Aéroport intercontinental George-Bush de Houston

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aéroport intercontinental George-Bush de Houston
Plan de l'Aéroport intercontinental George-Bush de Houston.
Plan de l'Aéroport intercontinental George-Bush de Houston.
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Houston (Texas)
Coordonnées 29° 59′ 05″ N 95° 20′ 29″ O / 29.9848, -95.341372 ()29° 59′ 05″ Nord 95° 20′ 29″ Ouest / 29.9848, -95.341372 ()  
Superficie 40 km²
Altitude 30 m (97 ft)

Géolocalisation sur la carte : Texas

(Voir situation sur carte : Texas)
Aéroport intercontinental George-Bush de Houston

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Aéroport intercontinental George-Bush de Houston
Pistes
Direction Longueur Surface
15L/33R 3 658 m (12 001 ft) béton
09/27 3 048 m (10 000 ft) asphalte
15R/33L 3 048 m (10 000 ft) béton
08R/26L 2 866 m (9 403 ft) béton
08L/26R 2 743 m (8 999 ft) béton
Informations aéronautiques
Code AITA IAH
Code OACI KIAH
Type d'aéroport public
Gestionnaire Houston Airport System
Site web aéroport Consulter

L'aéroport intercontinental George-Bush de Houston (code AITA : IAH • code OACI : KIAH) se situe à 37 km au nord de Houston, au Texas (États-Unis)[1]. Il est le deuxième aéroport de l'État du Texas quant à la superficie et au nombre de passagers après l'aéroport international de Dallas-Fort Worth. C'est le seizième aéroport mondial, avec plus de 40 millions de passagers qui y ont transité en 2009 et le huitième aéroport américain quant au nombre de passagers pour les vols internationaux[2].

L'aéroport intercontinental George-Bush de Houston constituait la principale plate-forme de correspondance pour Continental Airlines avec 700 départs quotidiens[1]. Elle sert désormais de plate-forme de correspondance à la compagnie United Airlines car Continental Airlines a fusionné avec cette dernière.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant les années 1960, la ville de Houston a besoin d'un nouvel aéroport car l'aéroport Hobby commence à être restreint et ne peut s'agrandir due à la limitation des lieux[3]. La ville de Houston décide donc de développer et construire un nouvel aéroport international. Le nouvel aéroport ouvre en juin 1969. À cette époque, toutes les compagnies aériennes transfèrent leur vols de l'aéroport Hobby au nouvel aéroport. La première année d'exploitation, l'aéroport intercontinental reçoit plus de 4,5 millions de passagers[3]. Le Terminal A et B sont les principaux terminaux de l'aéroport à cette époque. Le trafic aérien augmentant, le Terminal C est construit en 1981 et neuf ans plus tard, en 1990, le Mickey Leland International Airlines Building, aujourd'hui, le Terminal D est ajouté. À travers les années plusieurs compagnies aériennes volèrent vers l'aéroport intercontinental George-Bush, KLM est la seule qui vole depuis l'ouverture[3]. En 1997, l'aéroport est rebaptisé du nom de l'ancien président George H. W. Bush[3]. Élu à Houston, celui-ci avait assisté à l'inauguration de 1969, en tant que représentant de la région de Houston au Congrès. En juin 2003, le nouveau Terminal E ouvre partiellement, mais il faut attendre en janvier 2004, pour l'ouverture complète de ce nouveau terminal, conçut exclusivement pour Continental Airlines[4]. Le , Continental Airlines effectue depuis l'aéroport intercontinental George-Bush, le premier vol commercial au monde avec du biocarburant avec un Boeing 737[5],[6].

Galerie[modifier | modifier le code]

IAH vu du ciel
Tour de contrôle
Terminal B
Terminal E

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « About George Bush Intercontinental Airport », sur www.fly2houston.com (consulté le 4 juin 2010)
  2. (en) « Top 5 Busiest North American Airports - 2009 Traffic Count », sur www.aci-na.org (consulté le 4 juin 2010)
  3. a, b, c et d (en) « History of Bush Intercontinental Airport », sur www.fly2houston.com (consulté le 4 juin 2010)
  4. (en) « Profile of a leading airport », sur www.fly2houston.com,‎ 12/2006 (consulté le 4 juin 2010)
  5. (fr) « Exclusif : Continental fait voler un avion avec des algues! », sur www.businesstravel.fr (consulté le 4 juin 2010)
  6. (fr) « Historique de la société Continental de 2001 à 2010 », sur www.continental.com (consulté le 4 juin 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]