Sally Hawkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hawkins.

Sally Hawkins

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sally Hawkins sur le tournage de Persuasion

Nom de naissance Sally Cecilia Hawkins
Naissance 27 avril 1976 (38 ans)
Dulwich, Londres
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Profession Actrice
Films notables Vera Drake (2004)
Layer Cake (2004)
Le Rêve de Cassandre (2006)
Be Happy (2007)
Une éducation (2009)
We Want Sex Equality (2011)

Sally Cecilia Hawkins, née le 27 avril 1976 à Dulwich en Londres, Royaume-Uni, est une actrice britannique. Elle a accédé à la consécration pour son rôle de la fantasque institutrice Poppy dans la comédie Be Happy (2008) qui lui a valu de nombreuses récompenses dont le Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie ou film musical ainsi que l'Ours d'argent de la meilleure actrice au Festival de Berlin, édition 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Jacqui et Colin Hawkins, auteurs de livres pour enfants très connus en Angleterre, elle sort diplômée de la Royal Academy of Dramatic Arts (RADA) en 1998, et débute naturellement sa carrière au théâtre dès 1998 dans le répertoire classique : des pièces de Shakespeare (Romeo and Juliet, Much Ado about Nothing, A Midsummer Night's Dream), puis The Way of the World (2003), Country Music de Simon Stephens (2004) ainsi que La Maison de Bernarda Alba (2005), de Federico García Lorca adaptée par David Hare et dans laquelle elle interprète Adela. C'est Mike Leigh qui la prend sous son aile et qui lui permet de faire ses débuts au cinéma : il la dirige dans le drame All or Nothing en 2002 avec Timothy Spall, puis en 2004 dans le drame Vera Drake. Elle donne la réplique à Daniel Craig également en 2004 dans le thriller Layer Cake. Concrétisant sa passion pour la comédie et pour l’écriture (c’est également une passionnée de littérature) elle joue dans 3 épisodes de la série comique Little Britain de 2003 à 2005 et participe à l’écriture de la série Concrete Cow pour radio 4 en 2002/2003.

Mais c'est surtout par le biais de la télévision qu'elle se construit une popularité en Angleterre : enchainant les téléfilms, dont un (petit mais remarqué) rôle dans la première adaptation du roman sulfureux de Sarah Waters Tipping the Velvet par la BBC en 2005, elle est saluée, ainsi que sa partenaire l'actrice Elaine Cassidy (Maud Lilly) pour son interprétation de Sue Trinder dans l'adaptation (toujours par la BBC) d'un autre roman de Sarah Waters, Du bout des doigts (Fingersmith), nommée au BAFTA en 2006. Elle y incarne une jeune pickpocket orpheline, qui vit avec sa famille adoptive de petits vols et larcins en tous genres dans les bas-fonds du Londres du XIXe siècle et qui, à la veille de sa majorité, se voit proposer par un certain Richard Rivers, d'escroquer une autre jeune (mais riche) orpheline, Maud Lilly, qui vit dans un manoir de la campagne anglaise avec son oncle collectionneur de livres anciens d'un genre tout particulier. Elle retrouve pour ce téléfilm Imelda Staunton, qui était déjà à ses côtés dans Vera Drake, de Mike Leigh.

Après un passage sur scène dans The Winterling une nouvelle création de Simon Stephens, produite sur la scène du Royal Court Theatre, Sally est saluée pour sa composition dans le téléfilm Persuasion, d'après le roman éponyme de Jane Austen dans lequel elle incarne le rôle principal d'Anne Elliot, jeune aristocrate de 27 ans qui, s'étant laissée convaincre par sa famille de rompre en 1806 ses fiançailles à l'âge de 19 ans avec un jeune lieutenant de la Royal Navy, Frederic Wentworth, roturier sans fortune, voit celui-ci réapparaître dans sa vie à la fin de la guerre, ayant gagné fortune et galons. Son interprétation d'Anne, qui est une héroïne particulière dans la bibliographie austénienne, lui vaut la Nymphe d'Or de la meilleure actrice au Festival de télévision de Monte-Carlo.

Après avoir tourné pour Woody Allen dans Le Rêve de Cassandre aux côtés d'Ewan McGregor et de de Colin Farrell, elle accède finalement à la reconnaissance mondiale suite à sa troisième collaboration avec Mike Leigh dans la comédie Be Happy. Elle y incarne le rôle de Poppy, institutrice déjantée et fantasque, optimiste à outrance, et faisant face à toutes les situations de façon toujours positive, au grand dam de son entourage. L'authenticité et la fraicheur de son jeu lui apportent nombre de récompenses : l'Ours d'argent de la meilleure actrice au Festival de Berlin, le Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie ou film musical, le prix de la meilleure révélation féminine au Festival de Hollywood ainsi que les prix de la meilleure actrice de la part des critiques de Boston, San Francisco, New York et Los Angeles, pour n'en citer que quelques-uns. Malheureusement, et pour une raison inconnue, elle a été snobée aux Oscars et aux Baftas 2009.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :