Pat Tillman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tillman.
Pat Tillman
Patrick Daniel Tillman Jr.
Photographie officielle de Patrick Tillman fournie par le Département de la Défense des États-Unis.
Photographie officielle de Patrick Tillman fournie par le Département de la Défense des États-Unis.

Naissance 6 novembre 1976
Fremont (Californie)
Décès 22 avril 2004
Spera (Afghanistan)
Mort au combat
Origine Américain
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme Armée de terre des États-Unis :
2e bataillon de Rangers
75e régiment de Rangers
Grade Caporal (posthume)
Années de service 2001 – 2004
Conflits Guerre contre le terrorisme
Guerre d'Irak
Guerre d'Afghanistan
Distinctions Silver Star
Purple Heart
Meritorious Service Medal

Patrick Daniel « Pat » Tillman Jr., né le 6 novembre 1976 à Fremont en Californie et mort le 22 avril 2004 à Spera en Afghanistan, est un joueur de football américain et un militaire américain. Sportif professionnel, il abandonne sa carrière sportive suite aux attentats du 11 septembre 2001 pour s'engager dans l'armée américaine. Il trouve la mort au combat, devenant ainsi le premier ex-professionnel de football américain tué sous l'uniforme américain depuis la mort de Bob Kalsu (en) pendant la guerre du Viêt Nam en 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et famille[modifier | modifier le code]

Patrick Daniel Tillman Jr. est né le 6 novembre 1976 à Fremont en Californie[1]. Fils de Mary et Patrick Tilman, il est l'aîné d'une fratrie qui compte deux frères[1]. Il est décrit comme proche de ses amis et sa famille.

Tillman excelle au football américain au lycée. Il étudie à la Leland High School (en) de San José entre 1990 et 1994[1]. Il aide l'école à remporter le championnat régional (le Central Coast Division I Football Championship)[1]. Tillman reçoit en 1994 une bourse et intègre l'université d'État de l'Arizona[1].

Peu avant son engagement dans l'armée, il se marie avec son amour de jeunesse, Marie Ugenti Tillman. Il est aussi très proche de son frère, Kevin Tillman (en), qui, sportif comme lui, s'enrôlera avec lui dans l'armée et se fera connaître plus tard comme un activiste anti-guerre.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Football universitaire[modifier | modifier le code]

À partir de 1994, il est linebacker pour les Sun Devils d'Arizona State de l'université d'État de l'Arizona en National Collegiate Athletic Association (NCAA). Mesurant 1,80 mètre, il a taille moyenne pour le poste de linebacker. Cela ne l'empêche pas d'être très bon. En tant que première année, il aide son équipe à rester invaincu lors de la saison 1996 et à ainsi accéder au Rose Bowl cette année. En 1997, il est élu « Joueur défensif de l'année » de la Pacific-12 Conference.

Tillman suit des études de marketing et est diplômé en trois ans et demi d'université. Il obtient également de nombreuses récompenses universitaires dont le « prix universitaire Clyde B. Smith » en 1996 et 1997, le « prix étudiant-athlète de l'année Sporting News Honda » en 1997 et le « prix étudiant-athlète de l'année Sun Angel » en 1998. Il intégrera à titre posthume le College Football Hall of Fame.

Football professionnel[modifier | modifier le code]

Pat Tillman

Nom complet Patrick Daniel Tillman Jr.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de naissance 6 novembre 1976
Lieu de naissance Fremont (Californie)
Taille 1,8 m (5 11)
Numéro 40
Position Safety
Date de décès 22 avril 2004
Lieu de décès Spera (Afghanistan)
Carrière universitaire ou amateur
1994 - 1997 Sun Devils d'Arizona State
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 226e au total en 1998 par les
Cardinals de l'Arizona
1998-2001 Cardinals de l'Arizona
Carrière pro. 1998 – 2001

College Football Hall of Fame 2010

(en) Statistiques sur NFL.com

Tillman est sélectionné à la 226e position (7e tour) lors de la draft NFL 1998 (en) par l'équipe des Cardinals de l'Arizona. Linebacker, il change de poste pour devenir safety. Durnat cette période, il réside à Chandler dans la banlieue de Phoenix.

Il dispute dix des seize matches des Cardinals lors de sa première saison professionnelle. À un moment donné dans sa carrière en National Football League (NFL), par loyauté envers les Cardinals, il refuse une offre de contrat de cinq ans pour 9 millions de dollars émanant des Rams de Saint-Louis.

Après les attentats du 11 septembre 2001, en mai 2002, il refuse de renouveler son contrat chez les Cardinals malgré une offre de contrat de 3,6 millions de dollars pour trois ans. Il abandonne alors sa carrière sportive malgré un salaire en 2002 de 512 000 dollars annuels.

Tillman compte au total 60 matchs en quatre années en NFL. Il termine avec 238 tacles, 2,5 sacks, 3 interceptions pour 37 yards, 3 fumbles forcés, 12 passes déviées et 3 fumbles récupérés. En outre, il compte une course pour 4 yards et 3 retours de kickoff pour 33 yards.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Après son refus de poursuivre chez les Cardinals, il rejoint l'armée de terre des États-Unis comme son frère Kevin Tillman (en) qui évolut lui dans les ligues mineures de baseball et avait signé chez les Indians de Cleveland. Les deux frères terminent le Ranger Assessment and Selection Program (en) à la fin de l'année 2002 et sont affectés au 2e bataillon de Rangers à la Joint Base Lewis-McChord dans l'État de Washington. Pat Tillman réside à University Place avec sa femme avant d'être déployé en Irak. Après avoir participé à la phase initiale de l'opération liberté irakienne, il entre en septembre 2003 à la Ranger School de Fort Benning en Géorgie. Il en sort diplômé le 28 novembre 2003.

Tillman est redéployé en Afghanistan. Il trouve la mort le 22 avril 2004 dans une embuscade ennemie à Spera qui fait également un autre mort et deux blessés. Spera se trouve à environ 40 kilomètre au sud-ouest de Khost, près de la frontière avec le Pakistan. L'armée américaine affirme d'abord que Tillman et son unité ont été attaqués dans une apparente embuscade.

Opposé à la guerre d'Irak, Tillman se disait « non-religieux ».

Enquête sur sa mort[modifier | modifier le code]

Les enquêtes menées par le Département de la Défense et le Congrès permettent de conclure plus tard que la mort de Tillman fut provoquée par un tir ami.

Postérité[modifier | modifier le code]

Le caporal Tillman reçut de Stanley McChrystal la Silver Star à titre posthume.

Ses numéros de maillot 40 (Cardinals de l'Arizona) et 42 (Sun Devils d'Arizona State) ont été retirés en sa mémoire. Un autocollant de son numéro dans la NFL fut porté sur le casque de toutes les équipes NFL le 19 septembre 2004 et les Cardinals le gardèrent toute la saison. Le hockeyeur Mike Ricci des Coyotes de Phoenix — une autre importante franchise sportive de Phoenix — changea de numéro de maillot pour prendre le 40. Tillman est College Football Hall of Fame en 2010.

Une place près de l'University of Phoenix Stadium a été nommée « Pat Tillman Freedom Plaza » et un mémorial a été créé à Glendale. Son nom a également été donné au Mike O'Callaghan-Pat Tillman Memorial Bridge, un pont en arc à quatre voies sur la route 93 reliant les états du Nevada et de l'Arizona et qui enjambe le Colorado.

The Tillman Story (2010), un documentaire américain réalisé par Amir Bar-Lev (en), a pour sujet la mort de Pat Tillman.

Une base d'opération située en Afghanistan a été nommée Forward Operating Base Tillman.

Une fondation, la Pat Tillman Foundation, a été créé en sa mémoire[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Jon Krakauer, Where Men Win Glory : The Odyssey of Pat Tillman, Anchor,‎ 2010, 480 p. (ISBN 978-0307386045)
  • (en) Philip Martin McCaulay, Pat Tillman : A Hero of War, Lulu.com,‎ 2010, 56 p. (ISBN 978-0557198726)
  • (en) Mary Tillman et Narda Zacchino, Boots on the Ground by Dusk : My Tribute to Pat Tillman, New York, Modern Times,‎ 2008 (ISBN 978-1-59486-880-1, lien LCCN?)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) « Growing up », Pat's Story, sur pattillmanfoundation.org (consulté le 9 février 2014)
  2. (en) « Pat Tillman Foundation », sur pattillmanfoundation.org (consulté le 9 février 2014)