CC 72100

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CC 72100 (SNCF)

La CC 72121 en livrée « En voyage... » à la gare de l'Est.

La CC 72121 en livrée « En voyage... » à la gare de l'Est.

Identification
Exploitant(s) SNCF
Désignation CC 72121 à 72190
Surnom Nez cassés
Type locomotive
Motorisation Diesel-électrique
Couplage non
Transformation 30 locomotives issues de CC 72000
Constructeur(s) Alsthom, SACM
Mise en service 19681974
20022004 (transformation)
Effectif 22 (4/7/2013)
Affectation IC, TER
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux C'C'
Écartement standard
 Carburant gazole
Moteur thermique SEMT Pielstick V16 PA 4 V200 VGA
Moteurs de traction 2 moteurs TAO 656 B1 1215 V à ventilation forcée
 Puissance continue 2650 kW
 Transmission électrique triphasé continu
Capacité en carburant 5 000 L
Consommation 3,33 L/km
Masse en service 109 t
Dimensions
 Longueur 20,190 m
 Largeur 2,952 m
 Hauteur 4,290 m
Empattement 11,990 m
Bogies Y 218
 Empattement du bogie 3,216 m
 Diamètre des roues Ø1140
Vitesse maximale 160 km/h

[1],[2],[3]

Les CC 72100 sont une série de locomotives Diesel-électriques dérivées des CC 72000 et opérées par la société nationale des chemins de fer français.

Description[modifier | modifier le code]

Les CC 72100 sont des CC 72000 (locomotives diesel-électriques) modifiées : elles résultent de la transformation de trente d'entre elles, par remotorisation entre 2002 et 2004.

En effet, suite à des plaintes récurrentes des riverains de la gare de l'Est et pour correspondre aux nouvelles réglementations antipollution de l'UIC, mais aussi pour prolonger leur durée de vie, il a été décidé par la SNCF et les collectivités de remotoriser 30 machines affectées au dépôt de Chalindrey, pour la ligne Paris – Mulhouse.

Les machines concernées sont les no 21, 30, 37 à 41, 43, 45, 47, 48, 51, 56 à 58, 60, 63, 66, 68, 72, 75 à 80, 82, 86, 89 et 90.

Service[modifier | modifier le code]

Les 25 machines sont utilisées en service voyageurs sur la ligne 4 Paris - Mulhouse ainsi que sur l'axe Reims - Dijon (une partie de la ligne 4 ainsi qu'une autre de la ligne 10). Lors de la transformation des machines, elles ont toutes été affectées à l'activité Grandes Lignes ; les CC 72176, 177 et 190 ont assez rapidement été affectées au TER Champagne-Ardenne.

À la séparation de Grandes Lignes et Trains Inter-Régionaux, elles sont réparties entre IC (ex-TIR puis CIC) et TER Champagne-Ardenne.

Machines particulières[modifier | modifier le code]

  • La 72137 : incendie lors d'un TER Reims – Dijon avec heurt de véhicule au PN no 68, le 7 mai 2011 à Saint-Martin-aux-Champs (51) ;
  • La 72148 a servi de prototype à la transformation en 72100. Elle a été détruite par le feu lors d'une collision avec une voiture le 19 juillet 2014 à Ronchamp[4] ;
  • La 72145, qui est passée en révision générale peu avant sa remotorisation, est sortie avec une livrée grise à base de gris métallisé en attendant la livrée « En voyage... » qui accompagne la remotorisation ;
  • Les 5 machines qui avaient reçu la livrée « Corail + » (à bande rouge) l'ont perdu à la transformation en 72100 avec la livrée « En voyage... ». Il s'agissait des 72030, 37, 40, 68 et 78 ;
  • La 72143 a subi un violent incendie le 28 mars 2009, la machine a été radiée le 26 octobre 2009 ;
  • La 72182 a été radiée le 4 décembre 2007, et sert de pièces détachées à d'autres CC72100.

Caractéristiques du moteur Diesel[modifier | modifier le code]

Les locomotives CC 72100 sont équipées du moteur Pielstick V16 PA 4 V200 VGA, expérimenté sur la 72057 devenue par la suite la 72157 ayant rejoint la série des 30 engins. Ce moteur de 16 cylindres en V développe 2 650 kW, soit 3 604 chevaux à 1 500 tr/min. Chaque piston a un diamètre de 200 mm et une course de 210 mm, ce qui donne une cylindrée totale de 105,504 litres.

