Sarah Waters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Waters.

Sarah Waters

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sarah Waters en dédicace à Chicago en 2006.

Activités Romancière
Naissance 21 juillet 1966 (48 ans)
Neyland, Pembrokeshire,
Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Langue d'écriture Anglais
Genres Roman historique
Distinctions Stonewall Book Award
British Book Award

Œuvres principales

Caresser le velours (1998)
Du bout des doigts (2002)
Ronde de nuit (2006)
L'Indésirable (2009)

Sarah Waters, née à Neyland, petite ville côtière du comté de Pembroke, au Pays de Galles, le 21 juillet 1966, est une écrivaine britannique ouvertement lesbienne. Elle vit actuellement dans le quartier de Kennington à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'université du Kent et une thèse en littérature anglaise, elle est un temps libraire, puis enseignante. Son premier roman, Tipping the Velvet (Caresser le velours) paraît en 1998 et a pour sujet le lesbianisme à l'époque victorienne (le velours étant l'un des noms du sexe féminin dans l'argot de l'époque). Gros succès de librairie, l'œuvre connaît, sur un scénario d'Andrew Davies, une adaptation sous le titre Tipping the Velvet, une mini-série en trois parties pour la chaîne de télévision BBC Two.

Son second roman Affinity (Affinités), paru en 1999, remporte le prix Stonewall Book. L'action se déroule dans une prison de femmes à Londres à l'époque victorienne et reprend les thèmes chers à Waters (amour, trahison, corruption, machiavélisme et suspense) en y intégrant cette fois une touche de spiritisme. Ce roman, également adapté pour la télévision par Andrew Davies, donne lieu à un téléfilm produit par la chaîne de télévision ITV et diffusé en Grande-Bretagne au printemps 2008.

Son troisième roman, Fingersmith (Du bout des doigts), paru en 2002, apporte à son auteur la consécration. L'histoire est basée sur des thèmes du roman populaire (complot, enlèvement d'enfants, monde des voleurs comme dans Oliver Twist), donnant un roman policier historique qui fait une large place aux amours lesbiennes. Aisling Walsh adapte ce 3e roman en 2005 pour BBC One, dans une mini-série mettant en vedette Elaine Cassidy, Sally Hawkins et Imelda Staunton.

Sarah Waters reçoit le prix des Libraires et le British Book Awards (Auteur de l'année 2002). Elle est élue « auteur de l’année » par le Sunday Times en 2003.

Dans The Night Watch (La Ronde de nuit), ouvrage paru en anglais en 2006, les personnages (quatre femmes, dont trois sont lesbiennes, et un homme homosexuel) partagent secrets et scandales dans le Londres des années 1940.

Également situé dans les années 1940, The Little Stranger (L'Indésirable), paru en 2009, s'éloigne de l'univers des précédents romans de Sarah Waters. Sans personnages ouvertement lesbiens, le récit se penche sur les changements économiques suscités par la montée du socialisme dans la Grande-Bretagne de l'après-guerre. Les critiques ont noté la parenté de cette œuvre avec les romans d'Evelyn Waugh. Lors de l'élaboration de L'Indésirable, Sarah Waters transforme peu à peu le récit en histoire de fantôme, se concentrant sur une famille gentry anglaise qui ne peut plus se permettre de maintenir une vaste propriété de campagne.

Son 6e roman, The Paying Guests, paraît en 2014. Il s'agit à nouveau d'une histoire lesbienne qui, cette fois, se déroule dans la capitale britannique en 1922.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Tipping the Velvet (1998)
    Publié en français sous le titre Caresser le velours, traduit par Erika Abrams, Paris, Denoël, coll. Denoël et d'ailleurs, 2001 (ISBN 2-207-25244-2) ; réédition, Paris, 10/18 no 3550, 2003 (ISBN 2-264-03609-5)
  • Affinity (1999) - Stonewall Book Award
    Publié en français sous le titre Affinités, traduit par Erika Abrams, Paris, Denoël, coll. Denoël et d'ailleurs, 2004 (ISBN 2-207-25604-9) ; réédition, Paris, 10/18 no 3935, 2006 (ISBN 2-264-04362-8)
  • Fingersmith (2002)
    Publié en français sous le titre Du bout des doigts, traduit par Erika Abrams, Paris, Denoël, coll. Denoël et d'ailleurs, 2003 (ISBN 2-207-25359-7) ; réédition, Paris, 10/18 no 3766, 2005 (ISBN 2-264-04107-2)
  • The Nightwatch (2006)
    Publié en français sous le titre Ronde de nuit, traduit par Alain Defossé, Paris, Denoël, coll. Denoël et d'ailleurs, 2006 (ISBN 2-207-25814-9) ; réédition, Paris, 10/18 no 4064, 2007 (ISBN 978-2-264-04506-5)
  • The Little Stranger (2009)[1] [2]
    Publié en français sous le titre L'Indésirable, traduit par Alain Defossé, Paris, Denoël, coll. Denoël et d'ailleurs, 2010 (ISBN 978-2-20726169-9) ; réédition, Paris, 10/18 no 4490, 2011 (ISBN 978-2-264-05237-7)
  • The Paying Guests (2014)

Adaptations[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.sarahwaters.com/
  2. Publié au Québec aux Éditions Alto.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]