Kathleen Turner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Turner.

Kathleen Turner

Description de cette image, également commentée ci-après

Kathleen Turner au Rallye Planned Parenthood à New York en 2011.

Nom de naissance Mary Kathleen Turner
Naissance (59 ans)
Springfield, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice

Kathleen Turner, née le à Springfield (Missouri), est une actrice américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un diplomate et d'une enseignante, elle vit une enfance d'expatriée au fil des mutations de son père au Canada, au Venezuela, à Cuba et en Angleterre. Ancienne gymnaste, diplômée de l'université du Maryland, elle commence sa carrière avec un rôle dans le soap opera The Doctors à la fin des années 1970. Elle a été une des actrices majeures des années 1980 avant de voir sa carrière marquer le pas au cours des années suivantes.

Ses débuts au cinéma[modifier | modifier le code]

Son premier rôle au cinéma lui apporte une célébrité immédiate  : Matty Walker, la séductrice rusée et irrésistible de La Fièvre au corps (1981) illustre sa capacité à incarner les femmes fatales. Elle enchaîne avec des rôles de comédies où elle triomphe également  : L'Homme aux deux cerveaux (1983) et surtout À la poursuite du diamant vert (1984) qui lui apporte son premier succès public et sa première récompense d'actrice  : un Golden globe. Elle poursuit avec d'autres succès qui lui permettent de rencontrer de prestigieux réalisateurs  : L'Honneur des Prizzi de John Huston (qui lui vaut un nouveau Golden globe), Peggy Sue s'est mariée de Francis Ford Coppola. La Guerre des Rose (1989) la voit retrouver Michael Douglas. Elle prête sa voix grave et sensuelle au personnage de Jessica Rabbit dans Qui veut la peau de Roger Rabbit ?.

Le creux des années 1990[modifier | modifier le code]

Après cette décennie de succès, elle ne retrouvera plus de rôle cinématographique de cet acabit. Ses problèmes de santé (Polyarthrite rhumatoïde) et la prise de poids qui en découle l'expliquent sans doute en partie. Elle marque tout de même le public grâce à des rôles où elle n'hésite pas à ridiculiser le glamour  : elle est la Serial Mother, de John Waters, et, Mme Lisbon dans Virgin Suicides de Sofia Coppola.

Depuis les années 2000[modifier | modifier le code]

Elle incarne Charles Bing, le père travesti de Chandler dans la série Friends en 2001 pour 3 épisodes.

En 2009, elle incarne Sue Collini dans la série Californication, pour 10 épisodes.

En 2012, elle est à l'affiche du film The Perfect Family au côté d'Emily Deschanel.

En 2014, elle est au cinéma dans la comédie Dumb and Dumber To, aux côtés de Jim Carrey, Jeff Daniels et Laurie Holden.

Les succès au théâtre[modifier | modifier le code]

Depuis 1990, c'est au théâtre qu'elle obtient le plus de reconnaissance  : à Broadway où elle reprend avec succès le rôle de Maggie dans La Chatte sur un toit brûlant ( une nomination au Tony Awards). En 2000, à Londres, elle reprend le rôle de Mme Robinson dans l'adaptation théâtrale du Lauréat. En 2005, elle est choisie par le dramaturge Edward Albee pour incarner Martha dans la nouvelle production new-yorkaise de Qui a peur de Virginia Woolf ? (théâtre). C'est à nouveau un grand succès tant de la part du public que de celui de la critique[1].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

En 1986, le chanteur autrichien Falco lui rend hommage dans la chanson The Kiss of Kathleen Turner.

En 2004, elle fait partie du jury[2] du Festival de Cannes 2004, sous la présidence de Quentin Tarantino.

« En 2013, elle reçoit, lors du Festival des films du monde (FFM) de Montréal, le Grand Prix spécial des Amériques soulignant l'ensemble de sa carrière. Lors d'une conférence de presse avec les médias montréalais précédent la remise de ce prix, elle déclare : «J'y ai réfléchi et je crois que je suis assez vieille pour avoir droit à cet honneur. »

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :