6 Heures de Spa-Francorchamps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

6 Heures de Spa-Francorchamps

alt=Description de l'image Circuit Spa 2007.png.
Généralités
Sport Compétition automobile
Création 1963
Autre(s) nom(s) 6 Heures de Spa
1000 kilomètres de Spa
Éditions 34
Catégorie Endurance
Périodicité Annuelle
Lieu Francorchamps
Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Drapeau de la Belgique Belgique
Nations Mondiale
Site(s) Circuit de Spa-Francorchamps
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest
Plus titré(s) -Pilote:
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
-Écurie:
Drapeau : France Team Peugeot Total
-Constructeur:
Drapeau : Allemagne Porsche
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition à venir voir :
6 Heures de Spa 2015

Les 6 Heures de Spa-Francorchamps, anciennement les 1 000 kilomètres de Spa sont une épreuve d'endurance réservée aux voitures de sport (ou Sport-Prototypes) et voitures grand tourisme (GT), qui se tient chaque année sur le tracé du circuit de Spa-Francorchamps en Belgique.

Après avoir longtemps été l'une des épreuves phare du championnat du monde des voitures de sport, puis une manche du championnat Le Mans Series, les 1 000 km de Spa intègrent en 2012 le nouveau Championnat du monde d'endurance FIA[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Les 24 Heures de Spa ont été créées en 1924, l'épreuve se court sur le circuit de 14 km. Comme sur le Nürburgring en Allemagne, une course de 24 heures réservée pour les voitures de tourisme et de GT se tient chaque année, ainsi qu'une course d'endurance pour les voitures de Sport et de GT. Les 500 km de Spa ont compté pour le championnat du monde des voitures de sport (ou WSC) à partir de 1963. Depuis 1966, elle est courue sur une distance de 1 000 km, comme les 1 000 kilomètres du Nürburgring et les 1 000 kilomètres de Monza. La course est abandonnée après l'épreuve de 1975.

En 1978, en raison des problèmes de sécurité inhérents aux courses sur routes publiques, il en est fini du traditionnel circuit rapide de 14 km.

La course avec une distance de 1 000 km est reprise en 1982 après que le tracé eut été rendu plus sûr et sa longueur ramenée à 7 km. En 1989 et 1990, la distance est abaissée à 480 km en raison de l'utilisation générale de bloc-moteurs dérivés de la Formule 1. Avec le déclin du WSC, les « 1 000 km » sont une nouvelle fois abandonnées après 1990, avant même la clôture du championnat du monde des voitures de sport.

En 2003, la course de 1 000 km est ressuscitée. Depuis 2004, elle fait partie du championnat Le Mans Series (LMS), la version européenne du championnat American Le Mans Series (ALMS).

En 2011, la course prend le format unique de 6 Heures adopté par toutes les courses des Le Mans Series, cependant le nom de l'épreuve "1000 km de Spa" est conservé.

Circuit[modifier | modifier le code]

Les 6 Heures de Spa-Francorchamps se déroulent sur le Circuit de Spa-Francorchamps en Belgique, surnommé Le toboggan des Ardennes, en raison de son important dénivelé et de la présence de nombreuses courbes rapides. Certains de ses virages sont célèbres, comme l'Eau Rouge, Pouhon ou encore Blanchimont. Il est également caractérisé par de longues pleines charges, dues au fait que le tracé mesure plus de 7 km. Ce circuit est célèbre car il accueille la Formule 1 et qu'il est très ancré dans la compétition automobile.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Pilotes Ecurie Voiture Temps Championnat
Distance de 500 km - Circuit de 14,1 km
1963 Drapeau : Belgique Willy Mairesse Drapeau : Belgique Écurie nationale belge Ferrari 250 GTO 2 h 38 min 40 s 800 Championnat du monde des voitures de sport 1963
1964 Drapeau : Royaume-Uni Mike Parkes Drapeau : Royaume-Uni Maranello Concessionaires Ferrari 250 GTO 2 h 32 min 05 s 200 Championnat du monde des voitures de sport 1964
1965 Drapeau : Belgique Willy Mairesse Drapeau : Belgique Écurie Francorchamps Ferrari 250LM 2 h 29 min 45 s 700 Championnat du monde des voitures de sport 1965
Distance de 1 000 km - Circuit de 14,1 km
1966 Drapeau : Royaume-Uni Mike Parkes
Drapeau : Italie Ludovico Scarfiotti
Drapeau : Italie SpA Ferrari SEFAC Ferrari 330P3 4 h 43 min 24 s 000 Championnat du monde des voitures de sport 1966
1967 Drapeau : États-Unis Dick Thompson
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : Royaume-Uni J.W. Automotive Engineering Mirage M1-Ford 5 h 09 min 46 s 500 Championnat du monde des voitures de sport 1967
1968 Drapeau : Royaume-Uni Brian Redman
Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : Royaume-Uni J.W. Automotive Engineering Ford GT40 Mk.I 5 h 05 min 19 s 300 Championnat du monde des voitures de sport 1968
1969 Drapeau : Royaume-Uni Brian Redman
Drapeau : Suisse Jo Siffert
Drapeau : Allemagne Porsche System Engineering Porsche 908LH 4 h 24 min 19 s 600 Championnat du monde des voitures de sport 1969
1970 Drapeau : Royaume-Uni Brian Redman
Drapeau : Suisse Jo Siffert
Drapeau : Royaume-Uni J.W. Automotive Engineering Porsche 917K 4 h 09 min 47 s 800 Championnat du monde des voitures de sport 1970
1971 Drapeau : Royaume-Uni Jackie Oliver
Drapeau : Mexique Pedro Rodríguez
Drapeau : Royaume-Uni J.W. Automotive Engineering Porsche 917K 4 h 01 min 09 s 700 Championnat du monde des voitures de sport 1971
1972 Drapeau : Royaume-Uni Brian Redman
Drapeau : Italie Arturo Merzario
Drapeau : Italie SpA Ferrari SEFAC Ferrari 312PB 4 h 17 min 19 s 100 Championnat du monde des voitures de sport 1972
1973 Drapeau : Royaume-Uni Derek Bell
Drapeau : Royaume-Uni Mike Hailwood
Drapeau : Royaume-Uni Gulf Research Mirage M6-Ford 4 h 05 min 43 s 500 Championnat du monde des voitures de sport 1973
1974 Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : France Jean-Pierre Jarier
Drapeau : France Equipe Gitanes Matra Simca MS670C 4 h 12 min 15 s 600 Championnat du monde des voitures de sport 1974
1975 Drapeau : France Henri Pescarolo
Drapeau : Royaume-Uni Derek Bell
Drapeau : Allemagne Willi Kauhsen Racing Team Alfa Romeo 33TT12 3 h 32 min 58 s 400 Championnat du monde des voitures de sport 1975
1976
à
1981
Pas de courses
Distance de 1 000 km - Circuit de 7 km
1982 Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : Allemagne Jochen Mass
Drapeau : Allemagne Rothmans Porsche Porsche 956 6 h 06 min 04 s 140 Championnat du monde des voitures de sport 1982
1983 Drapeau : Belgique Jacky Ickx
Drapeau : Allemagne Jochen Mass
Drapeau : Allemagne Rothmans Porsche Porsche 956 5 h 44 min 33 s 520 Championnat du monde des voitures de sport 1983
1984 Drapeau : Allemagne Stefan Bellof
Drapeau : Royaume-Uni Derek Bell
Drapeau : Allemagne Rothmans Porsche Porsche 956B 5 h 53 min 17 s 190 Championnat du monde des voitures de sport 1984
1985 Drapeau : France Bob Wollek
Drapeau : Italie Mauro Baldi
Drapeau : Italie Martini Racing Lancia LC2 5 h 00 min 23 s 420 Championnat du monde des voitures de sport 1985
1986 Drapeau : Belgique Thierry Boutsen
Drapeau : Allemagne Frank Jelinski
Drapeau : Suisse Brun Motorsport Porsche 962C 5 h 35 min 54 s 540 Championnat du monde des voitures de sport 1986
1987 Drapeau : Royaume-Uni Martin Brundle
Drapeau : Royaume-Uni Johnny Dumfries
Drapeau : Brésil Raul Boesel
Drapeau : Royaume-Uni Silk Cut Jaguar Jaguar XJR-8 6 h 00 min 16 s 180 Championnat du monde des voitures de sport 1987
1988 Drapeau : Italie Mauro Baldi
Drapeau : Suède Stefan Johansson
Drapeau : Suisse Team Sauber Mercedes Sauber C9-Mercedes 6 h 01 min 34 s 230 Championnat du monde des voitures de sport 1988
Distance de 480 km - Circuit de 7 km
1989 Drapeau : Italie Mauro Baldi
Drapeau : Royaume-Uni Kenny Acheson
Drapeau : Allemagne Team Sauber Mercedes Sauber C9-Mercedes 2 h 39 min 16 s 453 Championnat du monde des voitures de sport 1989
1990 Drapeau : Allemagne Jochen Mass
Drapeau : Autriche Karl Wendlinger
Drapeau : Allemagne Team Sauber Mercedes Sauber Mercedes C11 2 h 42 min 54 s 880 Championnat du monde des voitures de sport 1990
1991
à
2002
Pas de courses
Distance de 1 000 km - Circuit de 7 km
2003 Drapeau : Danemark Tom Kristensen
Drapeau : Japon Seiji Ara
Drapeau : Japon Audi Sport Japan Audi R8 5 h 47 min 50 s 209 Championnat FIA des voitures de sport
Championnat de Grande-Bretagne de Grand Tourisme
2004 Drapeau : Royaume-Uni Johnny Herbert
Drapeau : Royaume-Uni Jamie Davies
Drapeau : Royaume-Uni Audi Sport UK Veloqx Audi R8 5 h 58 min 55 s 262 Le Mans Series
2005 Drapeau : Danemark John Nielsen
Drapeau : Danemark Casper Elgaard
Drapeau : Japon Hayanari Shimoda
Drapeau : Royaume-Uni Zytek Motorsport Zytek 04S 6 h 00 min 48 s 389 Le Mans Series
2006 Drapeau : France Emmanuel Collard
Drapeau : France Jean-Christophe Boullion
Drapeau : France Pescarolo Sport Pescarolo C60-Judd 6 h 01 min 06 s 782 Le Mans Series
2007 Drapeau : France Stéphane Sarrazin
Drapeau : Portugal Pedro Lamy
Drapeau : France Team Peugeot Total Peugeot 908 HDi FAP 5 h 47 min 47 s 313 Le Mans Series
2008 Drapeau : Espagne Marc Gené
Drapeau : France Nicolas Minassian
Drapeau : Canada Jacques Villeneuve
Drapeau : France Team Peugeot Total Peugeot 908 HDi FAP 5 h 17 min 48 s 566 Le Mans Series
2009 Drapeau : Autriche Christian Klien
Drapeau : France Nicolas Minassian
Drapeau : France Simon Pagenaud
Drapeau : France Team Peugeot Total Peugeot 908 HDi FAP 5 h 45 min 35 s 429 Le Mans Series
2010 Drapeau : France Sébastien Bourdais
Drapeau : Portugal Pedro Lamy
Drapeau : France Simon Pagenaud
Drapeau : France Team Peugeot Total Peugeot 908 HDi FAP 6 h 00 min 39 s 012 (139 tours) Le Mans Series
Course de 6 heures - Circuit de 7 km
2011 Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau : Autriche Alexander Wurz
Drapeau : Espagne Marc Gené
Drapeau : France Team Peugeot Total Peugeot 908 6 h 02 min 03 s 799 (161 tours) Le Mans Series
Intercontinental Le Mans Cup
2012 Drapeau : France Romain Dumas
Drapeau : France Loïc Duval
Drapeau : Espagne Marc Gené
Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Audi R18 Ultra 6 h 00 min 22 s 708 (160 tours) Championnat du monde d'endurance FIA
2013 Drapeau : Allemagne André Lotterer
Drapeau : France Benoît Tréluyer
Drapeau : Suisse Marcel Fässler
Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest Audi R18 e-tron quattro 6 h 00 min 55 s 971 (168 tours) Championnat du monde d'endurance FIA
2014 Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson
Drapeau : France Nicolas Lapierre
Drapeau : Suisse Sébastien Buemi
Drapeau : Japon Toyota Racing Toyota TS040 Hybrid 6 h 01 min 31 s 675 (171 tours) Championnat du monde d'endurance FIA

Victoires Pilotes[modifier | modifier le code]

Rang Pilote Victoires Année
1 Drapeau : Belgique Jacky Ickx 5 1967, 1968, 1974, 1982, 1983
2 Drapeau : Royaume-Uni Brian Redman 4 1968, 1969, 1970, 1972
3 Drapeau : Royaume-Uni Derek Bell 3 1973, 1975, 1984
Drapeau : Italie Mauro Baldi 1985, 1988, 1989
Drapeau : Allemagne Jochen Mass 1982, 1983, 1990
Drapeau : Espagne Marc Gené 2008, 2011, 2012
7 Drapeau : Belgique Willy Mairesse 2 1963, 1965
Drapeau : Royaume-Uni Mike Parkes 1964, 1966
Drapeau : Suisse Jo Siffert 1969, 1970
Drapeau : France Nicolas Minassian 2008, 2009
Drapeau : France Simon Pagenaud 2009, 2010
Drapeau : Royaume-Uni Anthony Davidson 2011, 2014

Victoires Écuries[modifier | modifier le code]

Rang Écurie Victoires Année
1 Drapeau : France Team Peugeot Total 5 2007, 2008, 2009, 2010, 2011
2 Drapeau : Royaume-Uni J.W. Automotive Engineering 4 1967, 1968, 1970, 1971
3 Drapeau : Allemagne Rothmans Porsche 3 1982, 1983, 1984
Drapeau : Allemagne Team Sauber Mercedes 1988, 1989, 1990
5 Drapeau : Italie SpA Ferrari SEFAC 2 1966, 1972
Drapeau : Allemagne Audi Sport Team Joest 2012, 2013

Victoires Constructeurs[modifier | modifier le code]

Rang Constructeur Victoires Année
1 Drapeau : Allemagne Porsche 7 1969, 1970, 1971, 1982, 1983, 1984, 1986
2 Drapeau : Italie Ferrari 5 1963, 1964, 1965, 1966, 1972
Drapeau : France Peugeot 2007, 2008, 2009, 2010, 2011
4 Drapeau : Allemagne Audi 4 2003, 2004, 2012, 2013
5 Drapeau : Allemagne Sauber Mercedes 3 1988, 1989, 1990
6 Drapeau : Royaume-Uni Mirage 2 1967, 1973

† - L'épreuve de 1975 était prévue sur 1 000 km, la distance a été raccourcie à 750 km le jour de la course à cause de l'approche d'une tempête.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]