Rose Bowl Game

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

34° 09′ 41″ N 118° 10′ 03″ O / 34.16125, -118.16757 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rose Bowl (homonymie).

Rose Bowl
"The Granddaddy of Them All"
Rose Bowl Game presented by Vizio

alt=Description de l'image Rose Bowl Presented by Vizio.jpg.
Généralités
Sport Football américain
Création 1902, 1916-présent
Autre(s) nom(s) Tournament East–West football game
(1902, 1916–1922)
The Rose Bowl Game
(1923–1998)
The Rose Bowl Game presented by AT&T
(1999–2002)
The Rose Bowl Game presented by PlayStation 2
(2003)
The Rose Bowl Game presented by Citi
(2004–2010)
The Rose Bowl Game presented by Vizio
(2011–2014)
Organisateur(s) NCAA
Catégorie Universitaire
Périodicité Annuel
Lieu Rose Bowl Stadium
Pasadena, CalifornieDrapeau des États-Unis
Précédemment :
Tournament Park
(1902, 1916–1922)
San Francisco, CalifornieDrapeau des États-Unis
Wallace Wade Stadium
ex Duke Stadium (1942)[1]
Durham, North Carolina
Drapeau des États-Unis
Date 1° Janvier
Participants Big 10, Pac-12[2]
Dotation 18.000.000 US$ (comme en 2009)[3]
Affluence 92.542

Le Rose Bowl est un match annuel de football américain de niveau universitaire se tenant au Rose Bowl Stadium à Pasadena, près de Los Angeles.    

Le match se joue traditionnellement le 1er janvier. Si le jour de l'an tombe un dimanche, le match est déplacé au lundi 2 janvier, ce qui est arrivé 14 fois jusqu'à la saison 2013. Toutefois, si cette rencontre tient lieu de finale nationale universitaire, le match est reporté au mercredi 4 janvier comme ce fut le cas en 2006.    

C'est le plus ancien et le plus prestigieux de tous les bowls universitaires. Il est d'ailleurs surnommé le Granddaddy of Them All (le grand-père de tous).    

Depuis 2011, il est officiellement dénommé le Rose Bowl Game presented by Vizio pour raisons de sponsoring.    

La première édition a eu lieu en 1902 et après une interruption a été joué de façon ininterrompue depuis 1916.    

Le Rose Bowl est d'ailleurs devenu centenaire le 1er janvier 2014[4].    

Historique[modifier | modifier le code]

Le Rose Bowl a été créé par un organisme sans but lucratif, la Pasadena Tournament of Roses Association. À l'origine, cette association était un regroupement de membres d'un club de chasse de Pasadena et d'anciens résidents de l'est et du midwest. Ceux-ci étaient désireux de célébrer le "redoux" par un défilé dédié aux fleurs (voir Tournoi de la parade des roses).En 1895, la Pasadena Tournament of Roses Association crée le festival du même nom lequel se déroule le jour de l'an et en 1902, dans le but de récolte de fonds supplémentaires, décide de multiplier les festivités liée à la parade en y ajoutant un match de football américain. Le match qui y sera organisé constituera le premier match d'après-saison régulière de football américain universitaire.

Du Tournament Park au Rose Bowl Stadium[modifier | modifier le code]

L'université de Stanford représentant la West accepte l'invitation et rencontre l'université du Michigan représentant l'East dans un match qui est appelé le Tournament East-West football game. Le match a lieu à Pasadena au Tournament Park, approximativement situé 3 miles au sud-est de l'actuel Rose Bowl Stadium près du campus de Caltech. L'université de Stanford menée 49-0 abandonne dans le troisième quart-temps. Michigan fini ainsi la saison sur une fiche de 11 victoires pour aucune défaite et l'équipe est sacrée champion national. Le match fut tellement déséquilibré que les organisateurs décident d'abandonner le football américain préférant organiser des courses de chars[5].

Le tout premier Rose Bowl au Tournament park en 1902

En 1916, le match de football fait son retour. La foule est présente et même trop nombreuse par rapport aux infrastructures du Tournament Park. William L. Leishman, président du tournoi en 1920, envisage alors la construction d'un stade. Il fera s'ériger le premier grand stade moderne de football. Le nouveau stade accueille son premier match de football en 1923. Il sera par la suite dénommé la «cuvette de Rose », en anglais le « Rose Bowl ».

Le stade sera reconfiguré et transformé à plusieurs reprises au cours de son existence. Pendant de nombreuses années, le Rose Bowl Stadium sera le stade de football aux États-Unis avec la plus grande capacité possible de spectateurs. Il sera seulement dépassé en 1998 par le Michigan Stadium[6],[7]. La capacité maximale sera atteinte avec 104.594 sièges de 1972 à 1997. Cette capacité sera réduite après le Rose Bowl de janvier 1998. Le Rose Bowl de 2006, qui constituait également la finale nationale du BCS, présentait une assistance de 93.986. Le bowl de 2011 entre TCU et Wisconsin réunira une assistance de 94.118 personnes[8]. À partir de 2012, le Rose Bowl Stadium ayant été limité officiellement à 92.542 places, il est dès lors classé septième de tous les stades de football américain en matière de capacité. Il est toujours le plus grand des stades actuels accueillant un match universitaire d'après-saison régulière[9]. C'est aussi le seul stade accueillant un match du BCS a ne pas être aussi un stade de NFL.

Le lien avec les Conférences de 1916 à 1949[modifier | modifier le code]

Lors des premières éditions (excepté pendant la première guerre mondiale), le Rose Bowl alignera une équipe (pas nécessairement le champion) issue de la Pacific Coast Conference ayant donné naissance à l'actuelle Pacific 12 Conference. Cette équipe sera opposée à une équipe de la Eastern US. Pendant les deux dernières années de la première guerre mondiale, des équipes issues de bases militaires se rencontreront lors du Rose Bowl

Au cours de son histoire, le bowl sera le théâtre de grandes rencontres mettant en présence de grandes équipes dirigées par les meilleurs entraîneurs de l'époque. Le Rose Bowl de 1925 en est un exemple puisqu'il alignait l'équipe de Notre Dame et ses Four Horseman dirigée par Knute Rockne et l'équipe de Stanford dirigée par "Pop" Warner. On peut également citer le Rose Bowl de 1926 (victoire du Crimson Tide de l'Alabama sur les Huskies de Washington) et celui de 1940 (avec les Trojans d'USC de Howard Jones opposés aux Volunteers du Tennessee de Bob Neyland). Pendant cette période, il y eut 10 rencontres qui opposèrent des équipes invaincues en cours de saison régulière ce qui situe le niveau très élevé des rencontres.

Le déménagement de 1942 à Durham en Caroline du Nord[modifier | modifier le code]

Après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor le 7 décembre 1941 et une série d'attaques maritimes au large de la côte Ouest à partir du 18 décembre 1941[10], des craintes commencèrent à naître au sujet d'une attaque japonaise sur le territoire même de la côte ouest des États-Unis. La Rose Parade avec son million de visiteurs et le Rose Bowl avec ses 90.000 spectateurs auraient pu faire des cibles idéales pour les forces Japonaises. Le lieutenant Général John L. DeWitt préconisa l'annulation des deux événements. Le comité du Rose Bowl pensa tout d'abord l'annuler [11],[12],[13] mais le 16 décembre 1941, l'université de Duke se proposa d'accueillir l'événement dans son stade à Durham en Caroline du Nord. Le match fut organisé le 1er janvier 1942 et vit la victoire d'Oregon State par 20 à 16 sur Duke[14],[15].

Accord Big 9 Conference – Pacific Coast Conference[modifier | modifier le code]

Pendant la seconde guerre mondiale, beaucoup d'équipes universitaires de football réduisirent le nombre de matchs entre conférences et les remplacèrent par des matchs contre des équipes issues de bases militaires locales. De plus, beaucoup d'universités n'arrivaient même plus à former une équipe suite aux réquisitions et aux besoins en main d'œuvre découlant de la guerre[16]. Après la fin de la guerre et la démobilisation qui s'en suivit, les universités récupérèrent leurs élèves et la saison régulière en 1946 fut la première où les restrictions de déplacements furent levées autorisant de facto les matchs inter-conférences.

La Big 9 Conference et la Pacific Coast Conference étaient d'accord de considérer leurs joueurs comme des amateurs, contrairement aux universités du sud qui désiraient proposer à leurs joueurs le statut de semi professionnels. Ces deux conférences avaient aussi adopté la même attitude envers la déségrégation autorisant les Afro-américains à jouer au football américain[17]. Beaucoup d'autres universités étaient encore pour la ségrégation. Il n'y aura en effet aucun joueur Afro-américain jouant dans la Southeastern Conference avant 1966. Les joueurs Afro-américains ne seront respectivement admis au Cotton Bowl, Orange Bowl, et Sugar Bowl qu'en 1948, 1955 et 1956[18].

Après 8 années de négociations relatives aux règlements, aux paiements et allocations de tickets, la Big 9 signa un contrat d'exclusivité avec le Rose Bowl pour une durée de 5 années acceptant que son champion de conférence y rencontre le champion de la Pacific Coast Conference[19]. Les équipes d' UCLA, d' USC, de Minnesota et de l'Illinois votèrent contre[20].

Accord Big 10 Conference – AAWU/Pac-8/10 Conference[modifier | modifier le code]

Avant le début de la saison 1959, suite au scandale "pay-for-play" de 1958, la Pacific Coast Conference fut dissoute. Il n'y avait dès lors plus aucun accord au niveau du Rose Bowl concernant les équipes qui y étaient sélectionnées.

Les organisateurs choisirent dès lors pour le Rose Bowl de 1960, Washington, ancienne équipe de la PCC et première équipe championne de la nouvelle conférence AAWU (Athletic Association of Western Universities) pour affronter l'équipe de Wisconsin, champion de la Big 10 Conference. Il est à signaler que la Big 10 Conference acceptait sans condition que ses équipes participent au Rose Bowl.

La AAWU signa un accord avec le Rose Bowl qui perdurera de janvier 1961 jusqu'à l'avènement du BCS en 1998. En 1962, après que Minnesota modifia son vote et décida d'appuyer l'adoption d'un nouvel accord avec le Rose Bowl (mettant fin à une impasse de plusieurs années qui empêchait toute nouvelle négociation). L'accord est signé avec la Big 10 Conference et entre en vigueur pour le Rose Bowl de 1963. Cet accord perdurera également jusqu'à a mise en place du système BCS.

Il est également à signaler que l'AAWU est renommée au fil des ans, la Big Five, la Big Six, la Pacific-8, la Pacific-10, et en 2011, la Pacific-12.

Naissance du Bowl Championship Series[modifier | modifier le code]

En 1999, le National Championship Game est créé. Le Rose Bowl est retenu pour héberger, en alternance avec le Fiesta Bowl, le Sugar Bowl et l'Orange Bowl, la finale nationale désignant le champion universitaire de l'année. Le Rose Bowl accueillera cette finale en janvier 2002 et en janvier 2006.

Pour la saison suivante de 2006-07, le BCS change son système. La finale nationale ne se déroule plus à l'occasion d'un bowl majeur mais lors d'un match supplémentaire. Il se jouera au Rose Bowl Stadium en janvier 2009 et janvier 2014, une semaine après le traditionnel Rose Bowl.

Le centième Rose Bowl se déroule le 1er janvier 2014 et met en présence les champions respectifs de la Big 10 (Michigan State) et de la Pac 12 (Stanford). (Michigan State gagne la rencontre sur le score de 24 à 20.

Rose Bowl (stade)

Naissance du College Football Playoff[modifier | modifier le code]

Le système du  BCS cessera dès la saison 2014-15 suite à la mise en place du College Football Playoff.

Les quatre meilleures équipes de la saison régulière sélectionnées par un Comité de sélection indépendant se rencontreront lors de demi-finales. Les deux vainqueurs se rencontreront lors de la finale nationale, le site de ce match étant désigné après enchères. Les demi-finales seront attribuées aux six bowls majeurs retenus et selon un système de rotation de 3 années soit dans l'ordre, tout d'abord le Rose Bowl et le Sugar Bowl, ensuite l'Orange Bowl et le Cotton Bowl et finalement le Fiesta Bowl et le Peach Bowl.

Pour la saison 2014-15, le Rose Bowl accueillera donc (au même titre que le Sugar Bowl) une demi-finale nationale ainsi qu'au terme des saisons 2017-18, 2020-21 et 2023-24.

Les années où il n'accueillera pas une demi-finale nationale, le Rose Bowl mettra en présence les équipes les mieux classées (et ne participant pas aux demi-finales du College Football Playoff) et issues de la Big 10 Conference et de la Pacific-12 Conference.

Anciens Logos[modifier | modifier le code]

Bowl sans sponsoring de 1970 à 2003
Finale Nationale BCS 2002 -Sponsor AT&T
Finale Nationale BCS 2006-Sponsor CitiBank
Sponsor CitiBank de 2004 à 2010
Finale Nationale BCS 2014

Le Sponsoring et les droits de retransmission[modifier | modifier le code]

Pendant de nombreuses années, le Rose Bowl a évité le sponsoring. Celui-ci débute lors du Rose Bowl de 1999 avec la société AT&T.

Contrairement aux autres bowls, le sponsor ne modifie pas le nom de l'événement mais l'insère comme son présentateur[21] : The Rose Bowl Game presented by AT&T

En 2002, il est étiqueté The Rose Bowl Game presented by PlayStation 2.

De 2003 à 2010, après le retrait de Sony[22], le match est sponsorisé par CitiBank. En juin 2010, Citi décide de cesser son sponsoring et en octobre 2010, le fabricant de télévisions haute définition Vizio, signe un accord de 4 ans valable jusqu'au Rose Bowl de 2014[23].

Le Rose Bowl de janvier 1952 fut le premier bowl à être télévisé au niveau national ainsi que le premier match universitaire, tous sports confondus, à être retransmis[24].

De 1952 à 1988 c'est la NBC qui retransmet l'événement à 14 heures précises. Il sera pendant de nombreuses années le seul bowl à se jouer le jour de l'an.

Le Rose Bowl de janvier 1962 sera le premier match universitaire à être retransmis en couleur.

De 1989 à 2010, ABC retransmet le match toujours à 14 heures.

Le Rose Bowl de janvier 2005 sera le premier à être retransmis en Haute Définition.

Bien que la Fox ait acquis depuis 2007 les droits des autres matchs du BCS, le Rose Bowl continuera a collaborer avec ABC, négociant ses propres droits de retransmission télévisées indépendamment du BCS.

À partir de la saison 2010, c'est ESPN qui retransmet tous les matchs du BCS ainsi que le Rose Bowl[25],[26]. Il est aussi retransmis de façon nationale par ESPN Radio et par ESPN International pour l'Amérique latine. En 2013, ESPN Deportes effectuera la première retransmission du Rose Bowl en langue espagnole aux États-Unis[27].

Le contrat avec ESPN a été étendu en date du 28 juin 2012 jusque 2026 contre une somme de 80 millions $ par an[28],[29].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Dates Vainqueurs Scores Perdants Assistances[30] Conférences[30]
1er janvier 1902 Michigan 49-00 Stanford 8.000 Big 10 - Ind
1er janvier 1916 Washington State 14-00 Brown 10.000 Ind - Ind
1er janvier 1917 Oregon 14-00 Pennsylvania 27.000 PCC[A 1] - Ind
1er janvier 1918 Mare Island - USMC 19-07 Camp Lewis - US Army 25.000 Ind - Ind
1er janvier 1919 Great Lakes - US Navy 17-00 Mare Island 25.000 Ind - Ind
1er janvier 1920 Harvard 07-06 Oregon 35.000 Ind - PCC[A 1]
1er janvier 1921 California 28-00 Ohio State 42.000 PCC[A 1] - Big 10
2 janvier 1922 California 00-00 Washington & Jefferson 50.000 PCC[A 1] - ?
1er janvier 1923 USC Trojans 14-03 Penn State 43.000 PCC[A 1] - Ind
1er janvier 1924 Washington 14-14 Navy 40.000 PCC[A 1] - Ind
1er janvier 1925 Notre Dame 27-10 Stanford 53.000 Ind - PCC[A 1]
1er janvier 1926 Alabama 20-19 Washington 50.000 Socon[A 2] - PCC[A 1]
1er janvier 1927 Stanford 07-07 Alabama 57.417 PCC[A 1] - Socon[A 2]
2 janvier 1928 Stanford 07-06 Pittsburgh 65.000 PCC[A 1] - Ind
1er janvier 1929 Georgia Tech 08-07 California 66.604 SoCon[A 2] - PCC[A 1]
1er janvier 1930 USC Trojans 47-14 Pittsburgh 72.000 PCC[A 1] - Ind
1er janvier 1931 Alabama 24-00 Washington State 60.000 Socon[A 2] - PCC[A 1]
1er janvier 1932 USC Trojans 21-12 Tulane 75.562 PCC[A 1] - Socon[A 2]
2 janvier 1933 USC Trojans 35-00 Pittsburgh 78.874 PCC[A 1] - Ind
1er janvier 1934 Columbia 07-00 Stanford 35.000 Ind - PCC[A 1]
1er janvier 1935 Alabama 29-13 Stanford 84.474 SEC - PCC[A 1]
1er janvier 1936 Stanford 07-00 SMU 84.474 PCC[A 1] - SWC[A 3]
1er janvier 1937 Pittsburgh 21-00 Washington 87.196 Ind - PCC[A 1]
1er janvier 1938 California 13-00 Alabama 90.000 PCC[A 1] - SEC
2 janvier 1939 USC Trojans 07-03 Duke 89.452 PCC[A 1] - Socon[A 2]
1er janvier 1940 USC Trojans 14-00 Tennessee 92.200 PCC[A 1] - SEC
1er janvier 1941 Stanford 21-13 Nebraska 91.500 PCC[A 1] - Big 6
1er janvier 1942 ^ Oregon State 20-16 Duke 56.000 PCC[A 1] - SoCon[A 2]
1er janvier 1943 Georgia 09-00 UCLA Bruins 93.000 SEC - PCC[A 1]
1er janvier 1944 USC Trojans 29-00 Washington 68.000 PCC[A 1] - PCC[A 1]
1er janvier 1945 USC Trojans 25-00 Tennessee 91.000 PCC[A 1] - SEC
1er janvier 1946 Alabama 34-14 USC Trojans 93.000 SEC - PCC[A 1]
1er janvier 1947 Illinois 45-14 UCLA Bruins 93.000 Big 10 - PCC[A 1]
1er janvier 1948 Michigan 49-00 USC Trojans 93.000 Big 10 - PCC[A 1]
1er janvier 1949 Northwestern 20-14 California 93.000 Big 10 - PCC[A 1]
2 janvier 1950 Ohio State 17-14 California 100.963 Big 10 - PCC[A 1]
1er janvier 1951 Michigan 14-06 California 98.939 Big 10- PCC[A 1]
1er janvier 1952 Illinois 40-07 Stanford 96.825 Big 10 - PCC[A 1]
1er janvier 1953 USC Trojans 07-00 Wisconsin 101.500 PCC[A 1] - Big 10
1er janvier 1954 Michigan State 28-20 UCLA Bruins 101.000 Big 10 - PCC[A 1]
1er janvier 1955 Ohio State 20-07 USC Trojans 89.191 Big 10 - PCC[A 1]
2 janvier 1956 Michigan State 17-14 UCLA Bruins 100.809 Big 10 - PCC[A 1]
1er janvier 1957 Iowa 35-19 Oregon State 97.126 Big 10 - PCC[A 1]
1er janvier 1958 Ohio State 10-07 Oregon 98.202 Big 10 - PCC[A 1]
1er janvier 1959 Iowa 38-12 California 98.297 Big 10 - PCC[A 1]
1er janvier 1960 Washington 44-08 Wisconsin 100.809 AAWU[A 4] - Big 10
2 janvier 1961 Washington 17-07 Minnesota 97.314 AAWU[A 4] - Big 10
2 janvier 1962 Minnesota 21-03 UCLA Bruins 98.214 Big 10 - AAWU[A 4]
1er janvier 1963 USC Trojans 42-37 Wisconsin 98.698 AAWU[A 4] - Big 10
1er janvier 1964 Illinois 17-07 Washington 96.957 Big 10 - AAWU[A 4]
1er janvier 1965 Michigan 34-07 Oregon State 100.423 Big 10 - AAWU[A 4]
1er janvier 1966 UCLA Bruins 14-12 Michigan State 100.087 AAWU[A 4] - Big 10
2 janvier 1967 Purdue 14-13 USC Trojans 100.807 Big 10 - AAWU[A 4]
1er janvier 1968 USC Trojans 14-03 Indiana 102.946 AAWU[A 4] - Big 10
1er janvier 1969 Ohio State 27-16 USC Trojans 102.063 Big 10 - Pac 8
1er janvier 1970 USC Trojans 10-03 Michigan 103.878 Pac 8 - Big 10
1er janvier 1971 Stanford 27-17 Ohio State 103.839 Pac 8 - Big 10
1er janvier 1972 Stanford 13-12 Michigan 103.154 Pac 8 - Big 10
1er janvier 1973 USC Trojans 42-17 Ohio State 106.869 Pac 8 - Big 10
1er janvier 1974 Ohio State 42-21 USC Trojans 105.267 Big 10 - Pac 8
1er janvier 1975 USC Trojans 18-27 Ohio State 106.721 Pac 8 - Big 10
1er janvier 1976 UCLA Bruins 23-10 Ohio State 105.464 Pac 8 - Big 10
1er janvier 1977 USC Trojans 14-06 Michigan 106.192 Pac 8 - Big 10
2 janvier 1978 Washington 27-20 Michigan 105.312 Pac 8 - Big 10
1er janvier 1979 USC Trojans 17-10 Michigan 105.629 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1980 USC Trojans 17-16 Ohio State 105.526 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1981 Michigan 23-06 Washington 104.863 Big 10 - Pac 10
1er janvier 1982 Washington 28-00 Iowa 105.611 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1983 UCLA Bruins 24-14 Michigan 104.991 Pac 10 - Big 10
2 janvier 1984 UCLA Bruins 45-09 Illinois 103.217 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1985 USC Trojans 20-17 Ohio State 102.594 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1986 UCLA Bruins 45-28 Iowa 103.292 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1987 Arizona State 22-15 Michigan 103.168 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1988 Michigan State 20-17 USC Trojans 103.847 Big 10 - Pac 10
2 janvier 1989 Michigan 22-14 USC Trojans 101.688 Big 10 - Pac 10
1er janvier 1990 USC Trojans 17-10 Michigan 103.450 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1991 Washington 46-34 Iowa 101.273 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1992 Washington 34-14 Michigan 103.566 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1993 Michigan 38-31 Washington 94.236 Big 10 - Pac 10
1er janvier 1994 Wisconsin 21-16 UCLA Bruins 101.237 Big 10 - Pac 10
2 janvier 1995 Penn State 38-20 Oregon 102.247 Big 10 - Pac 10
1er janvier 1996 USC Trojans 41-32 Northwestern 100.102 Pac 10 - Big 10
1er janvier 1997 Ohio State 20-17 Arizona State 100.635 Big 10 - Pac 10
1er janvier 1998 Michigan 21-16 Washington State 101.219 Big 10 - Pac 10
1er janvier 1999 Wisconsin 38-31 UCLA Bruins 93.872 Big 10 - Pac 10
1er janvier 2000 Wisconsin 17-09 Stanford 93.731 Big 10 - Pac 10
1er janvier 2001 Washington 34-24 Purdue 94.392 Pac 10 - Big 10
3 janvier 2002 Miami (FL) 37-14 Nebraska 93.781 Big East - Big 12
1er janvier 2003 Oklahoma 34-14 Washington State 86.848 Big 12 - Pac 10
1er janvier 2004 USC Trojans 28-14 Michigan 93.849 Pac 10 - Big 10
1er janvier 2005 Texas 38-37 Michigan 93.468 Big 12 - Big 10
4 janvier 2006 Texas 41-38 USC Trojans 93.986 Big 12 - Pac 10
1er janvier 2007 USC Trojans 32-18 Michigan 93.852 Pac 10 - Big 10
1er janvier 2008 USC Trojans 49-17 Illinois 93.923 Pac 10 - Big 10
1er janvier 2009 USC Trojans 38-24 Penn State 93.393 Pac 10 -Big 10
1er janvier 2010 Ohio State 26-17 Oregon 93.963 Big 10 - Pac 10
1er janvier 2011 TCU 21-19 Wisconsin 94.118 MWC - Big 10
2 janvier 2012 Oregon 45-38 Wisconsin 91.245 Pac 12 - Big 10
1er janvier 2013 Stanford 20-14 Wisconsin 93.359 Pac 12 - Big 10
1er janvier 2014 Michigan State 24-20 Stanford 95.173 Big 10 - Pac 12
  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao et ap PCC = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée Pacific Coast Conference (de 1915 à 1959) qui deviendra l'AAWU.
  2. a, b, c, d, e, f et g SoCon = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée Southern Conference. Depuis 1982, les équipes de cette division ne jouent plus en FBS (Football Bowl Subdivision) mais en FCS (Football Championship Subdivision) soit en NCAA Div I-AA).
  3. SWC = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée Southwest Conference (a existé jusqu'en 1996).
  4. a, b, c, d, e, f, g, h et i AAWU = Abréviation de l’ancienne conférence dénommée Athletic Association of Western Universities (de 1959 à 1968) qui deviendra la Pacific-8 Conference.

^ = Le Rose Bowl de 1942 a été joué à Durham, en Caroline du Nord. Après l'attaque de Pearl Harbor pendant la Seconde Guerre mondiale, la côte est des États-Unis fut jugée plus sûre.

La Big 10 Conference (existe depuis 1896) fut aussi dénommée la Western Conference.

La Big 6 Conference (de 1928 à 1948) devient la Big 8 Conference (de 1957 à 1996)- En 1997, la SWC et la Big 8 forment la Big 12 Conference.

Les meilleures équipes de la Big East Conference (de 1979 à 2013) créeront l'ACC pour la saison 2013-14 (tandis que ses moins bonnes équipes conservent la dénomination Big East pour évoluer en NCAA Div I-AA).

La Pacific-8 Conference (de 1968 à 1978) devient la Pacific-10 (de 1978 à 2011) et ensuite la Pacific 12 Conference (à partir de 2012).

Ind abréviation des Indépendants.

MWC abréviation de la Mountain West Conference (1999 jusqu'à présent).

Statistiques par Équipes[modifier | modifier le code]

Équipes des Conférences Big Ten et Pac-12 ~
Equipes Apparitions Gagnés Perdus Nuls Dernière participation
USC 33 24 9 0 2009
Michigan 20 8 12 0 2007
Ohio State 14 7 7 0 2010
Stanford 14 6 7 1 2014
Washington 13 7 5 1 2001
UCLA 12 5 7 0 1999
Wisconsin 9 3 6 0 2013
California 8 2 5 1 1959
Oregon 6 2 4 0 2012
Michigan State 5 4 1 0 2014
Illinois 5 3 2 0 2008
Iowa 5 2 3 0 1991
Washington State 4 1 3 0 2003
Penn State 3 1 2 0 2009
Oregon State 3 1 2 0 1965
Arizona State 2 1 1 0 1997
Minnesota 2 1 1 0 1962
Northwestern 2 1 1 0 1996
Purdue 2 1 1 0 2001
Indiana 1 0 1 0 1968
Big 10 68 31 37 0 2014
Pacific-12 95 49 43 3 2014
Autres Conférences ^
Equipes Apparitions Gagnés Perdus Nuls Dernière apparition
Alabama 6 4 1 1 1946
Pittsburgh 4 1 3 0 1937
Texas 2 2 0 0 2006
Duke 2 0 2 0 1942
Tennessee 2 0 2 0 1945
Nebraska 2 0 2 0 2002
Columbia 1 1 0 0 1934
Georgia 1 1 0 0 1943
Georgia Tech 1 1 0 0 1929
Harvard 1 1 0 0 1920
Miami 1 1 0 0 2002
Notre Dame 1 1 0 0 1925
Oklahoma 1 1 0 0 2003
TCU 1 1 0 0 2011
Navy 1 0 0 1 1924
Brown 1 0 1 0 1916
Southern Methodist 1 0 1 0 1936
Tulane 1 0 1 0 1932
Washington & Jefferson 1 0 0 1 1922
Pennsylvania 1 0 1 0 1917

~ = Les statistiques des conférences Big Ten et Pacific-12 sont basées sur tous les Rose Bowl.

^ = En 1918 et 1919,le Rose Bowl a accueilli des équipes militaires qui ne sont pas des équipes universitaire actuelles de football.

= Nebraska n'était pas membre de la Big Ten lorsqu'ils participèrent aux Rose Bowl et par conséquent, ces participations ne sont pas comptabilisées dans les statistiques de la Big Ten.

Meilleurs Joueurs du Bowl (MVPs)[modifier | modifier le code]

Palmarès du Rose Bowl records au Hall of Champions

Le MVP du Rose Bowl reçoit un trophée en cristal portant le nom de Rose Bowl Player of the Game Award. Le trophée est créé en 1953. Il sera décerné rétroactivement aux meilleurs joueurs jusqu'au Rose Bowl de 1902 et occasionnellement décerné à deux joueurs. A partir de 2005, deux trophées sont décernés par match, celui du meilleur joueur offensif et celui du meilleur joueur défensif[31] .

Quatre joueurs seuement arriveront à remporter ce trophée à deux reprises :

  • Bob Schloredt, Washington (1960, 1961)
  • Charles White, USC (1979, 1980)
  • Ron Dayne, Wisconsin (1999, 2000)
  • Vince Young, Texas (2005, 2006).
Années MVPs Equipes Postes
1902 Neil Snow Michigan FB
1916 William Henry Dietz Washington State FB
1917 John Beckett Oregon T
1918 Hollis Huntington Mare Island FB
1919 George Halas Great Lakes E
1920 Edward Casey Harvard HB
1921 Harold Muller California E
1922 Russell Stein Washington & Jefferson T
1923 Leo Calland USC G
1924 Ira McKee Navy QB
1925 Elmer Layden Notre Dame FB
Ernie Nevers Stanford FB
1926 Johnny Mack Brown Alabama HB
George "Wildcat" Wilson Washington HB
1927 Fred Pickhard Alabama T
1928 Clifford "Biff" Hoffman Stanford FB
1929 Benjamin Lom California HB
1930 Russell Saunders USC QB
1931 John "Monk" Campbell Alabama QB
1932 Erny Pinckert USC HB
1933 Homer Griffith USC QB
1934 Cliff Montgomery Columbia QB
1935 Millard "Dixie" Howell Alabama HB
1936 James "Monk" Moscrip Stanford E
Keith Topping Stanford E
1937 Bill Daddio Pittsburgh E
1938 Victor Bottari California HB
1939 Doyle Nave USC QB
Al Krueger USC E
1940 Ambrose Schindler USC QB
1941 Peter Kmetovic Stanford HB
1942 Donald Durdan Oregon State HB
1943 Charley Trippi Georgia HB
1944 Norman Verry USC G
1945 Jim Hardy USC QB
1946 Harry Gilmer Alabama HB
1947 Claude "Buddy" Young Illinois HB
Julius Rykovich Illinois HB
1948 Bob Chappuis Michigan HB
1949 Frank Aschenbrenner Northwestern HB
1950 Fred "Curly" Morrison Ohio State FB
1951 Don Dufek, Sr. Michigan FB
1952 William Tate Illinois HB
1953 Rudy Bukich USC QB
1954 Billy Wells Michigan State HB
1955 Dave Leggett Ohio State QB
1956 Walter Kowalczyk Michigan State HB
1957 Kenneth Ploen Iowa QB
1958 Jack Crabtree Oregon QB
1959 Bob Jeter Iowa HB
1960 Bob Schloredt Washington QB
George Fleming Washington HB
1961 Bob Schloredt Washington QB
1962 Sandy Stephens Minnesota QB
1963 Pete Beathard USC QB
Ron Vander Kelen Wisconsin QB
1964 Jim Grabowski Illinois FB
1965 Mel Anthony Michigan FB
1966 Bob Stiles UCLA DB
1967 John Charles Purdue DB
1968 O.J. Simpson USC TB
1969 Rex Kern Ohio State QB
1970 Bob Chandler USC FL
1971 Jim Plunkett Stanford QB
1972 Don Bunce Stanford QB
1973 Sam Cunningham USC FB
1974 Cornelius Greene Ohio State QB
Années MVPs Equipes Postes
1975 Pat Haden USC QB
John McKay, Jr. USC SE
1976 John Sciarra UCLA QB
1977 Vince Evans USC QB
1978 Warren Moon Washington QB
1979 Charles White USC TB
Rick Leach Michigan QB
1980 Charles White USC TB
1981 Butch Woolfolk Michigan RB
1982 Jacque Robinson Washington RB
1983 Don Rogers UCLA FS
Tom Ramsey UCLA QB
1984 Rick Neuheisel UCLA QB
1985 Tim Green USC QB
Jack Del Rio USC LB
1986 Eric Ball UCLA TB
1987 Jeff Van Raaphorst Arizona State QB
1988 Percy Snow Michigan State LB
1989 Leroy Hoard Michigan FB
1990 Ricky Ervins USC TB
1991 Mark Brunell Washington QB
1992 Steve Emtman Washington DT
Billy Joe Hobert Washington QB
1993 Tyrone Wheatley Michigan RB
1994 Brent Moss Wisconsin RB
1995 Danny O'Neil Oregon QB
Ki-Jana Carter Penn State RB
1996 Keyshawn Johnson USC WR
1997 Joe Germaine Ohio State QB
1998 Brian Griese Michigan QB
1999 Ron Dayne Wisconsin RB
2000 Ron Dayne Wisconsin RB
2001 Marques Tuiasosopo Washington QB
2002 Ken Dorsey Miami QB
Andre Johnson Miami WR
2003 Nate Hybl Oklahoma QB
2004 Matt Leinart USC QB
2005 Vince Young Texas QB
LaMarr Woodley Michigan LB
2006 Vince Young Texas QB
Michael Huff Texas S
2007 Dwayne Jarrett USC WR
Brian Cushing USC OLB
2008 John David Booty USC QB
Rey Maualuga USC LB
2009 Mark Sanchez USC QB
Kaluka Maiava USC LB
2010 Terrelle Pryor Ohio State QB
Kenny Rowe Oregon DE
2011 Andy Dalton TCU QB
Tank Carder TCU LB
2012 Lavasier Tuinei Oregon WR
Kiko Alonso Oregon LB
2013 Stepfan Taylor Stanford RB
Usua Amanam Stanford DB
2014 Connor Cook Michigan State QB
Kyler Elsworth Michigan State LB

Hall of Fame du Rose Bowl[modifier | modifier le code]

Intronisés (par années):

1989 – C.W. "Bump" Elliott, Michigan - W.W. "Woody" Hayes, Ohio State - Howard Jones, USC - Jim Plunkett, Stanford

1990 – Archie Griffin, Ohio State - Bob Reynolds, Stanford - Neil Snow, Michigan - Wallace Wade, Brown, Alabama, et Duke - Charles White, USC

1991 – Rex Kern, Ohio State - John McKay, USC - Ernie Nevers, Stanford - Roy Riegels, California - Bob Schloredt, Washington - John Sciarra, UCLA - Russell Stein, Washington & Jefferson - Charley Trippi, Georgia - Ron Vander Kelen, Wisconsin - George Wilson, Washington

1992 – Frank Albert, Stanford - Bob Chappuis, Michigan - Sam Cunningham, USC - Bill Daddio, Pittsburgh - Bob Griese, Purdue - Hollis Huntington, Oregon & Mare Island Marines - Shy Huntington, Oregon - Elmer Layden, Notre Dame - Jim Owens, Washington

1993 – Frank Aschenbrenner, Northwestern - Dixie Howell, Alabama - Don Hutson, Alabama - Curly Morrison, Ohio State - Brick Muller, California - Julius Rykovich, Illinois - Bo Schembechler, Michigan - O.J. Simpson, USC - Bob Stiles, UCLA - Buddy Young, Illinois

1994 – Vic Bottari, California - Jim Hardy, USC - Don James, Washington - Bob Jeter, Iowa - Lay Leishman, Membre organisateur du Rose Bowl - Pat Richter, Wisconsin - Russell Sanders, USC

1995 – Gary Beban, UCLA - Dick Butkus, Illinois - Harry Gilmer, Alabama - Pat Haden, USC - Al Krueger, USC - Doyle Nave, USC - Ted Shipkey, Stanford

1996 – Eric Ball, UCLA - Pete Beathard, USC - John Ferraro, USC - Stan Hahn, Membre organisateur du Rose Bowl - John Ralston, Stanford - Bill Tate, Illinois

1997 – Terry Donahue, UCLA - Jim Grabowski, Illinois - Warren Moon, Washington - Erny Pinckert, USC - Ken Ploen, Iowa - Sandy Stephens, Minnesota

1998 – Jack Crabtree, Oregon - Don Durdan, Oregon State - J.K. McKay, USC - Rick Neuheisel, UCLA - Bill Nicholas, Tournament of Roses - Butch Woolfolk, Michigan

1999 – Al Hoisch, UCLA - Keith Jackson, ABC Sports - Dave Kaiser, Michigan State

2000 – Johnny Mack Brown, Alabama - Marv Goux, USC

2001 – pas d'intronisé

2002 – Ambrose "Amblin' Amby" Schindler, USC - Mel Anthony, Michigan

2003 – Harriman Cronk, Membre organisateur du Rose Bowl - Danny O'Neil, Oregon - John Robinson, USC

2004 – Alan Ameche, Wisconsin - Rudy Bukich, USC - Wayne Duke, Membre Big Ten Cnference - Jim Stivers, Membre organisateur du Rose Bowl

2005 – Richard N. Frank, Restaurants Lawry (Beef Bowl) - Curt Gowdy, Diffuseur sportif

2006 – Steve Emtman, Washington - Rube Samuelsen, Journaliste sportif - Jeff Van Raaphorst, Arizona State

2007 – Pete Johnson, Ohio State - Tom Ramsey, UCLA - Dennis Swanson, Direction de télévision

2008 – Keyshawn Johnson, USC - Virgil "Virg" Lubberden, USC (administrateur) - Chuck Ortmann, Michigan

2009 – Barry Alvarez, Wisconsin - Tom Hansen, Pacific-10 Conference - John Hicks, Ohio State

2010 – Brad Budde, USC - Hayden Fry, Iowa - Leroy Keyes, Purdue

2011 – Ron Dayne, Wisconsin - Dick Enberg, NBC - George Fleming, Washington

2012 – John Cooper, Arizona State and Ohio State - Brian Griese, Michigan - and Ron Yary, USC

2013 – Lloyd Carr, Michigan - Orlando Pace, Ohio State - Lynn Swann, USC

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Le match de 1942 fut joué au Wallace Wade Stadium de Durham en Caroline du Nord, suite à l'interdiction de réunion de masses instaurée sur la côte Ouest des Etats-Unis faisant suite à l'attaque japonaise sur Pearl Harbor
  2. En cas de qualification du champion de ces divisions pour le BCS National Championship Game, ce champion est remplacé par une équipe choisie at-large parmi les autres conférences.
  3. Tournament of Roses Press Release, 7 décembre 2008(en)
  4. Celebrating the Rose Bowl Game, Tournament of Roses via YouTube, 30 juillet 2013(en)
  5. Bowl Games: College Football's Greatest Tradition, by Robert Ours, 2004, pgs. 3-4
  6. The Michigan Stadium Story(en)
  7. University of Michigan Official Athletics site – Michigan Stadium(en)
  8. Tournament of Roses Parade FAQs. In 2006, attendance was 93,986.(en)
  9. Historic information on the Rose Bowl(en)
  10. The Way We Really Were: The Golden State in the Second Great War. Lotchin, Roger W. 2000. Board of Trustees of the University of Illinois. ISBN 0-252-02505-9. page 14.(en)
  11. "ROSE BOWL GAME CALLED OFF", San Antonio Light, 4 décembre 1941, pB-1
  12. Forbidding Crowds. Los Angeles Times, 16 décembre 1941(en)
  13. Zimmerman, Paul - Duke Likely to Play Beavers in Durham. Blue Devils Invite Foes Rose Bowl, Shrine Grid Games Halted as Other Sports Events in Balance. Los Angeles Times, 15 décembre 1941.
  14. « Rose Bowl Timeline », Pasadena Tournament of Roses (consulté le 05 novembre 2007)(en)
  15. Zimmerman, Paul - Scene of Rose Bowl Shifted to Durham, N.C. Los Angeles Times, 16 décembre 1941. Perpetuation of the annual Rose Bowl intersectional football classic was assured yesterday when the Tournament of Roses officials and Oregon State College accepted the hospitality of Duke University.(en)
  16. R.I.P. Time Magazine, 6 décembre 1943(en)
  17. Michael Oriard - King Football: Sport and Spectacle in the Golden Age of Radio & Newsreels, Movies & Magazines, The Weekly & The Daily Press. Published 2004 UNC Press. ISBN 0-8078-5545-6 Chapter 3:Who cares about reform?(en)
  18. football, gridiron. (2008). In Encyclopædia Britannica. Retrieved January 28, 2008, from Encyclopædia Britannica Online: www.britannica.com/eb/article-234274. Football in the United States - The racial transformation of American football. Encyclopædia Britannica(en)
  19. Big Ten Football media guide (2007 Edition) page 5(en)
  20. Rose Bowl History Big Ten Tamed the West from 1948–59. Seattle Post-Intelligencer (Seattle, WA), 30 décembre 1997(en)
  21. RICHARD SANDOMIR - TV SPORTS; A Private Line for the Rose Bowl. New York Times, 1er janvier 1999(en)
  22. Citi out as Rose Bowl sponsor, ESPN.com, 22 juin 2010(en)
  23. [1],'sportsillustrated.com', 19 octobre 2010(en)
  24. Gruver, 2002 pg. 48(en)
  25. (en) « Disney makes $125 million BCS bid ». Variety, 12 novembre 2008
  26. Reid Cherner & Tom Weir, "Rose Bowl headed to ESPN", USA today, 12 juin 2009(en)
  27. « BCS National Championship and Bowl Games on ESPN Deportes », ESPN (consulté le 24 décembre 2012)(en)
  28. ESPN REACHES LONG-TERM EXTENSION WITH PASADENA TOURNAMENT OF ROSES, BIG TEN AND PAC-12, Tournament of Roses Association, 28 juin 2012(en)
  29. Sam Farmer, ESPN agrees to pay $80 million a year to broadcast Rose Bowl, Los Angeles Times, 16 juillet 2012(en)
  30. a et b (en)http://www.sports-reference.com/cfb/bowls/rose-bowl.html
  31. 2008 Rose Bowl Program, 2008 Rose Bowl. Consulté le 26 janvier 2008.