Scarface (film, 1932)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scarface.

Scarface

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Paul Muni

Titre original (en) Scarface
Réalisation Howard Hawks
Scénario Ben Hecht
Seton I. Miller
John Lee Mahin
W. R. Burnett
d'après le roman d'Armitage Trail
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film de gangsters
Sortie 1932
Durée 93 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Muni Scarface 2.JPG

Scarface est un film américain réalisé par Howard Hawks, sorti en 1932.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans les années 20, à Chicago, Tony Camonte, un petit malfrat, fait tout ce qu'il peut pour accéder au pouvoir. Il devient le garde du corps d'un chef de gang, Lovo. Avec son complice Guido Rinaldo, il va peu à peu éliminer les concurrents de Lovo. Il va ainsi accéder au pouvoir au sein du gang.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Osgood Perkins et Paul Muni
  • Scarface est le modèle exemplaire du film de gangsters des années 1930.
  • Certaines scènes du film ont été modifiées par Will H. Hays et le Hays Office, sans l'accord du réalisateur. De nombreuses scènes ont été ajoutées, le thème de l'inceste presque entièrement éliminé, et la fin tronquée. Malgré tous ces aménagements et au terme d'un long bras de fer, le film est sorti dans une version non approuvée par le Hays Office.
  • Avant chaque mort violente dans le film un X apparaît à l'écran, grâce à une astuce.
  • Le premier plan est un plan-séquence d'environ deux minutes qui débute par un panneau de signalisation de carrefour en forme de croix, et se termine par le meurtre d'un gangster.
  • Scarface, le balafré en anglais, était le surnom d'Al Capone.
  • Un remake a été réalisé par Brian De Palma, Scarface (film, 1983).
  • Hawks a voulu réaliser une adaptation des Borgia à Chicago, avec Al Capone en César Borgia et sa sœur en Lucrèce Borgia.
  • Hughes souhaitait un film: « aussi excitant, réaliste et horrible que possible ».
  • Contrairement à la légende, Hawks n'a pas rencontré de vrais gangsters pour réaliser le film, mais Howard Hugues, lui, connait de vrais gangsters à qui il achètera l'hôtel à Las Vegas.
  • Le casting du film fut rendu difficile par les studios qui refusaient de prêter leurs vedettes à Howard Hawks.
  • Durant le tournage du film, Hawks eut une liaison avec Ann Dvorak qui continua pendant celui de The Crowd Roars.
  • Le début du film s'appuie sur des faits réels fidèlement retranscrits.
  • La fin alternative du film (version B) n'est pas la fin voulue par Hawks, mais une fin tournée pour satisfaire le Hays Office (voir Code Hays). Dans cette version, Tony est jugé et pendu, et non abattu en tentant d'échapper à la police (version A). La version B ne fut pas non plus approuvée par la censure, et Hugues décida donc de sortir la version A, plus cohérente. L'acteur de Scarface Paul Muni a refusé de tourner les scènes de la version B car il était en profond désaccord avec la censure de l'époque. C'est pour cela que l'on ne voit pas son visage dans la scène de fin (version B).
  • De 1947 à 1980, le film fut quasi invisible aux États-Unis. Visible seulement à l'étranger ou à des projections clandestines en 16 mm, dans différentes versions, il devient un film culte pour les cinéphiles et critiques américains.
  • Pour répondre à une exigence du producteur du film Howard Hugues, les nombreuses scènes de fusillades dans le film furent tournées avec des balles réelles.
  • Le film a inspiré Julien Duvivier pour Pépé le Moko notamment dans la fabrication des personnages, et aussi pour l'assaut final dans Le jour se lève.
  • George Raft a volé la vedette à Paul Muni, avec son visage en lame de couteau. Il restera LE gangster américain, longtemps après, jusque dans "Nous irons à Paris" (1949) ou Certains l'aiment chaud.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]