Coupru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coupru
Image illustrative de l'article Coupru
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Château-Thierry
Canton Essômes-sur-Marne
Intercommunalité Canton de Charly-sur-Marne
Maire
Mandat
Élisabeth Clobourse
2014-2020
Code postal 02310
Code commune 02221
Démographie
Gentilé Couprusiens
Population
municipale
171 hab. (2014 en diminution de 5 % par rapport à 2009)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 01′ 54″ nord, 3° 16′ 23″ est
Altitude Min. 131 m
Max. 209 m
Superficie 7,82 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Coupru

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Coupru

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Coupru

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Coupru

Coupru est une commune française, située dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Coupru est bâti sur un plateau élevé, l'altitude moyenne de la commune est de 170 m. Le risque sismique est très faible. Le principal risque naturel est celui d'inondation. La commune a été victime d'inondations et de coulées de boue le 25 mars 1988, les 1er et 2 juillet 1995, le 11 juillet 1995 et du 25 au 29 décembre 1999. Dans ce dernier cas, on également observé des mouvements de terrain[1].

Distances des grandes villes les plus proches
Ville
Distance (km)
Position par rapport à Coupru
Amiens 120 nord-ouest
Château-Thierry 15 est
Laon 95 nord
Meaux 29 sud-ouest[1]
Paris 70 ouest

Par sa superficie, Coupru occupe la 983e place des 2 293 municipalités de Picardie. C'est la 24 187e commune de France, la 390e du département de l'Aisne, la 63e de l'arrondissement de Château-Thierry et la onzième du canton de Charly-sur-Marne[1].

Le climat de Coupru est océanique, avec été tempéré (Cfb, dans la classification de Köppen)[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le Ravin des Morts traverse la commune de Coupru. Il présente un tracé rectiligne et une ripisylve fréquemment absente. Il est à sec en été[2].

Le ru de Domptin, long de 17,2 mètres, prend sa source à Coupru. Il est constitué par la confluence du Ravin des Morts et du ru Pottier. C'est un cours d’eau de première catégorie[2].

La commune est au-dessus de la masse d'eau souterraine 3105 (éocène du bassin versant de l’Ourcq)[2].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de Coupru viendrait du ru qui traverse le village[3]. Le village porte, en latin, le nom de Colpriacus ou Colpriacum. En 1202, on trouve la graphie Coperu, et Coubru en 1274.

Histoire[modifier | modifier le code]

Coupru fait partie de l'ancienne Brie pouilleuse (dite aussi Brie crayeuse, galleuse ou gallevesse, en raison de la pauvreté de son sol). Le village appartient à l'intendance de Soissons, du bailliage de Château-Thierry, et aux élection et diocèse de Soissons[4]. Jusqu'en 1789, il fait partie de la seigneurie de Coulonges, à l'abbaye de Notre-Dame de Soissons[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Coupru est dans le fuseau horaire Heure normale d'Europe centrale (UTC+1) à l'heure d'hiver et Heure d'été d'Europe centrale (UTC+2) à l'heure d'été. Son indicatif téléphonique est le 03[1].

Le village appartient au canton d'Essômes-sur-Marne, depuis mars 2015, et à l'arrondissement de Château-Thierry. Il possède un plan local d'urbanisme (PLU) et dépend du schéma de cohérence territoriale (Scot) UCCSA[1]. Il fait partie d'un établissement public de coopération intercommunale (EPCI)[5].

Politique[modifier | modifier le code]

Évolution du taux d'abstention.

La commune compte 131 électeurs[6]. Le conseil municipal comporte onze conseillers[1].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 12 mai 2014)
Élisabeth Clobourse PR-UDI Assistante sociale
Réélue pour le mandat 2014-2020[7],[8]
Abstention aux élections[1]
Election
Taux d'abstention (%)
2002 - Élection présidentielle
13,45
2004 - Élections régionales
36,15
2004 - Élections européennes
40,15
2007 - Élection présidentielle
7,69
2009 - Élections européennes
51,56
2010 - Élections régionales
49,19
2012 - Élection présidentielle
18,94

À l’élection présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy arrive en tête, au premier tour, avec 33,33 % des suffrages. Au premier tour des élections législatives de la même année, Gilles Simeoni prend la première place, avec 40 % des voix. Aux élections cantonales de 2008, Luc Antoine Marsily obtient 56,62 % des suffrages[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[10].

En 2014, la commune comptait 171 habitants[Note 1], en diminution de 5 % par rapport à 2009 (Aisne : -0,02 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
187 190 195 197 190 201 204 198 189
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
197 200 208 194 179 173 184 188 173
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
148 158 167 156 159 131 124 127 136
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
137 124 100 98 123 144 163 186 171
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Répartition de la population en fonction du statut marital.
Composition de la population (%)
Année
Hommes
Femmes
1999[13] 45,1 54,9
2005[13] 52,8 47,2
2009[1] 49,5 50,5

En 2007, Coupru compte 58 familles, dont quatre (7 %) ne comportent qu'une seule personne (quatre hommes seuls), 17 (29 %) sont des couples sans enfants, 33 (57 %) des couples avec enfants et quatre (7 %) des familles monoparentales avec enfants. En 2005, les couples mariés représentent 52 % de la population, les célibataires 34,4 %, les divorcés 8 % et les veufs 5,6 %[13].

Pyramide des âges de Coupru en 2009 en pourcentage[14].
Hommes Classe d’âge Femmes
80 à 84 ans
75 à 79 ans
70 à 74 ans
65 à 69 ans
60 à 64 ans
55 à 59 ans
50 à 54 ans
13 
45 à 49 ans
40 à 44 ans
35 à 39 ans
30 à 34 ans
18 
25 à 29 ans
20 à 24 ans
13 
15 à 19 ans
14 
10 à 14 ans
14 
19 
5 à 9 ans
0 à 4 ans

Par sa population, Coupru occupe la 1 635e place des 2 293 municipalités de Picardie. C'est la 28 205e commune de France, la 528e du département de l'Aisne, la 80e de l'arrondissement de Château-Thierry et la seizième du canton de Charly-sur-Marne. Par sa densité, le village est le 24 822e de France, le 1 843e de Picardie, le 554e du département de l'Aisne, le 72e de l'arrondissement de Château-Thierry et le quinzième du canton de Charly-sur-Marne[1].

Logement[modifier | modifier le code]

En 2007, Coupru compte 64 habitations (56 en 1999[15]), 58 résidences principales (91 %), cinq résidences secondaires (8 %) et une habitation inoccupée (2 %). Il y a 62 maisons individuelles (97 %) et un appartement (2 %). Sur les 58 résidences principales, 47 (81 %) sont occupées par leur propriétaires, huit (14 %) sont louées à des locataires et trois (5 %) sont mises à disposition à titre gratuit.

Composition des habitations principales
Nombre de pièces
Nombre d'habitations
Proportion (%)
Deux 3 5
Trois 8 14
Quatre 15 26
Cinq ou plus 32 55

Au regard de la loi Scellier, Coupru est classée en zone B2[16].

Transports[modifier | modifier le code]

En 2007, à Coupru, 50 habitations (78 % du total) disposent d'au moins une place de stationnement. 19 foyers (33 %) disposent d'une automobile, 34 foyers (59 %) en possèdent deux ou plus[17].

La municipalité est traversée par la route départementales 11, qui la relie à Lucy-le-Bocage, au nord, et à Domptin, au sud, par la route départementale 82[15] et par la route départementale 1003[18], allant de La Ferté-sous-Jouarre à Château-Thierry[3].

Les gares ferroviaires les plus proches sont celles de Nanteuil-Saâcy et de Nogent-l'Artaud, toutes deux à 7,8 kilomètres. L'aéroport le plus proche est celui de Paris-Charles-de-Gaulle, à 52,8 kilomètres[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Emploi[modifier | modifier le code]

Taux de chômage.

Coupru fait partie de la zone d'emploi Château-Thierry[1]. En 2007, la population en âge de travailler comporte 110 personnes (65,1 % de la population totale), dont 84 actives (76 %[19]) et 26 inactives (24 %). 75 des 84 personnes actives ont un emploi (89 %) et 9 sont au chômage (11 %).

