Diocèse de Castres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Diocèse de Castres
(la) Dioecesis Castrensis
Image illustrative de l’article Diocèse de Castres
La cathédrale Saint-Benoît de Castres
Pays France
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Création 1317
Suppression 1790 / 1801
Province ecclésiastique Albi
Siège Castres
Diocèses suffragants aucun
Titulaire actuel liste
Langue(s) liturgique(s) latin
Image illustrative de l’article Diocèse de Castres
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Castres (en latin : Dioecesis Castrensis) est un ancien diocèse de l'Église catholique en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le diocèse de Castres est créé par le pape Jean XXII, le , par démembrement du diocèse d'Albi. Il est suffragant de l'archidiocèse de Bourges[1] jusqu'au , et à cette date, de celui d'Albi, lorsque la ville est élevée en archevêché. Reprenant la mode très en vogue dans le clergé, l'évêque Augustin de Maupeou commande en 1695 une carte légendée du diocèse et de tous les édifices religieux en dépendant, au cartographe Alexis-Hubert Jaillot[2].

A la Révolution, le diocèse de Castres est tout d'abord supprimé par la Constitution civile du clergé de 1790. Il est alors remplacé par le diocèse du Tarn, qui couvre l'ensemble du département, et a pour siège la ville d'Albi. Néanmoins, à la suite du Concordat de 1801, il n'est pas rétabli, contrairement à une grande partie des diocèses français. Le , il est même incorporé au diocèse de Montpellier, avant d'intégrer celui d'Albi, qui est quant à lui rétabli le , qui relève le titre depuis .

Aujourd'hui, la ville de Castres dépend toujours du diocèse d'Albi, tout comme la ville de Lavaur, diocèse renommé archidiocèse d'Albi, Castres et Lavaur.

Territoire[modifier | modifier le code]

Le diocèse confinait : au nord, avec ceux d'Albi et de Vabres ; à l'est, avec ceux de Béziers et de Saint-Pons ; au sud, avec celui de Lavaur ; et, à l'ouest, avec celui de Montauban. Les communes de Castanet-le-Haut, Saint-Geniès-de-Varensal et Saint-Gervais-sur-Mare situées actuellement dans le département de l'Hérault, faisaient partie du Diocèse de Casres avant la Révolution.

Les abbayes du diocèse[modifier | modifier le code]

Abbayes d'hommes
Femmes

Annexes[modifier | modifier le code]

Actuellement, Mgr Jean Legrez porte le titre d'archevêque d'Albi, Castres et Lavaur. Le Cure archiprêtre de Castres est le père Philippe Basquin.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « L’évêché d'Albi était suffragant de l’archevêché de Bourges », Revue historique, scientifique et littéraire du département du Tarn, Société des sciences, arts et belles-lettres du Tarn, Albi, 1877-1922, p. 188 lire en ligne sur Gallica
  2. « Archives départementales du Tarn: Diocèses du Tarn », sur archivescartesetplans.tarn.fr (consulté le )
  3. a et b Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Alphone Picard (Paris), G. Fleury et A. Dangin (Mamers), (lire en ligne), p. 10.

Références[modifier | modifier le code]