosion de spécialisations et de domaines interdisciplinaires.

Certaines sciences de la vie se concentrent sur un type spécifique de la vie. Par exemple, la zoologie est l'étude des animaux, tandis que la botanique est l'étude des plantes. Autres sciences de la vie se concentrent sur les aspects communs à tous ou de nombreuses formes de vie, tels que l'anatomie et de la génétique. Pourtant, d'autres domaines sont intéressés par les avancées technologiques impliquant des êtres vivants, tels que le génie biologique. Une autre branche importante des sciences de la vie, bien plus spécifique, consiste à comprendre l'esprit: les neurosciences.

Les sciences de la vie ont des applications dans l'environnement, l'agriculture, la médecine et l'industrie pharmaceutique et de l'alimentation.

Il y a un chevauchement considérable entre un grand nombre de sujets d'étude dans les sciences de la vie, qui sont ainsi composées de nombreuses branches et sous-disciplines. Pourtant, un certain nombre de concepts gouvernent toutes les études et la recherche, et en font un ensemble cohérent. De manière générale, la Biologie reconnaît l'espèce comme unité de base de la biodiversité, la cellule comme l'unité de base de l'organisme (qui peut être unicellulaire), le gène comme unité de base de l'hérédité, et la théorie de l'évolution fournit le cadre conceptuel qui régit cet ensemble.

Les principales branches des sciences de la vie sont:

Croisant ces champs disciplinaires, une subdivision par type d'organismes étudiés est souvent utilisée: