L'Homme des vallées perdues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Shane (série télévisée).

L'Homme des vallées perdues

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jean Arthur et Alan Ladd.

Titre original Shane
Réalisation George Stevens
Scénario Histoire
Jack Schaefer (en)
adaptation
A.B. Guthrie Jr.
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1953
Durée 118 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Homme des vallées perdues (Shane) est un film américain de George Stevens sorti en 1953 et basé sur le roman de l'écrivain américain Jack Schaefer (en)[1].

Ce western évoque la vie des cow-boys et des fermiers à l'époque du Far West.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En été 1889, un cowboy solitaire (ancien chasseur de prime), Shane (Alan Ladd) arrive dans une petite vallée du Wyoming. Il fait halte dans une ferme où vit paisiblement la famille Starret : Joe (Van Heflin), Marian, son épouse (Jean Arthur) et leur fils de 10 ans, Joey (Brandon de Wilde). Marian est attirée par le charme mystérieux du nouveau venu; quant au jeune Joey, il est tout simplement subjugué et fasciné par cet homme très habile au pistolet et qu'il vénère comme un héros. Dans un premier temps, Shane aidera la famille Starret pour les travaux de la ferme. Ensuite, Shane prêtera main forte aux fermiers du voisinage dans leur lutte contre les ranchers dirigés par Ryker (Emile Meyer). Ryker a déjà fait tuer un fermier en utilisant les services du tueur à gage Jack Wilson (Jack Palance). Le but de Ryker était de s'emparer des terres des cultivateurs. Voyant cela, Joe Starret décide d'affronter en duel Jack Wilson. Mais Shane empêche Joe d'affronter Wilson, au cours d'une bagarre mémorable qu'il conclut en assommant Joe d'un coup de revolver.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le roman de Jack Schaeffer a été édité en traduction française par Hachette en 1954 ; une réédition a été publiée par Phébus en 1997

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :