Christian Philibert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philibert.
Christian Philibert
Christian Philibert.jpg

Christian Philibert - Avignon 2014

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Christian Philibert est un réalisateur et scénariste français, né le à Brignoles dans le Var.

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

C’est à l’âge de 18 ans que Christian Philibert décide de devenir cinéaste[réf. souhaitée]. Il réalise alors plusieurs courts-métrages qui sont récompensés dans de nombreux festivals. Remarqué par Canal+, il réalise son premier long métrage Les Quatre saisons d'Espigoule, qui sort sur les écrans français au mois de mars 1999. Cette comédie documentaire, à la frontière du réel et de la fiction[réf. souhaitée], réunit plus de 100 000 spectateurs en salles et devient rapidement un « film culte », plébiscité par une critique quasi-unanime et primé dans plusieurs festivals internationaux (Marseille, Mannheim, Namur, Belfort)[réf. souhaitée].

Refusant de s'installer à Paris pour poursuivre sa carrière, il crée en 2002 sa propre société de production, Les Films d’Espigoule, avec son ami et chef opérateur Patrick Barra. La même année, il réalise et co-produit son second long-métrage, Travail d'arabe, une comédie sociale en forme de western moderne, sortie en salles en 2003. Sélectionné au festival de San Sébastian, prix de la meilleure première œuvre de fiction au festival de Namur, le film est diffusé sur Canal+ et sur Arte.

En 2013, il produit et réalise Afrik'aïoli, une suite africaine des Quatre saisons d'Espigoule, qui raconte les aventures de deux provençaux en voyage au Sénégal. Comme pour ses deux premiers longs métrages, il confie la musique au compositeur Michel Korb.

En 2016, il réalise, produit et distribue en salles Massilia Sound System Le Film, un documentaire consacré au groupe phare de la scène marseillaise. Sélectionné dans de nombreux festivals, le film sort au mois d’avril 2017.

Passionné d’Histoire[réf. souhaitée], il est aussi l’auteur de plusieurs documentaires pour la télévision : Gaspard de Besse (1993), 1851, ils se levèrent pour la République (2000), Français à part entière (2001), Le complexe du santon (2005), Provence, août 1944, l’autre débarquement (2014), L’affaire Yann Piat (2017).

Outre le fait qu'ils se déroulent tous en Provence, la particularité de ses films réside dans le fait que Christian Philibert joue avec la frontière qui sépare généralement documentaire et fiction[réf. souhaitée]. Il a ainsi recours la plupart du temps à des comédiens non professionnels et laisse dans ses scénarios une large place à l'improvisation[réf. souhaitée].

Christian Philibert construit film après film, un univers baroque et humaniste[non neutre], empreint de références au cinéma méridional[réf. souhaitée] et d’une étonnante modernité[non neutre]. Cette œuvre originale et militante[non neutre] joue un rôle de premier plan dans l’émergence d’un véritable cinéma du Midi[réf. souhaitée].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Sont listés ici les longs métrages sortis au cinéma :

Courts métrages et documentaires[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Les aventures de Félix (documentaire)
  • 1993 : Gaspard de Besse (documentaire)
  • 1994 : M. Foudamour, la lune promise (court métrage) - seulement scénario
  • 1995 : La Revanche de M. Seguin (court métrage)
  • 1995 : La Promesse (court métrage)
  • 1997 : La Minute d'Espigoule (mini-série documentaire)
  • 2000 : 1851, ils se levèrent pour la République (documentaire)
  • 2001 : Français à part entière (documentaire), coréalisé avec Yamina Guebli
  • 2005 : Le Complexe du santon (documentaire)
  • 2014 : Provence, août 1944, l’autre débarquement (documentaire)
  • 2017 : L'affaire Yann Piat (documentaire)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », etc., peuvent être inopportunes dans les articles (juillet 2017).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
Le Phacomochère au Muséum d'Histoire Naturelle de Toulon et du Var

Le tournage des Quatre saisons d'Espigoule a eu lieu à Ginasservis, le village de son enfance, et accrédite l'existence d'un monstre cryptozoologique : le phacomochère. Celui-ci a fait son entrée, en 2011, au Muséum d'histoire naturelle de Toulon et du Var.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]