Diocèse de Vabres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Diocèse de Vabres
(la) Dioecesis Vabrensis
Image illustrative de l’article Diocèse de Vabres
L'ancienne cathédrale Saint-Sauveur-et-Saint-Pierre de Vabres-l'Abbaye
Pays France
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Création 1317
Suppression 1790 / 1801
Province ecclésiastique Albi puis Bourges
Siège Vabres-l'Abbaye
Diocèses suffragants aucun
Langue(s) liturgique(s) latin
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Vabres (en latin : Dioecesis Vabrensis) est un ancien diocèse de l'Église catholique en France dont le territoire s'étendait sur la partie méridionale de l'actuel département de l'Aveyron, au sud du Tarn.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le diocèse est érigé en 1317 par le pape Jean XXII, en le détachant du diocèse de Rodez, jugé trop vaste. Le supérieur de l'abbaye bénédictine de Vabres (établie en 862) devint le premier évêque.

Le siège épiscopal en était situé à Vabres-l'Abbaye ; il comprenait le territoire de 128 paroisses[1] du Sud-Aveyron actuel, incluant les Causses.

Pendant les guerres de religion, Vabres fut prise d'assaut par l'armée protestante menée par Jacques de Crussol d'Uzès en 1568 : les assaillants détruisirent la cathédrale, le palais épiscopal et la cité.

Le diocèse fut supprimé dès la début de la Révolution et intégré au diocèse de Rodez, correspondant au département de l'Aveyron. L'évêque de Rodez prit les titres d'évêque de Rodez et Vabres. Entre 1801 et 1817, cet évêché fut réuni à celui de Cahors.

Il subsiste l'ancienne cathédrale Saint-Sauveur-et-Saint-Pierre datant du XVIIIe siècle.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bou Jean-Yves, "Atlas du Rouergue", vol. II, p. 48.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]