Vicariat apostolique de Saint-Pierre et Miquelon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vicariat apostolique
des îles Saint-Pierre et Miquelon
(la) Apostolicus Vicariatus
Insularum Sancti Petri et Miquelonensis
Image illustrative de l’article Vicariat apostolique de Saint-Pierre et Miquelon
La cathédrale Saint-Pierre de Saint-Pierre-et-Miquelon devant la place Mgr-François-Maurer.
Pays Drapeau de la France France
Église catholique latine
Rite liturgique romain
Type de juridiction vicariat apostolique
Création 1970
Suppression 2018
Langue(s) liturgique(s) français
Calendrier grégorien
Paroisses 2
Territoire Drapeau de Saint-Pierre-et-Miquelon Saint-Pierre-et-Miquelon
Site web http://les5clochers.org/
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le vicariat apostolique des îles Saint-Pierre et Miquelon (en latin : apostolicus vicariatus Insularum Sancti Petri et Miquelonensis) est une ancienne église particulière de l'Église catholique en France jusqu'à sa suppression et le rattachement de son territoire au diocèse de La Rochelle et Saintes le .

Histoire[modifier | modifier le code]

La préfecture apostolique de Saint-Pierre-et-Miquelon a été érigée en 1765, deux ans après que la Nouvelle-France ait été cédée à la Grande-Bretagne par le Traité de Paris[1].

Par la constitution apostolique Catholicae Ecclesiae du , le pape Paul VI élève la préfecture apostolique au rang de vicariat apostolique.

Le , suite à la démission pour raison d'âge de Mgr Pierre-Marie Gaschy, le vicariat est supprimé et son territoire est rattaché au diocèse de La Rochelle et Saintes[2].

Liste des préfets puis vicaires apostoliques de Saint-Pierre et Miquelon[modifier | modifier le code]

Il est à noter que les 3 vicaires apostoliques sont tous des spiritains d'origine alsacienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Présence de l'Eglise catholique à Saint-Pierre et Miquelon », catholiques17.fr,‎ (lire en ligne [PDF])
  2. « Saint-Pierre-et-Miquelon rattaché au diocèse de La Rochelle », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]