Mauser MG 151

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Flag of German Reich (1935–1945).svg Mauser MG 151/15
Présentation
Pays Troisième Reich
Type Canon automatique
Munitions 15 x 96 mm
Fabricant Waffenfabrik Mauser AG
Période d'utilisation 1940
Durée de service 1940-1943
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 42,7 kg
Longueur(s) 1 960 mm
Longueur du canon 1 250 mm
Caractéristiques techniques
Cadence de tir 680 (HE) à 740 (AP) coups par minute
Vitesse initiale 950 m/s
Flag of German Reich (1935–1945).svg Mauser MG 151/20
Image illustrative de l'article Mauser MG 151
Canon MK 151/20 exposé au Flugaviaticum museum (Wiener Neustadt, Autriche)
Présentation
Pays Troisième Reich
Type Canon automatique
Munitions 20 x 82 mm
Fabricant Waffenfabrik Mauser AG
Période d'utilisation 1941
Durée de service 1941-1945
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 42,5 kg
Longueur(s) 1 710 mm
Longueur du canon 1 104 mm
Caractéristiques techniques
Cadence de tir 750 coups par minute
Vitesse initiale 705 à 785 m/s

Le MG 151 (MG 151/15) était un canon automatique tirant des obus de 15 mm produit par la Waffenfabrik Mauser à partir de 1940. En 1941, il évolua vers un calibre de 20 mm et fut désigné MG 151/20. Ce canon fut largement utilisé sur un grand nombre de chasseurs, chasseur-bombardiers, chasseurs nocturnes, avions d'attaque au sol et quelques bombardiers de la Luftwaffe durant la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Le canon automatique MG 151 est une arme d'avion d'un calibre de 15 mm, conçue par la Waffenfabrik Mauser en 1940. Pas assez puissant, il évolua en 1941 en MG 151/20 de 20 mm et constitua dès lors un des armements majeurs des avions de la Luftwaffe[1].

Sa version de 15 mm fut montée sur les versions F du Messerschmitt Bf 109 mais malgré son évidente supériorité sur l'ancien MG FF, car plus précis grâce à sa plus grande vitesse initiale, et possédant une cadence de tir plus élevée et un emport en munitions supérieur du fait de son alimentation par bande métallique et non plus par tambour, on estima néanmoins rapidement qu'il manquait de puissance de destruction. L'arme fut donc revue pour accepter une munition de 20 mm (2 cm dans la nomenclature allemande), les modifications étaient assez limitées, si bien que l'échange du canon et de quelques pièces permettaient l'adaptation du MG 151 en MG 151/20. À partir de la fin 1943, seule la variante de 20 mm était encore en service.

Il fut par la suite adapté pour la mise à feu des charges propulsives électriquement permettant le tir à travers le champ de l'hélice, principalement sur le Fw 190 avec ses deux canons de 151/20 situés à la base de ses ailes. Les obus explosifs furent fabriqués avec deux types de mélange détonant, le PETN et H4A1, contenant du RDX et de l'aluminium. Ce dernier mélange fut utilisé aussi sous forme compressée, ce qui permettait d'entasser 6 à 8 fois plus d'explosif dans l'obus standard. Les munitions incendiaires utilisaient, elles, soit du phosphore ou de la thermite. Certaines munitions furent dotées de fusées d'autodestruction (ZZ 1505) et de mélange traçant incandescent. Selon les statistiques de la Luftwaffe, il fallait une moyenne de 18 obus pour venir à bout d'un quadrimoteur de bombardement et seulement 4 pour un monomoteur de chasse.

Ce type de canon fut aussi utilisé par les autres forces aériennes de l'Axe :

Après-guerre, beaucoup de canons MG 151/20 de l'ex-Luftwaffe furent récupérés d'épaves d'avions et recyclés sur des nouveaux appareils dans divers pays. L'Armée de l'air Française et l'Aviation légère de l'armée de terre [ALAT] l'utilisèrent en position fixe et orientable durant la guerre d'Algérie sur leurs hélicoptères Piasecki H-21 et Sikorsky HSS-1. Les MG 151/20 produits par Matra furent montés sur des Alouette III utilisées en Rhodésie, au Portugal et Afrique du Sud.

Variantes[modifier | modifier le code]

  • MG 151 version de 15 mm.
  • MG 151/20 version de 20 mm à percussion.
  • MG 151/20E version de 20 mm avec une mise à feu électrique.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Flag of German Reich (1935–1945).svg Dornier 217 N-2 - Chasseur Nocturne
Flag of German Reich (1935–1945).svg Dornier Do 335 - Chasseur-bombardier
Flag of German Reich (1935–1945).svg Blohm & Voss P.194 - Attaque au sol / Bombardier tactique (asymétrique)
Flag of German Reich (1935–1945).svg Blohm & Voss BV 138 - Hydravion de reconnaissance
Flag of German Reich (1935–1945).svg Blohm & Voss BV 155 - Intercepteur de haute altitude (Prototype)
Flag of German Reich (1935–1945).svg Focke-Wulf Ta 152 - Chasseur
Flag of German Reich (1935–1945).svg Focke-Wulf Fw 189 - Avion de reconnaissance
Flag of German Reich (1935–1945).svg Focke-Wulf Fw 190 - Chasseur
Flag of German Reich (1935–1945).svg Focke-Wulf Fw 200 - Patrouilleur maritime / transport
Flag of German Reich (1935–1945).svg Heinkel He 111 - Bombardier
Flag of German Reich (1935–1945).svg Heinkel He 115 - Hydravion de reconnaissance
Flag of German Reich (1935–1945).svg Heinkel He 177 - Bombardier
Flag of German Reich (1935–1945).svg Heinkel He 162 - Intercepteur / Chasseur à réaction
Flag of German Reich (1935–1945).svg Heinkel He 280 - Chasseur à réaction (prototype)
Flag of German Reich (1935–1945).svg Henschel Hs 132 - Bombardier en piqué / chasseur à réaction
Flag of German Reich (1935–1945).svg Junkers Ju 88 - Chasseur-bombardier / chasseur nocturne
Flag of German Reich (1935–1945).svg Junkers Ju 90 - Patrouilleur maritime / transport
Flag of German Reich (1935–1945).svg Junkers Ju 188 - Bombardier / Torpilleur
Flag of German Reich (1935–1945).svg Junkers Ju 388 - Chasseur nocturne
Flag of German Reich (1935–1945).svg Junkers Ju 390 - Bombardier / Transport
Flag of German Reich (1935–1945).svg Messerschmitt Bf 109- Chasseur
Flag of German Reich (1935–1945).svg Messerschmitt Bf 110 - Chasseur lourd
Flag of German Reich (1935–1945).svg Messerschmitt Me 163 - Intercepteur à réaction
Flag of German Reich (1935–1945).svg Messerschmitt Me 210 - Chasseur Lourd
Flag of German Reich (1935–1945).svg Messerschmitt Me 262 - Chasseur-bombardier à réaction
Flag of German Reich (1935–1945).svg Messerschmitt Me 264 - Bombardier/Reconnaissance
Flag of German Reich (1935–1945).svg Messerschmitt Me 328 - Chasseur parasite à réaction (prototype)
Flag of German Reich (1935–1945).svg Messerschmitt Me 410 - Chasseur lourd
Flag of Czechoslovakia.svg Avia S-199 - Chasseur (adaptation tchécoslovaque du Messerschmitt Bf 109)
Flag of German Reich (1935–1945).svg SdKfz 251/21 - Véhicule blindé avec affut triple anti-aérien
Drapeau : Italie Macchi C.205 - Chasseur
Drapeau : Italie Savoia-Marchetti SM.79 - Bombardier-torpilleur
Drapeau : Italie Macchi C.205 - Chasseur
Drapeau : Italie Fiat G.55/56 - Chasseur
Drapeau : Italie Macchi C.205 - Chasseur
Drapeau : Italie Reggiane Re.2005 - Chasseur
Drapeau : Japon Kawasaki Ki-61 Hien - Chasseur
Drapeau : Roumanie IAR-80- Chasseur
Drapeau : France Piasecki H-21 - Hélicoptère (Après Guerre)
Drapeau : France Sikorsky HSS-1 - Hélicoptère (Après Guerre)
Drapeau : France Drapeau : Portugal Flag of Rhodesia.svg Flag of South Africa.svg Alouette III - Hélicoptère (Après Guerre)

Munitions[modifier | modifier le code]

Munitions utilisées
Désignation Luftwaffe Abréviation US Poids projectile [gr] Charge [gr] Vélocité [m/s] Description
Brandsprenggranatpatrone 151 mit L'spur ohne Zerleger HEI-T 113 2,3 g HE (nitropenta) +
2,1 g incendiaire (elektron)
705 Traçante, sans retardateur, incendiaire, Tête hautement explosive.
Brandgranatpatrone 151 Incendiaire 117 6.6 à 7,3 g incendiaire (BaNO3+Al+Mg)  ? Tête explosive et incendiaire.
Minengeschosspatrone 151 ohne L'Spur HE 95 18,6 g HE (nitropenta) 805 Tête hautement explosive, non traçante
Panzergranatpatrone 151 mit L'spur ohne Zerleger AP-T 117 Non (Remplie de Bakélite) 705 Perforante, non explosive, traçante, sans retardateur.
Pénétration : 13 mm d'acier pour un angle d'impact max de 60 degrés,
Portée utile :100 m
Panzerbrandgranatpatrone (Phosphore) 151 ohne Zerleger API 115 3,6 g incendiaire (WP) 720 Perforante et incendiaire, non détonante, sans retardateur.
Pénétration : 3 à15 mm d'acier.
Panzerbrandgranatpatrone (Elektron) 151 ohne Zerleger API 117 6,2 g incendiaire (Elektron) 695 Perforante et incendiaire. Optimisée pour le mitraillage des bateaux non blindés. Sans retardateur.
Pénétration : 15 mm d'acier pour un angle d'impact max de 75 degrés,
Portée utile : 100 m .
Détonation après pénétration de 4 mm d'acier.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]


liens Externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :