Port de Bâle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ports rhénans suisses
Basel Rheinhafen.jpg

Port de Kleinhüningen.

Présentation
Type
Statut
Port public
Activités
frêt
Superficie
1 579 706 m2 (total)[1]
Équipement
terminaux vrac liquide, vrac solide, conteneurs, etc.
Géographie
Coordonnées
Pays
Canton
Ville

Géolocalisation sur la carte : canton de Bâle-Ville

(Voir situation sur carte : canton de Bâle-Ville)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : canton de Bâle-Campagne

(Voir situation sur carte : canton de Bâle-Campagne)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Point carte.svg

Les Ports rhénans suisses[2], officiellement Schweizerischen Rheinhäfen en allemand[3], anciennement Ports rhénans des deux Bâle (Rheinhäfen beider Basel), plus connus comme le(s) port(s) de Bâle, sont le dernier port en amont sur le Rhin. Il est aussi le seul débouché de Suisse pour le transport fluvial et constitue ainsi un important point d'import et d'export de Suisse. Il est situé sur les deux cantons de Bâle-Ville et Bâle-Campagne.

Le Rhin est navigable de Rheinfelden jusqu'à son embouchure sur la mer du Nord à Rotterdam. La Suisse bénéficie des droits internationaux pour un accès garanti à la mer et, depuis 1992 grâce au canal sur le Main, accède à la Hongrie et à l'Europe méridionale.

En outre Bâle est depuis le 9 avril 1941 le siège de la navigation de haute mer suisse.

Chaque jour près de 500 embarcations quittent Bâle pour parcourir d'importantes distances[réf. nécessaire].

Les ports de Bâle[modifier | modifier le code]

Il y a quatre ports à Bâle par lesquels transitent plus de 15 % du commerce extérieur, 30 à 40 % des besoins annuels en huiles minérales de la Suisse. Quelque 6,51 millions de tonnes de marchandises ont été traitées en 2010 dans les ports de Bâle, Birsfelden (BL) et Muttenz (BL), soit une augmentation de 1,2 % par rapport à 2009. La hausse a été essentiellement générée par la croissance dans le secteur des conteneurs[4].

Ces ports sont, de l'amont vers l'aval :

Le Auhafen Muttenz[modifier | modifier le code]

Le Auhafen, d'une superficie de 458 136 m2[1], se trouve sur la rive gauche du Rhin, sur la commune de Muttenz, canton de Bâle-Campagne.

Construit entre 1937 et 1940 et plusieurs fois agrandi ce port est un terminal pour les combustibles liquides ainsi que pour des engrais, de l'alumine et des céréales.

Le port rhénan Birsfelden[modifier | modifier le code]

Le port de Birsfelden, d'une superficie de 420 479 m2[1], se trouve sur la rive gauche du Rhin, sur la commune de Birsfelden, canton de Bâle-Campagne.

Construit entre 1937 et 1940 et plusieurs fois agrandi ce port est un terminal pour les combustibles liquides ainsi que pour des produits secs. Il est accessible par les écluses de Birsfelden.

Le port rhénan St. Johann[modifier | modifier le code]

Plus ancien port de la ville de Bâle, le St. Johann a été construit entre 1906 et 1911. Il est situé sur la rive gauche du Rhin au kilomètre 168.0, proche de la frontière franco-suisse.

Il a été agrandi en 1935. Ce port est utilisé surtout pour les céréales et d'autres produits secs.

Les usines chimiques, une des principales activités industrielles de Bâle, se trouvent à proximité.

Le port rhénan Kleinhüningen[modifier | modifier le code]

Le port rhénan Kleinhüningen (Petit Huningue), d'une superficie de 701 091 m2[1], se trouve en ville de Bâle sur la rive droite du Rhin (Petit Bâle), en face du port de St. Johann et proche du Dreiländereck, le coin des 3 pays  : Allemagne – France – Suisse.

Le port se compose de deux bassins et d'un Wendebecken. Il dispose de deux terminaux pour conteneurs, différents silos et réservoirs.

Il traite aussi l'acier, l'aluminium, Buntmetalle et les matières liquides.

Kleinhüningen est le siège de la Rheinschifffahrts- und Patentprüfungsbehörde (l'autorité d'examen de brevet et de transport sur le Rhin) et le port d'attache de la compagnie de navigation des personnes de Bâle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (de) « Rheinhäfen » [html], sur portofbasel.ch (consulté le 9 mars 2015)
  2. « Les ports rhénans » [php], sur portofbasel.ch (consulté le 7 juillet 2015)
  3. « Rheinhäfen » [php], sur portofbasel.ch (consulté le 7 juillet 2015)
  4. LITRA, Service d'information pour les transports publics, février 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]