Debrecen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Debrecen
kálvinista Róma (« la Rome calviniste »)
Le Grand Temple (Nagytemplom)
Le Grand Temple (Nagytemplom)
Blason de Debrecen
Drapeau de Debrecen
(Voir carte Hongrie administrative)
Debrecen
(Voir carte Hongrie topographique)
Debrecen
Administration
Pays Drapeau de la Hongrie Hongrie
Comitat
(megye)
Drapeau de Hajdú-Bihar Hajdú-Bihar
(Grande Plaine septentrionale)
District
(járás)
Debrecen
Rang Ville de droit comital
Bourgmestre
(polgármester)
Lajos Kósa (Fidesz-MPSz)
(2010-2014)
Code postal 4000-4044, 4225
Indicatif téléphonique (+36) 52
Démographie
Population 208 016 hab. (1er janv. 2011)
Densité 451 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 32′ 00″ N 21° 38′ 00″ E / 47.533333, 21.63333347° 32′ 00″ Nord 21° 38′ 00″ Est / 47.533333, 21.633333  
Superficie 46 166 ha = 461,66 km2
Divers
Collectivités des minorités Bulgares, Tsiganes, Allemands, Arméniens, Roumains, Ruthènes (1er janv. 2011)
Identités ethniques
(nemzetiségi kötődés)
Hongrois 94,7 %, Tsiganes 0,5 %, Allemands 0,3 %, Roumains 0,1 % (2001)
Religions catholiques 15,4 %, grecs-catholiques 8,2 %, réformés 38,7 %, évangéliques 0,5 %, juifs 0,1 %, autres confessions 1,5 %, sans religion 24,8 % (2001)
Liens
Site web www.debrecen.hu
Sources
Office central de statistiques (KSH)
Élections municipales 2010

Debrecen ([ˈdɛbrɛtsɛn], écouter) est une localité hongroise. Dotée du rang du ville de droit comital, elle est également la capitale du comitat de Hajdú-Bihar. Debrecen, deuxième ville du pays après Budapest, est également considérée comme un important centre calviniste.

Situation et transports[modifier | modifier le code]

Debrecen est située dans la grande plaine de Hongrie (Alföld en hongrois) à 220 km à l'est de Budapest. À proximité se trouve le Hortobágy, un parc national au cœur de la Puszta hongroise, célèbre pour sa faune, sa flore et son agriculture traditionnelle.

« Qui a bien pu avoir la folle idée de construire une ville au milieu d'une plaine sans colline ni eau ? ». La question s'est souvent posée au sujet de Debrecen et cependant la ville a grandi et est même devenue un important centre culturel, artistique et scientifique. Deuxième ville de Hongrie par la population, l'économie de la ville s'est également développée rapidement ces dernières années en raison notamment des investissements étrangers.

Debrecen est assez isolée à cause de moyens de transport insuffisants la reliant à Budapest, où se concentrent les infrastructures de transport du pays, encore très centralisé. Ceci a contribué à retarder l'essor touristique et économique de Debrecen. Cependant, des améliorations des systèmes autoroutier et ferroviaire ont été réalisées dans le cadre d'un plan pluriannuel de développement national principalement financé par l'Union européenne pour la période 2004-2006. L'aéroport de Debrecen (le second du pays) a récemment été modernisé dans le but d'accueillir davantage de vols internationaux.

Les transports urbains sont réalisés par la société Debreceni Közlekedési Zrt. (DKV), qui exploite les réseaux du tramway de Debrecen, du trolleybus de Debrecen et des autobus de Debrecen.

À plus long terme, la proximité de l'Ukraine et de la Roumanie pourrait permettre a Debrecen de s'imposer au niveau commercial ainsi que dans le domaine des transports dans cette région frontalière.

Histoire[modifier | modifier le code]

Debrecen
Place Kossuth
La Grande Église calviniste (Nagytemplom)
La ville est desservie par un réseau de tramway et de trolleybus exploitée par l'entreprise municipale Debreceni Közlekedési Vállalat

Avant l'arrivée des Hongrois en Hongrie moderne, de nombreuses tribus peuplaient la région. Debrecen est née du regroupement de petits villages et il est fait référence à « Debrezun » (en orthographe moderne Dëbrëszün) dès 1235. Le nom proviendrait d'un nom de personne couman à valeur de présage *Tëbrësin ~ *Dëbrësin « qu'il bouge/vive », les étymologies slaves proposées (cf. slovaque dobre ziem « bonne terre ») ne semblant pas acceptables[1].

En 1361, le roi Louis le Grand donna aux habitants de Debrecen le droit de choisir leur juge et leur conseil, ce qui ouvrit des opportunités à la ville qui possédait dès le début du XVIe siècle un marché considérable. Entre 1450 et 1507, la famille Hunyadi prit une importance notable.

Située près de la frontière et ne possédant ni château ni murs d'enceinte, Debrecen s'est à maintes reprises trouvée dans des situations difficiles dont la ville s'est sortie grâce à la diplomatie de ses représentants. La ville connut à travers son histoire la tutelle de l'empire ottoman, des puissances catholiques d'Europe et celle de François II Rákóczi, prince de Transylvanie. Ceci favorisa sans doute l'ouverture d'esprit de ses habitants et Debrecen accueillit très tôt la Réforme, ce qui lui gagna le surnom de « Rome calviniste ». À cette époque, la population de Debrecen se composait principalement de protestants hongrois.

En 1693, Léopold Ier éleva Debrecen au rang de ville royale libre. 1715 vit le retour de l'Église catholique romaine à Debrecen et la ville lui offrit un emplacement afin que les pères Piaristes puissent construire la cathédrale Sainte Anne. À cette époque, Debrecen était déjà un important centre culturel, commercial et agricole. De nombreux hommes de lettres et poètes passèrent par l'université protestante, prédécesseur de l'actuelle université de Debrecen.

En 1849, Debrecen fut pour une période très courte capitale de la Hongrie lorsque le gouvernement révolutionnaire hongrois fuit Pest-Buda (aujourd'hui Budapest). En avril 1849, les Habsbourg furent destitués et l'indépendance de la Hongrie y fut proclamée par Lajos Kossuth à la Grande Église calviniste (Nagytemplom en hongrois). Debrecen fut également témoin de la fin de la guerre d'indépendance car la bataille dans laquelle les Russes, alliés des Habsbourg, défirent l'armée hongroise se déroula à l'ouest de la ville.

Après la guerre, Debrecen recommença doucement à prospérer. En 1857, la ligne de chemin de fer Budapest-Debrecen fut achevée et Debrecen devint rapidement un nœud ferroviaire. Des écoles, des hôpitaux, des usines, des moulins furent construits et des banques et des compagnies d'assurance s'installèrent en ville. L'apparence de la ville s'améliora également : avec ses immeubles modernes, ses parcs et ses magnifiques villes, Debrecen ne ressemblait plus à une ville provinciale et prenait certains aspects de ville moderne. En 1884, elle devint la première ville hongroise à disposer d'un tramway à vapeur.

Après la Première Guerre mondiale, la Hongrie perdit une part considérable de son territoire au profit de la Roumanie et Debrecen se retrouva à nouveau près la frontière. Le tourisme amena une nouvelle prospérité. De nombreux bâtiments (dont une piscine intérieure et le premier stade de Hongrie) furent érigés dans le parc central. Le Nagyerdő (grande forêt) proposait des installations récréatives. Les bâtiments de l'université furent complétés. Le Hortobágy, une vaste prairie propriété de la ville, devint une attraction touristique.

Vue panoramique depuis une des tours du Grand Temple

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville de Debrecen fut presque complètement détruite. 70 % de ses bâtiments furent endommagés et 50 % entièrement détruits. Après 1944, la reconstruction commença et Debrecen redevint la capitale de la Hongrie pour une courte période. Les citoyens commencèrent à rebâtir leur ville, essayant de lui redonner son ancien statut mais le nouveau gouvernement communiste avait d'autres plans. Les institutions et propriétés de la ville furent nationalisées. Ce changement forcé amena de nouvelles pertes pour Debrecen : la moitié de sa surface fut annexée par des villes voisines et Debrecen perdit son autorité sur Hortobágy. Toutefois, les habitants sinistrés par la guerre furent relogés dans de nouveaux immeubles collectifs.

Aujourd'hui, Debrecen est un des sept centres régionaux de Hongrie.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Université de Debrecen

Il y a une grande université à Debrecen, appelée Debreceni Egyetem[2]. Son bâtiment principal est un des plus beaux de Hongrie. La ville est réputée pour être l'une des villes les plus étudiantes du pays avec près de 35 000 étudiants.

Sport[modifier | modifier le code]

La ville dispose du stade d'athlétisme István Gyulai. En mai 2012, la ville a accueilli les épreuves de natation sportive des Championnats d'Europe de natation 2012[3].

Célébrités et divers[modifier | modifier le code]

  • Levente Lengyel, joueur d'échecs international, né à Debrecen le 13 juin 1933 et décédé le 18 août 2014.
  • André Vásáry, l'un des rares chanteurs soprano au monde, est né à Debrecen le 17 juillet 1982.
  • Tamás Vásáry, pianiste et chef d'orchestre suisse d'origine hongroise est né à Debrecen le 11 août 1933.
  • István Vásáry (29 janvier 1887 – 25 août 1955) Ministre des Finances hongrois entre 1944 et 1945, né et décédé à Debrecen.

À voir[modifier | modifier le code]

Musée Déri
  • Grande église calviniste (Nagytemplom)
  • Parc de la ville (Nagyerdő) et station thermale
  • Musée Déri (collection d'art dont peintures de Mihály Munkácsy et section d'Égypte ancienne)
  • Carnaval des fleurs qui a lieu tous les 20 août


Jumelages[modifier | modifier le code]

Panneau des jumelages avec Debrecen

La ville de Debrecen est jumelée avec [4]:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hu) Lajos Kiss, Földrajzi nevek etimológiai szótára [« Dictionnaire étymologique des noms géographiques »],‎ 1988 (ISBN 963-05-3307-3), p. 358, cité par (hu) Attila Kiss, « Az úz törzsek helynévi nyomai a Kárpát-medencében », Szegedi Tudományegyetem,‎ 2006 [« Traces toponymiques des tribus oghouzes dans le bassin des Carpates »].
  2. [1]
  3. Communiqué de presse du 16 février 2012, Ligue européenne de natation ; page consultée le 16 février 2012.
  4. Testvérvárosok

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :