Échelle HO

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir HO.
Locotracteur type GE 44 à l'échelle HO, posé près d'un crayon.

L'échelle HO (ou échelle H0 suivant les publications) est l'échelle en modélisme ferroviaire 1:87[1], la plus utilisée (67,7 % du marché aux États-Unis en 1992[2] ; 65,4 % en 2009[3]) . Elle dérive de l'échelle O[4], puisqu'elle signifie Half-O (demi-zéro). La reproduction de la voie normale à l'échelle HO est normalisée à un écartement réduit de 16,5 mm.

La naissance du HO/OO industriel[modifier | modifier le code]

  • Avant la première guerre mondiale apparaissent quelques essais de miniaturisation qui mélangent échelles et écartements (échelles proches du 1:80 sur écartement de 32 ou 28 mm), avec ou sans motorisations[réf. souhaitée].
  • 1912 : Märklin (Allemagne) présente un « chemin de fer » sur voie de 26 mm, sous l’appellation de OO[réf. souhaitée].
  • 1920 : Fabrication par Bing (Allemagne) pour Basset Lowke (Angleterre) et présentation au public anglais (en 1922) du «  Miniature Table Railway » à l’échelle OO soit la moitié du O sur voie de 16,5 mm[5].
  • 1925 : Le «  Miniature Table Railway » devient électrique (sur secteur 110/220 volts) ou batterie de 6 volts[réf. souhaitée].
  • 1926 : Création du « Train mignon » J de P (France) constitué par un ensemble complet (train, pont..)[réf. souhaitée].
  • 1935 (le 3 mars) : à la foire de Leizpig (Allemagne), apparition du « Trix Express » au 1/90 sur voie de 16,5 mm, qui sera ensuite rebaptisé « Trix Twin Railway ». La voie sur support bakélite est équipée de 3 rails qui permettent la circulation simultanée de 2 trains[réf. souhaitée].
  • 1936 : Märklin présente toute une gamme d’ensembles complets, ainsi qu’un réseau totalement fonctionnel (circulation des trains, éclairage, caténaire fonctionnelle.). Ce réseau existe et fonctionne toujours[6].
  • 1938 : Apparition de Hornby Dublo pour « Double O » (Angleterre)[réf. souhaitée].

Écartements normalisés[modifier | modifier le code]

Le HO présente plusieurs reproductions d'écartements de rails, induisant un grand nombre de désignations. Ceux-ci sont normalisés par deux instances : le MOROP[7] (Europe), ou la NMRA[8] (États-Unis) :

  • HO seul désigne la reproduction de voie d'écartement standard. 1 435 mm réels sont réduits à 16,5 mm d'écartement. Cette échelle est normalisée à 1:87 pour le MOROP et 1:87,1 pour la NMRA.
  • HOm, pour la voie métrique (normalisée en Europe), écartement prototype de 85 cm à 125 cm, usuellement 1 000 mm, réduit à 12 mm d'écartement.
  • HOe, pour la voie étroite (Europe), écartement prototype de 65 cm à 85 cm, usuellement de 60 cm à 75 cm réels, réduits à 9 mm d'écartement.
  • Dans les pays germanophones il peut être fait usage en place de l'indice i (voies industrielles) de la lettre f (pour voies de chantier), donnant HOi et HOf, pour la voie étroite également, mais pour des écartements prototypes de 40 cm à 65 cm, réduits à 6,5 mm d'écartement.
  • HOz indique la présence d'une crémaillère (Europe). On peut donc trouver des désignations telles que HOmz.
  • HOn2, pour la voie de deux pieds d'écartement (USA), réduit à 7 mm d'écartement. L'indicatif n (pour narrow, « étroit » en anglais) indique une voie étroite.
  • HOn3, pour la voie étroite de trois pieds, soit 0,914 m (USA), réduit à 10,5 mm d'écartement[9].
  • HOn30, pour la voie étroite de trente pouces, soit 0,762 m (USA), réduit à 9 mm d'écartement par commodité[10].

Variantes et échelles proches[modifier | modifier le code]

Le 00[modifier | modifier le code]

La variante 00 (Double-zéro) souvent associée au HO, est une particularité anglaise, normalisée par la NMRA[11]. Il s'agit de la reproduction de la voie d'écartement standard à l'échelle 1:76,2, roulant sur de la voie de 16,5 mm d'écartement pour plus de facilité, le gabarit des modèles britanniques en 00 étant très proche de ceux en HO. L'écartement modèle, reproduisant fidèlement la voie d'écartement standard serait de 19,1 mm d'écartement.

Les variantes à voie étroite sont désignées par rapport à l'écartement miniature choisi. Le 009 reproduit les trains à voie étroite réels roulant sur un écartement de voie reproduit par de la voie de 9 mm d'écartement.

Le HO japonais[modifier | modifier le code]

Le HO japonais est réduit au 1:87 pour reproduire la voie de 1 067 mm d'écartement, la plus courante sur l'île, sur une voie modèle de 12 mm. Depuis que le Shinkansen est d'écartement standard de 1 435 mm, c'est 16,5 mm.

Normes fines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Proto87.

Certains modélistes préfèrent avoir recours à des mesures encore plus proches des prototypes réels que ce que préconisent les instances de normalisation. Les pratiquants de ces normes fines (fine scale en anglais) sont regroupés sous le terme de Proto87 (de l'anglais prototypical, désignant le prototype modèle reproduit, suivi de la valeur chiffrée de l'échelle choisie).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 1:87,1 pour la NMRA ; voir (en) Norme S-1.2 Standards for Scale Models.
  2. Loco Revue n°545, février 1992, page 114
  3. (en) Sondage effectué par la revue virtuelle Model Railroad Hobbyist.
  4. 1:43,5, 1:45 ou 1:48, prononcée zéro mais écrite O. Voir Modélisme ferroviaire#Échelles normalisées.
  5. Whitehouse/ Levy: Histoire illustrée des trains miniatures ISBN 2-85961-093-6 Bison book limited.
  6. De Ville / Alain van Den Abeele: Märklin, miroir de son temps ISBN 2-88468-015-2 Gsn / IHM Publishing
  7. (fr)(de) Norme 010 : Rapports de réduction, échelles, écartements[PDF] sur le site du MOROP.
  8. (en) Norme S-1.2 Standards for Scale Models sur le site de la NMRA.
  9. Cette échelle est considérée comme suivant des normes fines, d'où une normalisation différente.
  10. L'écartement de 9mm est celui de la voie normale à l'échelle N (1:160).
  11. (en) Normalisation du 00 par la NMRA.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :