Augustin Legrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Augustin Legrand
Description de cette image, également commentée ci-après
Augustin Legrand, le 5 février 2010.
Naissance (45 ans)
Drapeau : France Neuville-aux-Bois (France)
Nationalité Française
Profession Acteur, réalisateur, scénariste

Augustin Legrand est un acteur français né le à Neuville-aux-Bois dans le Loiret. Il est également un militant pour le droit au logement, cofondateur de l'association Les Enfants de Don Quichotte et homme politique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une scolarité en pension au Collège des Oratoriens de Juilly (Seine-et-Marne), Augustin Legrand obtient son bac au rattrapage et mène des études de droit, jusqu'à avoir une maîtrise de droit fiscal de l'Université Panthéon-Assas[1], tout en multipliant les voyages à l'étranger. Il s'inscrit ensuite au cours Florent pour devenir acteur.

Il vit à Paris où il rencontre des SDF ; l'idée de faire un documentaire sur leur vie l'intéresse[1]. Le , avec son beau-frère Ronan Dénécé (marié depuis septembre 2006 à sa sœur Amélie Legrand) et Pascal Oumakhlouf, Augustin Legrand quitte son domicile avec pour objectif de « faire la révolution avec les SDF et casser les idées reçues sur les sans-abri. »[2] En décembre 2006, son association incite les "bien-logés" à faire l'expérience de la vie précaire en installant une centaine de tentes au bord du canal Saint-Martin à Paris. Il a laissé en janvier la présidence de l'association à son frère Jean-Baptiste.

Le , il refuse le poste de chargé de mission pour la mise en œuvre du Plan grand froid que lui offre Christine Boutin, ministre du logement[3].

C'est avec Jacques Deroo que, le , il organise la nouvelle tentative d'installation des tentes sur les bords de la Seine qui échoue rapidement.

Le , Augustin Legrand, en tant que porte parole des Enfants de Don Quichotte, permet à 28 associations (parmi lesquelles le Secours catholique, la Fondation Abbé-Pierre, l'association Emmaüs, la fondation Armée du salut et ATD Quart Monde) de s'unir pour une « Nuit Solidaire pour le Logement », place de la République à Paris. Ce rassemblement, qui avait pour objectif de souligner la crise du logement en France, a réuni plus de 15 000 personnes selon les organisateurs et moins de 1800 selon les forces de police[4]. Cette opération était parrainée par l'acteur et cinéaste Mathieu Kassovitz[5]. En outre, plusieurs personnalités du cinéma, telles que le comédien Jean Rochefort et le réalisateur et producteur Costa-Gavras, étaient présentes.[réf. nécessaire]

Il est présent sur la liste d'Europe Écologie pour les élections régionales de 2010 en Île-de-France[6] et est élu à Paris sur la liste d'union de la gauche menée par Jean-Paul Huchon.

En 2011, il soutient la candidature de Nicolas Hulot pendant la primaire écologiste[7], puis celle d'Eva Joly à la présidentielle lorsque celle-ci est désignée candidate[8].

En septembre 2014, il ouvre une cantine dans le 10e arrondissement de Paris, basée sur des produits de l'agriculture biologique[9]. En 2017, il ouvre un bar à tapas dans le 11e arrondissement[10].

En 2016, il devient « l'homme le plus intéressant de la terre » dans les spots publicitaires de la marque de bière mexicaine "Dos Equis"/"XX", remplaçant l'acteur Jonathan Goldsmith.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]