Dépôt titulaire[modifier | modifier le code]

STF Champagne-Ardenne : 22 exemplaires.

État du matériel au 11/08/2014
Engin Mise en service Ancien no [5] Radiation Livrée Dépôts Baptême (date)
CC 72121 13 août 1969 CC 72021 / En voyage STF Champagne A /
CC 72130 19 décembre 1969 CC 72030 / En voyage STF Champagne A Chalindrey
CC 72137 19 avril 1970 CC 72037 14 décembre 2012 En voyage STF Champagne A /
CC 72138 14 mai 1970 CC 72038 / En voyage STF Champagne A Nangis
CC 72139 17 juin 1970 CC 72039 2 décembre 2010 En voyage Chalindrey /
CC 72140 17 juillet 1970 CC 72040 / En voyage STF Champagne A /
CC 72141 11 juillet 1970 CC 72041 / En voyage STF Champagne A Chaumont
CC 72143 3 septembre 1970 CC 72043 26 octobre 2009 En voyage STF Champagne A Langres
CC 72145 22 septembre 1970 CC 72045 / En voyage STF Champagne A /
CC 72147 31 octobre 1970 CC 72047 / En voyage STF Champagne A /
CC 72148 4 décembre 1970 CC 72048 incendie le 19 juillet 2014[4] En voyage STF Champagne A Haute-Saône
CC 72151 31 décembre 1970 CC 72051 / En voyage STF Champagne A /
CC 72156 22 mars 1971 CC 72056 14 décembre 2007 En voyage Chalindrey La Bourboule
CC 72157 9 avril 1971 CC 72057 / En voyage STF Champagne A Annonay
CC 72158 29 avril 1971 CC 72058 / En voyage STF Champagne A /
CC 72160 13 juillet 1971 CC 72060 / En voyage STF Champagne A Gray
CC 72163 5 septembre 1971 CC 72063 / En voyage STF Champagne A La Roche-sur-Yon
CC 72166 27 octobre 1971 CC 72066 / En voyage STF Champagne A /
CC 72168 20 décembre 1971 CC 72068 1er mars 2012 En voyage STF Champagne A /
CC 72172 5 mars 1972 CC 72072 / En voyage STF Champagne A Saint-Malo
CC 72175 23 juin 1973 CC 72075 15 décembre 2012 En voyage STF Champagne A /
CC 72176 5 janvier 1973 CC 72076 / En voyage STF Champagne A /
CC 72177 6 janvier 1973 CC 72077 / En voyage STF Champagne A Noisy-le-Sec
CC 72178 6 février 1973 CC 72078 29 novembre 2010 En voyage Chalindrey /
CC 72179 6 mars 1973 CC 72079 / En voyage STF Champagne A /
CC 72180 29 mars 1973 CC 72080 / En voyage STF Champagne A Mulhouse
CC 72182 3 juillet 1973 CC 72082 4 décembre 2007 En voyage Chalindrey Provins
CC 72186 26 octobre 1973 CC 72086 / En voyage STF Champagne A /
CC 72189 8 février 1974 CC 72089 / En voyage STF Champagne A /
CC 72190 8 avril 1974 CC 72090 / En voyage STF Champagne A Belfort

Modélisme[modifier | modifier le code]

Ces machines ont été reproduites au 1/87 par la firme Roco.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Redoutey, Le matériel moteur de la SNCF, page 259, La Vie du Rail, 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  2. Revue bimestrielle Voies Ferrées, Le matériel moteur de la SNCF, en plusieurs articles sur plusieurs numéros par année
  3. Revue mensuelle Rail Passion, État trimestriel du matériel moteur SNCF, un article par trimestre
  4. a et b « Ronchamp : collision entre le Paris-Bâle et une voiture », sur France 3 Franche-Comté,‎ 19 juillet 2014 (consulté le 19 juillet 2014).
  5. 72121 à 72190 ; Revue bimestrielle Voies Ferrées, Le matériel moteur de la SNCF en 2004-2005, numéro 150, juillet-août 2005 page 31

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Redoutey, "Le matériel moteur de la SNCF", La Vie du Rail,‎ 2007 (ISBN 978-2-915034-65-3)
  • Alain Blot, livre "72000", Presses et Editions ferroviaires, Grenoble, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Matériel moteur de la SNCF