Porsche 956

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Porsche 956

La Porsche 956 fut créée en 1981 pour concourir l'année suivante dans le nouveau championnat du monde Groupe C.

Ce fut la première monocoque du constructeur allemand dans laquelle Porsche greffa le moteur 6-cylindres à plat double turbo de la 936/81 (victorieuse des 24 Heures du Mans 1981). Elle réalisa un triplé au Mans 1982, engagée par l'usine elle-même sous les couleurs du cigarettier Rothmans.

Pour la saison 1983, Porsche vendit une dizaine de châssis 956 à des équipes privées (Joest, Lloyd, Kremer, Fitzpatrick...). Celles-ci furent les principales concurrentes de l'usine en Championnat du Monde Groupe C en remportant trois courses (Joest à Monza et au Mugello, Fitzpatrick à Brands Hatch), l'usine s'octroyant six victoires dont les 24 Heures du Mans. Porsche devint champion du monde des marques loin devant Lancia (une victoire).

En 1984, Porsche laissa échapper deux épreuves, Brands Hatch et Kyalami, remportées par le Lloyd Racing et Lancia mais fit l'impasse sur les 24 Heures du Mans, en désaccord avec le législateur. Le Joest Racing sauva l'honneur de Porsche en battant l'usine Lancia, grande favorite. Joest réédita sa victoire en 1985, cette fois devant l'usine qui engageait la nouvelle 962 C. Les deux victoires de Joest furent obtenues avec le même châssis (956-117). En fin de saison, l'équipe Rothmans-Porsche reçu le titre de Champion du monde, à nouveau devant Lancia. En 1986, l'équipe Brun remporta le championnat avec la 956 mais l'usine fit triompher sa 962 C aux 24 Heures du Mans. Le règlement interdit l'utilisation de la 956 au delà de la saison 1986 et celle-ci fut remplacée par la 962 C dans toutes les équipes privées Porsche.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :