Vallière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vallière (homonymie).
Vallière
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Limousin
Département Creuse
Arrondissement Aubusson
Canton Felletin
Intercommunalité C.C. Aubusson-Felletin
Maire
Mandat
Valérie Bertin
2014-2020
Code postal 23120
Code commune 23257
Démographie
Population
municipale
772 hab. (2011)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 54′ 24″ N 2° 02′ 05″ E / 45.9066666667, 2.03472222222 ()45° 54′ 24″ Nord 2° 02′ 05″ Est / 45.9066666667, 2.03472222222 ()  
Altitude Min. 494 m – Max. 708 m
Superficie 48,42 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte administrative de Creuse
City locator 14.svg
Vallière

Géolocalisation sur la carte : Creuse

Voir sur la carte topographique de Creuse
City locator 14.svg
Vallière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vallière

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vallière

Vallière est une commune française située dans le département de la Creuse en région Limousin.

Le nom était autrefois orthographié Vallières.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

À l’époque moderne, Vallières est situé sur la route de Limoges à Lyon, ce qui assure une certaine prospérité. Au XVIIIe siècle, les tapisseries d’Aubusson détournent le flux commercial ce qui provoque l’abandon de l’itinéraire ancien[1].

Louise du Pouget de Nadaillac, fille de François IV du Pouge, marquis de Nadaillac et de Françoise de Douhet, baronne de Saint-Pardoux, épouse de Joseph de La Roche-Aymon, seigneur de la Farge, est enterrée dans l'église de Vallière le 21 février 1730.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001   Yves Chamfreau UMP conseiller général
mars 2008   Valérie Bertin    

Démographie[modifier | modifier le code]

Au dernier recensement, la commune comptait 772 habitants.

Article détaillé : Recensement en France.
           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 998 1 764 2 183 2 428 2 461 2 380 2 324 2 250 2 375
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 231 2 176 2 210 2 212 2 266 2 251 2 414 2 691 2 610
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 548 2 548 2 295 1 854 1 723 1 481 1 453 1 380 1 215
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
1 126 994 940 885 814 774 752 772 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Endurokid creusois, enduro moto se déroulant au mois de juillet

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Antonin Desfarges est né en 1851 à Saint-Pierre-le-Bost et décédé en 1941 à Vallière. Il commence sa carrière professionnelle comme maçon de la Creuse, puis petit entrepreneur. Il milite dans les organisations ouvrières entre 1867 et 1871. En 1871 il est arrêté pour sa participation à la Commune de Paris. Il réussit à s'évader. En 1882 il est conseiller des Prud'hommes de Paris, il y représente la corporation des maçons, enfin il sera le président du Conseil du bâtiment. En 1889 il se désiste aux élections législatives en faveur de Martin Nadaud. Puis il sera député de la Creuse pendant 17 ans de 1893 à 1910[4].
  • Pierre Juillet conseiller du président de la république Georges Pompidou est né et décédé à Puy-Judeau.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Abel Chatelain, « La formation de la population lyonnaise : l'apport d'origine montagnarde (XVIIIe-XXe siècles) », Revue de géographie de Lyon. Vol. 29 n°2, 1954. p. 94.
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  4. Assemblée Nationale