Emploi, en 2007
Nombre de personnes ayant un emploi
Taux d'emploi (%)
Nombre de chômeurs
Taux de chômage (%)
Hommes 44 94 3 6
Femmes 31 84 6 16
Total 75 89 9 11
Taux de chômage
Année
Taux de chômage (%)
1999[13] 15,9
2005[13] 11,1
2007 11

Parmi les 26 inactifs, il y a six retraités, douze personnes d'âge scolaire et huit classées comme « autres inactifs »[20].

Proportion de retraités dans la population.
Retraités
Année
Proportion dans la population (%)
1999[13] 11,1
2005[13] 14,7
2007 3,6

Revenus[modifier | modifier le code]

En 2009, Coupru comporte 60 foyers fiscaux, regroupant 182 personnes. Le revenu fiscal annuel médian, par personne, est 16 679,5 [21].

Activités[modifier | modifier le code]

En 2009, le seul établissement commercial de Coupru est une entreprise de vente et de réparation d'automobiles[22].

Agriculture[modifier | modifier le code]

La principale activité économique du village est l'agriculture[3]. En 2000, il y a six exploitations agricoles. La commune fait partie de l'indication géographique protégée (IGP) Volailles de Champagne[1]. La surface agricole utile (SAU) est 5,79 km2, soit 74 % de la superficie de la commune. 61 % de la SAU sont drainés par le Ravin des Morts. Une exploitation possède 114 bovins, représentant 44 unités de gros bétail azote (UGBN)[2].

Sites et monuments[modifier | modifier le code]

La commune de Coupru possède des demeures des XVIIIe et XIXe siècles[3]. Elle est à environ 15 kilomètres du parc naturel régional du Gâtinais français[1].

  • Église Saint-Quentin, XVe siècle.
  • Cimetière : le caveau de la famille Vignon présente sept monuments carrés.
  • Ferme de Paris. Louis XVI s'arrête dans ce qui était alors un relais de poste, lors de son retour de Varennes[3].

Enseignement[modifier | modifier le code]

Coupru dépend de l'académie d'Amiens[1]. Le village ne possède pas d'établissement scolaire. Le plus proche est l'école maternelle de Crouttes-sur-Marne[3].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Coupru possède un gîte à la ferme[3].

Société[modifier | modifier le code]

Vie associative[modifier | modifier le code]

Coupru possède deux associations, un comité des fêtes et l'association « La Ferme », consacrée au développement rural et à la valorisation du patrimoine culturel, naturel et gastronomique[3].

Religion[modifier | modifier le code]

Coupru fait partie du diocèse catholique de Soissons.

Environnement[modifier | modifier le code]

La commune de Coupru possède un assainissement non collectif. Le Ravin des Morts est en mauvais état physico-chimique, avec une concentration importante en ions nitrate NO-3. Il subit les rejets d'eaux usées de Coupru[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Serge Bonin, « L'étude de la propriété foncière : Un exemple de méthode cartographique », Études rurales, EHESS, no 5/6,‎ , p. 136—160 (résumé, lire en ligne).
  • AMODIAG, Zonage d’assainissement : dossier d’enquête publique des communes de Charly sur Marne, Coupru, Domptin, Nogent l’Artaud, Romeny, Saulchery et Villiers Saint Denis, 130 p..

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o Mairie de Coupru - La Commune, la Mairie de Coupru et son village.
  2. a, b, c, d et e Amandine Marque, Audrey Bris et Emilie Henniaux, Etat des lieux préalable au Contrat Global pour l’Eau du Canton de Charly sur Marne : Synthèse du diagnostic des masses d’eau superficielle et souterraine, 123 p. (lire en ligne).
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i Coupru - Communauté de communes du Canton de Charly-sur-Marne.
  4. Maximilien Melleville, Dictionnaire historique du département de l'Aisne, t. 1, , p. 297.
  5. Ville de Coupru - La mairie de Coupru 02310, commune du.
  6. a et b Mairie Coupru / 02310 ,infos sur le maire de Coupru et les habitants.
  7. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  8. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.
  13. a, b, c, d, e, f et g Mairie COUPRU ⇒ Infos officielles pour la mairie de COUPRU.
  14. [1].
  15. a et b [2].
  16. SCELLIER.FR, la loi Scellier à Coupru (02).
  17. [3].
  18. Coupru.
  19. Le taux d'activité était de 73,4 % en 1999 et 75,7 % en 2005.
  20. [4].
  21. [5].
  22. [6].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :