Base aérienne de Bagram

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Base aérienne de Bagram
Un A-10 Thunderbolt II sur la base aérienne de Bagram
Un A-10 Thunderbolt II sur la base aérienne de Bagram
Localisation
Pays Drapeau de l'Afghanistan Afghanistan
Coordonnées 34° 56′ 42″ N 69° 15′ 49″ E / 34.944945, 69.26360634° 56′ 42″ Nord 69° 15′ 49″ Est / 34.944945, 69.263606  
Altitude 1 492 m (4 895 ft)

Géolocalisation sur la carte : Afghanistan

(Voir situation sur carte : Afghanistan)
Base aérienne de Bagram
Pistes
Direction Longueur Surface
03/21 3 003 m (9 852 ft) béton
Informations aéronautiques
Code AITA OAI
Code OACI OAIX
Type d'aéroport Militaire
Gestionnaire Flag of the United States Air Force.svg U.S. Air Force

La base aérienne de Bagram est un aéroport situé près de l'antique cité de Bagram, au sud-est de Charikar dans la province de Parvan, en Afghanistan. Bagram est situé dans une vallée orientée nord-sud entouré de montagnes culminant à 5480 m.

Historique[modifier | modifier le code]

Des Special Forces aidant un membre de l'Alliance du Nord sur la base aérienne de Bagram. À l'arrière plan, un Mi-17 affrété par la CIA durant l'opération Anaconda en 2002.

L'aéroport dispose d'une unique piste d'une longueur de 3003 mètres construite en 1976. Les États-Unis ont consacré 68 millions de dollars à la construction d'une nouvelle piste d'une longueur de 3500 mètres achevée à la fin 2006.

La base aérienne est composée de trois grands hangars, une tour de contrôle et de nombreux édifices annexes (logistique et logements) ainsi que de 5 zones de dispersion.

Elle comprend plus de 13 000 mètres carrés de piste d’envol.

De nombreux édifices de la base construits par les Soviétiques ont été détruits durant les années de lutte entre les divers protagonistes des guerres en Afghanistan.

La nouvelle piste, allongée de 600 m et gagnant 28 cm en épaisseur, est capable d'accueillir les plus grands appareils civils et commerciaux tels que le Lockheed C-5 Galaxy ou le Boeing 747. En 2006, la base était toujours sous le contrôle des forces de la coalition, et hébergeait 17 000 militaires, pour la majorité Américains.

Depuis février 2009, cette base accueille également un détachement de l'armée de l'air française équipé de drônes MALE (moyenne altitude longue endurance) dont le nom est Harfang.

En mai 2008, l'armée américaine a été contrainte de confisquer et de faire brûler des bibles dans la base de Bagram. L'année suivante, Al Jazeera révéla en effet que l'aumônier militaire en chef, le lieutenant-colonel Gary Hensley, avait alors prôné la conversion de la population et distribuait des bibles en dari et pachto envoyées par une église américaine[1],[2],[3],[4].

Vestiges de la base aérienne soviétique de Bagram.

La base aurait été la cible d'une attaque en mai 2010[5]. Des médias allemands ont en effet révélé qu'un commando composé d'une vingtaine de combattants islamistes auraient mené un assaut contre la base militaire américaine de Bagram. Sept militaires américains auraient été blessés et neuf assaillants seraient décédés lors de l'attaque, dont Harrach Bekkay, un islamiste allemand d'origine marocaine.

Le centre de détention[modifier | modifier le code]

Le centre de détention voisin de la base aérienne de Bagram a été fortement critiqué pour des abus sur des prisonniers. En 2005, le New York Times[6] a révélé que deux détenus, reconnus par la suite innocents, avaient été battus à mort par leurs gardiens américains. Amnesty International a parlé de torture pour décrire les traitements infligés aux détenus [7]. Il s'agit de Habibullah décédé le 4 décembre, 2002 et de Dilawar, décédé le 10 décembre, 2002. C'était un chauffeur de taxi afghan âgé de 22 ans. En novembre 2009, plus de 600 détenus étaient incarcérés à Bagram sans être inculpés et sans avoir l'assistance d'avocats [8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. US army 'does not promote religion', Al Jazeera, 9 mai 2009
  2. Soldiers In Afghanistan Given Bibles, Told To "Hunt People For Jesus" (VIDEO), The Huffington Post, 4 mai 2009.
  3. Military burns unsolicited Bibles sent to Afghanistan, CNN, 22 mai 2009
  4. L'armée US brûle des bibles en Afghanistan, Slate.fr, 20 mai 2009
  5. (en) Al-Qaeda fighter Bekkay Harrach 'killed in Afghanistan' BBC News, 20 janvier 2011
  6. http://www.nytimes.com/2005/05/20/international/asia/20abuse.html?ex=1274241600&en=4579c146cb14cfd6&ei=5088
  7. http://www.amnesty.org/en/library/asset/AMR51/031/2009/en/0bff962f-643e-476b-9041-98dc5c43d616/amr510312009en.pdf
  8. Guantanamo, une épine dans le pied de l'administration Obama, Le Monde avec AFP et Reuters, 13 novembre 2009

Articles connexes[modifier | modifier le code]